La troisième phase de l’échec de Joseph michel martelly: chasser le naturel, il revient au galop


Il semble que le président Joseph michel Martelly et tout l’équide des bandits qui l’entourent ne comprennent pas l’importance de cette dernière chance que les forces de l’opposition lui donnent présentement pour ne pas se retrouver en prison prochainement soit durant ou après son mandat lorsqu’il décide unilatéralement de choisir une ministre de l’ancien gouvernement de Laurent salvador lamothe comme première ministre du pays alors qu’il semblait suivre et respecter les recommandations de sa proppre commission.

Avec le choix et la Nomination unilatérale du Dr Florence Duperval Guillaume au poste de Premier Ministre A.I. c’est comme si le président disait qu’il s’enfoutait pas mal des différentes propositions et des différentes revandications des groupes de l’opposition.

Évidemment, personne n’est dupe des véritables intentions dictatoriales de Michel martelly plus particulièrement concernant son autoritarisme personnel puisque le président avait bel et bien été assez clair sur son projet de diriger par décret à pratir de janvier 2015 prochain. Comme le dit un vieu dicton du nord, même si vous sortez le cochon de la boue, il reviendra toujours dans la boue. C’est le même cas pour le régime actuel de martelly. Le pouvoir maretelly n’a pour seule reflexe que revenir aux vieilles méthodes et aux vieilles technique duvaliéristes de la gestion du pouvoir.

En faisant semblant de vouloir satisfaire les différentes demandes des groupes de l’opposition, martelly se donne du temps pour arriver à la date fatidique alors qu’entre temps, il fait semblant d’écouter les propositions pour un soi-disant compromis et de partage du pouvoir avec les groupes de l’opposition.

En agissant ainsi, Martelly met en danger les intérêts majeurs du pays sous la menace des puissances voisines du pays qui ne font qu’attendre pour envahir et coloniser définitivement le pays. Plus encore, en agissant ainsi, martelly oublie également qu’il est en train de pousser le peuple vers la véritable révolte contre les riches et les étrangers qui supportent son régime.

Si un tel scénario s’avère se justifier, je peux croire que personne n’aura la chance de s’échapper`de la colère populaire car la situation est devenue vraiment explosive présentement même si personne n’a la petite intelligence pour voir et comprendre ce qui est en train d’arriver actuellement au pays.

Plus particulièrement, c’est toute la famille du président qui risque de se retrouver en prison compte tenu du procès suspendu au dessus du président, de sa femme et de son fils olivier martelly, le président devait se montrer plus ouvert en offrant le poste de premier ministre aux groupes de l’opposition et non de tenter de conserver tout le pouvoir entre ses mains.

En fait actuellement, le pays aurait besoin d’un premier ministre ou d,une première ministre qui s’y connait aux lois du pays car ce qui manquait surtout au gouvernement de laurent salvador lamothe c’est la connaissance des lois, des règlements et de la constitution du pays.

Or en amenant un médecin comme première ministre, on peut se demander si le régime a pu tirer des leçons de son échec et de ses précédents échecs. Très certainement, en nommant une femme, martelly joue avec les semsibilités émotionnelles des groupes de l’opposition cependant, ce coup maladroit a toutes les chances de conduire à la ruine du régime actuel.

Le nouveau premier ou première ministre doit être quelqu’un de débat et du sens de compromis et surtout il doit être un représentant de l’opposition parce qu’il formera un gouvernement de transition mais surtout parce que cette transition doit pouvoir offrir une expérience de cohabitation entre une présidence de droite et une opposition de gauche où l’équilibre de cette cohabitation permettra au pays de tirer ses avantages à cause de la confrontation qui en resultera. 

Cette idée d’un pouvoir à double idéologie, n’est pas concevable dans l’entendement du régime Tête kale (Tête rasée) de martyerlly, mais tous bon analyste vous dira combien il s,avère nécessaire pour la situation actuelle d’arriver `un tel compromis. Malheureusement, la mesquinerie du président et de ses conseillers risque d’empêcher le pays de faire une telle expérience.

Par ailleurs, il serait anormal de laisser le régime d’extrême droite des martelly-Conille-lamothe-guillaume duperval de mener tout seul la gouverne du pays avec autant de gaspillages, de vols, d’usurpation, de magouilles, de gabgies administratives et financières sans leur mettre des freins afin de pouvoir limiter les dégats déjà énormes avec les fonds publics du pays.

Devant de telles dérives du régime néoduvaliériste et de l’extrême droite de martelly, les groupes organisés doivent continuer de maintenir la pression sur le pouvour en place jusquà ce que le pouvoir arrive à tout céder car laisser martelly et son clan confisquer encore le pouvoir, c’est leur permettre de continuer de voler et de liquider les richesses du pays à vils prix.

On a qu’à lire tous les rapports et toutes les publications sur les divers montants d’argent que l’ex premier ministre laurent lamothe a pu gaspiller pour comprendre l’urgence de débarasser le pays de ce régime de pilleurs et d’assassins. 

à suivre …

Hermann Cebert



Catégories :Page d'accueil, Philosophie et Politique, Poésie et Société, Présidents des pays, Religion et Développement

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :