Philosophie et Société


La philosophie, la sociologie et l’économie sont au coeur de mes pensées, de mes réflexions et de mes analyses. Presque tout ce que je dis ou que j’affirme est basé sur une théorie ou sur mes propres observations et mes propres recherches. Évidemment, pour pouvoir arrivé à cette manière de dire et d’affirmer j’ai eu la chance de commencer à lire très tôt dans ma vie alors que bien d’autres jeunes de ma génération passaient leurs temps à seulement jouer même si je jouais tout aussi bien comme eux.

D’ailleurs, une anecdote qui me vient à l’esprit pour parler de types de livres que je lisais, c’était un responsable d’une bibliothèque universitaire qui, un jour, m’a approché pour me proposer d’aller postuler pour une bourse d’étude qui avait été accordée par l’ambassade d’Allemagne aux étudiants de la faculté d’ethnologie de Port-au-Prince. Bien entendu, je connaissais très bien le responsable en question puisque à chaque qu’il me croisait, il engageait des discussions avec moi soit sur des textes qu’il m’avait proposé de lire, soit également sur un livre qu’il me voyait lire.

Après avoir entendu la proposition du responsable, et à son grand étonnement, je lui ai dit que j’étais en troisième année du secondaire tout en lui demandant si ces bourses peuvent être accordées à des élèves du secondaire. Il était si étonné d’apprendre que je n’étais pas qualifié pour cette bourse alors que j’étais capable de lire toutes ces recommandations de livres à lire.

Il m’avait complimenté d’avoir commencé très tôt à lire et surtout à m’habituer à aller à la bibliothèque. Nous étions devenus de très bons amis et à chaque fois qu’il me croisait non seulement qu’il continuait à discuter avec moi et me proposer de nouveaux livres, il me donnait de temps en temps un dix piasse. Ce monsieur m’avait aidé à développer ma confiance en moi et ce faisant, j’ai pu apprendre beaucoup avec lui.

Parfois, j’essaye à mon tour d’aider des jeunes à développer leur culture, cependant, à part quelques uns qui acceptent d’apprendre et de lire, beaucoup ne semblent pas s’intéresser aux choses de l’esprit car ils sont beaucoup plus sur la défensive comme s’ils voulaient compétionner. Avec le temps et vu qu’il semble s’agir les traits des dernières générations, j’ai pu comprendre et constater un manque de confiance sinon leurs intérêts sont plutôt ailleurs. Alors, je ne persiste plus mais ayant toujours l’espoir de rencontrer ceux qui s’intéressent vraiment en vue de leur partager mes observations et mes recherches dans le cadre certes de ma propre quête de sens.

En parlant de quête de sens ou encore d’observation de soi et des autres, je crois que c’est l’un des points en commun que partagent presque tous les grands penseurs, les sages et les philosophes qui sont à la base de toutes nos sociétés actuelles. De même, je crois tout aussi bien que la grande part des savoirs et des connaissances non expliqués mais qui ont opéré de grands changements dans nos vies quotidiennes nous proviennent de là. Je réfléchis depuis un bout sur la provenance et la coïncidence de certains savoirs et de certaines connaissances tous étiquetés de la providence et qui semblent se répartir de façon équitable à tous les peuples du monde entier. J’espère qu’il me restera encore un peu de temps pour pouvoir partager ma compréhension et mes observations avec vous très bientôt.

Du point de vue social et des rapports sociaux ce sont surtout les rapports de pouvoirs dans nos sociétés et dans nos organisations qui m’intéressent. C’était avec Ibn Khaldoun, dans un livre qui s’intitule Précis de Sociologie, que j’avais pris le goût et développé l’intérêt pour comprendre les sociétés. Tous mes textes sont empreints de ce que je lisais sur la sociologie, l’anthropologie et l’ethnologie qu’il s’agissent des formes d’organisations, des modes et des systèmes de pensées jusqu’aux idéologies et des formes de croyances.

Néanmoins, ce sont mes propres observations avec en arrière plan mes expériences et mes lectures qui me permettent de formuler mes propres théories voire produire des réflexions sur les sociétés actuelles. Mon Essai qui sera publié très bientôt est un exemple de ce que j’ai pu comprendre mais que j’ai décidé de partager avec vous sur nos sociétés actuelles. J’espère que vous vous procurez de ce livre dès sa sortie car il résume un aspect de ce que j’estime comme essentiel pour mieux comprendre les sociétés, les civilisations et les rapports que celles-ci ont entre elles.

Hermann Cebert