Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta. La Russie fournit les preuves Satelittes aux Nations Unies sur les auteurs du massacre: nous sommes des mo0ntres pour nos propres frères

25 août 2013

Siège New Yorkais de l'Organisation des Nation...

Siège New Yorkais de l’Organisation des Nations Unies (Photo credit: Wikipedia)

Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta. La Russie fournit les preuves Satelittes aux Nations Unies sur les auteurs du massacre.

Syrie sous le gaz sarin

INHFR – La Russie qui fournit aux Nations Unies les images satellites, irréfutables, des 2 missiles chargés de produits chimiques qui se sont abattus sur Al Ghouta faisant des centaines de morts, dont la plupart des enfants, ont été lancés depuis la région de Douma en Syrie, sous contrôle des rebelles! Information relayée par d’autres médias libanais et autres (AlManar, Asafir etc..).

Russie – Le Ministre des Affaires Étrangères Russe : «Nous détenons plus de nouvelles preuves que cet acte criminel était d’une nature provocatrice», a-t-il souligné. « Et en particulier, des rapports ont circulé sur Internet,  que les matériaux de l’incident et l’objet des accusations contre les troupes gouvernementales, avaient été publiés pendant plusieurs heures à l’avance de l’attaque en question . Ainsi, il s’agissait bien d’une action planifiée à l’avance « . Suite de l’article sur RT

Que dit la Presse occidentale ? Blackout totale ! La France, mise en difficulté fait allusion, et pour la première fois depuis le début de cette insurrection, Le Figaro, très connu pour le soutien qu’il apporte à Fabius et aux rebelles, se pose pour la première fois des questions jamais vues auparavant, même si le titre est 100% sioniste, le texte en dit long:

« Quel intérêt aurait eu Bachar el-Assad à lancer une attaque non conventionnelle au moment précis où il venait d’autoriser des inspecteurs de l’ONU ? » – Le Figaro 22/08/2013 CQFD !

Source Journal Al Khabar le martyre de centaines de Syriens, à Al-Ghouta près de Damas, dont la plupart étaient des enfants, a soulevé l’opinion publique mondiale, ce mercredi dernier (21/08/2013), et notamment avec la propagation des images d’enfants et de civils martyrs, qui ont péri dans ce massacre. Les médias de l’opposition Syrienne ont accouru accusant le régime d’avoir commis ce massacre, dans une pression sur le Conseil de sécurité, qui s’est rapidement réuni, avant que la surprise survienne.

attaque chimique syrienneLe Conseil de sécurité réuni vient de rendre son rapport avec la mention «fragile», et la déclaration claire  «Nous voulons découvrir la vérité sur l’accusation du régime syrien qu’il aurait utilisé les armes chimiques sur la campagne de Damas, et nous accueillons la décision de l’Organisation des Nations Unies pour enquêter sur cette affaire », une déclaration qui vient s’ajouter à celle de la délégation Italienne qui rapporte  «la délégation syrienne a présenté une vision qui mérite que l’on s’attarde dessus ! ». Et pour la première fois de son genre,  la déclaration également de la délégation française, connue pourtant pour être la plus radicale et enclin en faveur de l’opposition.

La délégation française avait fournit tout ce qu’elle possédait en informations sur le massacre qui a coûté la vie, selon les dernières statistiques neutres, à environ 800 syriens, dont la plupart étaient des enfants. Mais c’est la première fois que la délégation attribue ces informations à la coalition de l’opposition et à son Président « Awinnen Jarba, » dans une tentative française de se soustraire à ces renseignements et d’en porter la responsabilité à  » Awinnen Jarba ».

A quoi est du ce revirement ?

Une source diplomatique syrienne de haut niveau, a révélé à la Télévision d’Al Khabar, que la délégation Russe a rendu la version sur les faits qui se sont produits, en fournissant des documents irréfutables, extraits des images satellites qui viennent appuyer de ce fait la version officielle syrienne. Qu’effectivement des militants armés ont bien lancé les deux rockets remplies de produits chimiques, depuis la zone rurale de Douma, toujours sous contrôle des rebelles, ce qui a laissé toute l’assemblée (du Conseil de Sécurité) sans voix et les a obligés à revoir leurs positions.

La source, qui a préféré garder l’anonymat, a déclaré à la Télévision d’AlKhabar, que la version officielle syrienne sur le massacre (présentée au Conseil de Sécurité), a confirmé que les militants ont effectivement tiré deux roquettes chargés de produits chimiques depuis la zone rurale de Damas, encore sous contrôle des Rebelles, et cela en fournissant les images des satellites russes, qui confirment les faits.

Le diplomate a souligné, à cet égard, que la position russe était, ce jour-là, exceptionnellement la seule position la plus radicale de toutes, que se soit celle des pays européens ou des États Unis, à exiger de faire procéder à une enquête sur ce massacre. Il a ensuite  expliqué par ces mots que «La position de la Russie est basée sur des images satellites illustrant de manière incontestable que les militants sont effectivement ceux qui ont utilisé le chimique. »

Sur la raison pourquoi les militants de l’opposition ont commis ce massacre, la source diplomatique a précisé qu’«une faction des militants, ont tiré ces roquettes pour exploiter la présence de la Commission d’enquête et accroître les documents (en leur faveur), et cela en collaboration avec l’un des pays arabes, mais sans avoir cette fois-ci, préalablement informé les pays occidentaux sur une telle étape à franchir. »

La source a également rapporté la précision donnée dans la version de la délégation syrienne, que les États membres n’ont pas demandé les images aux satellites américains, comme à leur habitude dans les cas précédents, se contentant des images russes, qui se sont révélées identiques aux images des États Unis, établissant ainsi une preuve définitivement irréfutable » .

Le diplomate a ajouté que ce massacre aura désormais des effets politiques majeures sur la position des pays qui soutiennent l’insurrection, à commencer par la France, qui devra réévaluer sa position, d’autant plus que ce crime a été commis sans que ses renseignements généraux en aient été préalablement informés, ce qui la place aujourd’hui dans une position critique ».

Le diplomate a ajouté que la faction armée, des rebelles qui ont lancé ces deux roquettes, est une faction radicale qui œuvre sous les ordres d’un État arabe du Golfe, sans indiquer son nom, sachant que l’Arabie saoudite est le plus grand partisan des militants de l’opposition et des factions militantes en particulier.

Ce massacre a touché plusieurs villages d’Al-Ghouta Est, et a causé, sur estimation des recensement des organismes neutres, le martyre d’environ 800 syriens, dont la plupart des enfants, et plusieurs milliers de blessés.

Source Journal Al Khabar

– voir video de la TV Russe en duplex avec les Etats Unis, sur l’ancienne attaque chimique de khan Al Assal, en bas de page
– Toujours sur l’ancienne attaque chimique à khan Al Assal. Conférence de Presse à New York New-York / Le délégué permanant de la Russie auprès de l’ONU, Vitali Tchourkin, a affirmé que son pays déploie des efforts avec le Conseil de sécurité pour faciliter l’entrée des experts onusiens en Syrie et enquêter sur l’usage par « l’opposition syrienne » des armes chimiques à Khan al-Assel dans la banlieue d’Alep. 11 juillet 2013

INHFR  Un autre mensonge est la publication sur youtube, la veille de l’attaque chimique qui a couté la vie à des centaines d’innocents syriens, d’une video d’un enfant entre la vie et la mort, avec un titre sur le massacre qui allait se produire le lendemain !

La video a été publiée par le site des rebelles, et titrée du massacre de l’attaque chimique sur AL Ghouta le 21/08/2013, le lien video sur Youtube atteste encore de sa publication réelle, en date du 20/08/2013, soit la veille !

Al Ghouta a réellement été attaquée, et des centaines de syriens ont succombé à une mort chimique,

Comment un enfant montré sur cette video peut-il mourir le lendemain ? Et comment les rebelles peuvent-ils savoir la veille qu’une attaque chimique allait se produire le lendemain sur Al Ghouta, pour titrer à l’avance leur video de la date du massacre, c’est à dire du 21/08/2013, alors que Youtube atteste automatiquement de la date réelle de la publication, qui est clairement indiquée au 20/08/2013 ?

La video en question a donc été publiée sur youtube, la veille de ce massacre, elle ne peut pas correspondre à un évènement du lendemain, ce qui indique qu’une ancienne video a été attribuée au massacre du lendemain, dans un loupé de timing entre youtube et le site qui publie cette video  ! Une véritable fabrication de l’information avant qu’elle ne se produise ! C’est la seule explication à ce loupé qui a manifestement échappé à la vigilance du site de l’opposition qui a publié cette video !


Aujourd’hui c’est la faillite de La ville de Détroit au Michigan USA, Demain ce sera Haïti après les Martelly Lamorthe: Les macoutes Rose tuent , pillent les fonds publics, assassinent les juges et avocats en complicité avec la Minustah

20 juillet 2013

La ville américaine de Détroit, au Michigan, a déclaré faillite jeudi. Il s’agit de la plus grande faillite municipale de l’histoire des États-Unis.

Vue de Détroit Centre-ville de Détroit  Photo :  PC/AP Photo/Paul Sancya

Kevyn Orr, l’avocat nommé en mars par le gouverneur de l’État du Michigan pour redresser la crise financière à Détroit, a été incapable de parvenir à une entente avec suffisamment de créanciers, les fonds de pension et les détenteurs d’obligations de la ville. L’avocat spécialisé en restructuration financière avait demandé en juin aux créanciers de la ville de renoncer à une partie des 17 milliards de dollars qui leur sont dus, les appelant à un « sacrifice partagé ».

Si la déclaration de faillite est approuvée par la Cour fédérale, M. Orr pourra liquider les actifs de la ville afin de rembourser les créanciers. Il a indiqué que la faillite se prolongera jusqu’à la fin de l’été 2014.

Détroit se trouve maintenant placée sur une voie incertaine qui pourrait mener à des mises à pied d’employés municipaux et à des ventes d’actifs et d’œuvres d’art. Cela pourrait aussi signifier une réduction des services de base à la population, comme la collecte des ordures et le déneigement, déjà moins fréquents.

 

Détroit, une ville qui se meurt

 
1 / 15
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Détroit, une ville qui se meurt
 
 
 

Plein écran

Ancien joyau de l’industrie automobile

L’ancien berceau américain de l’automobile était en difficulté depuis plusieurs années après un important déclin de sa population, une mauvaise gestion municipale et une baisse des recettes fiscales.

Surnommée Motor City, Détroit a déjà été la quatrième ville des États-Unis. Mais elle a vécu une décroissance démographique qui l’a complètement transformée. Sa population a baissé de plus de la moitié depuis 1950, passant de 1,8 million d’habitants à 713 000 aujourd’hui. Cette situation est également attribuée aux tensions raciales nées avec le Mouvement des droits civiques. Les émeutes des années 60 ont provoqué un exode de la classe moyenne blanche vers la banlieue. Les entreprises ont suivi, privant la ville de l’essentiel de ses revenus.

La crise de l’automobile est venue donner le coup de grâce à l’économie de Détroit, notamment avec la restructuration du secteur ces dernières années, accompagnée de dizaines de milliers de licenciements.

Aujourd’hui, la municipalité a épuisé ses liquidités, son déficit budgétaire est de 100 millions de dollars américains et sa dette est de 14 milliards. En juin dernier, elle avait dû faire défaut pour une partie de sa dette.


Les idéologies du Régime de Michel Joseph Martelly

24 février 2012

 

 

 

Le philosophe éveillé

expérience de la solitude

Je veux commencer ce texte avec cette idée que la différence entre un adulte et un enfant c’est que l’enfant abandonne facilement. Pour le lecteur puriste je tiens à faire remarquer que cette interférence se veut de répondre à l’impatience qui peut convoiter plus d’un.

L’arrivée du chanteur Sweet Micky dit Joseph Michel martelly n’était pas un hasard dans la politique haïtienne. En effet, il s’agit de l’aboutissement d’un ensemble d’évidences orchestrées tant par les grandes puissances internationales que par la bourgeoisie de Haïti ainsi que les faiblesses de la classe politique traditionnelle du pays. Tout le monde savait que l’actuel président était un jean-claudiste irréductible et qu’il avait l’habitude de porter les uniformes des tontons macoutes à chaque 29 juillet. Durant les régimes miliaires de Cédras et de Michel François il avait des laisser-passer pour entrer dans les bureaux de ces putchistes d’autant qu’il ne se gênait pas pour les supporter publiquement.

Michel Martelly dit sweet micky avait profité énormement des gouvernements putchistes pour s’enrichir et s’en prendre ouvertement aux différents régimes des lavalasse. Si le président actuel de haïti portait l’uniforme des tontons macoutes ce n’était pas parce qu’il était duvaliériste mais jean-claudiste et ce jean-claudisme parce qu’il était une vision mulâtre du pouvoir de Jean-claude Duvalier dictateur d’alors qui dirigeait par la violence, la menace et le vol le pays. Le jeanclaudisme est l blanchissement du régime légué par François Duvalier et il est arrivé sur la scène politique à partir des années 1975 et qui se renforcera avec le Mariage de Baby Doc avec Michèle Bennett son ex femme. Autrement dit, François Duvalier avait imposé un régime dit noiriste avec une certaine haine contre quelques mulâtres du pays et son Fils Baby Doc pour pouvoir asseoir son pouvoir, a dû lâcher l’aile noiriste de son régime en faisant une double alliance, celle avec la bourgeoisie commerciale et blanco-Arabe et également avec la vielle bourgeoisie mulâtre de Haïti.

Bien que le Jeanclaudisme ne soit pas véritable idéologie écrite elle symbolise toutefois une vision blanco-judeo-Arabe des gestionnaires de l’État. En fait la meilleure façon de comprendre le jeanclaudisme c’est qu’il propose que ce sont les Mulâtres qui doivent seulement diriger et assurer la gouvernance de l’État de Haïti. C’est à ce point de vue qu’il faut saisir et comprendre la vision sectaire du Président actuel de Haïti Joseph michel martelly. Le président de Haïti croit qu’il doit diriger le pays uniquement avec des Mulâtres et dès sa prise de pouvoir, des sources proches du nouveau président annonçaient qu’il n’y aurait aucun compromis avec les oppositions puisqu’il n’y a pas eu un groupe majoritaire pour former un véritable groupe d’opposition et l’aboutissement à Conille Gary comme premier ministre était un dicta de la maison blanche sous le conseil de Bill Clinton.

évidemment, les preuves de ce choix rétrograde du Président Michel Martelly se confirme avec les premiers noms qu’il avait proposé comme premier ministre du pays. Les équipes antourant le régime de Michel Martelly s’opposent également à l’origine de la femme du Président et il éait bruit d’écarter cette femme qui a une emprise sur le Président. La femme du président est issue de la vielle classe mulâtre et ses liens avec l’ancienne bourgeoisie traditionnelle sont fortes et s’opposent à la bourgeoisie commerciale actuelle qui est triomphante avec le régime de Martelly. Peut-être que nous devons encore attendre cette séparation entre les hommes de Martelly au pouvoir et sa femme issue de la bourgeoisie traditionnelle mulâtre du pays.

contrairement à Martelly, l’ex premier ministre Gary Conille lui est un enfant du duvaliérisme noiriste et également de la mouvance impérialiste qui vise à occuper coûte que coûte le pays. Donc on peut déjà comprendre les difficulés d’avoir une certaine entente entre le premier ministre Conille et le président Martelly. Car si conille voit la nécessite d’une certaine alliance et de compromis avec l’ensemble de la société et de la classe moyenne, de son côté la vision blancomane et judeo-arabe des gestionnaires de l’État. Toutefois il faut bien tenir compte de quelques paramêtre sociologiques pour comprendre les renversement de régime ou encore certaine consommation de séparation, en effet, nous sommes juste à quelques jours de la fin des festivités carnavalesques   dans le pays, et le président tout comme bon musicien qui se respecte peut surestimer ses capacités suite à ses performances durant les trois jours gras compte tenu qu’il était le centre d’attention du public. Et c’est même devenue une tradition dans le pays qu’après les jours gras, les gouvernements procèdent souvent à des changements.

Pour arriver à des Changements majeurs au niveau de l’exécutif, seulement quelques mois après l’entrée en fonction du Premier Ministre Gary Conille qui n’aura rien laissé à la posérité en terme de réalisation et vu son écartement systématique par la couverture médiatique dont impose le président. Le changement de Premier ministre en Haïti semble annoncer une présence accrue des mulâtres à la tête du pays et du régime de Martelly. En tant qu’analphabete politique, le président Michele Joseph Martelly devra comprendre qu’il va engager le pays vers une véritable lutte de classe que tout le monde redoute déjà. Malgré tout peut-être qu’il va réaliser ce que d’autres ont déjà réalisé avant lui. Chez notre voisin et frère, car il y a plusieurs de nos compatriotes qui vivent encore là-bas, après la prise du pouvoir par la bourgeoisie, les masses se sont imposées. à suivre….

Hermann Cebert


%d blogueurs aiment cette page :