Les limites des sondages au Québec: Mêmes méthodes, mêmes clientèles et de mauvais résultats

13 septembre 2013

Les firmes de sondages font de grandes fortunes en périodes électorales et surtout en périodes d’instabilité politique. Ces périodes de grandes mannes financières sont souvent alimentées par ces mêmes firmes de sondage et de marketing car les policiciens ou plus précisément les politicailleux ne vont plus voir les citoyens dans leurs réalités et dan leurs préoccupations . De ce fait, en tant que politicien permanent et à vie, ils se laissent alimenter par les rumeurs et les intentions de vote des citoyens qui dans bien souvent des cas n’ont rien de concret et ne se basant surtout pas des faits réels de l’électorat réel.

Au Québec dans les années 2004-2007, il y avait une vague de sondages par des groupes médiatiques, des firmes de sondages et plus particulièrement, des commandes de sondages par les partis politique sur l’opinion publique québécoise en terme de tendance électorale des citoyens conséquemment, il s’est produite une vérible course opportuniste aux élections.

D’un côté on avait le Parti Libéral du Québec qui se concentrait sur les problèmes économiques d’un autre le Parti Québécois qui traversait de véritables crises de leadership et d’usure et à l’extrémité le Parti de l’action Démocratique qui avait le voile dans le vent ou plutôt les Accommodements dans son point de mkire. Mais c’est surtout l’ADQ avec le support de certains journalistes et de médias puissants qui poussaient plus à fond la machine des accommodements en vue d,aller chercher les québécois dans ce qu’ils ont de plus profond comme seuil de tolérance en matière d’accommodements plus ou moins raisonnables.

D’ailleurs, de nos jours encore avec la problématique de la proposition de la charte des valeurs soit-disant québécoises, le porte parole de ce projet soit le ministre lui-même semble s’appuyer plus fortement sur ce côté ontologique des québécois en rappelant à maintes reprises les personnes agées et les québécois pures-laines ce qu’ils avaient contesté hier à l’époque de Duplessis. On peut comprendre qu’il s’agit des véritables fondements électoralistes de la démarche de la proposition de charte des valeurs québécoises que l’extrême droite du PQ est en train d’exploiter présentement.

Malheureusement cette faiblesse du peuple québécois qui avait donné de grandes percées politiques à l’ADQ avait été également la base de son échec et de sa disparition sur la scène politique provinciale québécoise. En fait ce que les tenants de la droite du PQ semble véritablement ignorer est principalement selon une vielle théorie de léon trotski :« quand s’use une arme s’use également ceux qui le portent sur leurs épaules»

http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9on_Trotski

à suivre

Hermann Cebert


Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta. La Russie fournit les preuves Satelittes aux Nations Unies sur les auteurs du massacre: nous sommes des mo0ntres pour nos propres frères

25 août 2013

Siège New Yorkais de l'Organisation des Nation...

Siège New Yorkais de l’Organisation des Nations Unies (Photo credit: Wikipedia)

Syrie – Le Massacre Chimique d’Al Ghouta. La Russie fournit les preuves Satelittes aux Nations Unies sur les auteurs du massacre.

Syrie sous le gaz sarin

INHFR – La Russie qui fournit aux Nations Unies les images satellites, irréfutables, des 2 missiles chargés de produits chimiques qui se sont abattus sur Al Ghouta faisant des centaines de morts, dont la plupart des enfants, ont été lancés depuis la région de Douma en Syrie, sous contrôle des rebelles! Information relayée par d’autres médias libanais et autres (AlManar, Asafir etc..).

Russie – Le Ministre des Affaires Étrangères Russe : «Nous détenons plus de nouvelles preuves que cet acte criminel était d’une nature provocatrice», a-t-il souligné. « Et en particulier, des rapports ont circulé sur Internet,  que les matériaux de l’incident et l’objet des accusations contre les troupes gouvernementales, avaient été publiés pendant plusieurs heures à l’avance de l’attaque en question . Ainsi, il s’agissait bien d’une action planifiée à l’avance « . Suite de l’article sur RT

Que dit la Presse occidentale ? Blackout totale ! La France, mise en difficulté fait allusion, et pour la première fois depuis le début de cette insurrection, Le Figaro, très connu pour le soutien qu’il apporte à Fabius et aux rebelles, se pose pour la première fois des questions jamais vues auparavant, même si le titre est 100% sioniste, le texte en dit long:

« Quel intérêt aurait eu Bachar el-Assad à lancer une attaque non conventionnelle au moment précis où il venait d’autoriser des inspecteurs de l’ONU ? » – Le Figaro 22/08/2013 CQFD !

Source Journal Al Khabar le martyre de centaines de Syriens, à Al-Ghouta près de Damas, dont la plupart étaient des enfants, a soulevé l’opinion publique mondiale, ce mercredi dernier (21/08/2013), et notamment avec la propagation des images d’enfants et de civils martyrs, qui ont péri dans ce massacre. Les médias de l’opposition Syrienne ont accouru accusant le régime d’avoir commis ce massacre, dans une pression sur le Conseil de sécurité, qui s’est rapidement réuni, avant que la surprise survienne.

attaque chimique syrienneLe Conseil de sécurité réuni vient de rendre son rapport avec la mention «fragile», et la déclaration claire  «Nous voulons découvrir la vérité sur l’accusation du régime syrien qu’il aurait utilisé les armes chimiques sur la campagne de Damas, et nous accueillons la décision de l’Organisation des Nations Unies pour enquêter sur cette affaire », une déclaration qui vient s’ajouter à celle de la délégation Italienne qui rapporte  «la délégation syrienne a présenté une vision qui mérite que l’on s’attarde dessus ! ». Et pour la première fois de son genre,  la déclaration également de la délégation française, connue pourtant pour être la plus radicale et enclin en faveur de l’opposition.

La délégation française avait fournit tout ce qu’elle possédait en informations sur le massacre qui a coûté la vie, selon les dernières statistiques neutres, à environ 800 syriens, dont la plupart étaient des enfants. Mais c’est la première fois que la délégation attribue ces informations à la coalition de l’opposition et à son Président « Awinnen Jarba, » dans une tentative française de se soustraire à ces renseignements et d’en porter la responsabilité à  » Awinnen Jarba ».

A quoi est du ce revirement ?

Une source diplomatique syrienne de haut niveau, a révélé à la Télévision d’Al Khabar, que la délégation Russe a rendu la version sur les faits qui se sont produits, en fournissant des documents irréfutables, extraits des images satellites qui viennent appuyer de ce fait la version officielle syrienne. Qu’effectivement des militants armés ont bien lancé les deux rockets remplies de produits chimiques, depuis la zone rurale de Douma, toujours sous contrôle des rebelles, ce qui a laissé toute l’assemblée (du Conseil de Sécurité) sans voix et les a obligés à revoir leurs positions.

La source, qui a préféré garder l’anonymat, a déclaré à la Télévision d’AlKhabar, que la version officielle syrienne sur le massacre (présentée au Conseil de Sécurité), a confirmé que les militants ont effectivement tiré deux roquettes chargés de produits chimiques depuis la zone rurale de Damas, encore sous contrôle des Rebelles, et cela en fournissant les images des satellites russes, qui confirment les faits.

Le diplomate a souligné, à cet égard, que la position russe était, ce jour-là, exceptionnellement la seule position la plus radicale de toutes, que se soit celle des pays européens ou des États Unis, à exiger de faire procéder à une enquête sur ce massacre. Il a ensuite  expliqué par ces mots que «La position de la Russie est basée sur des images satellites illustrant de manière incontestable que les militants sont effectivement ceux qui ont utilisé le chimique. »

Sur la raison pourquoi les militants de l’opposition ont commis ce massacre, la source diplomatique a précisé qu’«une faction des militants, ont tiré ces roquettes pour exploiter la présence de la Commission d’enquête et accroître les documents (en leur faveur), et cela en collaboration avec l’un des pays arabes, mais sans avoir cette fois-ci, préalablement informé les pays occidentaux sur une telle étape à franchir. »

La source a également rapporté la précision donnée dans la version de la délégation syrienne, que les États membres n’ont pas demandé les images aux satellites américains, comme à leur habitude dans les cas précédents, se contentant des images russes, qui se sont révélées identiques aux images des États Unis, établissant ainsi une preuve définitivement irréfutable » .

Le diplomate a ajouté que ce massacre aura désormais des effets politiques majeures sur la position des pays qui soutiennent l’insurrection, à commencer par la France, qui devra réévaluer sa position, d’autant plus que ce crime a été commis sans que ses renseignements généraux en aient été préalablement informés, ce qui la place aujourd’hui dans une position critique ».

Le diplomate a ajouté que la faction armée, des rebelles qui ont lancé ces deux roquettes, est une faction radicale qui œuvre sous les ordres d’un État arabe du Golfe, sans indiquer son nom, sachant que l’Arabie saoudite est le plus grand partisan des militants de l’opposition et des factions militantes en particulier.

Ce massacre a touché plusieurs villages d’Al-Ghouta Est, et a causé, sur estimation des recensement des organismes neutres, le martyre d’environ 800 syriens, dont la plupart des enfants, et plusieurs milliers de blessés.

Source Journal Al Khabar

– voir video de la TV Russe en duplex avec les Etats Unis, sur l’ancienne attaque chimique de khan Al Assal, en bas de page
– Toujours sur l’ancienne attaque chimique à khan Al Assal. Conférence de Presse à New York New-York / Le délégué permanant de la Russie auprès de l’ONU, Vitali Tchourkin, a affirmé que son pays déploie des efforts avec le Conseil de sécurité pour faciliter l’entrée des experts onusiens en Syrie et enquêter sur l’usage par « l’opposition syrienne » des armes chimiques à Khan al-Assel dans la banlieue d’Alep. 11 juillet 2013

INHFR  Un autre mensonge est la publication sur youtube, la veille de l’attaque chimique qui a couté la vie à des centaines d’innocents syriens, d’une video d’un enfant entre la vie et la mort, avec un titre sur le massacre qui allait se produire le lendemain !

La video a été publiée par le site des rebelles, et titrée du massacre de l’attaque chimique sur AL Ghouta le 21/08/2013, le lien video sur Youtube atteste encore de sa publication réelle, en date du 20/08/2013, soit la veille !

Al Ghouta a réellement été attaquée, et des centaines de syriens ont succombé à une mort chimique,

Comment un enfant montré sur cette video peut-il mourir le lendemain ? Et comment les rebelles peuvent-ils savoir la veille qu’une attaque chimique allait se produire le lendemain sur Al Ghouta, pour titrer à l’avance leur video de la date du massacre, c’est à dire du 21/08/2013, alors que Youtube atteste automatiquement de la date réelle de la publication, qui est clairement indiquée au 20/08/2013 ?

La video en question a donc été publiée sur youtube, la veille de ce massacre, elle ne peut pas correspondre à un évènement du lendemain, ce qui indique qu’une ancienne video a été attribuée au massacre du lendemain, dans un loupé de timing entre youtube et le site qui publie cette video  ! Une véritable fabrication de l’information avant qu’elle ne se produise ! C’est la seule explication à ce loupé qui a manifestement échappé à la vigilance du site de l’opposition qui a publié cette video !


Comprendre le contexte du kidnapping de Clifford: Problèmes financiers, prostitution masculine, Crimes et violence gratuits

21 novembre 2012

Contrairement à ce que pense généralement l’opinion publique de la situation financière de plusieurs bourgeois impliqués dans le kidnapping des jeunes moscoso par brandt, handal et compagnie, depuis une dizaine d’année les entreprises de Clifford Brandt roulaient malement à cause des dettes de jeux, de financement de nouvelles entreprises sans oublier les consommations de drogues dures.

De même dans le milieu de la bourgeoisie les pressions sont fortes une fois que chacun obtient son héritage, c’est chacun pour soi et Dieu pour tous. Ainsi lorsque tous les membres de la famille savent qu’un héritier à des problèmes de toxicomanie plus personne n’accepte de lui passer de l,argent ou d’INVESTIR AVEC LUI.

Dans le cas de plusieurs membres de la bourgeoisie, ajoutés aux problèmes de consommation de drogue, il faut ajouter la consommation de prostitution masculine, véritable héritage du jeanclaudisme et du putchisme qui exige d’énormes sorties d’argent.

Selon certain, plusieurs officiels et ex-officiels du régime en place y compris dans la police nationale consomme énormement de prostituées masculines de ce fait, pour pouvoir satisfaire leurs appétits pour cette forme de prostitution, plusieurs membres de la bourgeoisie et du gouvernement en place sont obligés de se livrer à des actes de banditisme qu’ils qualifient de légal étant l’usage et les couvertures légaux qu’ils ont l’habitude de jouir dans le pays.

La notion de Bandits Légal habituellement utilisé par le président Joseph Michel martelly, légalement parvenu au pouvoir est employé par les membres du groupes met en lumière les supports légaux que jouissent les bandits pour perpétrer des actes de violence et criminels sur la population du pays.

Avec les régimes militaires qui se sont succédés au pays, des jeunes bourgeois et des jeunes fils de militaires et d’officiers de l’armée s’adonnaient à ces activités tels des tueurs à gage ou encore des actes de kidnapping et de vols qualifiés et par infractionsans compter des violation de domiciles.

Durant le règne des Raoul Cédras et de Michel François ou encore durant les règnes de Régala, Prosper Avril, Max Valex, Henri Nanphy c’était des crimes de répression et d’intimidation qui étaient commis avec des dizaines de cadavres qui jonchaient les rues du pays.  Selon certains, ces crimes odieux étaient aussi l’oeuvre de groupe des bandits – Légal et durant le règne d’Aristide, ce même groupe tuait pour le simple plaisir et surtout pour les placer fin de montre qu’il s,agissait des crimes commis par le mouvement Lavalas.

De nos jours les objectifs visés par le groupe bandits légal en tuant et en kidnappant les citoyens c’est de créer des conditions chaotiques comme la bourgeoisie l’avait fait avec François Duvalier qui avait été obligé d’imposer sa tyranie et sa dictature contre le peuple. Le style vague du président de la république est en quelque sorte sa complicité avec une grande partie de la bourgeoisie qui avait juré lors d’un souper chez un homme d’affaire très prospère dans les matériaux de construction dans le pays: Nou pa p bay nèg pye sal lasalin yo anyen, nou pran pouvwa a nou pran l nèt.

Hermann H Cebert


%d blogueurs aiment cette page :