Je pose ma candidature: Émile Coderre, Jean Narrache* (1961)


J’commence à m’tanner d’me fair’dire :    « Pourquoi c’est qu’t’es pas député ? »    J’sais si ben qu’pour me faire élire    J’ai pas besoin d’êtr’ben futé.      Il faut un’cart’de compétence    Mêm’pour être un simple ouvrier,    Mais ça prend aucun’connaissance    Pour s’mettre à politicailler.       Faudra que…