L’école ouverte c’est un nouveau site du gouvernement du Québec pour les élèves restés à la maison

5 avril 2020

Voici le lien qui permet aux parents et aux élèves de suivre des cours en ligne sur internet pendant que les gouvernements de tous les pays du monde entier demandent aux cotoyens de rester se confiner à l’intérieur de leurs maisons et ainsi éviter la propagation de la maladie la coronavirus, covid 19.


L’ÉCOLE OUVERTE – ACCUEIL

ecoleouverte.ca

Bonjour à toutes et à tous,. J’ai le plaisir de vous souhaiter la bienvenue sur ecoleouverte.ca, une école ouverte sur votre monde, sur votre milieu scolaire, sur …

PrimairePRIMAIRE – 1 re année. Ressources géniales pour …SecondaireL’école ouverte. Fais ton parcours! … sera proposé. Chacun et …
PréscolaireL’école ouverte. Fais ton parcours! … sera proposé. Chacun et …

s articles et ces textes pourraient vous intéresser aussi:
Comment peut-on comprendre les limites de la science occidentale par rapport au coronavirus covid-19: le temps comme facteur décisif et explicatif
Comment pourrait-on guérir le coronavirus covid-19: une expérience qui pourrait valoir son pesant d’or. Soyons un peu naïf!
Message aux haïtiens Au sujet des coronavirus: Présentation des symptômes des maladies respiratoires et les pépins du chadèque broyés ou pilés au pilon comme antibiotique naturel et désinfectant qui tue tous les mauvaises bactéries
Non au test sur l’efficacité du vaccin contre le Coronavirus du BCG sur les africains et sur les Haïtiens
L’homme et le pouvoir absolu
Est-ce qu’on a jusqu’à présent bien géré la quarantaine imposée par le coronavirus, covid-19?

Non au test sur l’efficacité du vaccin contre le Coronavirus du BCG sur les africains et sur les Haïtiens

4 avril 2020

Un échange scandaleux concernant les tests d’un potentiel vaccin contre le COVID-19 (connu sous le terme « Coronavirus ») a eu lieu sur la chaîne d’information française LCI, chaîne du Groupe TF1, le 01 avril dernier, aux alentours de 15h, entre Camille LOCHT, Directeur de recherche de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale en France et Jean Paul MIRA, Chef de Service Médecine Intensive et Réanimation de l’Hôpital Cochin à Paris, dont voici la teneur :

«  J. P. MIRA : Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude [sur l’efficacité du vaccin du BCG contre le coronavirus] en AFRIQUE où il n’y a pas de masque, pas de traitement, pas de réanimation, un peu comme c’est fait d’ailleurs pour certaines études dans le SIDA où chez des prostituées on essaye des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées et elles ne se protègent pas. Qu’est ce que vous en pensez ?

C. LOCHT : Alors vous avez raison. Et d’ailleurs on est entrain de réfléchir en parallèle à une étude en Afrique justement pour faire ce même type d’approche avec le BCG et un placebo. Je pense qu’il y a un appel d’offre qui est sorti ou va sortir, et je pense qu’on va en effet sérieusement réfléchir à ça aussi. »

Ces propos qui ne sont pas uniquement « provocateurs » mais criminels, ont choqué plus d’une personne dans la communauté africaine sur le Continent et dans la diaspora, à juste titre !

Ils sont criminels parce que dans la grande majorité des Etats africains, le fait d’administrer des substances pouvant causer la maladie ou la mort est puni par la loi pénale (Ex : Art. 144 du Code pénal rwandais qui punit de la peine de perpétuité de tels agissements ; l’Art. 285 du Code pénal camerounais qui assimile aux violences l’administration de toute substance nuisible pour la santé ; ou l’Art. 343 du Code pénal ivoirien qui prévoit l’emprisonnement à vie pour l’auteur d’un empoisonnement quel que soit le moyen par lequel la substance a été administrée).

En effet, il s’agirait en l’espèce, de réaliser des essais sur les populations africaines, en leur injectant une substance nocive, potentiellement mortelle, à savoir le Coronavirus, et par la suite d’administrer à un groupe de personnes infectées le vaccin pressenti comme traitement, et à l’autre, un placebo sans aucun effet.

Par la suite, il s’agirait de compter les morts, pour déterminer l’efficacité ou non dudit vaccin, au détriment des personnes infectées qui perdraient la vie au cours de cette expérience digne d’un film du professeur Frankenstein !

On a la confirmation d’ailleurs, du propre aveu du Dr. MIRA,  que de telles expériences inhumaines ont déjà eu lieu en Afrique concernant le virus hautement mortel du SIDA. Ce qui signifie qu’il y a des personnes sur le Continent africain qui ont reçu un traitement placebo sans effet, pensant avoir reçu un traitement contre le SIDA. Il est même fort à parier que certaines personnes se sont vu injecter le virus afin de pouvoir les compter parmi les sujets de l’études.

En 2020, la jeunesse africaine dit non ! Nous disons non aux traitements inhumains dont nos ancêtres ont fait l’objet et qui continuent dans l’impunité la plus totale, aux vus et sus de tous !

Nous disons non aux expériences sur les africains, avec ou sans leur consentement, et appelons à un arrêt immédiat de toute procédure allant dans ce sens qui serait déjà en cours !

Nous rappelons aux Docteurs MIRA et LOCHT qu’ils sont tenus par l’article 2 du Code de déontologie régissant leur profession. En vertu de cet article, le médecin exerce sa mission dans le respect de la vie humaine, de la personne ET de sa dignité. Cette obligation ne cesse de peser sur ces derniers parce qu’ils conduiraient leurs activités en Afrique ou ailleurs.

La Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples signée par les Etats africains membre de l’Organisation de l’Unité Africaine mérite d’être citée ici car elle prévoit que tout individu a droit au respect de sa dignité inhérente à la personne humaine, et que toute forme de traitements cruels inhumains ou dégradants sont interdits (Art. 5).

De plus, il apparaît tout à fait invraisemblable que des scientifiques souhaitent réaliser des tests en Afrique où les taux de contamination sont plus faibles qu’ailleurs car en effet selon les chiffres de l’OMS, il y aurait 51 477 cas en France, 94 417 en Espagne, et 105 792 en Italie, contre MOINS DE 3000 cas en Afrique. D’où vient-il donc qu’il faille aller en Afrique où il y a si peu de cas pour opérer des tests pour un vaccin potentiel pour une pathologie qui nous affecte faiblement ?

L’Afrique n’est pas un laboratoire géant à ciel ouvert, et les africains ne sont pas des cobayes ! Nous nous opposons avec la dernière énergie à de telles pratiques dignes d’un autre siècle !

C’est pour ces raisons que nous demandons l’interdiction formelle d’expériences sur les populations africaines, passées et présentes, s’agissant de ce vaccin ou d’un autre, ainsi que des sanctions pour la chaîne LCI et les docteurs MIRA et LOCHT.

 PLUS PRÉCISÉMENT :

–        Nous demandons aux gouvernements africains, ainsi qu’à l’Union Africaine, de prendre leurs responsabilités en interdisant formellement et spécifiquement ce genre d’expériences inhumaines sur les populations africaines ;

–        Nous demandons aux autorités sanitaires en Afrique qu’elles lancent une campagne de sensibilisation, notamment dans les coins les plus reculés, pour avertir les populations du risque qu’elles encourent si elles prennent part à ce genre d’expériences ;

–        Nous demandons que des sanctions pénales fermes soient prononcées par les juridictions africaines contre les auteurs de ces expériences déjà en cours, en application du droit pénal et des conventions internationales sur les droits humains ;

–        Nous demandons que les autorités européennes interdisent formellement ce genre d’expériences dans sa législation pour les médicaments commercialisés et/ou importés au sein de l’UE, et que cette interdiction ne soit pas limitée aux pays européens, afin que toute entité contrevenante puisse également être poursuivie en Europe;

–        Nous demandons que la liste de tous les lieux de ces expériences inhumaines passées ou présentes soit dressée pour servir de rappel pour la mémoire collective par les autorités en charge de la santé dans les différents pays africains ;

–        Nous demandons que le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), autorité française de régulation de l’audiovisuel, sanctionne fermement la chaîne LCI pour n’avoir pas censuré de tels propos qui sont contraires à l’éthique ;

–        Nous demandons au Conseil National de l’Ordre des Médecins de prendre des mesures disciplinaires exemplaires à l’encontre des docteurs MIRA et LOCHT pour ces propos outranciers qui vont à l’encontre de leur serment d’Hippocrate.

Faute d’obtempérer dans un délai raisonnable, nous serons contraints de saisir les juridictions compétentes aux fins de justice.

————————————————————————————————————-

***ENGLISH VERSION HERE***

An outrageous discussion regarding a potential vaccine for the COVID-19 (also known as “Coronavirus”) just took place on the French news channel LCI, owned by TF1, on April 01, around 3pm (CET), between Camille Locht, Head of Research at the French National Institute of Health and Research, and Jean Paul Mira, Head of ICU at Hopital Cochin in Paris, which went as follows:

J. P Mira: If I may be provocative, but should we not conduct this study [testing the TB vaccine against the Coronavirus] in AFRICA where they have no masks, no treatment, no intensive care, sort of like it’s being done in the case of AIDS where we conduct human testing on prostitutes because we know that they are at high risks and use no protections. What do you think?

C. Locht: You are correct. In fact, we are currently considering a parallel study in AFRICA to apply a similar approach using the TB vaccine and a placebo. I think a tender offer has been put out or will be put out, and I think we are going to consider it seriously.”

These, not merely provocative, but criminal statements has baffled more than one person in the African community on the Continent and in the diaspora, quite understandably so!

They are criminal because in most African nations, injecting a substance which may cause illness or death is punishable under criminal law (e.g.: Art. 144 of the Penal code of Rwanda makes it an offence punishable by life imprisonment; Art. 285 of the Penal code of Cameroon makes it a battery to inject someone with a harmful substance; or Art. 343 of the Penal Code of Ivory Coast which punishes by life imprisonment the act of poisoning someone by injecting a harmful substance irrespective of the means of administration).

In the present case, these human trials would likely consist of injecting Africans with the toxic, potentially lethal virus, then administer the vaccine to one group, and a placebo the other group.

Subsequently, perform a death count, to assess the efficiency of said vaccine, to the detriment of those people infected who would lose their lives during the experiment, straight out of a Frankenstein movie!

We learn, from the mouth of Dr. Mira, that such inhuman experiments have already taken place in Africa regarding the highly lethal AIDS virus. Which means that there are currently people on the African Continent who have been treated with a placebo treatment, thinking they have received a treatment for AIDS. It is even highly probable that some people in Africa have been injected with the virus so that they can be part of the experiment.

In 2020, this new generation of Africans says no! We say no to these inhumane treatments which were then conducted on our ancestors and now continue to take place in broad daylight!

We say no to human experiments on African people, with or without their consent, and call for an immediate halt to any such experiment currently taking place!

Let us remind both Doctor Mira and Locht that they are bound by Article 2 of the Code of Ethics relating to their medical profession. Pursuant to this Article, doctors have a duty to perform their mission with due care for human life, individuals AND their dignity. Said duty extends to them even in their dealings in Africa or elsewhere.

The African Charter on Human and Peoples’ Right signed by African Nations of the African Union is worth mentioning in this instance as it holds that every individual has a right to the respect of the dignity inherent in a human being, and that all forms of inhumane or degrading punishment and treatment shall be prohibited (Art. 5).

Besides, it’s quite astounding that scientists would want to conduct experiments in Africa where the transmission rate is one of the lowest when, looking at the WHO numbers, there are 51,477 cases in France, 94,417 in Span, and 105,792 in Italy, compared to merely 3000 in all of Africa. What then would warrant conducting experiments for a potential vaccine for an infection in Africa where there are so few cases?

Africa is not some giant laboratory, and African people are not guinea pigs (pun intended)! We are firmly opposed to such backwards experiments!

For these reasons, we ask that such experiments, ongoing or upcoming on African people be strictly prohibited, relating to this vaccine or any other, and for sanctions to be imposed on the news channel LCI and on both Doctor Mira and Locht.

More specifically:

– We request that African governments, along with the African Union, take their responsibilities by formally prohibiting and with specificity, these type of inhuman experiments on African people;

– We request that African health authorities launch an awareness campaign, particularly in remote areas, to warn the population against the risks associated with taking part in such experiments;

– We request that criminal sanctions be imposed by African courts on anyone currently carrying out such experiments, pursuant to their respective legislations and international conventions on human rights;

– We request a list of all past and present experiments be generate by African health authorities for the sake of public disclosure and transparency.

– We request that European authorities strictly ban such human experiments in its legislation, and that said prohibition apply to acts carried out outside of Europe in order that individuals and entities who violate this prohibition may be prosecuted in Europe;

-We request that the French Superior Council of the Audiovisual, the governing body created with the role of regulating the various electronic media in France, such as radio and television, impose strict sanctions on the news channel LCI for airing such unethical behaviors;

We request that the National Council for Medical Professionals impose disciplinary sanctions against both Doctor Mira and Locht for such outrageous statements in violation of their Hippocratic oath;

In the absence of appropriate measures within a reasonable time, we shall seek the appropriate remedies and take all necessary legal actions to assert our rights.


«8 mars 2015, à toutes les femmes du monde»: Texte de Jhonny Victor Publié

8 mars 2020

8 mars, jour consacré par l’Organisation Des Nations Unies (ONU) depuis 1977 comme jour international de la femme. Malgré cette adoption le droit de la femme n’a jamais cessé d’être violé partout dans le monde. En effet, en Haïti la femme était considérée comme mineure avant 1982. Point n’est besoin de le dire combien de filles, ou femmes qui ont subit à longueur de journée des abus de tout genre.

En dépit de tout, la femme reste et demeure un élément essentiel et indispensable dans la vie de tous. Et il n’est pas nécessaire de citer des noms dans quel que soit le domaine. Ainsi, en ce jour si spécial je profite de cette occasion pour saluer le courage de ma mère, sans oublier d’autres femmes que j’ai connues durant toute mon existence. Ma mère a pu nous donner le minimum de la vie en travaillant dur dans des factoris en Haïti comme couturière. Le courage de ma mère m’a aidé à comprendre qu’une femme forte, la vraie n’est pas celle qui vit pour impressionner par ce qu’elle possède, mais sa valeur se montre plutôt dans sa dignité, son honnêteté, imparfaite mais vraie. Elle m’a gratifié cette conviction qu’une femme a besoin d’un homme comme complément, comme support non pas un moyen d’atteindre ses objectifs matériels.

Une vraie femme est celle qui reconnaisse comment et quel homme il faut choisir et quel type d’environnement d’en faire partie. Et le plus important dans tout cela, ma mère n’a cessé de nous encourager de poursuivre notre éducation, elle a combattu dignement pour cela. J’ai pu comprendre qu’une femme à cause de la désobligeance des hommes peut se trouver dans des situations si difficiles, précaires a un point tel qu’elle pourrait être obligée de se livrer à des pratiques ignominieuses ou honteuses. Cependant, la vraie et digne femme ne ferait pas de cette situation ou circonstance un mode de vie. Elle trouverait tôt ou tard une porte de sortie et ne trouverait jamais aucune excuse pour y rester.

Simone de Beauvoir eut à dire : « on ne nait pas femme, on le devient «. Ainsi, donc le droit, l’épanouissement de la femme devrait être une lutte collective continue. Mais et surtout une lutte personnelle, une prise de conscience de sa valeur, d’estime de soi.

Nous constatons aujourd’hui la dégradation des valeurs morales et d’éthique dans notre société. Les gens refoulent leur conscience et vivre dans une condition de denie. Des fillettes d’hier, femmes aujourd’hui vivant dans des familles sans exemples, sans guide peuvent en est la cause.

En ce jour, j’ai une pensée spéciale pour toutes les femmes qui ont connu des souffrances physiques ou morales atroces. Celles qui vivent chaque jour avec ses séquelles, celles qui ont le courage de l’avouer ou celles qui acceptent de les garder et souffrir en silence. Une pensée spéciale a toutes les femmes courageuses du monde entier qui reconnaissent leurs valeurs et ne cèdent pas à des tentations malsaines et même à celles qui malheureusement n’ont pas pu résister.


Une pensée spéciale a toutes les ‘ madan sara’ d’Haïti, des travailleuses dans des factoris, des marchandes ambulantes informelles comme ma belle-mère que je respecte pour son courage infaillible ; Celles qui ont donné naissance à de grands hommes et femmes et aussi à celles qui constatent l’échec de leurs enfants malgré leur courage et celles aussi qui ont échoué malgré le courage de leurs parents.

Une attention soutenue à toutes les femmes qui sont dans ma vie, sans oublier mes deux jolies filles et leur mère et celles qui n’ont pas pu rester. Toute mon affection à celles qui m’ont donné la joie de vivre, celles qui ont su m’écouter, celles qui m’ont vu pleurer, celles qui ont compris ma douleur intérieure, celles qui m’ont vu réussir et m’ont soutenu et m’ont stimulé à poursuivre mes objectifs, celles qui ont pu m’accepter, celles qui ont accepté mes conseils sans les considérer comme des conneries, celles qui ont reconnu mes valeurs et mes faiblesses, celles qui ont pu me corriger et aussi celles qui m’ont blessé. Et pardon à celles que j’ai blessé soit par manque d’attention, soit par maladresse ou soit par réaction de leur incongruité. Désolé a celles que j’ai choisi de tourner le dos à cause de conflit de personnalités ou pour toutes autres raisons . On ne peut avoir cette prétention de changer l’autre si cette personne n’est pas consciente de la nécessité d’un tel changement.

L’intégrité physique d’une femme doit être respectée et la violence sous n’importe quelle forme est inacceptable; et souvent la meilleure façon de continuer à aimer quelqu’un est de vivre tout simplement avec de bons souvenirs passés ensemble…

Un fait est certain l’amour que j’éprouve pour cette extraordinaire créature et si spéciale qu’est la FEMME reste et demeure pour toujours.

Jhonny Victor

JV🎸+22


Note aux lecteurs de mon blogue Le Vrai Discours Actuel: les plateformes des réseaux sociaux retardent la visibilité de nos publications suivez nous pour nous recevoir à temps

26 février 2020

Mes très chers lecteurs et lectrices, je sais que vous êtes toujours très à venir me lire sur mon blogue Le vrai Discours Actuel, néanmoins vous avez peut-être constaté depuis plusieurs mois que les plateformes comme Facebook et WordPress par exemple tendent à réduire la visibilité du site et également à retarder la visibilité de chacune de mes publications.

De même, vous avez remarquez que j’ai enlevé toutes les publicités sur le site afin de faciliter vos téléchargements mais surtout parce que je suis en train de trouver mes propres publicités pour supporter le site que je vais moi-même insérer dans des articles sans les trop charger pour autant.

Afin de faciliter vos accès au site Le Vrai Discours Actuel, je vous invite à vous inscrire pour suivre le site pour que vous puissiez recevoir en tant réel chacune de mes publications qu’il s’agissent d’articles de réflexions et d’analyses ou tout simplement des photos de mes propres tableaux.

Je vous invite à suivre le blogue pour ne pas attendre les accès restrictifs que vous offrent les plateformes des réseaux sociaux.

Pour les lecteurs en Haïti particulièrement je les invite à nous suivre puisque Facebook ne reconnait pas Haïti comme pays où sa plateforme ne permet pas de cibler les lecteurs haïtiens.

Blogueur et artiste peintre.

Hermann Cebert


Histoire du syndicat des policiers et policières de Montréal: Pas banale l’histoire de la Fraternité.

24 février 2020

Références: https://www.fppm.qc.ca/tranches_vie

L’histoire de la Fraternité des policiers et policières de Montréal est à bien des égards captivante. En lisant les pages qui suivent, vous vous rendrez compte à quel point les policiers montréalais ont dû être solidaires et déterminés, depuis la fin du 19e siècle, pour améliorer leurs conditions de travail, pour en arriver à être reconnus comme des professionnels et pour rendre leur environnement plus sécuritaire.

Les grands gagnants de cette persévérance syndicale sont les Montréalaises et les Montréalais, dont la sécurité est aujourd’hui assurée par 4600 policiers et policières bien formés.

Voici une synthèse du livre Solidarité et détermination – Histoire de la Fraternité des policiers et policières de la Communauté urbaine de Montréal, écrite sur commande par les historiens Jacques Rouillard et Henri Goulet pour souligner les cinquante années d’existence de la Fraternité, telle qu’on la connaît aujourd’hui. Le livre a été publié en 1999 aux Éditions Boréal.

Le dernier chapitre de cette synthèse couvre la période allant jusqu’en 1998. Il appartient aux policiers et policières de Montréal de persévérer en solidarité et en détermination pour écrire les prochains chapitres… Bonne lecture !1. 1918 : un premier syndicat de policiers à Montréal
2. 1943 – Deuxième tentative de syndicalisation
3. 1944-1950 Les syndicats policiers empêchés de se regrouper
4. 1950-1965 — Période d’organisation et de croissance
5. 1950-1965 — Création de nombreux services
6. 1950-1965 — Négociation de huit conventions…
7. Les années 60 : sursaut de militantisme
8. La grève du 7 octobre 1969 : un moment historique
9. 1972 : regroupement des corps policiers de l’île de Montréal
10. 1965-1975 — Des négociations difficiles
11. Le travail policier en profonde mutation
12. Relations difficiles avec la CUM
13. Un gain majeur : l’horaire 4-3 !
14. Temps difficiles mais leadership vigoureux…
15. À la défense de ses membres
16. Interventions de l’État et lois spéciales


Révocation abusive et violation des droits de la présidente du syndicat des policiers de la PNH Yanik Joseph: la vie de la militante policière et féministe haïtienne est menacée par le président Jovenel Moïse

18 février 2020

Nous tenons à informer toutes les organisations internationales des droits de l’homme et du syndicalisme international de la violation des droits des militants policiers en Haïti. Et nous les invitons à appuyer les policiers révoqués ainsi que tout le mouvement de syndicalisation de ces policiers de la police nationale de Haïti.

Les bandits supportés par le régime de Jovenel Moïse ainsi que tous les hauts gradés de la police nationale sont impliqués dans le kidnapping, le vol, le complot et le gaspillage des fonds publics d’Haïti.

C’est avec la rage au cœur que nous avons appris la révocation de la Policière Militante et Féministe, présidente du Syndicat des Policiers de la PNH Yanik Joseph que le gouvernement de Jovenel Moïse ainsi que les hauts gradés de la Police nationale de Haïti avaient déjà menacée de congédier et de poursuivre à cause de ses activités syndicales eyt de militantisme.

Voici la note de la révocation:

Sur recommandation de l’inspection générale (IGPNH), la direction générale de la Police nationale d’Haïti a pris la décision de révoquer l’agent 2 Yanik Joseph, coordonnatrice du syndicat de la PNH non autorisé par le haut commandement, ainsi que Abelson Gros Nègre, agent 2 et Jean Elder Lundi, Inspecteur de Police et Gédéon Monbrun agent 2.

Ces policiers sont reprochés d’avoir porté atteinte à l’honneur de la Police, suscité une révolte et sédition. Après cette mesure administrative qui les expulse des rangs des agents de l’ordre, des poursuites pénales vont être enclenchées contre ces 4 policiers, selon ce que nous a confié un haut gradé de la PNH.


Le retour de Général Hérard Abraham: sa proposition de sortie de crise et son implication directe

12 octobre 2019

Le dernier message du général à la retraite, Hérard Abraham, a fait échos un peu partout dans le pays et dans la diaspora haïtienne à l’étranger. Pour cause, l’ex Général militaire est considéré par plus d’un comme celui qui avait facilité la transition démocratique du pays par l’élection de Jean-Bertrand Aristide.

Évidemment, malgré le fait qu’il y a eu un véritable transfert du pouvoir sans aucune intervention directe du général, plusieurs reprochaient au général Abraham de ne pas avoir protégé sa contribution démocratique au pays compte tenu de son long silence vis-à-vis des différents coups d’État perpétrés contre Jean-Bertrand Aristide et qui ont contribué à la situation actuelle.

Cependant, cette critique ne nous empêche pas de reconnaître la vision pacifiste de l’ex Général ainsi la notoriété qu’il jouit dans le pays et qui lui donne une certaine autorité morale que le pays se doit d’écouter afin de se sortir de la déchéance actuelle dont Jovenel Moïse et les oppositions moribondes ont conduit le pays.

De même, malgré ce qui semble être la bonne volonté de Général Hérard Abraham, il semble à travers son discours qu’il essaye de jouer le jeu du président Jovenel Moïse comme si ce dernier lui aurait conseillé de sortir de son silence afin de venir l’aider à tasser les groupes de l’opposition pour que Jovenel puisse terminer son mandat. Si c’est le cas, je souhaite bonne chance au Général car la vraie solution actuelle passe d’abord et avant par le départ de Jovenel Moïse puisqu’il a avoué qu’il n’était plus en mesure de gérer le pays.

De même, en lisant bien le texte du général, on peut constater qu’il y a tout un projet et tout un programme que seul un gouvernement d’un mandat peut réaliser. Par conséquent, monsieur Abraham ne peut pas nous forcer à ignorer le rôle actif qu’il pourrait jouer dans la recherche de solutions aux problèmes actuels du pays.

Et à ce propos, je reprends ses idées:« nous perdons tous de l’espoir un peu plus chaque jour ; œuvrer pour une solution susceptible de redresser la barque nationale; option salutaire qui devra mener Haiti vers une destinée stable et prospère ; Travaillons ensemble pour faire d’Haiti un pays accueillant, propre, vert; non à la haine, non à la corruption, non aux inégalités, non aux monopoles mais oui à l’inclusion, oui à la solidarité, oui à l’entraide, oui à l’abondance, oui à l’amour ».   Il ne s’agit pas là d’un simple rôle passif qu’il dit vouloir jouer à travers ses souhaits et les raisons qui lui poussent à sortir de son silence, mais bien au contraire tout un véritable projet de société et de transformation sociétal du pays.

Par contre, si le Général se soucie véritablement des intérêts du pays, il doit reconnaître qu’il se doit de faire partie de la solution qu’exige la réalité actuelle du pays, c’est-à-dire, qu’il doit se proposer dans un conseil national de gouvernement qui, pour être équilibré pourrait être composé aux côtés du Général, l’ex président Jean-Bertrand Aristide, un représentant de la presse préférablement Liliane Pierre-Paul, un représentant de la bourgeoisie et des mulâtres, Evans Paul et un représentant du secteur des cultes.

Par ailleurs, par expérience, je suppose que le Général ne peut pas refaire les mêmes erreurs qu’il avait faites lors de la transition démocratique et qui coïncide avec les élections de Jean-Bertrand Aristide. En ce sens, il ne peut laisser à quelqu’un d’autre la responsabilité de faire ce que lui-même peut bien et mieux faire à sa place. En d’autres termes, nous basant sur le message du général lui-même et toute la charge de programmes et de projets qu’il charrie, Général Abraham se doit cette fois-ci de s’impliquer directement dans un gouvernement de transition qui exécutera son programme et ses ambitions pour le pays.

Avec un conseil exécutif de salut public composé de ces personnalités publiques et morales du pays, on pourra choisir un nouveau premier ministre qui s’occupera de gérer un conseil de ministres qui aura pour mission de gérer les affaires de l’État sous autorité et sous le regard direct et décisionnel du conseil national de salut public.

Un tel conseil national de gouvernement de salut public aurait un mandat de cinq années pour réformer les lois du pays, enclencher le processus de refondation économique et sociale du pays ainsi que le changement du système politique du pays. Une fois que la stabilité revenue au pays on procédera aux élections générales dans tout le pays afin de remettre le pouvoir à un nouveau gouvernement issu du nouveau système politique du pays.

à suivre…

Hermann Cebert


De l’origine de la religion, de la philosophie et des sciences: la quête de sens comme première activité intellectuelle de l’homme

24 juin 2019

Au commencement, plus particulièrement, au tout début de l’éveil de la conscience chez l’homme sur terre, rien. Rien dans le sens que l’homme ou l’être humain n’avait aucune conscience de son existence sur terre. Il agissait et se comportait comme tous les autres animaux et de toutes les autres espèces avec qui il partageait cette terre. Il n’y avait rien comme pensée ou imagination dans l’esprit de l’homme. Il se nourrissait de végétaux et de quelques petits insectes.

Mieux encore, il n’y avait ni dieux, ni science, ni philosophie, ni morale non plus. L’humain était donc seul avec lui-même. Il n’avait aucune conscience, aucune raison, aucune connaissance, aucun savoir. Il ne savait pas qu’il ne savait pas et il ne savait pas ce qu’il savait. Il n’existait pas et il ne savait s’il existait ou qu’il n’existait pas. D’ailleurs aucune de ces idées et de ces pensées ne passaient dans son entendement voire s’il en avait véritablement un tel entendement.

Bien entendu, ici je parle de l’être humain ou des premiers hommes qui se sont apparus sur terre en dehors de toutes les considérations évolutionnistes ou créationnistes  compte tenu que toutes ces théories seraient postérieures à l’apparition de l’homme sur terre. Et, très certainement, qu’il eût été créé ou qu’il eût été le produit d’un processus génétique comportant des stades, ne nous empêche pas non plus de faire cette considération ou de reconnaître l’existence de ce moment initial par rapport à l’être de conscience que l’homme est devenu parce que, il doit y avoir plusieurs milliers et millions d’années.

D’ailleurs, ces deux courants de pensées concernant l’origine de l’homme regorgent de mensonges et d’incohérences qui nous écartent réellement de ce que nous savons depuis toujours et bien plus encore aujourd’hui et à l’heure actuelle.

En effet, l’évolutionnisme suppose des stades de telle sorte que quelque chose se change pour devenir quelque chose d’autre et le quelque chose d’autre se change en un autre quelque chose d’autre et ainsi de suite. Tout cela, sur une période plus ou moins longue, soit quelques millions d’années. Malheureusement, nous ne pouvons pas observer tous ces changements et pas plus que nous ayons même des exemples vivant devant nous aider à faire de telles observations.

Ce que je veux expliquer par là, c’est que la théorie de l’évolution ne se démontre pas et qu’elle soit seulement une simple affirmation d’un esprit scientifique complètement fatigué. Pour qu’elle ait été vraie, il fallait qu’elle soit d’abord et avant tout vérifiable à partir de plusieurs chaines de processus de changements montrant clairement les ensembles de parcours de ce processus de changement.

Et, seulement sur cette base et par ces exemples de processus en cours, on pouvait dire à quiconque, je veux parler d’un être vivant voici à quel stade vous allez vous trouver et puis, voici également dans quelle direction que votre espèce s’en va.

Ce grand laboratoire à ciel ouvert de la mère nature n’existe pas et n’a pas été inventé par la science moderne qui s’occupe de cette réalité. En tout cas, je souhaite ardemment que l’on puisse en construire un qui nous permettrait de mieux comprendre cette théorie qui n’est rien d’autre qu’un ramassis de tous les préjugés de la période qu’elle est apparue.

Conséquemment, il est donc faux de dire, voire de propager que l’être humain aurait pu avoir comme ancêtre le chimpanzé de telle sorte que le chimpanzé en tant que stade ou état primaire de l’être humain noir et l’être humain de couleur noir soit également le stade ou l’état du processus de changement qui atteindra l’être humain de couleur blanc ou encore l’apogée de l’évolution de l’espèce humaine.

En d’autres termes, pour quelqu’un qui se dit être partisan de la théorie de l’évolution, ce serait donc quelqu’un qui admettrait ou qui serait d’accord avec l’idée que le chimpanzé resterait toujours chimpanzé, incapable de penser, qui n’a pas de conscience, qui ne pense pas, qui n’a pas de logique ni de sentiment bref, qui restera toujours dans cet état. Pourtant, à certains points de vue, je pourrais expliquer sous certaines réserves bien sûr, la théorie évolutionniste pour parler du papillon par exemple.

En effet, tout le monde sait et tout le monde à la possibilité d’observer le changement qui se fait chez la chenille tel que le temps que cela peut prendre, le processus des diverses transformations qui s’opère chez la chenille qui finalement va devenir un papillon. Tout cela c’est ce laboratoire à ciel ouvert de la nature qui nous permet de le savoir, à partir de l’observation ainsi que la manifestation de ce phénomène.

Malheureusement nul part ailleurs qu’ici-bas, personne ne peut m’offrir cette possibilité de constater par moi-même un chimpanzé qui se transforme ou qui se change en homme noir ni non plus un homme noir qui devient blanc. évidemment on me formulerait encore l’hypothèse du temps comme plusieurs millions d’années par exemple, mais là encore je réfuterais une telle assertion en disant simplement pourquoi doit-il être autrement pour l’humain alors que la chenille et le papillon c’est une question de jours avant que la chenille se change en papillon.

De même, celui qui serait évolutionniste admettrait également comme on le croyait à l’époque de Charles Darwin que les êtres humains de couleur noire sont des bêtes, sont des sous êtres, des stades et des états d’un processus de changement et d’évolution qui donnera naissance à l’homme de couleur blanc, ce ne sont pas des être véritablement, ils sont génétiquement programmés pour être violents, la forme de leurs nez, la texture de leurs cheveux, l’épaisseur de leurs lèvres les prédispose à la violence, aux crimes, à la souffrance, qu’ils sont incapables de penser par eux-mêmes, ils sont dépourvus de logiques, ils sont prédisposés pour couler dans l’eau.

Bref, l’homme noir de par sa génétique ne pourra jamais atteindre l’état d’être humain parce qu’il est un stade, un état qui font en sorte qu’il demeurera pour toujours dans état de sous être humain. En revanche, toujours selon la théorie de l’évolution et de ses adeptes bien entendu, au cours d’un processus de sélection naturelle, c’est-à-dire par le croisement au sein d’une famille d’espèces, la famille d’espèces des chimpanzés, des noirs par exemple, les individus faibles de l’espèce disparaissent tandis que les plus forts de cette même espèce noirs et chimpanzés toujours en l’occurrence, vont se développer une conscience, de la logique de telle sorte que cet homme blanc sera au sommet de la hiérarchie des espèces.

D’après vous, est-ce que c’est vrai tout cela? En ce qui me concerne, ma grande conclusion est faite de façon nette et claire. Reste donc à vous d’adhérer à la théorie de l’évolution.

Toujours, dans notre approche déconstructiviste, en ce qui concerne le créationnisme selon l’idée que l’homme serait des entités créées par une intelligence, un architecte, un dieu, ou tout simplement Dieu, rien ne nous empêche de reconnaître qu’entre le moment de la création et de l’éveil de la conscience chez l’homme qu’il n’y a pas un moment, un état où cet être créé probablement, n’ait pas été inconscient de lui-même et ou de son environnement.

D’ailleurs, la bible elle-même nous révèle dans le livre de genèse, qu’Adam était la première créature de Dieu et qu’il était seul. De plus, des côtes d’Adam, Dieu créa Ève. Ces deux être vivaient au paradis jusqu’au moment où Ève mangea la pomme de l’arbre défendu après que celle-ci ait été séduite par le serpent, le diable en personne, les deux connurent par cet fruit que Dieu les interdisait de manger, la différence entre le bien et le mal.

Que signifie, la différence entre le bien et le mal? D’abord, disons qu’il y a, par cet exemple, bien que cela soit une fiction, deux moments importants dans l’entendement de l’être humain, l’avant de la séduction qui accompagne l’action de manger le fruit interdit et, d’un autre moment qui est l’après de manger ce fruit. Néanmoins nous avons donc comme trait d’union entre ces deux moments la vérité et la conscience de l’homme.

Évidemment, nous ne pouvons nous empêcher d’essayer de savoir si cette conscience a préexister dans l’entendement de l’homme ou s’il n’en était pas là. Tandis que l’homme savait que ce fruit était défendu pourquoi il n’était pas en mesure de faire la distinction entre ce qui était bien et ce qui Était mal? De même pourquoi ils n’étaient pas non plus en mesure de se rendre compte qu’ils étaient nus dans ce jardin?

Entre ces deux moments comme je dois le reconnaître, la conscience était absente chez l’être humain. Autrement dit, peu importe nos croyances actuelles et nos adhésions à des constructions philosophiques qui sont simplement de simples gouttes d’eau dans la compréhension de l’origine de l’être humain, nous pouvons reconnaître qu’à l’état de nature l’être humain n’avait pas de conscience et que la conscience est une appropriation ou un développement plus ou moins tardif dans l’éveil de l’homme

Tout cela me conduit à dire que, l’être humain ou l’homme à l’état de nature auquel je fais référence ici et dans le cadre de ce texte est à mon avis dépourvu de conscience mais qui pourtant existe réellement et physiquement vivant. Cet homme n’était rien et que rien parce qu’il n’avait pas de conscience, ni logique, ni raison. Par ailleurs, il ne savait rien de lui, rien de son monde et rien de son environnement. C’est ce que les consensus arrivent à identifier comme l’homme à l’état de nature.

Évidemment, à cet état de nature et dans cet état de nature, donc moment de l’absence de conscience chez l’homme, il ne peut pas exister de preuves qui prouvent que cet État ait pu exister dans le temps et qu’il pourrait constituer une période de l’existence de l’homme sur terre.

De même, puisqu’il s’agit d’un état, aucun être humain ne peut revenir à cet état parce qu’il serait figé dans le temps. Même la conscience absente ne peut non plus décrire cette étape, cet état parce que cet état était un état inconscient, si nous pouvons l’appeler ainsi, bien que cela soit non logique de parler d’état d’inconscient chez l’être humain.

Tout aussi bien nous ne pourrions non plus parler d’État de non conscience parce que nous ne pouvons nommer une période de non conscience bien que nous soyons obligés en dernier recours de tolérer une telle assertion pour laisser avancer notre réflexion. Par contre, nous parlerons seulement de non État de non conscience  et non un État de non conscience.

Si vous avez remarqué combien il m’est difficile de parler voire de nommer une période dite de la période de l’homme à l’État de nature. C’est-à-dire

L’homme s’était rendu compte qu’il existait et qu’il était sur terre.

Évidemment, nous devons supposer que cette conscience ne s’était pas réalisée d’un coup ni comme par magie, mais par un processus plus ou moins long bien que nous n’ayons vraiment aucune certitude à ce sujet. Cependant nous devons nous baser sur la prise de conscience d’un enfant qui se fait dans la vraie vie comme étant un long processus comme s’il s’agissait d’un réveil lent et progressif.

Il pourrait donc s’agir d’un éveil long mais progressif jusqu’à ce grand étonnement où l’homme, ce premier homme bien entendu, se découvre avoir une conscience mais une conscience des choses qui l’entourent et une conscience qu’il existe lui aussi parmi ces choses là.

Néanmoins il faut reconnaître que cet état de conscience ne concerne pas l’origine de l’homme lui-même mais une conscience qui lui fait comprendre qu’il a une conscience et non pas une conscience qui lui permet de se questionner sur son origine mais sur le pourquoi, sur le comment, sur le quoi sur le quand et sur le où viennent ces choses là.

Autrement dit, à la naissance de la conscience de l’homme, l’homme a dû s’étonner en se disant Ouais !!! Et, par la suite de ce grand étonnement, qu’il se demande: que sont ces choses là? D’où viennent-elles, À quoi servent-elles? Qui sont-elles? Pourquoi sont elles là? Depuis quand sont-elles là? Qui les a faites et pourquoi elles comme ainsi? De quoi sont elles faites.

Il s’agit dans cette démarche curieuse de ce que nous pouvons reconnaître comme étant la quête de sens de l’homme. Une quête de sens qui devait s’apparenter, pour ne pas dire, qui pouvait se définir comme étant le lien qui puisse exister entre ces choses là elles-mêmes et, entre elles et l’homme dans l’esprit de l’homme.

Un lien entre la présence des ces choses là avec l’existence même de l’homme aux côtés de ces choses. Naturellement, on doit comprendre qu’ici, nous sommes en présence de la première grande activité intellectuelle de l’homme, c’est-à-dire, réfléchir par lui-même dans le but de trouver un sens à son existence et de l’existence de son environnement avec lui-même. Et, de par cette quête de sens, l’homme se découvrira des facultés pensantes, des facultés imaginatives ou conceptuelles, des facultés remémoratives, des facultés créatives et récréatives qui tous ensembles vont lui faire croire qu’il était unique parmi les autres espèces qui l’entourent, mais surtout concernant l’univers qu’il existe.

Autrement dit, en découvrant qu’il avait une certaine conscience, l’homme a associé tout son environnement à lui-même, en se donnant une certaine autorité, une certain droit, une certaine autorité sur les choses et les autres espèces qui l’entourent. Mais également il identifiera les choses selon sa compréhension selon ses capacités intellectuelles et cognitives telles qu’il est limité dans imagination et dans sa manière de se représenter ces choses et ces autres espèces. Or, à partir du moment où il était en mesure d’identifier, de reconnaître, de catégoriser son environnement et surtout des les classer selon sa propre compréhension, son entendement prendra les trois directions premières à la base du monde qu’il se mettra à bâtir et dans lequel il devra désormais vivre.

1- Ce sont, la croyance qui lui permettra de limiter ses efforts intellectuels étant donné qu’il admettra certaines choses, certains phénomènes, certaines manifestations, certaines existences comme normales et inexpliquées en ce sens que c’est ainsi que sont celles-ci. Dans ce contexte et dans cet ordre des choses et des réalités et des manifestations l’esprit ne se fatigue pas à aller en profondeur des choses, il se limite à croire et à espérer sous un fond quasi personnel ce qui facilite en quelque chose son acceptation plus facile puisqu’il s’agit de démarches personnelle et que les manifestations sont interprétatives également. L’homme se reconnait ici comme croyant et sa croyance le dépasse comme simple humain en tant que tel. Tout ce qui entre dans le domaine de sa croyance est lié de fait à sa foi dans les promesses que sa croyance lui offrira.

En d’autre termes, l’homme, même s’il ignore ce qui a pu exister avant lui, se mettra à croire tout ce dont il est incapable de s’expliquer en les admettant comme des déterministes qui vont au delà de lui-même et qui s’inscrivent dans un monde où ne saura guère puisqu’il reconnaîtra qu’il dépend et ou a dû dépendre d,une manifestation antérieure à son existence et donc d’une puissance et à fortiori de Dieu.

Par conséquent, il se va croire qu’il est simplement une créature de Dieu, ici j’ajoute, peut importe le nom que les uns et les autres vont donner à cette puissance qui est à l’origine de toute chose sur terre et partout dans l’univers, il a tout créé. Incluant bien sûr l’homme lui-même. Évidemment, ces formes de croyances seront diverses et emprunteront des multiples chemins d’où des multitudes de dieux qui prendront formes dans les croyances des hommes. De ces dieux, certains peuples, certaines cultures vont en fédérer plusieurs tandis que la grande majorité resteront telles quelles puisque impossible à fédérer compte tenu des transformations et des adaptations qu’elles ont subies au cours de leurs appropriations par les uns et par les autres.

Par ailleurs, cela pourrait être associé à quelque chose plus grand encore chez l’homme que seuls certains étaient parvenus à comprendre et à capter, les capacités du cerveau et de l’intelligence humaine.

Non loin de là, nous pouvons même penser que l’homme serait lui-même son propre dieu, Dieu également tout court. Et en ce sens, ses propres manières de concevoir, de se représenter son environnement, son univers, la réalité de ce qui l’entoure émanerait même de son divin en lui-même ou de sa toute divinité. Évidemment, plusieurs phénomènes et plusieurs manifestations de l’esprit de l’homme et de l’intelligence de l’homme déterminent une très grande part de Dieu en l’homme de telle sorte que l’homme soit lui-même le principal Dieu qu’il est et qu’il s’est cherché et déjà trouvé en lui mais que des court-circuits dans son cheminement lui auraient tout simplement limité depuis le temps dit moderne. Je reviendrai la-dessus mais je voulais ouvrir cette brèche pour ne pas l’oublier un peu plus loin dans ce texte.

2- Ce sont les sciences et les technologies mais plus évidemment, la science. En effet, si d’un côté les hommes n’arrivaient pas à expliquer tout dans leur environnement, de l’autre côté par contre, plusieurs phénomènes, plusieurs manifestations trouveront des explications et ils seront répétés par l’entendement humain. De même, en expérimentant plusieurs espèces végétales par exemple, l’homme a su comment utiliser leurs effets dans la vraie vie. D’où les médicaments.

On peut citer à titre d’exemple le développement de la pharmacologie chez tous les peuple dont la médecine traditionnelle chinoise, la médecine traditionnelle africaine, les traditions amérindiennes sur l’utilisation des feuilles et des racines ainsi que des symboles liés à leur médecine.

Tout cela traduit une démarche commune de tous les peuples et qui ont tous connu le même parcours mais plus particulièrement, tous les peuples ont développé leurs croyances, leurs sciences, leurs philosophies.

Toutes les cultures montrent clairement que l’intelligence scientifique est commune à tous les peuples et à toutes les races humaines et à quelques questionnement chez les animaux.

3-La  morale ou la philosophie quant à elle, elle est chez tous les peuples et dans toutes les cultures. Elle est sous formes de proverbes, sous formes de contes et d’histoires. Et elle se transmet d’une génération à l’autres constituant ainsi la base et les principaux piliers de la culture d’un peuple.

à suivre…

Hermann Cebert


Yonn di lòt, Solidarite pou Radyo Kiskeya: An nou ede Radyo Kiskeya rekanpe, pou chak moun bay sa li kapab

30 décembre 2018

Photo de Jacques Adler Jean Pierre.

Remerciement à tous mes lecteurs et bonne et heureuse année 2018

1 janvier 2018

Le philosophe éveilléMes très chers lecteurs, une fois de plus, je tiens à vous remercier pour chacune de vos visites sur le blogue Le Vrai Discours Actuel, pour toutes vos questions et commentaires mais surtout pour vos cliques et vos j’aime. Merci.

Je constate que vous êtes de plus en plus nombreux à venir visiter mais du fait même que vous avez compris que le blogue est devenu une vraie référence pour vous et pour vos recherches sont des signes qui prouvent que vous comprenez l’importance de ce blogue pour l’avancement des grandes idées dans nos sociétés contemporaines.

Il est pour moi ce blogue est une démarche politique et d’engagement mais également c’est une démarche spirituelle et mystique que j’entreprends dans le cadre de mon passage sur cette terre afin de me réaliser complètement sans laisser rien aux autres et qui fait partie de mes propres responsabilités envers Dieu ici-bas.

Cette année encore je vous réserve de plus belles et grandes surprises puisque je compte vous offrir la possibilité de découvrir d’autres talents que je possède plus particulièrement sur le plan artistique.

Grâce à l’encouragement de deux personnes généreuses et peut-être d’autres encore qui viendront ajouter à cette belle liste je vous offrirai sur un nouveau site plusieurs dizaines de mes propres tableaux.

Nombreux parmi vous seront étonnés tandis que d’autres seront choqués car mes sujets peints seront comme mon blogue et ce ne sera pas un prolongement mais presque car j’aborde presque les mêmes sujets à travers ma peinture.

De plus, je vous proposerai mon premier livre sur le développement et la politique sous forme d’essai à travers une construction philosophique. Ce livre est un ramassis de tous les articles que j’ai pu publié sur mon blogue.

Bonne et heureuse année 2018

Hermann Cebert


Le projet Blue Beam (Remasterisé 2013) – YouTube

23 septembre 2020

Le projet Blue Beam (Remasterisé 2013) – YouTube

Le projet Blue Beam (Remasterisé 2013) – YouTube


Comprendre le mouvement QAnon pour mieux en parler à ses proches

23 septembre 2020

Plus une personne s’enfonce dans QAnon, plus elle a l’impression d’avoir davantage de choses en commun avec les autres adeptes qu’avec ses proches.

Un homme arborant la lettre Q sur son chandail utilise un ordinateur d'où s'étendent des tentacules en forme de drapeau américain.

La conspiration QAnon, qui se préoccupe surtout de la politique américaine, a tout de même étendu ses tentacules jusqu’ici.

PHOTO : RADIO-CANADA / CHARLIE DEBONS

  • Partagez via Facebook (Fenêtre modale)Facebook
  • Partagez via Twitter (Fenêtre modale)Twitter
  • Partagez via LinkedIn (Fenêtre modale)LinkedIn
  • Partagez via Courriel (Fenêtre modale)Courriel
  • Activer l’option d’impression du navigateurImprimer
  • Afficher les commentairesCommentaires

Jeff Yates (accéder à la page de l’auteur

)Jeff Yates

Jeff YatesPublié le 22 août 2020

Autrefois reléguée aux bas-fonds du web, la conspiration QAnon est devenue impossible à ignorer. Cette semaine, Facebook supprimait 900 groupes et pages associés au mouvement. Le président américain, Donald Trump, a donné son appui aux partisans de cette théorie complotiste lors d’une conférence de presse, tout en affirmant ne pas trop savoir de quoi il s’agissait.

Si vous avez cliqué sur ce lien, c’est que vous vous intéressez au phénomène QAnon, ce mouvement conspirationniste à la popularité grandissante. Il se peut qu’un de vos proches soit un adepte et que vous cherchiez à comprendre son univers. Il est même possible que vous ayez entendu parler de QAnon et que vous ne sachiez pas trop si cette conspiration est digne de confiance.

La conspiration QAnon ne s’explique pas facilement. Dans sa plus simple expression, QAnon prétend qu’une cabale satanique et pédophile contrôle secrètement le gouvernement américain, voire le monde entier. Ses partisans croient que le président américain, Donald Trump, livre une guerre clandestine pour combattre ce groupe maléfique.

Au centre de cette conspiration se trouve un internaute anonyme empruntant le pseudonyme Q. Sur des forums anonymes, celui qui affirme être un agent de renseignement américain publie des messages cryptiques qui, lorsque décodés par les partisans, offriraient des informations exclusives sur cette vérité que cacheraient les médias et les politiciens.

Depuis le 28 octobre 2017, Q affirme que les opposants à Donald Trump, tels les politiciens du Parti démocrate, les journalistes, les fonctionnaires du gouvernement américain récalcitrants, sont sur le point d’être arrêtés.

Selon lui, le président Trump déclarera publiquement le début d’une tempête qui verra des dizaines, voire des milliers de ses opposants appréhendés simultanément, puis traduits devant un tribunal militaire. Les coupables seront exécutés ou encore envoyés purger leur peine dans la prison militaire américaine de Guantanamo, à Cuba. Il affirme constamment que ce spectacle aura lieu dans les jours ou dans les semaines qui suivent, sans que rien ne se produise.

Plusieurs actes violents ont été associés au mouvement, et, l’année dernière, le FBI qualifiait QAnon de danger potentiel pour la sécurité nationale.

Une conspiration en constante évolution

Un homme tient à bout de bras une pancarte en forme de Q à l'effigie du drapeau américain.

Les communications de Q concernent presque exclusivement la politique américaine, mais ça n’a toutefois pas empêché des adeptes au Canada de les réinterpréter selon le goût local.

PHOTO : GETTY IMAGES / RICK LOOMIS

Pour les ouailles de Q, il est la seule source d’information fiable, même si ses messages relèvent souvent plus du casse-tête qu’autre chose.

Puisque la mouvance n’est pas un groupe bien défini avec des leaders et qu’elle émerge d’une culture web où la participation active est encouragée, les croyances de QAnon sont en constante évolution. Ses partisans y ajoutent des éléments ou les interprètent à leur manière.

Par exemple, certains croient que John F. Kennedy fils, le fils de l’ancien président américain, est toujours en vie et qu’il travaille pour l’actuel président, alors qu’en vérité, il est mort dans un accident d’avion en 1999. D’autres partisans de QAnon rejettent vivement cette hypothèse. Malgré le fait que Q lui-même ait démenti cette idée(Nouvelle fenêtre), certains continuent d’y croire. D’autres maintiennent que JFK fils est Q.

Il suffit de jeter un coup d’œil à la carte du mouvement créée par un partisan pour voir que QAnon recoupe plus ou moins toutes les théories complotistes qui existent. L’assassinat du président Kennedy, le 11 Septembre, l’Allemagne nazie, le système bancaire, tout fait partie d’un complot et tout s’y retrouve.

Comme l’illustrait la journaliste Anna Merlane dans Vice(Nouvelle fenêtre), QAnon est un trou noir complotiste, qui avale toutes les autres conspirations et d’où on ne peut pas s’échapper.

C’est cette ouverture aux changements et aux diverses interprétations qui a en partie permis à QAnon d’atteindre un large auditoire. La communauté QAnon accueille à bras ouverts toutes sortes de mouvements, et il est donc facile pour des gens de tous horizons de s’y greffer.

Les groupes qui contestent les mesures sanitaires mises en place pour combattre la pandémie de COVID-19, par exemple, y ont facilement trouvé une place. À son tour, QAnon a exposé ces gens à toute une galaxie de conspirations.

La capacité de QAnon à s’adapter à toutes les sauces en a fait un mouvement mondial. Les communications de Q concernent presque exclusivement la politique américaine, et la conspiration qu’il a ficelée gravite autour du président Trump. Ça n’a toutefois pas empêché des adeptes de l’adapterau goût local.

Au Canada, par exemple, certains partisans de QAnon affirment que le président Trump serait sur le point de faire arrêter le premier ministre Justin Trudeau. D’autres soutenaient plus tôt cette année que c’était déjà chose faite, et que l’isolement volontaire du premier ministre à la suite du diagnostic de COVID-19 de sa femme, Sophie Grégoire, en mars, était en fait un prétexte pour cacher son incarcération.C'est une publication Facebook où on voit M. Trudeau.

Des disciples de QAnon croient que Justin Trudeau a été arrêté par le gouvernement américain.

PHOTO :  CAPTURE D’ÉCRAN – FACEBOOK / JEFF YATES

Remarquez que Q n’a pas affirmé que Justin Trudeau avait été arrêté, et le nom du premier ministre n’est jamais apparu dans ses messages. C’est la communauté de fidèles, ici au Canada, qui s’est emparée d’éléments de la conspiration QAnon et qui l’a simplement adaptée au contexte canadien.

QAnon est donc devenu en quelque sorte une langue commune mondiale des conspirationnistes. Peu importe les croyances auxquelles on adhère, on peut trouver sa place au sein du mouvement.

Une personne qui croit, par exemple, que le fluor dans l’eau sert à contrôler la population, trouvera tôt ou tard du contenu confirmant ses croyances au sein de la communauté QAnon. Ça lui permettra de s’y sentir à l’aise, entourée de gens partageant ses croyances.

À l’inverse, la communauté QAnon réussit à attirer de nouveaux membres de la même façon. Dans les réseaux sociaux, une personne qui s’abonne à des groupes faisant la promotion d’une théorie conspirationniste quelconque verra tôt ou tard du contenu associé à QAnon.

Dans cette optique, toute croyance conspirationniste, aussi banale peut-elle sembler, devient une porte d’entrée potentielle vers le mouvement.

Un jeu vidéo et… une religion

Un homme brandissant un drapeau américain porte un tee-shirt à l'effigie de QAnon.

Un partisan de QAnon, lors d’un rallye en soutien aux forces policières à New York, le 9 août 2020

PHOTO : REUTERS / STEPHANIE KEITH

La nature participative de QAnon aide aussi à expliquer sa popularité. Plutôt que d’offrir à ses partisans des messages clairs, Q leur envoie des énigmes à résoudre. Il ne dit pas : Il se passera telle chose à telle date, mais : Quel politicien fait les manchettes aujourd’hui? Comment cet événement est-il lié à un autre événement qui a eu lieu la semaine dernière? Faites vos propres recherches.

Ces casse-têtes sont invariablement interprétés de toutes sortes de façons par la communauté, et ses membres arrivent à des solutions différentes. Un partisan qui offre une solution jugée intéressante par la communauté recevra des félicitations et verra ses idées propagées au sein du mouvement. Il aura, à sa façon, participé à l’élaboration d’une oeuvre en constante évolution.

Cet aspect peut être fort attrayant. Au lieu de consommer passivement des vidéos ou de lire des articles, les fanatiques de QAnon peuvent eux-mêmes aider à construire l’histoire. Passer des heures à parcourir le web à la recherche d’indices pour résoudre les énigmes de Q devient en quelque sorte un jeu vidéo grandeur réelle.

D’ailleurs, le concepteur de jeux vidéos en réalité augmentée, Adrian Hon, faisait remarquer récemment dans le New York Times que toutes les caractéristiques qui expliquent la popularité de ce type de jeu se retrouvent dans QAnon(Nouvelle fenêtre). Les mêmes mécanismes qui font en sorte que des milliers de gens passent des dizaines d’heures à tenter de décoder des énigmes au cœur de jeux vidéos en réalité augmentée, dans lesquels ils s’investissent complètement, peuvent être observés au sein de la communauté QAnon.

D’autres observateurs ont remarqué que la mouvance QAnon ressemble de plus à plus à une religion. Dans un imposant exposé(Nouvelle fenêtre) publié par The Atlantic, la journaliste Adrienne LaFrance décrit un mouvement qui relève plus de révélations de style biblique que de théories conspirationnistes ordinaires. Elle interviewe des partisans pour qui chaque lettre des tweets du président Trump constitue une communication directe venant de Dieu.Un partisan de QAnon lors d'un rallye en soutient au président Trump, à Las Vegas, le 21 février 2020

Un partisan de QAnon lors d’un rallye en soutient au président Trump, à Las Vegas, le 21 février 2020

PHOTO : REUTERS / PATRICK T. FALLON

Le chercheur de l’Université Concordia Marc-André Argentino publiait en mai dans Religion Dispatches(Nouvelle fenêtre) un billet dans lequel il suggère de définir QAnon non comme un mouvement conspirationniste, mais plutôt comme une religion hyperréelle. Il décrit une sorte de théologie fabriquée en direct sur le web par ses fidèles, qui définit le bien et le mal, et qui absorbe et réinterprète des éléments de la culture populaire pour expliquer l’inexplicable.

Dans le contexte de QAnon, Q devient en quelque sorte un prophète tout-puissant, et ses messages, des textes sacrés à analyser et décortiquer.

Tout comme une religion, QAnon est devenu le principal récit capable d’expliquer en termes simples divers événements complexes et d’offrir du réconfort aux problèmes modernes : une pandémie, de l’incertitude économique, la polarisation politique, la guerre, la maltraitance à l’égard des enfants, etc., écrivait-il.

M. Argentino soulignait aussi que, à l’instar d’adeptes de certaines sectes religieuses extrêmes, de nombreux membres de la mouvance QAnon voient leurs relations avec leurs proches se détériorer. Des exemples de ce triste phénomène abondent sur les réseaux sociaux. Incapables de tolérer que leur partenaire n’accepte pas les révélations de Q, certains remettent en question leur relation amoureuse. D’autres rejettent leurs amis ou les soumettent à d’interminables monologues, souvent agressifs et incompréhensibles pour les non-initiés.

Aux Décrypteurs, nous avons reçu plusieurs messages de personnes dont les proches sont tombés dans la spirale QAnon. Ils décrivent un frère qui a changé du jour au lendemain, pour qui soudainement tout est devenu un complot. Ou encore une mère qui s’isole de plus en plus, préférant passer ses journées dans des groupes Facebook avec d’autres fanatiques de QAnon, devenant de plus en plus impossible à rejoindre.

Il est en effet difficile d’extirper les adeptes de cet environnement.

Ces personnes font partie d’une communauté de gens avec qui elles entretiennent des liens d’amitié. Elles les perçoivent comme des frères et sœurs d’armes qui participent, comme elles, à l’ultime combat contre le mal. Tous partagent des codes sociaux opaques et un langage inintelligible à ceux qui ne font pas partie du mouvement.

À mesure qu’ils s’enfoncent dans QAnon, ils ont l’impression qu’ils ont beaucoup plus de choses en commun avec les autres adeptes qu’avec leurs proches.

Comment démentir QAnon

La lettre Q floue.

QAnon est une conspiration qui peut sembler floue.

PHOTO : ISTOCK

Pour les fidèles de Q, il existe une multitude de preuves que la conspiration est vraie. Si Q utilise un mot dans un message et que Donald Trump l’utilise aussi dans un discours le lendemain, c’est une preuve. Si Q publie un message au même moment que Trump publie un tweet, c’est une preuve.

Chaque jour, des milliers d’adeptes mettent des heures à repérer et accumuler de telles preuves. Les démentir une à une nécessiterait un groupe de personnes aussi nombreux et aussi motivé que QAnon.

Ça n’a pas empêché certaines personnes de tenter de le faire. Le compte Twitter Poker and Politics publie, depuis l’année dernière, des réfutations des supposées prédictions de Q dans une immense enfilade de gazouillis qui a atteint, au moment d’écrire ces lignes, 252 publications.https://platform.twitter.com/embed/index.html?dnt=false&embedId=twitter-widget-0&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1135811818633465857&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fici.radio-canada.ca%2Fnouvelle%2F1727900%2Fmouvement-qanon-conspirationniste-complot-web-approche&siteScreenName=RadioCanadaInfo&theme=light&widgetsVersion=219d021%3A1598982042171&width=550px

En fait, dans sa première publication, Q affirmait que l’ancienne candidate à la présidence américaine, Hillary Clinton, serait arrêtée sous peu – ce qui n’a pas eu lieu.

Démentir ces fausses prédictions de Q n’est peut-être pas une approche très efficace, par contre. Une personne qui met en avant des preuves de la véracité de Q est probablement déjà tellement investie dans le mouvement qu’aucune réfutation ne lui fera changer d’idée.

Toutefois, examiner les débuts de QAnon et l’environnement web dans lequel il a évolué est un exercice fort révélateur. Quand on comprend l’origine de Q, on se rend rapidement compte que cette conspiration repose sur peu de chose.

Q : un agent secret parmi tant d’autres

Le premier message de Q a été publié le 28 octobre 2017 sur le forum 4chan, l’un des berceaux de nombreux éléments de la culture web. Si vous avez entendu parler de la mouvance de pirates informatiques Anonymous, sachez qu’elle a également vu le jour sur cette plateforme.

Toutes les publications sur 4chan sont anonymes. Les utilisateurs portent tous par défaut le pseudonyme Anonymous (d’où le nom du groupe de pirates informatiques et le suffixe Anon de QAnon). Généralement, la seule façon de déterminer les auteurs des messages publiés sur le forum est par l’identifiant unique qui apparaît dans leurs publications. Deux messages qui comportent le même identifiant ont été écrits par la même personne. Hormis cela, il est impossible de connaître l’identité de l’auteur.

Le mot d’ordre sur 4chan est la liberté d’expression quasi absolue. La vaste majorité des sections du forum est consacrée à des intérêts particuliers, comme les jeux vidéos ou les dessins animés japonais, et est tout à fait inoffensive. Mais certaines sections sont plutôt un far west où les utilisateurs se font concurrence sur le fait de publier la blague la plus choquante, d’afficher la publication la plus raciste ou l’image la plus nauséabonde. Puisque tout est anonyme, presque tout est toléré.Deux hommes révèlent des t-shirts QAnon lors d'une allocution de Donald Trump en Pennsylvanie, le 14 mai 2020.

Deux hommes révèlent des t-shirts QAnon lors d’une allocution de Donald Trump en Pennsylvanie, le 14 mai 2020.

PHOTO : REUTERS / CARLOS BARRIA

Comme l’illustrait l’auteure Angela Nagle dans son livre Kill All Normies, l’anonymat etle laisser-faire généralisé ont créé au sein de 4chan une culture hermétique, hostile aux étrangers. Pour le commun des mortels, une conversation sur 4chan, remplie de blagues d’initiés et de références obscures, est du pur charabia.

La culture de 4chan est dominée par un cynisme où tout est une blague et rien ne doit être pris au sérieux. Pour les utilisateurs de 4chan, chaque publication est une moquerie ou un attrape-nigaud. Les habitués savent que tout ce qui y est écrit – même si les propos ont l’air sérieux – doit être pris à la légère. La plupart du temps, si on embarque dans une conversation et qu’on croit sincèrement à ce qui y est écrit, on devient tôt ou tard le dindon de la farce.

C’est pourquoi, quand Q a publié son premier message en octobre 2017, personne ne l’a pris au sérieux. De supposés agents secrets qui affirmaient refiler de l’information secrète, il y en avait déjà eu sur 4chan. Il y avait eu FBIAnonCIAAnon et bien d’autres. Des publications du genre étaient devenues une sorte de blague récurrente sur le site. Elles soulevaient quelques railleries, puis les utilisateurs passaient à autre chose.

Voilà un élément crucial pour comprendre la naissance de QAnon : la première publication de Q n’a pas émergé d’un vide. Elle est issue d’une culture où d’autres publications presque identiques étaient monnaie courante. Pour les utilisateurs de 4chan, ce Q n’avait rien de spécial. Il était la blague du jour, un mélange d’autres blagues semblables qui avaient eu lieu auparavant.

Comment Q est-il passé de blague du jour sur un forum obscur à fondateur d’un immense mouvement conspirationniste? C’est une histoire complexe. Dans une enquête pour le réseau NBC(Nouvelle fenêtre), Brandy Zadrozny et Ben Collins révélaient l’année dernière comment trois influenceurs du monde conspirationniste avaient presque à eux seuls réussi à élever Q au rang de conspiration.

La raison pour laquelle ces trois personnes ont décidé que Q, et non ses prédécesseurs, était un véritable agent de renseignements n’est pas claire. Q n’avait rien de vraiment spécial qui le démarquait des autres.

Par contre, les journalistes de NBC font remarquer que ces premiers influenceurs à faire la promotion de Q en ont largement profité. En étant les premiers à embarquer dans le navire Q, ils ont pu se positionner comme ses premiers apôtres et attirer une large part de l’attention vouée à ce mouvement dans ses tout débuts – un mouvement qu’ils ont eux-mêmes en grande partie popularisé.

Certains pensent même que ces trois influenceurs sont les véritables auteurs des messages de Q. Un d’entre eux a été surpris pendant une diffusion en direct à publier un message à l’aide du compte de Q, ce qui suggère qu’il possédait son mot de passe. Il n’est pas possible de vérifier si c’est réellement ce qui s’est produit.

L’auteur à l’origine de Q a-t-il changé au fil du temps?

Un écriteau à l'effigie de QAnon apparaît lors d'un rallye de Donald Trump en Pennsylvanie, le 2 août 2018.

Un écriteau à l’effigie de QAnon apparaît lors d’un rallye de Donald Trump en Pennsylvanie, le 2 août 2018.

PHOTO : REUTERS / LEAH MILLIS

De toute façon, la question de la véritable identité de Q est encore plus complexe, puisqu’il est tout aussi impossible de prouver que la personne qui publie en utilisant le pseudonyme de Q aujourd’hui est la même personne qui empruntait ce pseudonyme en 2017.

Quelques mois après ses débuts sur 4chan, Q a annoncé que le forum avait été infiltré et qu’il publierait désormais ses messages sur un autre forum semblable, 8chan. Comme il a été mentionné précédemment, la seule façon d’identifier les auteurs de publications sur 4chan est à l’aide d’un identifiant. L’identifiant de Q a changé au fil du temps, notamment quand il a migré vers 8chan, puis, lorsque ce forum a été suspendu, vers son successeur, 8kun.

Est-ce que le Q d’aujourd’hui est le Q d’il y a un an, ou celui du premier message? En fait, plusieurs autres internautes utilisant le pseudonyme Q affirment être le vrai Q et que tous les autres sont des imposteurs.

Le Q d’aujourd’hui est simplement celui auquel la communauté a décidé de faire confiance. Il est tout à fait possible qu’un imposteur ait pu commencer à publier en utilisant le pseudonyme Q et ait réussi à convaincre la communauté qu’il est l’authentique Q.

La très vaste majorité des adeptes de QAnon n’utilisent pas des forums comme 4chan ou 8chan. Ils ne connaissent pas la culture web qui a donné naissance à Q. Ils ne comprennent pas qu’il est impossible de déterminer si le Q qu’ils suivent aujourd’hui est le vrai Q.

Depuis que QAnon a fait le saut vers des plateformes beaucoup plus populaires comme Facebook ou YouTube, les partisans n’ont plus besoin d’aller visiter les sites où Q publie ses messages. S’ils veulent lire les publications de Q, ils peuvent consulter des sites qui les extraient et les archivent automatiquement.

En fait, les disciples de Q n’ont même pas besoin de lire ses messages. Ils peuvent s’appuyer sur toute une constellation d’influenceurs dans cette communauté qui prennent soin d’interpréter et d’analyser les paroles de Q.

En parcourant des groupes Facebook consacrés à QAnon (avant que Facebook ne sévisse contre ceux-ci), il était relativement rare de voir des captures d’écran de messages de Q. Ces groupes étaient plutôt peuplés de vidéos et de mèmes qui interprétaient ces messages.

Ce divorce entre les origines de QAnon, qui a eu lieu dans un contexte spécifique au sein d’une culture web cynique, et le mouvement moderne, qui s’anime plutôt sur des plateformes grand public, porte à confusion.

Si les partisans de Q passaient un peu plus de temps à faire leurs propres recherches, à vraiment examiner la culture du web et les forums qui ont donné naissance à Q, ils se rendraient rapidement à l’évidence : au centre du trou noir de QAnon se trouve un vide écrasant.

C’est ça qu’il faut faire comprendre à ceux qui veulent y sauter à pieds joints.


Je vous ai vu Dieu

19 septembre 2020

Je vous ai vu Dieu,

Et je me souviens

Nous sommes de Dieu

Nous l’avions été en toi

Comme toujours tu es Dieu.

Je vous ai vu Dieu

Vous traîniez ici-et-là

Et je me souviens

Vous étiez sur les murs

Vénérés comme toujours

Je vous ai vu Dieu

Abandonnés à vous-mêmes

Ignorés parmi les vôtre

Et je me souviens

Vous étiez élevés Dieu

Je vous ai vu Dieu

Ignorants et illettrés

pauvres et malheureux

Et puis, je me souviens

Vous étiez prospère et intelligent Dieu

Ô vous les dieux, la part de Dieu

Levez-vous et élevez-vous Dieu

Le monde est à vous, l’univers aussi

Rien n’échappe à votre volonté Dieu

Et je me souviens vous êtes tout Dieu

Je vous ai vu Dieu

Dans l’immensité de ton univers

Du nombre d’étoiles et de galaxies à l’infini

Au nombre d’espèces, d’êtres vivants et végétaux

Jusqu’aux grains de sable et les gouttes d’eau

Je vous ai vu Dieu dans ta bonté et ta gloire

Je me rappelle ici-bas que tout est de Dieu

La violence et la méchanceté sont inutiles

Les hommes appellent à ton secours

Viens, exprime-toi par nous Dieu

Tandis que les hommes détruisent la vie

Ici-bas sur terre l’argent permet de tuer

Ailleurs, dans l’univers la vie se forme

Mars Vénus font naître les formes de vie

Toutes nos insouciances ont un prix fort

Je vous ai vu Dieu

Par nos cris, dans nos douleurs

De nos insouciances et nos égoïsmes

Nous nous enlevons la vie

Nous resterons des humains Seigneur Dieu

Hermann Cebert


L’ex-footballeur brésilien Ronaldinho et son frère, en détention depuis le 6 mars ont été remis en liberté

30 août 2020

Paraguay : Ronaldinho libéré après plus de cinq mois de détention pour faux passeport

Ronaldinho et son frère, en détention depuis le 6 mars dans une affaire de faux documents officiels, ont été remis en liberté lundi par la justice du Paraguay. L’ex-footballeur brésilien devra s’acquitter d’une amende de 90 000 dollars pour « dommage à la société ».

L’ancienne star brésilienne du football Ronaldinho, détenue au Paraguay depuis plus de cinq mois pour usage de faux documents officiels, a été remis en liberté, a annoncé lundi 24 août le juge chargé du dossier. Le magistrat a également accordé la remise en liberté au frère de l’ex-joueur brésilien, Roberto de Assis Moreira. Les deux hommes étaient en détention depuis le 6 mars.

Ronaldinho « est libre de voyager dans le pays du monde qui (lui) plaira, mais il devra faire savoir s’il change d’adresse permanente » pendant une période d’un an, a déclaré le magistrat. « Dorénavant, la mesure de privation de liberté est levée. (Ronaldinho) n’est soumis à aucune restriction, sauf celle de la réparation des dommages à la société », a-t-il ajouté.

Amende de 90 000 dollars

Coiffé d’un béret noir, vêtu d’une chemise de la même couleur et d’un jean, l’ancien joueur a indiqué au juge « accepter » la proposition du parquet d’une « suspension conditionnelle de la procédure » puisque la sanction envisagée ne dépasse pas deux ans. Le ministère public a demandé le paiement par Ronaldinho d’une amende de 90 000 dollars pour « dommage à la société ». 

Son frère a lui a été condamné à deux ans de prison avec sursis, au paiement d’une amende de 110 000 dollars et à l’obligation de se présenter tous les quatre mois devant un juge brésilien pendant deux ans. La justice paraguayenne a estimé qu’il avait eu connaissance de la fraude.

« C’est une sentence pour l’un (Roberto de Assis Moreira) et un sursis pour l’autre (Ronaldinho). La défense elle-même s’est ralliée à cette sortie judiciaire », a résumé le magistrat.

Après avoir été détenus dans un commissariat d’Asuncion, où le Ballon d’Or 2005 a fêté ses 40 ans le 21 mars, les deux frères étaient assignés à résidence depuis presque cinq mois dans un hôtel de luxe de la capitale, contre le dépôt d’une caution de 1,6 million de dollars.

Venus pour faire notamment la promotion d’un livre, ils sont accusés d’être entrés au Paraguay en possession de passeports falsifiés. Quelque 18 personnes ont déjà été arrêtées dans le cadre de cette affaire, pour la plupart des fonctionnaires des services d’immigration ou des policiers.

Dans un communiqué, la défense des deux Brésiliens a indiqué que ces derniers avaient collaboré à l’enquête depuis le début. « Ils ont montré les documents paraguayens aux autorités de l’immigration en les croyant authentiques (…). L’enquête n’a trouvé aucune preuve de l’implication des deux frères dans du blanchiment d’argent ou dans une association criminelle », a-t-elle assuré. « Nous demandons instamment à l’accusation d’agir sur les responsables » de cette affaire, ajoute-t-elle.

Des sources au sein de la défense ont indiqué que Ronaldinho et son frère se rendront dès que possible au Brésil à bord d’un vol privé, une fois les autorisations correspondantes obtenues. AFP


Pourquoi Haïti est-il le pays le plus miné au monde? lorsque toutes entreprises privées du pays abritent des consulats étrangers

9 août 2020

On vous a déjà dit ou bien expliqué et montré comment les pays qui ont été le théâtre de plusieurs guerres sont quasiment miné à cause de plusieurs bombes oubliées sur leur territoire. C’est ce que l,on disait du Vietnam dont aujourd’hui encore on peut se retrouver avec les pieds sur une bombe. C’est la même chose pour l’Afghanistan, l’Irak, la Syrie, la Libye. Malgré tout, aucun pays n’est aussi miné que Haïti puisque toutes les zones d’affaires du pays sont minées et quadrillées par la représentation consulaire d’un pays étranger.

Ce qui fait, il y a plus de bombes sur le territoire haïtien que n’importe quel autre pays ayant connu de véritables guerres dans le monde. C’est également une sorte d’assurance pour la bourgeoisie haïtienne de faire supporter la sécurité de leur commerces et de leurs entreprises par les pays qu’ils représentent les intérêts à l’intérieur d’Haïti même. Trouver le grand complot que personne n’ose parler dans le pays.

En ce qui concerne les bourses à l’étranger c,est la mafia de la bourgeoisie qui se les partagent et voilà pourquoi, aucun élément des masses populaires ne peut en profiter car ce sont les enfants, les petits enfants de ces bourgeois qui en profitent.

Que dire pour les programmes et les projets des pays dits amis avec Haïti, les sommes sont entre leurs mains et ils connaissent avant même les décaissement comment ces sommes seront partagées et distribuées pour assurer leur contrôle et leur monopole. D’ailleurs, quelque soit les projets que vous entendez qui sont financées et proposés par les pays dits amis d’Haïti, ils servent à donner plus de pouvoir à la bourgeoisie ou à lui rendre plus riche et plus prospère.

Quelqu’un m’avait déjà expliqué comment la bourgeoisie apatride d’Haïti avait pris le contrôle de toutes les relations diplomatiques du pays en agissant comme des consuls honoraires, chargés d’affaires et ambassadeurs pour la grande majorité des pays accrédités dans le pays. Cette même personne m’avais promis la liste complete de tous les membres de la bourgeoisie qui représentaient un ou plusieurs pays à l’intérieur du pays.

Selon cette personne, ce contrôle de la bourgeoisie des relations diplomatiques obligeait de fait n’importe quel gouvernement ou régime politique en Haïti à voir, et faire affaire avec cette bourgeoisie jusqu’à dépendre de cette bourgeoisie pour développer n’importe quelle relation d’affaire avec les pays qui ont une réciprocité d’accréditation dans le pays.

Néanmoins, au delà du contrôle de la représentation des pays accrédités en Haïti, ce qui apparaît encore plus compliqué pour le pays c’est que chaque membre de la bourgeoisie haïtienne procède au minage de tout le territoire des affaire du pays en installant au sein et dans les locaux de leurs compagnies des bureaux des consulats des pays qu’ils représentent. Ce qui signifie, chaque entreprise appartenant à la bourgeoisie constitue une mine diplomatique qui peut exploser à tout moment dans le pays.

De même puisque les membres de la bourgeoisie représentent des intérêts des pays étrangers à l’intérieur du pays , donc de leur propre pays, on peut bien comprendre pourquoi nous aimons dire de cette bourgeoisie qu’elle est une bourgeoisie apatride car chacun d’eux est un pays étranger en soi. S’il arrive quoique ce soit à leur compagnie c’est un pays étranger qui est considéré attaqué.

Évidemment, avec une telle appropriation de toutes les représentations diplomatiques, la bourgeoisie haïtienne, telle qu’elle est peut facilement empêcher à n’importe quel gouvernement de s’occuper des affaires du pays. Les bourgeois haïtiens peuvent comme ce fut le cas sous le gouvernement de Jean-Bertrand Aristide, garder le président occupé tous les jours surtout si le président ou bien n’importe quel responsable ne délègue pas certaines responsabilités à ses employés ou à ses subalternes.

Car tous les jours ils peuvent vouloir rencontrer les responsables du pays. Tout aussi vrai, les membres de la bourgeoisie peuvent affaiblir les relations internationales du pays si quelque chose ne fait pas leurs affaires. Et ce sont les membres de la bourgeoisie qui vendent aux plus offrants toutes les actions diplomatiques du pays. Tous les votes dans les organisations internationales sont vendus parfois contre les vrais intérêts du pays et contre également les intérêts des haïtiens eux-mêmes.

à suivre…

Hermann Cebert

voici une petite liste qui a été publiée sur le site https://lepatriote.com.ht/:

#Georges Bigio est le consul honoraire d’Israël en Haïti. Il succède #Gilbert Bigio qui a occupé la fonction pendant 25 ans. #Reuven Bigio qui dirige les Aciéries d’Haiti est vice-consul honoraire d’Israël. Le consulat d’Israël se trouve dans les locaux des Aciéries d’Haïti sur la route nationale # 1.

#Steeve Handal est consul honoraire de la République Tchèque dont le consulat se trouve dans les locaux du supermarché Giant à Pétionville. #Eddy Handal est consul honoraire de l’Inde.

Le consulat partage la même adresse que celui du Paraguay dont #Annie Handal Cassis est consul honoraire. Cette même adresse héberge le Groupe Sehsa, Ed. An Distribution et Mirage Industries, entre autres.

Le consul du Guatemala est #John Victor Handal Safie et le consulat se trouve à Maison Dupuy. #Hildegarde Cassis est consul honoraire du Portugal dont le consulat se trouve à l’hôtel Royal Oasis. #Hildegarde Cassis, détient 1/3 des actions dans l’entreprise Boulos et Cie qui opère sous le nom « Ateliers CANUSH », dont l’adresse enregistrée en 2011 est la même que celle du consulat.

#Sherif S. Abdallah est consul honoraire d’Italie, le consulat se trouve à l’adresse de Les Assurances Leger S.A. dont il est président. Il est aussi vice président de la société immobilière et financière dirigé par le Groupe #Boulos#SFI possède la plus grande portion de terrain à Pétionville et quelques propriétés importantes dans la capitale. Sherif S. Abdalah est membre du conseil d’administration de SOGEBANK.

#Richar Coles est consul honoraire d’Equateur dans les locaux de la Sonapi où il dirige l’usine de sous-traitance Multitex-Multiwear. #Eric Madsen est consul du Danemark dont le consulat se trouve à l’adresse de Madsen Import-Export S.A

#Gregory Mevs est consul honoraire de la Finlande dont le consulat partage la même adresse que West Indies Group.

#Fitzgerald Oliver #James Brandt est consul honoraire des Philippines, le consulat se trouve au local de Sunfood S.A qui produit les cubes SUNIA et Don Poyo.

#Caribbean Supermarket héberge le consulat de Sainte Lucie dont #Georges Al-Rayes est le consul honoraire. #Eagle Supermarket héberge le consulat de la Syrie dont #Georges Hatem Farah est consul honoraire.

#Daniel Gérard Rouzier est consul honoraire de la Jamaïque, le consulat se trouve dans les locaux de #SUN AUTO S.A. #Pierre Emile Rouzier est consul honoraire de l’Uruguay, le consulat se trouve à l’adresse de Economic Tires.

#Alex Flambert est consul honoraire de Norvège, situé dans les locaux des Etablissements Raymond Flambert.

Les locaux des Assurances Leger S.A (ALSA) hébergent le consulat du Pérou dont #Dimitri Léger est le consul honoraire. Le consulat d’Estonie se trouve dans les locaux des Assurances Appollon Hudicourt. Le consul honoraire est #Georges Hudicourt.

#Wilhelm Lemke est consul honoraire de la Russie. Le consulat se trouve dans les locaux de ENMARCOLDA et d’Adesky, une entreprise d’import export.

#Georges Mangones est consul honoraire de la Corée du Sud. Le consulat se trouve à l’adresse de l’entreprise TECINA.

#Michèle Gardère Frish est consul honoraire du Maroc, le consulat est à l’adresse de Galerie Marassa qu’elle dirige.


Tout le monde est armé et toujours prêt à dégainer: lorsque les caméras deviennent des armes

9 août 2020

Nous avons tous déjà entendu parler des services secrets des États qui surveillent leurs ennemis ainsi que des agences de sécurité nationales qui espionnent continuellement. D’ailleurs, l’un des différends qui oppose les États-Unis avec la Chine actuellement concerne les présumés espionnages de la compagnie Tik Tok. De même, il y a plusieurs rumeurs qui circulent concernant des employeurs qui espionnent leurs employés en mettant sur écoutes à l’aide de certaines applications leurs téléphones et leurs ordinateurs.

D’ailleurs, combien parmi nous qui ouvrent bien grandes nos portes à des soi-disant techniciens afin qu’ils nous espionnent pour le compte d’un gouvernement, ou d’une institution ou encore pour un ennemi. En tenant compte de ces cas apparemment anodins, nous sommes continuellement espionnés et nos vies privées ne le sont plus parce des gens mal intentionnés veulent nous donner des problèmes ou bien parce qu’ils se permettent d’entrer comme ils veulent dans notre vie.

Nous sommes donc passés à un nouvel ordre où les individus sont constamment surveillés alors que leurs droits à la vie privée est en éternelle violation par des personnes devenues totalement paranoïaques. Sans oublier les divers problèmes de santé que cela a déjà sur les gens comme les acouphènes, le déchaussement des dents, des maux de têtes, des problèmes de tensions artérielles etc… tous des problèmes causés par les ondes radio et téléphoniques et surtout à cause des ondes émises par les satellites, des antennes et des tours pour la téléphonie et la télématique.

Avec le développement des technologiques de l’information, l’idée d’avoir une arme et surtout d’être armé prend un nouveau virage. En fait, une arme n’est pas seulement un revolver mais ça pourrait être un simple téléphone portable ou cellulaire ayant une camera intégrée et utilisant internet.

Évidemment, tout seul, un téléphone cellulaire utilisant internet et muni d’une caméra est complètement inoffensif par contre c’est ce que son propriétaire est capable de faire avec qui peut le transformer en un véritable fusil ou en arme de destruction massive. Bien entendu nous n’ignorons pas les différentes utilités des téléphones cellulaires, les Ipod et les ordinateurs portables que ce soit pour rapporter un problème, dénoncer une violation des droits des citoyens qui n’aurait pas été connue du grand public. Cependant au delà de ces avantages, nous devons admettre qu’il y a également plusieurs désagréments qui causent beaucoup de tors à plusieurs d’entre nous.

En effet, à l’heure où tout le monde se fait passer pour des journalistes tout comme, chaque journaliste essaye d’avoir le sujet du siècle jusqu’à tomber dans le sensationnalisme et du voyeurisme, chaque téléphone cellulaire devient de plus en plus de vraies armes à feu permettant à tout un chacun de tirer sur tout ce qui bouge.

Bien entendu, certains diraient qu’un cellulaire n’a pas encore de mécanismes lui permettant de se charger de balles de fusils conventionnels ce qui ne se tardera pas au rythme que se développe les technologies actuellement.

Néanmoins, force est de reconnaître qu’actuellement, les téléphones portables posent un trop grands nombres de problèmes de sécurité plus particulièrement tout ce qui concerne la vie privée des gens, les dénonciations gratuites, sur les conditions de travail et l’environnement de travail, les risques de harcèlement et surtout de l’intimidation à grand échelle.

Une société extrêmement difficile et totalement surveillée et qui sera de plus en plus surveillée et sous contrôle de n’importe qui risque d’expliquer de forte tendances à la manipulation et à des abus de toutes les sortes. Nous en sommes là.

Hermann Cebert

(poète, artiste peintre, blogueur)


À qui profite la violence qui règne en Haïti actuellement : par la fédération des parts du monopole de la violence, les groupes de gangs changent le paradigme de la sécurité en Haïti

3 août 2020

Tout le monde sait qu’il y a une industrie de la violence en Haïti. Elles est produite par la bourgeoisie mulâtre haïtienne, les ambassades étrangères dans le pays, par les groupes néo-duvaliéristes, par les organisations internationales et plus particulièrement par les forces multinationales qui occupent le pays depuis le 19 septembre 1994 bien que dans les faits, ces forces d’occupation du territoire national sont dans le pays depuis 1915.

D’ailleurs, à chaque fois que les pays étrangers retournent dans le pays des délinquants ou bien les soi-disant haïtiens comme le fait habituellement la République Dominicaine, la France, les États-unis et le Canada, nous savons qu’ils participent à détériorer les conditions sécuritaires et du pays puisque ce sont bien souvent des bandits, leurs mercenaires et des criminels qu’ils font entrer au pays. Et, c’est ainsi qu’ils développent également la violence et l’insécurité dans le pays par leurs propres bandits et leurs propres mercenaires qui reviennent par relève car ces derniers sont à contrat et une fois qu’ils auront commis les crimes qu’on les commandite, ils retournent dans leurs pays d’origine.

Évidemment, ce n’est pas sans intérêts que les étrangers, la bourgeoisie traditionnelles et rétrograde ainsi que les néo-duvaliéristes continuent de rendre ingouvernable Haïti, au contraire, cela leur garantie une situation chaotique qui les permet d’exploiter plus facilement le reste de la population haïtienne.

Et, même si quelques groupes de gangs arrivent à posséder des armes à feu, ces derniers n’ont aucun moyen pour faire entrer ces armes dans le pays. Ils ne sont pas grands importateurs ni non plus de grands exportateurs de biens dans le pays. Or, ce que nous avons observé depuis les dix dernières années ce sont des groupes qui circulent avec toutes sortes d’armes sophistiqués sans que les autorités puissent avoir un minimum de contrôles sur ces armes.

Ce sont donc des gens riches, des groupes au pouvoir dans le pays durant ces dernières années qui avaient distribué à ces jeunes volontairement ces armes à feu. Voilà pourquoi, nous sommes d,avis que le climat de violence qui règne dans le pays avait orchestrée par les groupes au pouvoir, la bourgeoisie et quelques ambassades pyromanes accréditées dans le pays qui n’ont toujours aucun intérêt à ce que Haïti soit sécuritaire et stable pour assurer son propre développement. Ils profitent de ce climat de violence pendant que leurs commerces, leurs exploitations continuent loin des regards de la population meurtrie du pays.

Devant une telle réalité construite de toutes pièces, en tant qu’observateurs, analystes voire théoriciens qui nous sommes donnés pour mission de faire comprendre les causes de l’anéantissement d’Haïti par les faux nationalistes haïtiens ainsi que par les puissances impérialistes et colonialistes de voir que Haïti est en train de changer son paradigme sécuritaire et qu’il y a lieu de faire l’état des choses sécuritaires du pays en inscrivant nos constats dans une perspective inquiétante qui risque de mettre l’existence même du pays en danger.

Il n’y a pas trop longtemps, pour ne pas dire que hier encore, seules les forces armées en général détenaient le monopole de la violence en Haïti. Très certainement, nous incluons dans cette force armée, la police, les tontons macoutes ainsi que le crime organisé. Les pouvoirs politiques pouvaient se permettre d’abuser de cette violence tout comme ils s’en servaient pour protéger seulement les groupes les plus aisés de la société haïtienne.

Ce temps semble être révolu désormais en Haïti puisque, les anciens bandits, au service de la bourgeoisie mulâtres et apatrides du pays, aussi bien qu’au service des gouvernements néo-duvaliéristes pro les classes dominantes, se sont appropriés une partie de ce monopole de la violence, selon eux bien entendu, pour exiger une certaine répartition et de distribution de la richesse dans le pays au profit des personnes les plus démunies tout en terrorisant cette même classe laborieuse des masses populaires.

Comment concilier, les intérêts des uns et des autres pour ne pas dire de quelques chefs de gangs mercenaires, l’usage de la violence à l’intérieur d’une démarche de justice sociale, eu égard aux passés récents de ces derniers, ainsi que les exigences des conditions propices et sine qua non de toutes formes de développement et de progrès du pays?

Question complexe et réponse complexe. Néanmoins, traditionnellement les chefs de gang se sont toujours partagés les butins de guerre entre eux. Ce qui pourrait coïncider à des ententes à l’amiable. Ou du moins, comme c’est également une certaine tradition, un groupe vaincra un autre de telles sorte soit que nous risquons de tomber le statu quo soit que tout soit chambardé vers les chefs de gang. Il n’y a aucune certitude là-dessus.

Pourtant en tant groupe de tampon des deux zones obscures auxquelles les groupes armées semblent s’y opposer, une troisième voie ouvre des perspectives plus larges qu’on a l’habitude de le vivre dans le pays.

À ce propos, nous avons déjà en tête les dernières initiatives de quelques uns des groupes de gang qui décident de se fédérer afin de rassembler la part de la violence qu’ils ont pu arracher des forces traditionnels qui possédaient la quasi totalité du pouvoir de la violence. Mais qui pourrait être certain qu’ils ne s’agit du cynisme du régime en place qui aurait faciliter cette fédération de la violence en la contrôlant à distance tout en les concédant une certaine autonomie logistique et de rhétorique. C’est une part importante de nos réserves.

Toutefois, si l’on devait leur accorder une totale liberté intellectuelle à savoir que les chefs de gang seraient maîtres de leurs actions et qu’ils se soient libérés de toutes structures et de toutes les allégeances à des groupes donnés et définis, toute une nouvelle page s’écrirait alors dans une vision révolutionnaire des luttes de classes et de soulèvements populaires dans le pays.

Malgré tout, ils seraient très limités dans le temps et dans l’espace, ces mouvements insurrectionnels car, tout le mouvement souffre d’un très grand déficit idéologique même si jusqu’à présent, aussi minime qu’elle soit, une petite espérance traverse ce mouvement en construction.

Ici, il faut bien se mettre dans un nouvel état d’esprit pour bien saisir cette nouvelle opportunité révolutionnaire ou réactionnaire du mouvement de légitimation des gangs surtout, lorsqu’ils transforment leur appropriation d’une part de la violence en actions révolutionnaires sociales et populaires en ce qui concerne de la manière qu’ils se justifient de leurs violences. Ils sont véritablement manifestes dans cette démarche puisqu’ils arrivent à faire porter toutes leurs actions par les groupes déshérités du pays, les masses populaires.

Ils sont ingénieux et, voilà pourquoi, au lieu de les détruire un par un, ce que les pouvoirs font habituellement devant de mêmes réalités, leurs actions fédératives et d’unification de l’ensemble des parts de violences qu’ils se sont appropriées au cours de ces dernières années, on devrait les pousser davantage à s’unir afin de pouvoir créer des conditions propices à l’organisation systématique de ces parts de violences qu’ils se sont appropriées.

Ceci demande une très grande ouverture d’esprit pour tolérer un si long processus de réalisation mais combien nécessaire à la récupération de ces parts de violences qu’ils ont entre les leurs mains et surtout, qu’ils ont actuellement sous leurs contrôles. Ici, il faudrait penser pays d’abord avant de penser aux intérêts mesquins et de son propre clan.

D’ailleurs, l’État n’est-il pas là pour être le seul détenteur de l’ensemble des forces de violences? À chacun de voir. L’organisation de la violence populaire peut amener à pacifier une fois que les conditions seront réunies. C’est à chacun de voir plus largement les intérêts du pays avant de se préoccuper de ses propres mesquineries.

Toutefois, il faut bien reconnaître qu’il est extrêmement difficile de faire comprendre une considération à la population qui souffre de la violence de ces bandits et rien ne nous empêche de croire que leurs stratégie de justification de leurs violence n’est pensée par ceux-là même qui les fournissent leurs armes et qui en profite d’avantage de ces violences.

À quel niveau, ces jeunes bandits qui, il n’y a pas trop longtemps, travaillaient pour le régime des têtes calées et les membres de la bourgeoisie, peuvent ou pourraient s’affranchir des responsables du pouvoir en place? Nos doutes doivent persister jusqu’à ce que ces mercenaires qui se veulent aujourd’hui des robins des bois ou encore des marrons modernes, décident de transformer leurs actions de justification en réelles insurrections populaires et révolutionnaires. Mais là encore sont-ils intellectuellement équipés pour opérer un tel changement idéologique, nous sommes encore dans le doute profond. Et, même si nous prendrions pour vraie leurs menaces de s’insurger contre l’état déplorable des choses sociales, sécuritaires et économiques dans le pays, ils nous manque trop d,informations pour leur donner un certain crédit d,actes et d,actions révolutionnaires. Ils ont pointé du doigt la bourgeoisie et leurs affaires économiques cependant nous continuons de croire qu’ils sont toujours au service du pouvoir en place et plus particulièrement au service des représentants étrangers qui s’opposent à la stabilité et au développement du pays.

Comme le disait Maurice Sixto, J’ai ma carte de pelouse, je vais attendre pour voir jusqu’où ces mercenaires révolutionnaires peuvent aller dans leurs actes et avec leurs organisation de la part du monopôle de violence qu’ils se sont appropriée dans le pays.

Hermann Cebert

(Poète, blogueur, artiste peintre)


Pour être un caractère d’artiste: la raison artistique pour effondrer le monde actuel

29 juillet 2020

Lorsque les hommes perdent leurs esprits,

Tout se mélange dans tout

Que les hommes ne savent plus

Où se tourner leurs yeux grands ouverts,

Que les inquiétudes s’accentuent,

Que les peurs envahissent les cœurs

Alors nous savons que nous vivons

Les derniers jours d’un ancien monde

La fin de ce monde est à nos portes

Les dieux doivent mourir et périr

Ils ne sont plus utiles et ne servent à rien

À ce moment précis, nous avons besoin

D’autres dieux et d’autres cieux

Car comme toujours, il nous faut des dieux

Et, dans nos chants et dans nos coeurs,

Nous disons ensembles et à l’unisson,

Pour que les dieux reviennent!

Qu’ils reviennent.

Ô vous les dieux,

Vous qui brilliez autrefois,

Vous les stars de la scène,

Acteurs, comédiens et chanteurs,

Vous qui nous faisiez rêver,

Artistes, peintres, dessinateurs,

Dramaturges, humoristes,

Cinéastes, metteurs en scène,

Pourquoi tombez-vous de votre piédestal

Pourquoi vous vous laissez emporter

Par les vagues et les flots?

Le monde s’écroule autour de vous

Ce sont le sacré et les établis qui tombent

Civilisés, civilisation et barbares

Nous sommes dans l’éternel retour.

Vous les dieux,

Levez vous, confessez vous

Je vous en prie, redressez vous,

Vous n’avez pas de temps à perdre

Il y a déjà un nouveau monde à créer,

Nouvel ordre a établir pour un nouveau monde

C’est vous qui êtes chargés de le mettre en branle

Cessez de vous morfondre dans vos chagrins

Dans vos petits soucis personnels humains,

Vous êtes des dieux!

Et, que font habituellement les dieux,

Ils veillent sur leurs adorateurs et leurs enfants.

Réveillez vous!

Le monde a besoin de votre

Disposition et de votre présence.

Les hommes, les femmes et les autres

Veulent recommencer à croire et à espérer

C’est à vous cette que charge a été confiée.

Maladies, pandémies, cynisme, corruptions,

Viol, violence, assassinat, homicide, patricide

Perte de confiance, abus et immoralités

Font loi dans nos sociétés.

Tandis que misères, isolement,

Dépression et racisme tuent par millions

À chaque jour.

Tout est à la dérive et en dérive

Sans gouvernail ni destination précise.

Le monde crève!

Et vous, que faites vous,

Pleurer sur votre sort

Lié à vos inconduites de toujours

N’êtes-vous pas aphrodite,

Dieux de la scène et du plaisir?

Le sexe, l’argent, l’ivresse et la beauté

Ne font-ils pas partie de votre réalité?

N’êtes vous pas de ceux

Qui se doivent de provoquer, déranger,

Déstabiliser les fondements de nos sociétés?

Ô, oui! Vous les dieux, dieux de toujours,

C’est votre réalité de sublimer l’humain

Par votre allure et par vos gestes.

Alors, pas de soucis, akouna matata!

Vivre la vie et profiter de la vie.

Voici votre refrain. C’est aussi votre leitmotiv.

Réveillez-vous! Et surtout, levez-vous

Pour redonner espoir et envie de vivre

Au monde qui vous entoure

Et qui vous adule.

Vous donc les dieux,

Le monde, dehors vous attend

Avec passion et ferveur

Pour reprendre confiance en lui-même.

Les gens crient avec euphorie

Pour vous aduler et vous admirer.

Vous les acteurs, les présentateurs,

Stars et comédiens,

Sortez les voir,

Les projecteurs sont allumés,

Les couleurs sont vives

Le décor est magnifique.

On veut vous voir,

On vous attend avec impatience.

Juste sortir de votre cachette,

Oubliez vos crises et surtout

Faites ce que vous savez faire

Mieux que quiconque.

Brillez de tous vos feux!

Nul ne peut le faire à votre place.

Vous êtes dieux, beaux et intelligents

Vous êtes des modèles de la société

Perfection incarnée jusqu’aux détails

Ceux qui tombent doivent se relever

Ceux qui peuvent se relever ce sont les dieux.

Permuter vos déboires avec joie et en joie.

Ridiculiser dramatiquement vos inconduites

Avec respect et élégance

libérez-vous de vos peurs et de vos échecs

Ignorez leurs poids sur vos épaules.

L’homme pardonne toujours, c’est son défaut

Dénonciation, accusation victimisation

Chacun cherche son heure de gloire

Envie, jalousie, méchanceté, haine

Me too, tout mis ensemble en paquet

La violence est sans précédent

Tout le monde est armée, prêt à dégainer

Les caméras sont les cellulaires-fusils

Les victimes sont de tous côtés de tous bords

Masque de la pandémie,

Virus aérosol, nuage dans l’air

Dépistage et test,

Propagation, contamination

Sang des noirs pour la sérologie

Race noire, peau blanche sang bleu

Bill Gates, Bill Clinton comme bienfaiteurs

Utilité et inefficacité,

Des valses politiciennes

Surtout des intérêts inavoués

Finance et pharmacologie se joignent

La politique aux mains d’hommes d’affaires

Tout ce qui sert à propager se propage

Le mensonge beaucoup plus que vérité

Le doute et les inquiétudes des citoyens,

Bal masqué, les masques du covid 19,

Hijab ou niqab, visages masqués

Le port devient obligatoire pour tous

Elles doivent en rire

Ces femmes musulmanes

Qui revendiquaient hier encore

Le port de leurs voiles islamiques

Mais que l’on refusait leur droit au travail,

Tout a son revers

Les folies sont saisonnières

Surtout, elles sont relatives.

Quelle ironie du sort

Les cadavres sont nombreux

Des innocents immigrants deviennent anges

Une fois la vague passée, on les abandonne

1720, 1820, 1920, 2020,

Ce sont toutes les années

De pandémies mondiales,

Tremblement de terre, tsunamis,

Éruptions volcaniques

On en a eu, nous en aurons toujours

Des catastrophes naturelles et humanitaires,

Guerres civiles, tragédies humanitaires,

Donald Trump USA, Bolsonaro au Brésil

Crimes contre l’humanité peuple abandonné

C’est exactement ce qui caractérise

La méchanceté des êtres humains.

Confinement et déconfinement

Où sont passées

Les entreprises de planification?

Le monde a besoin de respirer

Et du temps pour rire.

Mourir de la pandémie ou mourir de faim,

les choix sont évidents.

Pas de vaccins, ni de médicaments,

Produits naturels sont efficaces

Très abordables et disponibles

Le doute s’y loge dans les détails

C’est l’essentiel de la catastrophe.

Les vieux meurent, laisser les mourir

D’abord et toujours, avant tout l’économie

Vous avez dit, blacks lives matter,

Disons plutôt All lives matter.

La vie de tous est important

Tout un chacun est important

Noirs blancs latinos,

amérindiens asiatiques

Arrêtons le profilage racial et facial

Cessons les brutalités policières.

Mettons fin aux violences policières

Identifions les policiers criminels,

Listons-les et dénonçons-nous les,

Reconfigurons la composition

Des groupes des jurés et

Rendons-nous compte de ces tragédies

De nos responsabilités juridiques et pénales.

Rendre justice à qui de droit

Nous devons être tous égaux en droit

Un revenu minimum descent à chacun

Tous les milliards dépensés pour le covid-19

Montrent que tous les moyens sont là

Pour régler les injustices sociales et économiques

Le monde actuel tel qu’il est

Doit disparaître et nous devons l’aider

À disparaître le plus vite possible.

Il a besoin de nouvelles valeurs et

De nouvelles morales

De nouvelles consciences

De nouvelles raisons

Pour un nouveau monde, un autre monde

De nouvelles idées et de nouvelles institutions.

De nouveaux droits et

De nouvelles responsabilités,

C’est notre rôle et notre devoir

Détruire ce qui est désuet et caduque.

Il y a des gens qui avancent trop vite

Et d’autres qui trainnent en arrière,

À nous de donner le rythme à suivre

D’aider les uns et les autres

Et tous les deux en même temps

Le monde a besoin de nouvelles couleurs,

De nouvelles architectures et de géométries

De nouvelles peintures, de nouvelles formes

De nouvelles structures et de constructions

Hélas, ce monde ne peu plus nous les offrir

Il est dépassé, il n’a jamais été pour nous tous

Il est raciste et racialisé, il se doit de disparaître

Vous avez dit racisme, pas seulement,

Il y a également une racialisation

L’ordre mondial se veut blanc

Ils ont fait croire la même chose

Pour le développement et le progrès

Ce qui transfigure les systèmes mondiaux

Qui se voulaient universaux.

Voilà ce qui dérive l’ordre déclinant actuellement.

Avez-vous vu et tout compris

Les détails de mes tableaux de peinture

Je vous invite de l’autre côté de la rive

Je suis déjà dans un autre ordre, un autre monde

Vous êtes tous conviés, on va le faire ensemble.

Hermann Cebert

(artiste peindre, poète, blogueur)


Tout comprendre du nouveau marketing et les réseaux sociaux: aidons-nous en aidant nos amis à s’enrichir dans la vente en ligne

4 juillet 2020

La chance sourit aux esprits en Éveil.


Il n’y a pas de meilleur domaine où ce dicton prend toute sa valeur que l’investissement dans les arts. En effet, les belles histoires sont légion où un parent , un frère, un ami raconte dans quelle circonstance ils ont fait certaines acquisitions d’œuvres d’art. contemporain. Ce sont parfois des investissements dérisoires de 500$, 1000$, 2000$ qui, bien souvent, en moins de 10, 15 ou 20 ans rapportent des et des centaines voire des millions de dollars aux héritiers ou à la personne même qui avait fait ces investissements.


Pourquoi ces gens sont ils si chanceux alors que bien souvent ils réussissent également tout ce qu’ils entreprennent dans leur vie?

Il n’y a pas d’autre réponse, ces gens ont toujours leurs esprits en éveil. Ils créent eux-mêmes leur chance. De fait, ils sont toujours prêts à saisir au vol toutes les opportunités et donc, la chance qui passe. Et comme disait l’autre: la chance qui passe, c’est celle à prendre.


Préparez vous à saisir la chance d’avoir chez vous une ou plusieurs collections de mes tableaux originaux.

Investir peu, pour gagner beaucoup.

C’est l’une des plus grandes règles pour s’enrichir dans le domaine de l’investissement. En effet on a qu’à penser aux étudiants universitaires qui pratiquent ce que l’on appelle en finance de la consommation inter-temporel c’est à dire, renoncer à travailler pour un petit salaire maintenant pour pouvoir aller chercher un bien meilleur salaire plus tard avec un bon diplôme.

C’est également ce que font les personnes qui épargnent très tôt pour pouvoir consommer plus tard. En ce qui vous concerne vous, quel est votre profil d’investisseur? Du coup, combien seriez-vous prêt à investir pour atteindre votre liberté financière?

Je connais trop bien votre réponse, très peu d’argent. Vous êtes donc une personne très rationnelle et cela signifie que vous savez ce que possédez et donc l’argent qui est à vous ne doit pas être dépensé pour n’importe quoi. Dans ce cas vous avez complètement raison de choisir de ne pas investir dans ce qui ne rapporte pas mais dans ce qui rapporter à court et moyen ou long terme. Votre tolérance au risque est très raisonnable.

Si avec votre argent vous êtes un peu ou plus ou moins rationnel, qu’en est-il de votre temps passé ou consacré aux réseaux sociaux, est-ce que vous êtes aussi bien rationnel? J’ai regardé dernièrement les statistiques du temps que je passe sur les réseaux sociaux, ma moyenne est de 63 minutes par jour. Pourtant je sais assez actif cependant j’estime que je suis assez raisonnable? L’êtes vous?

Utilisons les réseaux sociaux pour vendre ses produits et ses services:

J’ai déjà écrit un long texte sur les opportunités que nous offre internet dont les réseaux sociaux comme Facebook profitent largement actuellement ce, de manière vorace et comme le révèle leur boycottage par quelques grandes firmes de publicités et des gouvernements comme sans vergogne et immorales.

En effet, à force de vouloir faire de l’argent à tous les prix, et puisque nous les principaux clients visés par le marketing de ces réseaux sociaux, toutes leurs applications cherchent à nous transformer en de véritables et potentiels clients soit de leurs propres services soit également les produits de leurs clients tierces.

Par conséquent, même pour des petits projets personnels et inoffensifs, ils codifient leurs algorithmes et leurs applications de telle sorte que très peu de gens seront en mesure de voir votre promotion ou votre projet ou encore idée.

C’est la gourmandise à son paroxysme. Oui, les plateformes des réseaux sont conçues de telle sorte que si nous ne les comprenons pas, nous pouvons vivre dans l’illusion que tous nos amis et routes les personnes et les groupes que nous visons voient nos projets et nos services que nous les offrons.

Évidemment, ils ne pas les seuls responsables de nos échecs, car toutes les personnes qui sont sur notre liste d’amis ne nous suivent pas et moins encore qu’elles nous supportent.

Nous devons négocier avec cette réalité en admettant que bien souvent 80% o nos amis ne s’intéressent à nous et à qui nous concerne.

À la section Story de Facebook par exemple vous pouvez expérimenter la valeur de nos amitiés sur les réseaux sociaux. Seulement 10 à 30% nous suivent et 10 à 17% nous aident ou bien essayent de nous aider. Le reste c’est du fake friends ou des faux amis. De véritables true-lie ou de vrais menteurs.

Haziel Levraidiscoursactuel Cahéthel-Poyel

Permettez vous de gagner beaucoup d’argent avec l’argent et les œuvres des autres. Je me souviens d’avoir lu un livre qui avait pour Titre : comment gagner de l’argent avec l’argent des autres.

Si moi j’étais ravi et tout emballé d’avoir trouvé un tel livre sur l’immobilier et les secrets dévoilés dans ce livre ainsi que l’audace qu’avait fait preuve l’auteur, plus proche de moi j’avais mon père qui appliquait toutes les formules dévoilées dans le livre.

Comment expliquer le…s coïncidences entre mon père et l’auteur de ce bouquin? L’intelligence n’obéit à aucune règle frontalière. Autrement dit, le savoir et l’intelligence ne se borne à aucune frontière. Ils sont universels.

Évidemment, pour avoir étudié en économie je savais que les banques, les firmes d’investissement gagnent en très grande proportion leurs revenus avec l’argent des autres. C’est donc l’argent des personnes qui épargnent dans les banques qui permettent aux banques de s’enrichir.

Si tel est le cas pour les firmes d’investissement et les banques, pourquoi vous ne pourriez-vous pas faire pareil avec l’argent et les biens des autres?

Vous êtes les seuls à décider à la fin de ce texte car je veux bien croire que vous êtes aussi intelligents voire plus intelligent que ces banquiers et ces investisseurs des firmes d’investissements.

Voilà que vous savez que vous êtes très intelligents et vous êtes prêts à mettre en pratique ou en ligne cette intelligence afin qu’elle vous permette de gagner de l’argent avec l’argent des autres ou bien avec les tableaux de peinture que partagés avec vous.

Bien entendu vous pouvez vous demander comment vous allez faire. Ce sera très simple et la seule chose que vous devez faire ce sera de trouver sur internet tous les sites qui font des encans de ventes des tableaux de peintures en inscrivant quelques uns de mes tableaux que vous mêmes choisirez selon votre goût et votre propre appréciation de l’oeuvre.

Ainsi, quel que soit le prix que l’oeuvre sera vendue, vous gagnerez

Hermann Cebert,
blogueur depuis 10 ans
et artiste peintre


Docteur Louis Gineau:<>

1 juillet 2020

Il n’est pas certain que tout leader soit sui generis. Il y a toute une série d’apprentissages qui s’accordent avec le caractère du leader. En effet, dans des circonstances très particulières, un leader est né. Toutefois il n’y a pas une recette magique pour inventer des leaders.

Le leader inspire confiance à partir de ses relations personnelles avec ses concitoyens, de ses relations avec les autres groupes externes et également à partir de son investissement dans la cause communautaire. Qu’il soit religieux, social ou politique, tout leader doit être en mesure de définir une vision pour lui-même qui prendra force dans la conquête du bien-être de chacun. Donc le vrai rôle de tout leader c’est de créer le changement. Il y a plusieurs façons de voir le changement, mais la résultante doit être toujours une action positive pour le développement durable des communautés.

Ainsi, il y a des hommes et des femmes qui jouent le rôle de porte-flambeaux du changement comme des agents communautaires. Ils sont en première ligne pour défendre et pour organiser les gens à se défendre contre les abus du système. Ces agents communautaires utilisent toute sorte de moyens opportuns pour alerter les autorités et les officiels de l’État sur la nécessité de voler au secours de la population.


Il est évident que les travailleurs communautaires connectent la pauvreté et le chômage avec la crise économique. Toutefois, Il est de leur responsabilité de profiter également de leur interaction avec les autorités officielles pour adresser le problème d’exclusion des classes marginalisées dans la répartition des richesses du pays. Les communautés marginalisées sont de véritables victimes de la réduction des services sociaux dans le budget. Cela a augmenté considérablement le taux de la criminalité au sein de la population. Ainsi, le leadership se construit à partir des appels à la mobilisation citoyenne pour le changement.


Le changement durable ne peut pas être garanti sans l’implication des citoyens dans les activités communautaires. On n’apporte pas le changement au village, mais on crée le changement dans le village. Les citoyens doivent vivent la réalité du changement qui est un objectif collectif dont la finalité est de transformer la qualité de vie de chaque individu dans la communauté.

Tout leader doit avoir pour référence cette équation : “pouvoir égale quantité”. C’est de cet axe que vient l’application des principes fondamentaux de la démocratie. C’est aussi une dérogation à la règle du pouvoir au plus capable au profit d’une participation active de la population dans les décisions. Ainsi, les leaders communautaires interviennent pour encourager la population à participer activement dans la création du changement pour le bien-être collectif.

Il n’est pas toujours vrai que la majorité a de meilleures réponses ou de meilleures idées de changement pour résoudre les problèmes politiques, sociaux et économiques de la communauté. C’est pourquoi, il faut toujours tenir compte des expériences et des compétences des agents de développement communautaire, ainsi que des experts en psychologie sociale et communautaire, qui maîtrisent les notions de création de changement. La présence de ces leaders renforce la capacité des citoyens à mieux s’organiser pour créer le changement.

Au fait, il est crucial que les leaders maîtrisent les notions de bases relatives à l’amélioration des conditions matérielles d’existence pour le seul bénéfice de la population. La création du changement renforce le vivre ensemble et entretient un dynamique individuel capable d’encourager un mode de vie plus digne selon les principes de base des droits de la personne humaine au sein des communautés marginalisées.

Cependant, le leadership ne peut se développer s’il n’y a pas une cause commune à défendre. C’est le sens civique qui mobilise les gens sur les problèmes fondamentaux de la cité. L’un des principes de base d’organisation de la société civile, c’est que les problèmes sont mieux résolus quand tout le monde se mette ensemble. C’est la participation de chaque membre qui constitue la toile de fond de toute réussite collective bien organisée.

La réponse à un problème collectif vient directement des personnes affectées par le problème sous un leadership consensuel ou imposé. Car la création du changement est tout simplement le résultat concret et effectif d’une meilleure qualité de vie dans la communauté.

Par exemple, la création d’un groupe musical, artistique ; la création d’une association de parents encourage les jeunes et les adultes à maintenir une attitude positive dans leur communauté. En outre, dans les communautés marginalisées ou le niveau de la pauvreté est très élevé, les citoyens peuvent créer des activités susceptibles d’améliorer les conditions d’existence de la population et aussi pour encourager les jeunes et les adultes à développer une attitude positive au sein de la communauté. Toutefois, cela se révélerait très difficile ou presque impossible, dirais-je, s’il n’y a pas un vrai leadership pour la création du changement.

Louis Gineau, docteur.


Beldjiin Sermot et Lyns Jean-Pierre: un couple de jeunes haïtiens qui chante le Gospel ou la musique chrétienne d’Haïti, Courte biographie

28 juin 2020

Un vrai passionné de la musique chrétienne, Lyns Jean-Pierre commença à interpréter des chansons évangéliques américaines très tôt dans sa jeunesse. Un peu plus tard dans ses vingtaines, il a eu l’inspiration et le don d’écrire ses propres compositions.

Tandis que, pour sa part, Beldjiin Sermot a commencé à chanter depuis l’âge de cinq ans, sur les genoux de sa tendre mère, sa première professeure de musique.

Depuis, elle ne cesse de chanter pour Dieu et la parole de Dieu. Partout où sa voix la conduit, elle est devenue en soi sa mission et en quelque sorte, un ministère divin qui allie dévouement, paix, joie, amour et totale adoration.


Le couple, Beldjiin et Lyns, a participé et a organisé des concerts évangéliques partout à travers les Etats-Unis et le Canada. Grâce à l’inspiration du Saint-Esprit de Dieu, ils ont eu le privilège de réaliser leur deuxième album intitulé:

« À genoux », sorti en 2016. Lyns et Beldjiin, par leur ministère « B&L Ministries. Chaque chant, un témoignage », que les deux espèrent pouvoir atteindre des âmes et des cœurs assoiffés d’écouter un message d’amour, de paix et d’espoir:

Titres des albums déjà produits: « À genoux, Tu marches avec moi, et un single :Un Miracle »

Mission


Dans une fusion d’amour et de foi, Beldjiin et Lyns, se donnent en offrandes à Dieu, Lui qui est Créateur de toute chose, afin que l’écho de nos chants devienne celui de Jésus auprès de nos prochains.

Et, si indéniablement les difficultés s’amoncelaient sur la détermination de celles et de ceux qui auraient déjà emprunté cette voie, le couple se réjouit de s’y engager exceptionnellement avec Dieu. Car, rien n’est impossible pour ce Grand Dieu.

Ainsi, ils mettent en commun tous leurs talents et leurs ressources à son service pour la durée des temps afin que les deux ensembles puissent voir se développer leur mission autour de ces trois grands axes qu’ils se sont donnés dont:


∙         Un chant pour restaurer une âme,
∙         Un pain pour sauver une vie,
∙         Une parole douce pour panser une blessure.


Leur mission se veut rassembleuse, parce qu’elle repose essentiellement sur la volonté de glorifier leur Créateur pour ses précieux dons en vue de redistribuer et de partager une partie de leurs ressources aux plus démunis. En cette fin des temps, puissiez-vous examiner et comprendre la teneur de leur mission en vue de rejoindre notre équipe ! D’ors et déjà, ils vous en remercient.

Le but de leur Ministère

Le partage de la parole de Dieu peut être une histoire profonde et un fait dans la vie de quiconque veut l’expérimenter. Ils sont légions ceux qui sont à la quête de mots et chansons qui peuvent transformer même les cellules les plus minuscules de leur corps.

Aussi à travers leurs chansons, veulent-ils atteindre les cœurs et les âmes qui sont assoiffés d’écouter un message de paix et d’espoir. Car, par la puissance de l’Esprit de Dieu dans leur vie, ils espèrent être capables de satisfaire les âmes qui sont assoiffées d’écouter un message de paix et d’espoir.

Malgré le fait que toutes ces âmes soient dispersées sur terre, par la prière qui est la clef de toutes les portes de la vie et de l’existence, le couple, Beldjiin et Lyns, espère pouvoir nous unir dans le but d’atteindre les promesses du maître, celle de propager la parole de vie, la parole de Dieu.

Pour les contacter:

Beldjiin Sermot et Lyns Jean-Pierre

Tel: 514-924-9130 et 514-660-9130


Afficher tout
playl’a visionnéeJuly 4th at 7:00PM, B&L Ministries will be live on Facebook, Youtube and Zoom. You don’t want to be missing out on that day. Be there to worship the Lord with us!!!

Lyns Jean-Pierre25 juin · 2 862 visionnementsplay5:59Veux-tu être libre? Tu n’as pas le choix de pardonner!!!

Lyns Jean-Pierre20 novembre 2019 · 1 413 visionnementsplay2:11Challenge accepted!!! He’s got the whole universe in his gentle hands.Lyns Jean-Pierre27 mars · 609 visionnements


Jusqu’où les médias traditionnels pourraient accompagner les jeunes dans leurs luttes contre le racisme et la dignité de l’homme à travers le monde

13 juin 2020

En tant qu’observateur avisé du monde actuel et ayant un peu de recul par rapport à tout ce qui se passe actuellement dans le monde, je veux me permettre d’essayer de partager mes inquiétudes et mes doutes par rapport à la globalisation et à la généralisation du mouvement des jeunes du monde entier pour la dignité de l’homme et surtout contre le racisme le plus abjecte en Occident.

En effet, je ne saurais pas non plus garder le silence devant un tel défi que la jeunesse du monde entier semble vouloir résoudre parce qu’étant donné c’est un problème lié à la vision occidentale du monde. Je salue donc le courage et la volonté de tous les jeunes du monde entier et qui semblent se dégager dans la démarche de tous les jeunes occidentaux.

Cependant, je ne puis m’empêcher de relever certains grands défis auxquels le mouvement devra répondre pour atteindre ses objectifs et surtout, pour régler une fois pour toute un vieux démon que les occidentaux gardaient cacher dans leurs fonds tiroirs celui du racisme d’une petite minorité de blancs en Occident qui ne croient pas que le monde a complètement changé et qu’ils doivent laisser tomber leurs vieilles mentalités arriérées du 15ième siècle.

Parmi les grands défis oque les jeunes auront à résoudre pour pouvoir faire avancer leurs luttes contre le racisme et les préjugés en général il y a :

Le rôle des médias traditionnels qui sont encore contrôlés par quelques racistes, le leadership du mouvement, le mouvement dans chacun des pays occidentaux et dans certaines régions donc des mouvements locaux propres à chaque pays et à chaque région, la fédération des actions à mener au niveau global et de commun accord, les stratégies pour changer les mentalités car le racisme est avant tout une construction culturelle; la stratégie et les stratégies à utiliser pour faire avance la lutte mais surtout pour dénoncer les racistes qui sont incrustés dans les structures des institutions sociales, structurelles comme le théâtre, le cinéma, la musique, économiques comme dans les entreprises et les grandes compagnies et politiques du mouvement.

Évidemment, les jeunes peuvent utiliser les mêmes stratégies de dénonciations des luttes des gais et lesbiennes qui ont donné de très bons résultats jusqu’à présent c’est-à-dire dénoncer les racistes et les cas de racisme partout dans le monde, avoir des organes de communication et de leurs propres presses et réalisation de plusieurs congrès régionaux et le congrès mondial. Bref, le mouvement et touts les jeunes qui endossent cette cause noble et juste doivent mieux s’organiser un peu partout dans le monde afin d’imposer de véritables changements dans les rapports entre les êtres humains Ils y arriveront j,en suis sûr.

Nous ne devons pas ignorer non plus que cette lutte est peut être circonstancielle et qu’elle pourrait ne pas durer dans le temps à moins que de grandes figures émergent pour permettre à ce que chacun devienne ambassadeur de l’ensemble de ces revendications. Ceci dit, selon notre constat, depuis les cinquante dernières années, les médias traditionnels ont été les principaux obstacles à toutes les luttes sociales et politiques des groupes minoritaires en occident. Évidemment, ce ne sont pas vraiment toutes les luttes sociales car, il y a celles qu’ils ont laissées ou qu’ils ont favorisées comme celles des droits des femmes et celles des gais et lesbiennes ou encore celles pour la légalisation de la marijuana.

Néanmoins, les luttes des droits des noirs et celles des groupes défavorisés et anticapitalistes n’ont jamais eu les faveurs de cette presse traditionnelle. Pourquoi un tel refus et pourquoi un manque flagrant d’intérêts pour ces groupes et ces catégories sociales et économiques. De même, comme nous l’avons bien circonscrit les médias traditionnels et les réseaux sociaux qui sont jusqu’à présent inconciliables posent des contraintes sévères au succès même du dit mouvement pour la dignité de l’homme. En effet, il faut reconnaître que les médias traditionnels sont des conservateurs car ils s’accrochent aux groupes dominants de la société et au sein même de cette presse il y a une promiscuité sans égale qui y règne dont le commérage et l’héritage des parents aux enfants. C’est le parrainage journalistique.

La lutte pour la dignité de l’homme que les jeunes mènent actuellement un peu partout dans le monde avec les manifestations pacifistes présentent plusieurs faiblesses et qui pourrait forcer à un abandon ou à de véritables essoufflements de la lutte sur le moyen que sur le long terme. Évidemment, il faudrait que la mondialisation et la globalisation du mouvement soit capable de produire des chaînes de mouvements uniques partout tout en se fédérant à partir de leadership centrale. Mais c’est une espérance qui pourrait engendrer sa propre réalité technique et politique. Nous sommes à ce point que personne ne peut prédire.

Évidemment , c’est merveilleux de voir autant de jeunes supporter la cause des noirs partout dans le monde néanmoins ce sont les noirs eux-mêmes qui doivent faire avancer leurs luttes en exigeant justice pour les crimes crimes subis, des réparation pour les torts subis et qui ont fondé le progrès et le développement de l’Occident et enfin Réconciliation afin que l’harmonie puisse régner enfin entre les blancs et les noirs.

Bien entendu, le racisme c’est une culture, c’est un état d’esprit que seule une nouvelle culture, de nouvelles mentalités dont font preuve actuellement les jeunes sans distinctions sociales, de races ou de classes sociales sont capables de changer. L’espoir est en eux et ils montrent clairement qu’ils peuvent aller plus loin que nous n’avions jamais été jusqu’ici. C’est-à-dire élever les homme et la conscience des hommes.

Certainement, il n’y a pas encore de leadership global et intégré qui rassemble toutes les revendications de tous les jeunes dans le monde. Pas plus, non plus qu’il y a de direction définie. Bien entendu, en tant que lutte spontanée et mouvement d’indignation donc très émotionnelle qui semble exprimer beaucoup plus le ras-le-bol du confinement de la pandémie la coronavirus et loin d’offrir de véritables réponses à la problématique du racisme et de la culture qui le maintient en Occident. Ainsi, entre les faits de la coronavirus et les problèmes de leadership du mouvement tout comme les menaces de récupération par des groupes divers et non légitimes, un véritable doute tend à nous pousser à formuler plusieurs doutes et d’incertitudes concernant les supports qu’il puisse bénéficier en dépit de la mondialisation qu’il prend.

Évidemment, il faudrait que la mondialisation et la globalisation du mouvement soient capable de produire des chaînes de mouvements uniques partout tout en se fédérant à partir de certains leaderships centraux. Mais c’est une espérance qui pourrait engendrer sa propre réalité technique et politique. Nous sommes à ce point que personne ne peut prédire.

Ainsi, entre les faits de la coronavirus et les problèmes de leadership du mouvement tout comme les menaces de récupération par des groupes divers et non légitimes, un véritable doute tend à nous pousser à formuler plusieurs doutes et d’incertitudes concernant les supports qu’il puisse bénéficier en dépit de l’ampleur mondial qu’il prend.

De même, comme nous l’avons bien circonscrit, les médias traditionnels et les réseaux sociaux qui sont jusqu’à présent inconciliables posent des contraintes sévères au succès même du dit mouvement pour la dignité de l’homme. Les groupes antiracistes se doivent de mieux s’organiser pour mener à terme leurs luttes contre les extrémistes suprématistes qui agissent dans l’ombre. Ils ne peuvent que compter sur eux-mêmes et à ce propos, on a qu’à commencer à observer le manque d’intérêt que leur porte déjà les médias traditionnels et le nombre de reportage et de discussion sur les enjeux du mouvement pour la dignité humaine.

Si le mouvement pour la dignité humaine enclenchée par l’assassinat de George Floyd se multiplie à l’échelle mondial par des jeunes de divers horizons et de culture différente , aucune organisation ne semble pour autant prendre forme et de fait, fait apparaître une véritable faiblesse du mouvement qui, malgré toutes les bonnes volontés pourrait s’étaler sur plusieurs années voire des décennies.

En revanche, de l’autre bord, les mouvements suprématistes qui ont toujours été bien organisés continuent à s’organiser et à recruter un peu partout sans oublier leurs campagnes de propagande qu’ils ne cessent de multiplier sur les réseaux sociaux.

Évidemment, les groupes suprématistes agissant dans l’ombre ne dévoilent pas leurs stratégies de leurs actions au grand jour tout indiquée en suivant leur discours conservateur qui s’articule autour de la peur et de la haine semble annoncer des actions de leur encore plus violentes. D’ailleurs les groupes racistes parce qu’ils ont pu bénéficier des centaines d’années d’expérience et surtout de tolérance de leurs gouvernements structurellement et idéologiquement racistes se trouvent dans tous les secteurs et dans tous les aspects étatiques occidentaux.

Nous espérons que les dirigeants occidentaux qui habituellement appuient dans l’ombre certains mouvements suprématistes en Occident montrent leurs véritables positions par rapport au racisme dégoûtant en déclarant ces organisations illégales jusqu’à les démanteler un peu partout dans le monde avant que ces derniers commettent des actions plus criminelles contre les personnes racisées.

S’ils semblent faire silence publiquement et à ciel découvert dans les coulisses et surtout sur les réseaux sociaux ils deviennent de plus en plus violents et menacent d,engendre des guerres civiles afin d,exterminer tous les autres groupes qui sont racisés. Ils propagent la haine à travers des discours de peur de se faire remplacer par les autres alors qu’il n’y a aucune menace du genre dans le monde. Il y a une violence extrême sur les réseaux sociaux et il suffit d’avoir un nom occidental pour les visiter et se rendre compte combien ils recrutent actuellement des personnes innocentes qui risquent de devenir très violents. La violence nous guette et ce sont les dirigeants qui doivent prendre les bonnes mesures pour empêcher des carnages dans le monde.

à suivre…

Hermann Cebert


Comment le racisme systémique américain détruit les noirs aux États-Unis

2 juin 2020

Au prime à bord disons que le système social des États-Unis est monté de façon que les groupes ethniques se répartissent et s’étalent sur des territoires définis où il y a de nettes cloisons étanches les séparent complètement. En d’autres termes, la société américaine procède à une séparation sociale, économique et ethnique à partir du découpage géographique faisant en sorte que les individus et les classes sociales ne se communiquent pas entre elles ce géographiquement et ethniquement

Pour bien comprendre le racisme contre les noirs il faut visiter le parcours de tous les jeunes noirs. En effet dès le très jeune âge, les noirs vont avoir des dossiers criminels comme petit délinquant comme petit trafiquant de drogues comme petit voleur à l’étalage dans les magasins de voie de fait et combler d’autres choses encore qui vont s’inscrire dans leurs dossiers. Tout cela contribue à les rendre miséreux et misérablement dans la société américaine.

Vivre à crédit ses droits civiques, telle est la réalité des noirs qui vivent aux États-Unis. Évidemment, nous ne sommes pas autorisés à dire une telle vérité sur les noirs dans le pays de oncle sam. Pourtant c’est ce qui nous semble mieux décrire le racisme systémique qui pourrie la vie de plusieurs groupes ethniques aux USA.

En réalité, depuis les assassinats des principaux leaders noirs dans les années 1960, on a observé un véritable laisser aller de tous les noirs aux USA. Et de fait, un abandon de leurs luttes pour leurs droits civiques. La grande majorité des leaders noirs sont devenus politiciens que l’espace élites blanches choisissent pour s’occuper de leurs intérêts . Les autres sont sans convictions et vivent dans l’amnésie complète de leurs frères qui végètent dans les ghettos.

Très certainement, lorsque l’on considère la vie que les noirs mènent dans les milieux défavorisés, on peut comprendre qu’il s’agit bien du résultat de tout un système politique qui a prédéfini l’existence même de ces noirs aux États-Unis. Tout est mis en place pour que les noirs n’aient pas le droit au chapitre et qu’ils soient toujours utilisés par les groupes suprématistes blancs qui contrôlent le banditisme et toutes les autres affaires illégales dans le pays. La grande majorité des petits délinquants noirs aux USA sont des revendeurs et ce qui signifie qu’ils n’ont jamais le contrôle total de ce qu’ils font comme activité illégale et illicite.

Lorsque vous avez dès leurs jeunes âges des jeunes de la communauté noire des États-Unis qui commencent à avoir des dossiers criminels très tôt dans leurs vies vous pouvez à l’avance connaître leurs résultats sociaux, économiques et politiques. Ce qui signifie ils seront en grand nombre dans les prisons et donc pas de projets politique, pas de projet économique et également pas de projet d’avancement social. À tous les points de vue, vous aurez des impacts sur plusieurs générations de cette communauté.

Par ailleurs on connaît bien comment fonctionne la société américaine plus particulièrement dans les domaines juridiques et financiers tout est fonction des informations concernant les antécédents des individus. Par conséquent avec les délits à l’âge précoce plusieurs jeunes noirs américains se seront exclus de plus de 99% de la vie et de la réalité sociale économique et politique de la société américaine.

À cause donc de tous les dossiers criminels que les jeunes noirs vont accumuler durant leurs enfances jusqu’à leurs maturité ou leurs âges adultes ils seront exclus du système judiciaire car ils ne pourront pas siéger comme jurés donc impossible pour eux d’équilibrer le système judiciaire qui depuis toujours un système complètement favorable aux blancs par à ce qu’ils y siègent et contrôlent.

Cette même réalité s’apparente de beaucoup à ce qui existe à Montréal Nord où la délinquance est quasiment ignorée par les services de polices et des services sociaux. On a qu’à faire une petite visite guidée dans cette zone pour se rendre à l’évidence comment il y a un laisser aller et un laisser faire à plusieurs niveaux et dans les différents aspects sociaux économiques et culturels.

Bien entendu, il y a une bonne part de responsabilité de ces communautés vivant plus particulièrement à Montréal nord, comme par exemple dénoncer les criminels qui viennent pourrir les jeunes noirs et tous les autres jeunes de cet quartier. Bien que dans les faits c’est toujours aux dirigeants de bien comprendre et de bien connaître ces communautés afin de les bien desservir selon les particularités.

Atténuer le racisme aux États-Unis c’est donc, offrir d’abord aux jeunes noirs une chance d’avoir une bonne éducation et surtout une jeunesse sans dossiers criminels. C’est s’assurer qu’ils ne seront pas obligés de commettre des petits délits ni non plus qu’ils soient forcés d’en commettre.

à suivre …

Hermann Cebert


Les inefficacités des masques et pourquoi son utilisation après plus de deux mois de confinement

1 juin 2020

Trajet de l’air dans l’appareil respiratoire[modifier | modifier le wikicode]

L’air inspiré pénètre dans les voies respiratoires supérieures (nez, bouche, trachée) puis dans les voies respiratoires inférieures (bronche, bronchioles…) jusqu’à arriver aux alévoles où se produisent des échanges avec le sang : le dioxygène (l’O2) traverse la fine paroi alvéolaire et arrive dans les capillaires.

Dans le sens inverse, le dioxyde de carbone (CO2) contenu dans les capillaires traverse la paroi et pénètre dans les alvéoles. Après avoir remonté les voies respiratoires, il est expulsé hors du corps humain.

L’air riche en 0² qui est passé dans le sang est acheminé vers les muscles qui vont le consommer pour pouvoir se contracter.

composition de l’air respiré[modifier | modifier le wikicode]

Lors de la respiration, l’air que nous expirons (air rejeté par les poumons) n’a pas la même composition que l’air que nous inspirons (air entrant dans les poumons). En effet, il se produit des échanges à l’intérieur de notre corps.

Gaz carbonique[modifier | modifier le wikicode]

Azote[modifier | modifier le wikicode]

Le gaz le plus important dans l’air est le diazote : il constitue 78,2 % de l’atmosphère terrestre. Dans l’air expiré, il y a la même quantité d’azote que dans l’air inspiré, ce qui prouve que notre corps n’en a pas besoin.

Oxygène ou dioxygène[modifier | modifier le wikicode]

En revanche pour le dioxygène cela varie. Dans l’air inspiré il y en a 20,8 % et dans l’air expiré, il n’en reste que 16 %. Cela montre que notre corps en a besoin et en a consommé une partie.

Gaz carbonique

Enfin, le taux de dioxyde de carbone  ou encore du gaz carbonique est différent entre l’air inspiré et l’air expiré. On trouve 0,03 % de CO2 dans l’air inspiré et 4,1 % dans l’air expiré. Cela montre que notre corps en a rejeté, c’est donc un déchet.

Dioxyde de carbone[modifier | modifier le wikicode]

Le dioxyde de carbone, aussi appelé gaz carbonique ou anhydride carbonique, est un composé inorganique dont la formule chimique est CO₂, la molécule ayant une structure linéaire de la forme O=C=O.

Conséquences du port du masque prolongé

C’est une conséquence inattendue du coronavirus. Les médecins de Wuhan, épicentre de l’épidémie, ont leur visage ravagé à force de porter des masques pour se protéger des malades hospitalisés. Le port prolongé des protections facilite l’apparition de cloques, plaies et croutes. En attestent les nombreuses photos diffusées sur les réseaux sociaux chinois.

https://www.cnews.fr/monde/2020-02-07/coronavirus-force-de-porter-des-masques-les-medecins-de-wuhan-sont-defigures-924560

Un masque FFP est un appareil de protection respiratoire (norme NF EN 149). Il est destiné à protéger celui qui le porte à la fois contre l’inhalation de gouttelettes et des particules en suspension dans l’air, qui pourraient contenir des agents infectieux. Le port de ce type de masque est plus contraignant (inconfort thermique, résistance respiratoire) que celui d’un masque chirurgical.

http://www.inrs.fr/risques/biologiques/faq-masque-protection-respiratoire.html

Résistance respiratoire et effets sur la santé

Le dioxyde de carbone, ou gaz carbonique, n’est pas considéré dans la loi française comme un polluant. Pourtant, si nous prenons la définition de ce qu’est une pollution (article L220-2 du Code de l’Environnement), force est de constater que le CO2 en possède les caractéristiques.

L’air contient aujourd’hui environ 0,04 % de CO2. À partir d’une certaine concentration dans l’air, ce gaz s’avère dangereux voire mortel. La valeur limite d’exposition est de 3 % sur une durée de 15 minutes. Cette valeur ne doit jamais être dépassée. Au-delà, les effets sur la santé sont d’autant plus graves que la teneur en CO2 augmente. Ainsi, à 2 % de CO2 dans l’air, l’amplitude respiratoire
augmente. À 4 %, la fréquence respiratoire s’accélère. À 10 %, peuvent apparaître des troubles visuels, des tremblements et des sueurs. À 15 %, c’est la perte de connaissance brutale. À 25 %, un arrêt respiratoire entraîne le décès.

https://www.respire-asso.org/dioxyde-de-carbone-co2/https://www.cchst.ca/oshanswers/chemicals/chem_profiles/carbon_dioxide.html

Conséquence de l’insuffisance respiratoire est une mauvaise oxygénation du sang, elle se manifeste par un essoufflement, des difficultés à respirer et une grande fatigue.

Différence hypoxie et hypoxémie

Bien que les deux termes soient souvent employés l’un pour l’autre, ils désignent deux situations différentes. « L’hypoxémie se produit lorsque la pression partielle de l’oxygène dans le sang (PaO2) est en dessous de normale (la valeur normale est entre 80 et 100 mm Hg). Une hypoxémie non corrigée conduit à une hypoxie »
Hypoxie : quels sont les signes ?

L’hypoxie est un terme médical utilisé pour désigner un manque d’apport en oxygène au niveau des tissus de l’organisme. L’hypoxie nécessite une prise en charge médicale adéquate pour éviter la survenue de complications graves.

Définition

L’apport d’oxygène au corps humain est assuré par la respiration. L’oxygène respiré transite par les poumons où ils passent dans le sang se fixant à hémoglobine des globules rouges, qui le transporteur d’oxygène vers les tissus. Dans ce cadre, l’hypoxie désigne une diminution de la quantité d’oxygène apportée aux organes par le sang. « Elle est une conséquence de l’hypoxémie qui est la diminution de la quantité d’oxygène transportée par les globules rouges dans le sang, précise le Dr Nicolas Devos, anesthésiste réanimateur. L’oxygénation des organes et des tissus est alors insuffisante, et il peut en résulter une souffrance des cellules constituant les organes atteints. »

Selon leur origine, on peut parler notamment :

  • d’hypoxie tissulaire, qui désigne un apport insuffisant en oxygène par rapport aux besoins des tissus de l’organisme. L’hypoxie tissulaire ne se voit pas directement, on en constate les conséquences lorsque l’escarre apparaît.
  • d’hypoxie cérébrale est une forme d’hypoxie (un apport réduit en oxygène), impliquant spécifiquement le cerveau. Quand le cerveau est complètement privé d’oxygène, le terme utilisé est plutôt l’anoxie cérébrale.

Causes

Les causes de l’hypoxie peuvent être de trois types :

  • diminution d’apport en oxygène (hypoxie d’altitude par exemple)
  • défaillance de la fonction respiratoire (infection pulmonaire, traumatisme thoracique etc.)
  • diminution du transport en oxygène dans le sens par les globules rouges (maladie des globules rouges comme les thalassémie par exemple ou beaucoup plus simplement l’anémie)

Symptômes

Les symptômes d’une hypoxie sont généralement :

  • une tachycardie : meilleur signe clinique de l’hypoxie
  • une hyperventilation par augmentation du travail ventilatoire
  • une cyanose : la peau prend une teinte bleutée
  • une syncope : Perte complète de connaissance soudaine ou brève (jusqu’à trente minutes environ)

Une hypoxie sévère peut plonger une personne dans le coma, voire entraîner la mort si elle n’est pas prise en charge efficacement par arrêt cardio-circulatoire.

L’insuffisance respiratoire résulte d’une mauvaise oxygénation du sang, et se manifeste par un essoufflement, des difficultés à respirer et une grande fatigue. L’insuffisance respiratoire correspond donc à une incapacité du système respiratoire à apporter suffisamment d’oxygène et à éliminer correctement le gaz carbonique.


Pourquoi les agents de sécurité sont-ils les oubliés dans les différentes mesures d’urgence prises par les paliers de gouvernements: les odeurs de promiscuités dans les agences et syndicats de sécurité

19 mai 2020

Aucun palier des différents gouvernements n’a pensé à offrir aux agents de sécurité un quelconque support financier, ou une prime voire, également une véritable augmentation de leurs salaires.

Évidemment, même si les agents font partie des services essentiels ou bien qu’ils se retrouvent sur la première ligne avec tous les risques que cela comporte surtout en face des cas de personnes difficiles ou qui sont atteintes de la maladie la coronavirus, ils ont été complètement oubliés par tous les politiciens du fédéral, en passant par le provincial et le municipal.

Pourquoi un tel oubli ou encore, un tel abandon de la part de tous les dirigeants politiques?
Même si nous n’avons aucune réponse toute faite, plusieurs indices cependant nous permettent de réfléchir à quelques causes possibles ou probables du choix de tous les politiciens de ne pas intégrer les agents de sécurité parmi les bénéficiaires de toutes les mesures d’urgence.

En effet, si nous pensons à la composition et au poids politique des agents de sécurité qui se trouvent dans ce secteur, ainsi que les responsables des organisations syndicales qui habituellement défendent ces travailleurs, tout semble indiquer et confirmer par la même occasion les raisons pour lesquelles les agents de sécurité se retrouvent à être très négligés par les politiciens, par leurs syndicats et également par les agences qui les embauchent.

En ce qui concerne les politiciens, je veux croire qu’il s’agit d’un simple oubli. Un oubli qui exprime leurs manques d’intérêts pour les agents de sécurité. Cependant, on ne cesse de saluer les services essentiels pour leur travail et leurs contributions contre la propagation de la pandémie. J’espère néanmoins qu’il n’est pas trop tard pour corriger cette injustice sociale et économique contre les agents de sécurité.

Par ailleurs, qui peut nous dire que les politiciens ne sont pas au courant d’une pétition qui circule sur internet où le syndicat des agents de sécurité demandent une augmentation de 2$ pour les agents. Bien entendu ces deux dollars sont nettement insuffisants par rapport aux véritables revendications des agents de sécurité mais c’est une démarche de leurs syndicats.

Pendant que je mentionne les syndicats qui s’occupent des agents de sécurité, entrons tout bonnement dans ce débat et de la représentation de ces syndicats.

En effet, si la grande majorité des syndiqués en sécurité sont des immigrants, par contre, les conseils d’administration de ces syndicats sont dirigés par des québécois et malheur à celui qui voudrait faire partie de ce petit groupe de défenseurs des droits syndicaux.

Il n’y a aucune place disponible pour les immigrants dans ce petit club sélect. Et selon certaines rumeurs qui circulent concernant les organisations syndicales, la grande majorité des ces défenseurs syndicaux ont des liens trop étroits avec les agences de recrutements.

Autrement dit, non seulement les syndicats qui s’occupent des agents de sécurité ne sont pas intéressés à défendre un haut niveau de salaire pour leurs membres mais qu’ils pourraient ne pas avoir grands intérêts à ce que les améliorations soient faites en faveur des agents de sécurité.

Et, à ce propos, s’ils sont de bons dirigeants qui veulent défendre les droits de leurs membres, qu’ils se mettent au travail dès maintenant. En tout cas j’espère qu’ils se mettent à travailler d’abord pour leurs membres.

De même j’espère que les contributions syndicales servent un jour à enrichir leurs membres et non seulement les dirigeants syndicaux tout en ouvrant les comités directoires aux immigrants aussi. Et le jour où les latinos, les asiatiques, les arabes et les noirs seront admis dans ces petits cercles fermés du monde syndical, peut-être les syndicats commenceront à s’occuper de leurs membres.

Les agences de sécurité ne défendent pas non plus leurs employés bien que ces derniers temps on a pu constater un ensemble de sous système d’agence qui se multiplient et qui enrichissent leurs propriétaires sur le dos des immigrants et sur le dos de jeunes québécois.

Non seulement on fait de la sous-traitance mais de nos jours, on fait de la sous-sous-sous-traitance. C’est-à-dire, qu’il y a une première agence qui embauche, une deuxième qui embauche pour la première et une troisième qui cherche les offres d’emplois des deux premières agences.

En langage clair, on paye une agence pour nous transmettre les offres d’emplois d’une agence qui embauche pour une autre agence qui recrute vraiment. Ce sont des services qui peuvent coûter à des immigrants de 500.00$ à 1500.00$. Ce qui n’a aucun sens puisque toutes les offres d’emplois devraient être disponibles pour tout le monde. Il y a beaucoup d’abus dans ce secteur, j’imagine qu’il doit y avoir plusieurs cas de mauvaises représentations qui se soient rendues devant la police et la justice à moins que les gens exploités se taisent. D’ailleurs, et l’on se demande comment se fait-il que les immigrants vivent dans les quartiers pauvres et comment se fait-il qu’ils vivent dans une certaine promiscuité lorsqu’ils sont sauvagement exploités.

Trouver l’erreur. Je pensais que travailler était un droit, c’est devenu maintenant un certain haut privilège ici-même. Ça n’intéresse personne. Ce ne sont pas des emplois biens payés, on les défend pas.

Enfin, On nous a même rapporté des cas où les agences refusaient de négocier les augmentations pour leurs agents auprès de leurs clients qui habituellement sont prêts à accorder de bien meilleurs augmentations de salaires. Malheureusement, ces agences ou leurs représentants ou encore leurs directeurs de comptes ne connaissent pas le travail et la valeur du travail que offrent leurs employés chez leurs clients.

Alors comment voulez-vous que les mêmes agences qui reçoivent habituellement le double de ce qu’ils payent leurs agents revendiquent ou présentent de bons arguments pour exiger des augmentations pour leurs propres employés.

Là encore un certain commérage semble régner dans les agences de recrutement et malheur à celui qui ose se permettre de les expliquer la qualité des services offerts par les agents à leurs clients. Et j’imagine le nombre d’abus qui font loi et qui impose l’omerta dans ce secteur d’activité.

à suivre…

Hermann cebert


Les victimes de la pandémie covid 19 ou coronavirus: mais où sont les écolos?

18 mai 2020

Lorsque la pandémie la coronavirus a commencé et le confinement que les États ont imposés à leurs citoyens, nous étions plusieurs à nous rendre compte que la nature était en train de prendre sa revanche sur les appétits économiques et militaires des sociétés actuelles. Pour causes, on commençait à réentendre le chant des oiseaux, l’air était plus frais, et ceux qui comme moi avaient la possibilité d’être sur la première ligne des services essentielles pouvaient profiter de cette nature renouvelée.

Évidemment, c’tait un rêve les yeux ouverts que l’on faisait car à mesure que les peurs envahissaient les dirigeants toujours mal préparés et toujours incapables de gérer les urgences avec des mesures sur mesures non coordonnées, c’était la course aux produits toxiques et cela, partout on s’est mis à utiliser ces produits sans que personne ait le temps de se demander pourquoi autant de produits et quels seront les conséquences sur les oiseaux, sur les insectes et sur l’ensemble des parasites qui constituent un autre monde parallèle à notre monde et qui jouent de p-lus grands rôles dans notre environnement. Les écologistes sont absents.

Déjà quelques mois seulement d’utilisation des produits désinfectants pour nous protéger les humains certes, mais combien néfastes sur les autres espèces quasi invisibles qui meurent à la tonne autour de nous et qui passent sous silence des grands écologistes et des grands défenseurs de la nature et de l’environnement. Nombreux et des milliards d’insectes et d’oiseaux sont en train de mourir sans que nous ayons le simple courage de dénoncer.

Pourtant hier encore il y avait plusieurs milliers d’écologistes et d’environnementalistes qui prétendaient défendre l’environnement et où sont-ils aujourd’hui pour dire non seulement que les produits désinfectants ne protègent pas contre le virus et qu’ils sont très toxiques pour des centaines de millions d’insectes, d’oiseaux et autres qui sont en train de mourir.

Évidemment, comme je le dis souvent et un peu trop même, l’Occident c’est un tout-système car tout est inter relié dans cette réalité occidentale. On appelle cela du consensus. Personne n’élève la voix pour dénoncer car nous sommes en mesures de guerres et puisqu’il y a guerre, que les droits des peuples soient violés ou bafoués on s’en fout pas mal. On se rappelle des Occupy Wall Street, on se rappelle de Greta Thunberg. Moi non plus. Les écolos sont morts et ils oublient leurs luttes et leurs mouvements.

Il y en a qui sont sur les grandes chaines d’informations continues et d’autres sont ministres ou tout simplement en train de planifier leurs prochains coups après le confinement. Mais dans l’ensemble ils font tous silence actuellement parce qu’ils ne défendaient pas l’environnement, ils défendaient leurs positions sociales, leurs cultures et leur civilisation.

D’ailleurs, on peut le constater que les pays du Sud qui n’utilisent pas des produits toxiques pour nettoyer chez eux parce qu’ils n’ont bien sûr pas d’argent sont devenus les principaux défenseurs de l’environnement et ils auront moins d’impacts négatifs sur l’environnement. Je me demande même pourquoi les pays pauvres et donc les pays du Sud ne commencent pas à planifier des mesures et des politiques qui viendraient forcer les grandes compagnies qui polluent l’environnement de payer d,avantage des droits pour traverser leurs espaces aériens. Les pays de la Caraïbe en particulier. Ils ont pu constater comment les températures sont devenues plus clémentes et qu’il y a également moins de perturbations dans l,atmosphère.

à suivre…

Hermann Cebert


Y aurait-il en Occident des tests et des essais cliniques à partir des stratégies de dépistages de la maladie la coronavirus? À la recherche d’un humanisme au dessus de tous les soupçons

18 mai 2020

Si je commençais cet texte en intégrant des termes comme l’empathie, l’humanisme, la solidarité, tous dans la même phrase pour parler de la politique, de l’économique, de la civilisation, vous me diriez que j’embrasse un peu trop de termes qui ont des portées trop vastes et donc, je devrais me limiter à développer un ou deux tout en m’assurant de bien élaborer mes propos. Évidemment vous auriez raison de m’inviter à me confiner à l’intérieur de mon dispositif discursif afin de ne pas m’égarer dans toutes les directions et surtout de respecter un certain protocole.

Jamais auparavant on a été si habile à donner à la politique ses plus beaux scénarios lorsque des grands intérêts sont en jeu et surtout, lorsque c’est toute une civilisation qui, à son paroxysme se retrouve en face d’elle-même. En effet, devant les menaces que représente la coronavirus, les occidentaux affrontent leur plus vieux et horrible monstre qu’est l’effondrement même de leur civilisation. Bien sûr, ils ont déjà connu la fin de l’empire romain, ou encore l’échec du projet nazi de dominer le monde. Néanmoins, c’est maintenant qu’ils commencent un véritable tournant dans leur contrôle du monde. Ils seront désormais en face de la Chine et plus tard en face de l’Inde. Par conséquent, actuellement, ils sont en train de prendre toutes les mesures qui vont à l’encontre de leur propre idéologie, leurs propres systèmes de pensée voire, leurs propres valeurs fondamentales qui sont sont le capitalisme, le libre marché et la libre circulation des biens et des marchandises et qui les plaçaient sur la première ligne des donneurs de leçons.

Hélas, pour survivre, qu’est-ce qu’ils ne seront pas capables de faire, quitte à piétiner les autres. Et dans cette veine, je pense surtout aux besoins actuels de trouver un remède, un vaccin, ou tout simplement un médicament pour bloquer ou arrêter les ravages de la coronavirus. Bien entendu, comme nous le ferons remarquer plus loin, est-ce vraiment un remède qu’ils cherchent ou tout simplement, les profits à réaliser avec un vaccin contre cette pandémie? Les paris sont lancés. Pourquoi les petits pays comme Madagascar ou la Guinée ou n’importe quel autre petit pays ne pourra jamais trouver le vaccin pour la coronavirus? Une bonne question de la vision cachée de la civilisation occidentale? Voyons voir.

Pour commencer demandons-nous, si les testes de sérologies ne sont-ils pas plus importants que les dépistages qui se font actuellement ou encore, si elles ne priment pas sur les dépistages eux-même et eu égard aux grands intérêts et aux grands enjeux que représente la découverte d,un tel vaccin?

Évidemment, étant donné les difficultés à trouver des cobayes ou des volontaires ou à cause d’une certaine vieille réalité culturelle incrustée dans la vision occidentale de l’humanité, les occidentaux ne seraient-ils pas prêts à utiliser les formules des tests pour profiter de faire d’autres expérimentations? Sans formuler nous mêmes les réponses à ce genre de questions, nous savons très clairement que tout est possible et puisque tout est possible nous devons toujours nous méfier des intentions des autres surtout lorsque nous ne sommes pas à la table des planifications.

Tout est mis en scène et, la question que l’on pourrait se poser serait celle-ci: Que ne ferait pas une civilisation pour se protéger ou pour affirmer sa supériorité sur les autres? Dans cette perspective, par le fait d’arriver seulement à formuler cette question et ce questionnement, la débat doit s’ouvrir. Car, nous sommes dans un monde, et surtout sous un régime mondial impérialiste et totalitaire qui est incapable de se donner des limites étant donné les enjeux qui lui sont inhérents et qui sont les volontés de puissance et de la domination du monde. Évidemment tout régime totalitaire procède à l’atomisation des individus et au niveau international, nous l’aurions comme l’atomisation des États et à l’intérieur de ces États de telle sorte que chacun puisse attendre son tour de se faire détruire par le régime avec des strates d’anéantissements dont chacun participe et collabore par la force des choses.

À ce propos, c’est à l’intérieur des sociétés que les atomisations s’exagèrent puisque les sociétés se stratifient en plusieurs catégories sociales allant des intérêts, des identités et des valeurs voire ethniques et idéologiques empêchant les uns les autres de se fraterniser voire d’être solidaires ou encore de se défendre les uns les autres. Et du coup c’est chacun pour soi et personne pour personne. Ils sont tous divisés et de fait, incapables de s’unir pour lutter ensemble.

Par ailleurs, sur quoi s’unir et par où commencer à l’intérieur d’un univers où tout est faux et donc personne ne peut s’articuler autour des intérêts communs vu que les engrenages du système d’information mondial est totalement contrôlé par des intérêts de ceux qui profitent même de ce système.

Et, à ce niveau, on a qu’à regarder et écouter les discours ambiants pour se rendre compte à quel point tout est passé sous silence d’autant que tout est lié par des mécanismes et des structures propres au système lui-même. Et c’est de loin que l’on doit se placer pour pouvoir observer ce qui se fait à l’intérieur même du système. Les promiscuités sont telles à l’intérieur du système que tout ce qui semble se détacher de ce même système est pourtant son propre mécanisme de défense.

Autrement dit, si dehors étant, on semble penser ou voir qu’il y a nette séparation et donc pas d’intérêts communs, dans les faits ce sont les branches d’un même système. Dès lors, on pourrait comprendre, les apparences de contradictions et les apparences d’oppositions ne sont que des décors qui travaillent pour la consolidation du système lui-même.

Ainsi donc, toutes les informations sont compromises parce que ce ne sont pas de vraies informations qui sont disponibles à tous. Voilà pourquoi, lorsqu’il n’y a plus de doute, que les journalistes, les penseurs, les chercheurs et les universitaires ne peuvent pas poser de vraies questions parce qu’ils y participent à la machinerie même du système, que l’on ne pose plus de question sur les agissements des autorités et de nos dirigeants en général dans une société, il faut cesser de s’informer car toutes les informations qui sont disponibles ou qui peuvent être disponibles sont contaminés par les idéologies et les visions qui les offrent. Et en tant qu’immigrant, en tant qu’étranger, on peut facilement être les victimes des mauvaises informations qui nous concernent et qui peuvent même nous utiliser pour nous pousser à lutter contre nous.

Actuellement, nous en sommes forcément là. Pour ce qui concerne les informations disponibles donc, ce sont des informations de propagandes, de contamination de l’intelligence humaine. Et dans de telles conditions, tout ce qui reste aux honnêtes citoyens c’est de réfléchir eux-mêmes sur leurs propres situations et leurs propres conditions d,existence et d’être Ce, par eux-mêmes pour eux-mêmes, sur les enjeux, sur les problèmes qui les concernent.

Un autre aspect non moins important c’est le rôle et l’importance de la culture dans les propagandes politiques et sur le déterministe sociétal lui-même sur les autres aspects du vivre ensemble des collectivités humaines. Bien entendu, puisque les cultures sont beaucoup plus souvent au dessus de notre humanisme ou de tous nos humanismes parce quelles sont directement liées et définies par nos intérêts, nos valeurs et nos identités culturelles, historiques, sexuelles, ethniques etc… il doit y avoir des liens cachés et inavoués entre les positions que nous adopterons ou envisageront pour formuler nos choix et de fait choisir.

À titre d’exemple, je pense au massacre des juifs par le régime nazi et l’accusation des haïtiens comme porteurs du VIH Sida. Ce sont deux situations regrettables et désastreuses qui étaient fondées sur le racisme et qui nous permettent de bien comprendre les préjugés et les visions suprématistes qui dominent notre monde et qui également définissent nos rapports humains ainsi que notre système d’humanisme. C’est donc une bien malheureuse limitation de notre humanisme. Or, en tenant compte des différentes limitations de nos humanismes, tout semble possible pour l’être humain et donc, il ne se donne aucune limite en réalité puisqu’il décide de ce qui est bon ou meilleur pour lui et à la limite pour ses proches, pour sa propre société et pour sa propre race dont tout cela, sur la base de sa propre réalité. Voilà pourquoi, on peut s’attendre à n’importe quoi de l’homme sans s’étonner. Et en ce sens, il peut réaliser du meilleur au pire. Quitte à détruire pour survivre. C’est ce qu’il fait habituellement bien sûr.

Toujours en ce qui concerne la libre circulation des informations et disons le, les très bonnes informations nécessaires lorsqu’elles ne sont plus disponibles , il y a violation des droits à l’information. D’ailleurs, en absence d’informations vraies et véridiques tous les droits à l’information sont tombés et donc sont violés. Ce qui y circule comme informations dans la société c’est de la propagande et toutes les propagandes sont toxiques pour l’intelligence humaine.

Évidemment, on peut soi-même être complice de son endoctrinement, de son assujettissement et de sa propre soumission. Dans ce cas, il faut bien éviter d’avoir la peau trop sensible pour ne pas réagir trop vite et de la mauvaise manière. Surtout lorsque l’on est attaqué dans son essence et dans ses tripes. À ce propos, je pense à une très jeune femme haïtienne, qui sans avoir pris le temps de bien réfléchir aux tenants et aux aboutissants de la propagande contre les communautés haïtiennes s’était mise sur YouTube à défendre les haïtiens.

Très certainement sa démarche est très noble de défendre sa propre communauté. Cependant, si l’on ne prend pas assez de temps pour bien réfléchir les enjeux en question, nous risquons de faire exactement ce que l’on attendait de nous. Autrement dit, nous pouvons contre nous-mêmes prendre position et du coup ce sont nos positions qui sont en soi la propagande recherchée. Oui, tout naturellement, nous pouvons faire circuler une information sans nous rendre compte tout en étant de bonne foi.

Voilà pourquoi, j’invite mes frères et sœurs haïtiens et haïtiennes à bien peser leurs positions et surtout à bien réfléchir avant de faire des sorties publiques puisque les pièges que l’on nous tend habituellement ont besoin de notre complicité pour atteindre leurs objectifs. Soyons prudents et soyons vigilants. Tout est scénarisé, et nous jouons dans des films dont nous ignorons nos rôles et nous ne savons mêmes pas quelles sont nos répliques et à qui s’adressent nos répliques.

Voici l’histoire scénarisée de la propagande contre les communautés haïtiennes de Montréal Nord. Suivez très bien mon regard pour ne perdre un pouce de la vérité concernant les propagandes qui veulent faire croire que les gens de la communauté haïtienne de Montréal-Nord soient plus contaminées dans la grande région de Montréal.

Et notez bien les chiffres qui se donnent régulièrement sur la contamination, le nombre de morts et le nombre de personnes rétablies de la coronavirus. En effet, en pensant à cette campagne, il faut bien garder à l’esprit que plus de 90% des personnes décédées dans la grande région de Montréal arrivent des centres hospitaliers des soins de longue durée, des résidences pour les personnes âgées et non à domicile ou dans les quartiers en général. Comment se fait-il que se soit les communautés haïtiennes qui soient d,abord visées.

Évidemment, nous savons très certainement que les communautés haïtiennes de Montréal Nord travaillent pour des salaires très bas en sécurité, comme préposés aux bénéficiaires et dans les entretiens ménagers Tout comme, ils sont nombreux à être dans le taxi dont on se rappelle très bien les politiques du gouvernement actuel contre ce secteur. Donc, on a de fortes possibilités que notre communauté soit touchée directement. Cependant, et c’est là toute la question fondamentale, c’est dans centres pour personnes âgées qu’il y a plus de morts. Tout aussi vrai, les haïtiens ne voyagent pas en Chine et lorsqu’ils voyagent ils s’en vont aux État-Unis et en Haïti dans la plupart des cas. Pourquoi sont-ils alors ciblés?

Lisez ce qui suit comme scénario et mis en scène de l’accusation et de la grande campagne de dépistage dans la communauté de Montréal-Nord et ne pas surtout oublier les menaces qui sont faites sur cette communauté.

Un beau jour l’un de vos vedettes tombe malade, je pense surtout à Georges Laraque, il a attrapé un virus, le plus contagieux qu’il soit, il fait les manchettes de tous les journaux et télévisions, tout souriant dans une salle d’urgence, que personne n’a accès bien entendu, il n’y aura pas de remèdes ou de vaccins contre la corona virus, avant au moins 12 à 18 mois, mais il s’en sort comme par magie.

Avez-vous compris quelque chose ? Moi non plus. Quelques jours plus tard, le virus fait rage au sein de votre communauté et c’est la grosse et grande campagne de dépistages.

Aimez-vous les films d’Hollywood et le grand drame d’Alfred Hitchcock, je le savais, alors voilà vous êtes bien servi. Mieux encore, l’une de vos politiciennes a été acclamée pour diriger l’un des plus vieux et plus grands Partis politiques du pays. Elle sera dans l’opposition et elle aura à parler… J’ai dit qu’elle aura à prendre la parole, non pas vraiment, elle a été acclamée pour se taire et surtout pour pouvoir justifier les essais qui se feront sur vous, quels essais madame, les essais cliniques et plus particulièrement la sérologie.

Nous sommes devant des contraintes structurelles et administratives profondément mécaniques et culturelle mais pourtant contenues par une soi-disant éthique. Plus tard on choisira, choisir dit également préférence et donc discriminer. On déjà eu des cas en Europe, plus particulièrement en Espagne, en Italie et en France où les responsables de la santé publique ont dû choisir en fonction de l’âge des personnes atteintes de la coronavirus pour offrir des soins dont le masque et les appareils respiratoires. On pourrait toujours procéder ailleurs de la même manière.

Qui dit le contraire? Rappelons que les quartiers populaires et donc les quartiers pauvres sont habituellement les zones où les immigrants y vivent en Occident car ce sont des gens qui travaillent dans les secteurs de premières lignes. Il y règne une certaine promiscuité qui est due à la fois à leurs conditions salariales mais également à cause de certaines discriminations dont-ils sont victimes.

C’est donc en complicité avec les mauvaises politiques sociales des dirigeants occidentaux qu’il arrive que la grande majorité des personnes issues de l’immigration se retrouvent dans les quartiers les plus pauvres et qu’elles y vivent l’un sur l’autre avec très peu d’infrastructures. Par contre quand vient le temps de les prendre pour des boucs-émissaires, on évoque des problèmes de culture communautaire chassant toutes les formes de vérité sociale.

Évidemment, rien de nouveau sous le soleil, certains discours ont la vie dure et conséquemment, ils reviennent de temps en temps pour justifier ou pour servir à redorer le blason de certains politiciens sans scrupule et sans vergogne. Revenons vers les contraintes que j’ai évoquées plus haut, en effet avec la pandémie la coronavirus, les enjeux actuels ne sont pas de guérir les personnes atteintes de la coronavirus, au contraire, les enjeux se situent au niveau des médicaments et plus particulièrement la sérologie et anticorps.

jours après et puis on entend plus parler de son cas. Mieux encore, juste quelques jours auparavant, une spécialiste apparemment très innocente, passe à la télévision la plus populaire au pays, et baratine sur le dos de la communauté haïtienne jugée à l’aune de son pays d’origine et de tous les travers qui sont associés à ce pays: la culture est au devant de la scène et pour ne pas citer mot pour mot le pays d,origine, on les compare aux noirs dans le sud des États-unis, ainsi, on lance la pierre et donc la grosse pierre sur la communauté. Ce que l’on vient de faire, c’est de la justification car on fait appel à une autorité scientifique, une sociologue, anthropologue pour faire passer le message. Les pions sont bien placées sur la scène.

Nous sommes ici, devant des contraintes structurelles et administratives profondément mécaniques et culturelles mais pourtant contenu par une soi-disant éthique. Plus tard on choisira et qui dit choisir, dit également préférence et donc discriminer.

On a déjà eu des cas en Europe, plus particulièrement en Espagne, en Italie et en France où les responsables de la santé publique ont dû choisir en fonction de l’âge des personnes atteintes de la coronavirus pour offrir des soins dont le masque et les appareils respiratoires. On pourrait toujours procéder ailleurs de la même manière.

Qui dit le contraire? Rappelons que les quartiers populaires et donc les quartiers pauvres sont habituellement les zones où les immigrants y vivent en Occident car ce sont des gens qui travaillent dans les secteurs de premières lignes. Il y règne une certaine promiscuité qui est due à la fois à leurs conditions salariales mais également à cause de certaines discriminations dont-ils sont victimes.

C’est donc en complicité avec les mauvaises politiques sociales des dirigeants occidentaux qu’il arrive que la grande majorité des personnes issues de l’immigration se retrouvent dans les quartiers les plus pauvres et qu’elles y vivent l’un sur l’autre avec très peu d’infrastructures. Par contre quand vient le temps de les prendre pour des boucs-émissaires, on évoque des problèmes de culture communautaire chassant toutes les formes de vérité sociale.

Évidemment, rien de nouveau sous le soleil, certains discours ont la vie dure et conséquemment, ils reviennent de temps en temps pour justifier ou pour servir à redorer le blason d certains politiciens sans scrupule et sans vergogne.

Revenons vers les contraintes que j’ai évoquées plus haut, en effet avec la pandémie la coronavirus, les enjeux actuels ne sont pas de guérir les personnes atteintes de la coronavirus, au contraire, les enjeux se situent au niveau des médicaments et plus particulièrement en ce qui concerne les tests cliniques.

Or on ne veut pas les faire sur les citoyens nationaux. Alors quoi de plus beau et de plus rentable que de choisir les boucs-émissaires habituellement utilisés. Les autres bien sûr. Plus particulièrement lorsque c’est un commandeur qui est assuré d’exécuter la commande. En effet celui-ci est bien équipé pour une telle job Sale. Il a la culture et les émotions très nécessaire à la formulation du discours demandé et très souvent exigé.

D’autres commandeurs frères avant eux leurs ont légués le traditionnel discours de circonstance. Les hommes de service, esclaves d’hier bien sûr, étaient toujours malades lorsque son maître était malade. Et aujourd’hui c’est presque le même discours de petits hommes qui se répète. Je vous dis que vous êtes malades, faites-vous donc dépister. Ce, même si vous n’avez aucun problème, aucun virus ou encore aucun symptôme, vous devez accepter que vous êtes malades. Et si vous osez comprendre que vous n’êtes pas malades alors vous risquez d’être encore plus malades car, on veut que vous consentiez d,accepter par vous-mêmes que vous êtes malades parce que votre maître vous dit que vous êtes malades. Ma gang de malade, vous êtes donc où? pour répéter le Chanteur Daniel Boucher.

En le commandeur ne fait que répéter ce que son maître lui demande de répéter. Il n’a aucun jugement et il est n,est même pas conscient de ses propres gestes voire d’avoir un minimum de gros bon sens pour comprendre par lui-même. Il est déjà docile et on lui reconnait déjà une très grande obeisance pour reprendre un certain discours ambiant que nous avions même trouvé vraiment enfantin et dégradant. Car c’est ton maître par la voie de son commandeur qui sait quand vous êtes malades et ce, que vous soyez ou non d’accord.

Alors vous recevrez chez vous une lettre de votre épicier, de votre pharmacie qui vous informe que nous êtes malades et donc vous devez aller vous faire dépister.

Dépister que j’ai dit, eh bien oui! Vous désormais malades parce que le maître par la voix de son intendant, son girouette, vous informe que vous êtes malades. est-ce qu’on appelle cela de la sélection naturelle, surtout lorsque les tests sont faits sur moi pour trouver des médicaments pour vous qui êtes en train de mourir.

À force d’insister et compte tenu des pressions qui se feront sur vous, vous allez finalement accepter que vraiment vous êtes malades. Vous êtes alors un échantillon, un cobaye pour assurer l’espèce de ton maître. On aura testé sur vous tous les projets de recherche et de développement de vaccins et de médicaments.

Voilà ce que l’on puisse définir comme étant la sélection naturelle. On s’adapte en vous utilisant comme cobaye et comme testeurs de médicaments. C’est donc normal que vous soyez en bas de l’échelle des espèces humaines. Mais qu’est-ce qui peut être considéré normal lorsque ça ne profite pas à vous?

Évidemment dans les yeux et les regards des autres vous ne devez pas avoir à vous plaindre parce qu’il ne veut vous voir que comme il veut vous voir, son espèce inférieur. L’espèce qui a été à son service et en état de servitude. Il vous guettait en Afrique pour vous réduire en esclavage, il guettait votre mère pour assouvir ses pulsions sexuelles et depuis assez trop longtemps déjà vous êtes utilisé comme des cobayes et donc des échantillons pour la survie de l’espèce dominant de la race humaine.

D’ailleurs n’entendons-nous pas trop souvent que vous n’êtes pas chez vous ou encore retournez chez vous. Oui, il y a des territoires, des terrains, des pays parce que nous les avions définis d’être infranchissables, d’être fermés aux autres et ouverts seulement à ceux qui remplissent nos conditions que nous définissons comme nos besoins, nos manques, nos urgences, comme nouveaux travailleurs, et quel travail bien entendu, les moins payés, les rejetés, les abandonnés par les nationaux et les citoyens locaux.

à suivre…

Hermann Cebert


Que devrions nous penser si le médicament de la maladie la coronavirus était plus simple que ce que les chercheurs voudraient nous faire croire.

13 mai 2020

«Matthieu 5 Verset 13 Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes. et verset 14 Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée;…»

Je n’aurais pas trouvé mieux pour commencer ce texte. En effet pour un mal qui a autant d’impact sur un si grand nombre de personnes, je dois admettre que la réponse à ce mal doit être très simple à trouver. Évidemment tout doit avoir son contraire. Cela étant dit, essayons de remonter au début des éclosions de la pandémie de la maladie la coronavirus afin de bien comprendre sa propagation et tout le processus de ses contaminations.

Notre hypothèse se formulerait autour du rôle du sel dans la contamination et la propagation de la coronavirus dans le monde. Et pour arriver `prouver cela nous tenterons d’expliquer tout en présentant les diverses situations où le sel avait sa place et qu’il pourrait expliquer les dates de l’éclosion du virus et de sa propagation.

Au fur et à mesure nous allons les présenter et nous vous invitons à les retenir à chaque que nous noterons des conditions de la présence du sel ou également de son absence. En ce qui concerne la propagation et donc sa multiplication, nous osons penser qu’il s’agit d’un virus inachevé qui aurait été produit en laboratoire avec des produits liés à la viande de poulet ou des œufs.

Nous supposerons qu’en présence des aliments d’origine des volailles, le virus se multiplient rapidement au niveau des poumons du corps humain. Nous nous arrêterons pas sur cette dernière conclusion cependant nous anticipons notre conclusion à l’idée qu’il y a fort probablement un lien entre le virus les poules ou les volailles.

Évidemment, nous oserons également anticiper nos recommandations en mettant l’accent sur la diminution vraiment drastique des volailles à toute personne qui aurait des problèmes de santé tels que diabète, problèmes cardiaques, insuffisance rénale car il serait fort possible que la consommation des volailles et du sucre amplifierait les chances du développement du virus. Donc, nous inviterons nos lecteurs à réduire leurs consommations des volailles dont le poulet en particulier et de même pour le sucre.

Le virus a besoin du sucre pour survivre et lorsqu’il se trouve dans un corps il absorbe tout le sucre produisant ainsi la sécheresse de la zone qu’il se trouve, Au niveau de la gorge, il absorbe tout le sucre et donc les liquides présents en créant l’assèchement de la gorge et des difficultés respiratoires. Voilà pourquoi, les diabétiques, les maladies du cœur sont les principales personnes qui meurent avec ce virus.

Si l’on se souvient bien, au Canada et puis particulièrement au Québec, la maladie a fait son apparition officielle et ses premières victimes au retour des vacances scolaires du mois de mars de cette année soit le 13 mars 2020. Durant cette période, on a eu très peu de neige donc, on commençait à utiliser moins de sel pour faire fondre la neige.

Ce qui signifie, durant la période des neiges on répandait beaucoup de sel un peu partout. Du coup cela empêchait le développement de la propagation de la coronavirus de telle sorte qu’il y avait moins de personnes concernées et contaminés. Le sel utilisé pour le déneigement était-il un obstacle à la propagation du virus, nous ne savons pas encore. cependant nous pouvons prendre cela comme un élément dans notre argumentation. Ou encore est-ce que le sel nous avait protégé malgré nous. Encore une fois retiendrons cela aussi dans notre compréhension.

Entre temps, en Asie, en Europe même en Amérique, le temps commençait cependant, contrairement à l’Asie, et l’Europe, excluant bien sûr l’Europe de l’Est, en Amérique il y a de plus grande chute de neige et donc, on commence très tôt à mettre du sel sur la grace pour les faire fondre. De fait, malgré le froid en Europe et l’Asie, des régions où l’on mettait moins de sel ou pas de sel, la maladie commençait à faire rage.

Évidemment, la température tempérée de l’Europe marquait également la fin de la saison de l’Été et donc moins de gens allaient à la mer ce qui signifierait, avant d’arriver en Europe région qui faisait encore chaud, la cute de la température en Asie dont la Corée et la Chine et qui marquait la fin de l’Été en Asie, moins de personnes allaient déjà à la mer. donc moins de sel dans leurs organismes et plus vulnérable au virus. Nous y reviendrons également à al toute fin.

Cependant en tenant compte de ces caractéristiques de ces régions et de la fin ou le début d’une saison pourrait avoir une certaine relation entre la quantité de sel dans le corp et ou son absence dans le corp comme facteur de contamination ou de contraction de la maladie. Par ailleurs, et d’un autre côté nous pouvons également noter un autre lien entre les personnes qui ont contracté la maladie et les voyages vers le Sud.

Comme nous le ferons sortir plus loin, les personnes qui semblaient amener la maladie ou donc contracter la maladie semblaient avoir des liens avec le voyage de ces personnes là dans les régions du sud. Mais qui dit le Sud dit plus particulièrement les bains de mer. Or dans la mer il y a le sel et son absorption par ricochet. Nous supposons que le fait de répandre le sel sur les chaussées aurait pu avoir des impacts sur le retardement de la coronavirus parce que ce sel empêcherait sa multiplication. De on pourrait associer les personnes revenues de voyage dans le sud auraient pu se protéger du virus a cause de la quantité de sel absorbés par leurs corps. .

Bien entendu rien n’associent les groupes victimes avec les voyageurs et le sel durant la période des neiges. Une fois de plus nous devons pousser plus loin notre démarche et notre analyse. En effet, il est généralement admis que les personnes victimes de la coronavirus sont des personnes âgées et de même que recommandons soit faite par les parents particulièrement ceux qui étaient revenus de voyage. Alors pourquoi ces précisions n’arrivaient pas à se protéger.

Ce sont des gens qui ont restent à la maison et ne sortent pas beaucoup. Mieux encore, leur régime alimentaire et leur horaire de repas est prévu à l’avance pne pas dire régulier. Elles consomment beaucoup de sucre.le matin et le soir. Nous y reviendrons plus tard. Parmi les différents symptômes observer.on note l’assèchement de la gorge, la perte de l’odorat.

Or nous savons que les papilles gustatives. Les glandes salivaires sont en quelques sortes responsable du goût et de l’odorat. Ce qui pourrait signifier que le virus aurait pu s’attaquer à ces glandes salivaires et aux papilles gustatives produisant ainsi l’assèchement de la gorge en enlevant à la fois le goût et l’odorat aux personnes contaminées par la coronavirus. .

Qu’est-ce qui est courant dans la diète des occidentaux? Le café et qui dit café dit également la consommation du sucre. En d’autres termes, ne serait il pas possible que le le virus aurait besoin du sucre pour se développer? Si tel était le cas nauraiill pas occasionnée l’assèchement de la gorge et du coup provoquer les étouffements? De fait il semble qu’il serait fort probable également que tout cela affecterait les capacités respiratoires des victinégl.

Pour pouvoir combattre le virus il faudrait nettoyer tout l’environnement des personnes âgées comme par exemple enlever les tapis. Les draperies et tous les linges dans l’environnement contaminés et surtout avec du sel. Pour le corps humain il pourrait s’agir de gargariser une pincée de sel ce qui devrait dégager la gorge et libéré du coup les voies respiratoires. Le sel permettrait d’avoir une bien meilleure qualité respiratoire.

Nous sommes donc d’avis que le sel puisse tuer le virus et empêcher sa survie et sa prolifération dans le corps. Avec donc du sel, si notre hypothèse tient bien la route, à savoir que les voyageurs qui revenaient au pays avaient des quantités suffisantes pour ne pas avoir développé les symptômes de la coronavirus et que c’était seulement lorsque les quantités avaient été épuisées que ces revêtements avaient commencé à développer les dits symptômes.

On a donc intérêt à ce que les gens qui éprouvent de la sécheresse de leurs gorges essayent de tester la gargarisation du sel pour constater si leur respiration s’améliore. Au cas où les mottons s’éliminent tout seuls cela aurait été la preuve de l’efficacité du sel. Nous pensons qu’il est fort probable que cela donne des résultats.

Rappelons que les gens qui revenaient de leurs vacances étaient parmi celles susceptibles de développer les symptômes de la coronavirus. Or pourquoi elles n’avaient pas développé tous les signes à l’extérieur du Canada et pourquoi c’étaient quelques jours après? Est-ce que c’est parce qu’elles possédaient une certaine défense qui les protégeaient? Peut-être. Néanmoins il serait fort probable que cela soit possible.

Dans nos derniers articles nous avions expliqué que le virus aurait développé des nuages autour de la personne contaminée par conséquent il aurait été vérifiable que ça se serait au niveau des poumons que ces nuages ou ces nids se serait développé s mais essayons de pousser notre compréhension un peu plus loin en posant comme hypothèse à savoir que si le virus peut se développer dans les poumons, il se pourrait également que celui qui est contaminé puisse être tout aussi bien son propre tueur dans la mesure que cette personne contaminée l’aurait développé dans son corps et se contaminer du coup surtout, si elle est confirmée et qu’elle dépend des autres pour se nourrir ou pour se nettoyer la met beaucoup plus en danger par rapport aux autres membres de communautaire. Cela étant dit, on peut être d’avis pour reconnaître que dans un milieu de confinement, plus grand sera le risque de contracté le virus.

De notre rappel et de notre observation nous pouvons convenir à l’idée que le virus apparaît comme étant un virus inachevé qui procède à la consommation de la quantité de sucre contenu dans la gorge de celui qui contracte le virus de telle sorte qu’il assèche la gorge en produisant ainsi des problèmes respiratoires.

Et en ce sens, pour pouvoir faciliter la respiration difficile des personnes, il nous faut un produit capable de rééquilibrer le système respiratoire et à ce propos, nous aurions suggérer le sel qui serait le contraire du sucre. En ingurgitant du sel ou en gargarisant ce sel, il devrait s’avérer un dégagement de la gorge.

Or comme nous l’avions évoqué et remarqué le virus a besoin de sucre pour se développer il doit être vérifier que le sel puisse détruire ce virus en l’empêchant de se multiplier voir lui donner la possibilité de s’en aller vers les poumons où il pourrait y développer un nid ou une colonie et où il deviendrait néfaste pour les autres.

Nous savons que les gens qui meurent perdent la vie surtout la nuit, cela supposerait que les personnes âgées consomment beaucoup de sucres avant de s’endormir. Or puisque personne ne savait que le sucre était néfaste pour ces personnes qui avaient été infectées par ce virus, il nous apparaît également possible voire très probable que durant la nuit, les personnes âgées meurent par étouffement dans leurs sommeils et que plusieurs aient souffertes atrocement dans leurs agonies. Car incapables d’appeler à l’aide et ce parce qu’elles avaient consommé du sucre avant de dormir.

Nous supposons également qu’il y ait quelques morts durant le jour mais compte tenu de la présence du personnel sur place et présent, il y aurait moins de cas bien que ces même personnes prennent habituellement beaucoup de café et du sucre.

Évidemment nous pensons à ceux qui veulent nous faire croire qu’ils recherchent à détecter ou dépister la maladie surtout lorsqu’ils ne nous disent pas toute la vérité de ce qu’ils décident de faire dans les faits. Par conséquent nous espérons que l’on ne nous prendra pas pour des cobayes en nous forçant à tester pour les grandes industries pharmaceutiques des produits que ces derniers n,auraient pas pu tester en temps normal.

L’éthique existe et il faut respecter les règles. Bien sûr des rapport dans 5, 10, 20 30 ans sortiront et on offrira des recompenses Mais penser avant de se lancer dans une telle aventure maintenant et p-as demain. De même faire attention à ceux que vous prendre pour cobaye car des malheurs peuvent s,abattent sur la terre jusqu’à la dixième génération. Dans mes rêves, je vois déjà cet grand feu sortir des mers profondes pour brûler la terre et polluer l’air. Soyez raisonnables et soyez justes car en vérité il y a un Dieu et pas un seul de ses fils bien aimé ne périra par la main de l’homme.

Réfléchissez pour comprendre et pour trouver des solutions. Changer votre angle de vue pour voir différemment. revenez en arrière pour mieux construire et déconstruire. Car la vérité véritante et véridique est dans ces zones ignorées par les habitudes et les préjugés. S’élever pour mieux voir et mieux comprendre. Mais jamais, n’accepter de renoncer ou d’échouer.

Tous les droits réservés en tout ou en partie.Toute utilisation de mes idées est une violation de mes droits d’auteurs. À bon entendeur salut.

Hermann Cebert


Tableaux peints par Hermann Cebert

12 mai 2020


Tableaux peints par Hermann Cebert

12 mai 2020


Les nouvelles odeurs de Montréal:la contribution des entreprises dans l’hygiène des villes

19 avril 2020

Si je vous demandais pourquoi dans les pays sous développés les gens ont tendance à faire pipi ou à chier presque partout alors que, les gens dans les pays riches ne le font presque pas, est-ce que vous me diriez qu’il s’agit d’un simple problème d’éducation?

Je peux présumer votre réponse et, les préjugés que l’on développe par rapport aux pays pauvres se situent à ce niveau généralement car le rôle de tout préjugé c’est d’éclipser certaines réalités et il m’a fallu cette observation sur les impacts de la pandémie de la maladie la coronavirus et plus particulièrement, le confinement qu’elle a engendré pour arriver à établir le lien entre les entreprises et l’hygiène d’une ville.

En effet, depuis les mesures d’urgence prises tous les paliers de gouvernements au Canada, au Québec et à la ville de Montréal et qui ont forcé les populations à se confiner à l’intérieur de leurs maisons tandis que les sans abris ou sans domiciles fixes ou encore comme on le dit plus souvent à Montreal, les itinérants sont devenus les principaux résidents et les intouchables de Montréal.

Évidemment, puisque tout est presque fermé au centre ville de Montréal incluant les magasins, les restaurants et les cafés, alors, les itinérants sont devenus les principaux clients du centre ville de Montréal. Se faisant, ils occupent les métros, (un peu moins visibles ces derniers jours puisqu’ils sont chassés de l’intérieur de certains métros) mais très visibles sous les ponts où ils établissent désormais domiciles avec leurs tentes de fortune, un peu dans les parcs publics mais surtout par ce qu’ils laissent comme odeurs à toutes les sorties des métros.

Oui, depuis le confinement des citoyens de Montréal, ceux qui comme moi sont sur les premières lignes des services essentiels, avons remarqué que la ville de Montréal a complètement changé d’odeurs car aux sorties des métros, je parle des bouches des métros, des odeurs fétides se dégagent aux sorties des métros de Montréal.

Bien entendu, ce ne sont pas seulement les itinérants qui arrosent seulement les sorties des métros de ces nouvelles odeurs, mais des individus ordinaires qui ont cessé de remplir leurs rôles civiques en pissant n’importe où mais plus particulièrement aux sorties des métros.

Bien entendu, je souhaite une très bonne intervention des responsables de la ville pour procéder au nettoyage de ces lieux publics car ce n’est pas parce que la grande majorité des citoyens de Montréal se retrouve confiner chez eux que ceux qui continuent d’utiliser le transport en commun dont le métro soient obligés de vivre et de respirer ces mauvaises odeurs.

La Ville devait mettre ou installer des toilettes publiques un peu partout pour répondre à la nouvelle clientèle de la ville et plus particulièrement ceux qui ne peuvent se retenir pour un pipi ou pour un caca.

S’agirait-il d’un choix économique de la ville et des autorités ou tout simplement un oubli et une absence de planification de ce type de besoins des utilisateurs du transport en commun. Tout comme a agit pour les itinérants qui devenaient agressifs contre les passants, j’espère que les entrées ou les sorties des métros puissent dégager de bien bonnes et parfumées odeurs.

à suivre…

Hermann Cebert


Au secours des itinérants dans les métros de Montreal: Où sont les bons samaritains

12 avril 2020

En faisant des tournées dans les métros de Montreal j’ai eu envie de vomir mais surtout envie de pleurer à cause des conditions dans lesquelles vivent les itinérants qui se promènent dans les métros de Montreal.

J’espère que des gens de bonne volonté les aident en les offrants de l’eau à boire trois fois par jour et de la nourriture également. Présentement ils n’ont aucun endroit pour aller à la toilette, ni pour boire de l’eau.

J’en ai vu qui se serrent les fesses pour ne pas chier sur eux et j,en ai vu que se croisent les jambes pour ne pas faire pipi sur eux. Humainement c’est insupportable d’assister à ces scènes et surtout d’être impuissant devant une telle réalité.

Et après toutes les sommes qui sont décaissées pourtant ils vivent ainsi dans un pays si riche et où des milliards sont annoncés pour sauver des entreprises et des salariés.

C’est dégueulasse. Je ne veux plus être témoin de cette dure réalité et de cette misère engendrée par l’homme contre l’homme.

Hermann Cebert


Le traitement de la Coronavirus: ses premiers signes, sa prévention sa guérison

8 avril 2020

Parfois, nous sommes très peu nombreux à pénétrer des régions du cerveau et de l’univers de choses que la raison et la logiques ne pénètrent pas encore, dans ce cas-là nous constituons un groupe à part alors même que nous continuons d’être au milieu de toutes les grandes foules nous n’appartenons à qu’à un autre monde, le monde de l’Esprit.

La plus grande différence entre la médecine traditionnelle et la médecine moderne dite médecine occidentale, c’est que la médecine traditionnelle a fait ses preuves depuis des millénaires, à travers de vraies expérimentations sur de vraies personnes et dans le cadre de savoir collectif et communautaire à but humanitaire et cette médecine nous donne des solutions immédiates et à très court terme.

En revanche, la médecine dite moderne c’est-à-dire, celle qui se fait et qui se base sur la science dont la pharmacologie, selon les certain consensus scientifiques et donc, à partir des procédés chimiques mais surtout, extrêmement financiarisée et fondamentalement d’intérêts corporatistes et personnels ne peut elle donner des réponses que sur le long terme.

Mes chers lecteurs, en fonctions de plusieurs réponses obtenues de plusieurs personnes que j’ai questionnées et selon notre logique, nous croyons pouvoir vous aider à ne pas laisser se développer la coronavirus dans vos poumons et donc, vous aider à vous empêcher de vous contaminer par ce virus.

Bien entendu, ce texte vient comme d’habitude de mes propres observations et de ma propre logique et qu’il est authentique car en absence de réponse et de solution à la pandémie c’est à chacun de formuler ses propres hypothèses jusqu’à ce que l’on trouve un véritable consensus par rapport au protocole à adopter et également en lieu et place d’un médicament efficace pour enrayer ce virus.

En effet, selon notre compréhension, les différentes mesures que l’on vous propose présentement et jusqu’à présent, tous les symptômes que l’on vous a mentionnés concernent quelqu’un qui aurait déjà attrapé le virus cependant rien ne dit sur les tous premiers signes de ce virus.

Et donc, tout en continuant de respecter les règles d’hygiène proposées ainsi que le confinement, il me semble qu’il vous manque la principale des précautions à prendre, c’est-à-dire celles qui vous permettront de ne pas laisser le virus pénétrer vos poumons et vos bronches.

À ce propos, voici donc les premiers signes qui doivent vous alerter lorsque le milieu dans lequel vous êtes ou vous vous trouvez est contaminé par le virus ou bien qu’il se trouve dans votre environnement immédiat ou sur votre parcours.

Évidemment, je vous invite, lorsque vous passez par une porte, proche d’un endroit où le visage des personnes tendent à se rapprocher de cet endroit, vous devez maintenir votre tête à une distance de la longueur de votre bras c’est-à-dire de votre jusqu’à votre épaule. Se faisant vous allez vous éviter de vous contaminer pas le virus.

Car selon nous, tous les endroits placés au niveau de la bouche, du visage et du nez est susceptible d’être contaminé et de fait constituer un nid ou un foyer de multiplication du virus. Alors pour se prévenir et réduire encore plus de risque de vous contaminer, gardez donc cette distance minimale entre votre tête et la zone ou l’endroit risqué d’être contaminé.

Alors, allons-y maintenant avec l’apparition du virus dans votre corps bien qu’il n’y ait aucune donnée disponible là-dessus jusqu’à présent.

En effet, si vous constatez que vous ressentez un certain chatouillement dans vos narines comme s’il y aurait un poil trop long dans les narines ou du moins, si vous ressentez un petit chatouillement comme s’il y avait un petit ver qui bouge à l’intérieur de votre nez, alors le virus vient de pénétrer votre corps mais qu’il est encore dans votre narine. Et je répète, il vient d’entrer dans votre narine mais il n’est pas encore dans votre système respiratoire bien que les narines soient la porte d’entrée.

Dans ce cas là, tout ce que vous devez faire c’est de trouver un peu de savon avec un applicateur ou Qtips et mettez vous à nettoyer votre narine, c’est-à-dire, nettoyer l’intérieur des narines un peu profondément sans vous blesser bien sûr compte tenu de la fragilité de cette zone de votre nez.

En une minute, si vous suivez ce conseille le virus est brûlé étant donné qu’un virus c’est du gras. Et donc, en présence d’un produit désinfectant comme un acide naturel ou une concentrée de vitamine C fabriqué à partir des pépins d’un agrume, et un bon savon naturel, il sera détruit sans avoir eu le temps de pénétrer votre système respiratoire.

Néanmoins, si vous avez des problèmes cardiaques tels que la haute pression ou encore d’autres problèmes plus aiguës il faut éviter la consommation de l’extrait de pépin ou de toute autres concentrations de vitamine C qui se trouveraient dans les pamplemousses, dans les bergamotes, du citron, et de n’importe quel autre agrume. Les risques encourus seront les enflures, un certain anévrisme, de la constipation. bref, pas de consommation d’extrait de pépins de pamplemousse si vous avez certaines maladies et surtout cardiaques, donc aucun médicament chimique avec le pépin de pamplemousse voire le jus de pamplemousse également.

Il est détruit mais rien ne dit qu’il ne reviendra pas au cas où vous vous retrouvez dans un autre environnement contaminé mais, à chaque fois, il faut juste répéter les mêmes gestes. Sinon comme je vous le dit puisque nous n’avons pas encore de petits pots ou petites bouteilles de savon disponible et des cotons tiges pour rincer individuellement et facilement les narines alors, ayez avec vous une petite bouteille d’extraits de pépins de pamplemousse que vous pouvez également utiliser raisonnablement pour nettoyer votre narine, votre maison ou votre environnement de travail. (j’espère que celui qui décidera de produire ces équipements sanitaires dans les prochains jours reconnaîtra mes droits d’auteurs de ces produits en me versant une certaine loyalty. un très gros merci d’avance).

Par ailleurs, selon mes propres prédictions et compte tenu de mes différentes observations d’utilisation des produits naturels tels les huiles essentielles, les racines, les feuilles, les écorces et de toutes les gammes de plantes, de fruits, le traitement de la coronavirus sera l’une des meilleures choses qui arrivera à l’humanité car, en tenant compte des différents symptômes de cette maladie et compte tenu également des solutions que l’on devra trouver à cette maladie, nous devons nous attendre à la résolutions de plusieurs autres maladies dont souffrent actuellement les hommes et que la science rêvent de réaliser mais que seuls les produits naturels peuvent guérir ou résoudre.

Ce n’est pas une utopie mais de véritables avancement où le passé ancestral de la médecine traditionnel donnera la main à la science moderne qui trop souvent a été contaminée par la finance, le profit et les intérêts corporatifs et personnels. L’être sera amélioré en santé et moralement car les catastrophes servent à nous conscientiser et à nous permettre de nous rendre compte à quel notre espèce est fragile et que nous devons vivre beaucoup plus en harmonie avec notre environnement.

Évidemment, compte tenu que nous nous basons par itération et par projection sur nos interprétation de ce nous pensons très souvent comme comportement des animaux pour nous construire un idéal de monde dans lequel nous devons vivre et construire, alors, comme nous le faisons régulièrement, nous reviendrons à nos vieilles habitudes, et à nos vieilles mentalités de scénarios de jungle social.

Et comme toujours, des pandémies comme la coronavirus reviendront toujours nous rappeler à l’ordre jusqu’à ce qu’une génération d’hommes et de femmes décident enfin de vivre en parfaite harmonie avec notre environnement. Et, c’est mon grand espoir, oui, très certainement, une génération d’hommes et de femmes deviendront consciente de la fragilité de notre espèce. Très certainement, nous aurons déjà colonisé d’autres planètes mais que ces générations ne se prostituent pas aux intérêts personnels, aux préjugés qui ont caractérisés notre génération et celles avant nous qui avons peuplé et colonisé la terre.

Parmi les maladies qui vont trouver des remèdes et des solutions il y a les maladies respiratoires, les maladies du cœur, les douleurs de dos, les douleurs des jambes, les articulations en générales.

Mais, le plus important sera, le vieillissement du corps humain qui pourra se rajeunir plus rapidement et plus facilement car le médicament et les remèdes devront commencer par résoudre les problèmes respiratoires donc, un grand soulagement pour les poumons qui recevront plus d’oxygènes et plus d’oxygène pour le poumons sera également très bénéfique pour le cœur qui se rajeunira en recevant plus d’oxygène il se mettra à se battre plus vite comme c’est le cas pour les enfants dont on sait que leurs cœurs battent plus vites que les adultes.

Et, puisque le cœur se battra plus vite, il enverra plus d’oxygène dans les cellules et nettoiera plus vite le sang dont il assure la circulation et mieux encore une bien meilleure santé pour nos organes et nos cellules. Bien entendu, dans mon monde idéal je vois la fabrication du médicament à base de plante seulement car tous les produits à base chimique constituera de nouveaux problèmes pour le corps humain.

En fait, bien que actuellement personne ne dit mot ou du moins que personne ne puisse se prononcer sur les causes de la coronavirus, je dois néanmoins vous rappeler les origines de cet virus et des différentes maladies ou symptômes qui nous permettent de reconnaitre sa contamination par un être humain, force est d’admettre que ce virus est semblable à n’importe quel autre virus auquel notre corps fait face à tous les jours.

Cependant, ce corps que nous avons dont nos organes respiratoires en particulier ne font que s’adapter et s’assimiler aux invasions virales qu’ils reçoivent à tous les jours, ce qui signifie, à un certain moment de la durée, ils ne sont plus capables de tout laisser passer et donc décident de fermer tous les accès à ces virus. C’est la panique au niveau des autres organes du corps qui dépendent de son bon fonctionnement.

Évidemment, nous sommes tous exposés aux mêmes conditions climatiques, donc aux mêmes virus par contre nous n’avons pas tous les mêmes âges et nos systèmes ne subissent de la même manière les invasions des microbes et des virus. Alors, quelques uns d’entre nous doivent avoir des réactions différentes et nous nous adaptons difficilement les uns par rapport aux autres.

Comme je l’ai dit ci-haut, chez les jeunes enfants le cœur bat plus vite que chez les adultes et encore moins vite chez les personnes âgées. Pour les personnes qui ont des problèmes respiratoires leurs manières de respirer est différente des manières autres manières chez une personne en très bonne santé.

Or, pour celui qui a de la difficulté à respirer, l’inspiration se réalise avec force ce qui signifie pour aller chercher un peu d’air par exemple l’effort est très demandant il en est de même pour l’expiration, c’est-à-dire pour faire sortir l’air la quantité sortie est très minime et les poumons sont très faibles pour que la respiration puisse faire sans effort et de façon naturelle par conséquent, moins efficaces pour combattre un nouveau virus comme celle de la coronavirus, corvid-19.

En ayant des difficultés à respirer, les personnes asthmatiques ne peuvent pas combattre tous les virus parce que leur système respiratoire dont les poumons s’affaiblissent et se dilatent les nerfs et les muscles et puisqu’elles doivent fournir beaucoup d’effort pour aller chercher un peu d’air et donc de l’Oxygène pour bien respirer ce qui fait en sorte lorsqu’ils aspirent une bonne bouffée d’oxygène elles font passer plus facilement les virus dans les poumons.

C’est donc lorsque le virus pénètre les poumons que les symptômes de la toux, de la fièvre et des problèmes respiratoires apparaissent. Par contre si vous ressentez les chatouillement au niveau des narines c’est que le virus est dans les narines et il n’est pas encore dans les poumons.

Par ailleurs, comme on le dit en Haïti, si vous avez des problèmes au niveau de votre respiration , ce sont les poumons qui doivent être guéries, si vous avez des problèmes de la peau c’est à l’intérieur du corps qui’il faut guérir et généralement les poumons sont responsables de la grande majorité des problèmes du corps humain et si ce n,est pas des éraflures toutes les solutions doivent guérir l’intérieur du corps. Et cette vision de la médecine traditionnelle s’oppose en ce sens à la médecine moderne qui elle s’occupe tout de l’extérieur du corps. On veut faire entrer des chose chimiques dans le corps et par conséquent le corps doit réagir car ce sont des choses toxiques pour le corps.

Dans le cadre de la covid 19 , la coronavirus, si pour les étouffements et les problèmes respiratoires on doit prendre les trois gouttes de l’extrait de pépins de pamplemousse et le résultat doit être instantanément et puis, pour la fièvre on a qu’à prendre les feuilles de nime et les feuilles de campêche bien broyées et juste une cuillère devra faire baisser automatiquement la température du corps dont on pourra utiliser en même temps et ce durant toute la période convalescence des feuilles de pariétaires et de la laitue iceberg afin de régénérer le corps en guise de sérum.

à suivre…

Partagez ce texte dans les communautés haïtiennes et entre haïtiens.

Hermann Cebert


La Coronavirus: une chance pour l’Afrique et les pays du Sud et le début de l’affirmation des peuples noirs.

6 avril 2020

Avant d’aborder le traitement de la maladie la coronavirus dans un autre article, laissez-moi vous faire remarquer un fait qui semble se profiler à l’horizon et qui est habituelle dans les cas de catastrophes et de grandes crises comme celle que nous vivons présentement avec la coronavirus, celle de la dérive scientifique.

Dans un article précédent j,ai déjà abordé cette même question et ce même fait sous les angles de la politique mais cette fois-ci ce sera sous l’angle de la science qui comme la politique cherche constamment un contrôle systématique et un pouvoir absolu sur l’ensemble de l’humanité. Bien entendu, tous comme ont été analysés algorithmes qui se sont révélés incrustés de tous les préjugés des occidentaux vis-à-vis du reste du monde dont l’Afrique et les noirs en particuliers.

De même toute la science occidentale est également infestée de ces mêmes préjugés. Par conséquent, pour des gens avertis que nous sommes, nous surveillons attentivement chaque manquement de la science dans le but de nous éviter d’être ses victimes bien que nous les soyons déjà. Nous surveillons donc les scientifiques et cette science occidentale qui ne se gêne jamais pour profiter de nos faiblesses pour faire ses propres expérimentations sur nous.

D’ailleurs plusieurs disent déjà que le grand nombre de victime de la coronavirus sont des noirs aux États-Unis parce que les scientifiques et les spécialistes auraient déjà commencé à expérimenter de faux médicaments sur les noirs et ces médicaments n’auraient rien avoir avec la coronavirus. Et selon certain, la majorité des décès sont des haïtiens qui vivent à New-York.C’est-à-dire le fait pour des scientifiques de profiter de la vulnérabilité des gens pour effectuer leurs tests des médicaments, des méthodes, des processus et des remèdes dont ils n’auraient pas droit en temps normal.

Ce n’est pas que les citoyens ne doivent pas participer à des études cliniques et expérimentales cependant, compte tenu des intérêts inavoués qui se cachent très souvent en arrière de ces études, les bons citoyens doivent se méfier en portant des attentions particulières à ces recherches et à ces études car plusieurs chercheurs et spécialistes sont tellement gourmands de réussites et de succès qu’ils sont près parfois à vendre leurs âmes pour quelques millions de dollars ou d’euros.

De même, et c’est surtout cette peur que j’ai en arrière pensée, les peuples africains et latinos américains doivent surveiller leurs gouvernements à ce propos surtout les dirigeants de leurs pays qui pour leurs propres intérêts personnels et pour se maintenir au pouvoir peuvent décider d’ouvrir leurs pays à des expériences et à des études non permises et non autorisées en Occident pour pouvoir les faire et les réaliser chez eux.

D’ailleurs, on a déjà entendu parler de plusieurs cas de projets de tests des vaccins sur les pays d’Afrique et dont les populations africaines pourraient devenir des cobayes pour les vaccins occidentaux. Et, dans cette même foulée d’Études et d,expériences sur les africains, nous devons nous méfier de tout le reste du monde plus particulièrement de tout se qui se rapporte à l’utilisation de n’importe quels produits ou médicaments déjà existant et déjà en vente libre ou par prescription car présentement il y a de fausses rumeurs assez complexes qui circulent sur les réseaux sociaux en demandant de ne pas être les cobayes pour les occidentaux alors qu’ils proposent l’utilisation que les chinois et les occidentaux savent qu’ils sont des poisons pour l’homme.

C’est donc à chacun d’être vigilent et d’éviter toute utilisation de vaccins, de médicaments déjà fabriqués contre la maladie la coronavirus. De tous les côtés et de tous les bords, les objectifs pharmaceutiques sont les mêmes, trouver des étrangers pour expérimenter leurs produits chimiques sur nous les noirs.

D’ailleurs, plusieurs parlent déjà qu’aux États-Unis, les premières expériences des chercheurs pharmaceutiques américains ont été faites sur les noirs voilà pourquoi qu’actuellement ce sont les noirs américains qui comptent plus de décès dans le monde. Il y aurait donc plusieurs noirs sur qui on a déjà tout testé sur eux qui sont morts alors que tout le monde devrait se mettre d’accord à l’idée que la science est inefficace face à la coronavirus et que toutes les tests qui ont été faits et sont en train d’être faits concerne d’autres produits et d’autres projets qui n’ont rien à voir avec la coronavirus.

Évidemment, l’extinction des noirs aux États-Unis avaient déjà commencé avec le Sida ou le VIH ce qui a décimé plusieurs indigènes afro-américains et qui a été certes remplacé très facilement par les haïtiens, les africains et les noirs de l’Amérique du Sud et des caraïbes. De nos jours, avec la pandémie de la Coronavirus, nous doutons fort que les suprématistes blancs américains ne profiteraient pas pour réaliser leurs vieux rêves, celui de réduire et de diminuer le nombre de noirs aux États-Unis. Nous attendons pour constater les statistiques à ce propos.

Entre autre chose, et bien que nous ne soyons pas de ceux qui veulent croire qu’il y a toujours un complot en arrière de la coronavirus et des intérêts qui auraient conduits à sa propagation et donc de la pandémie qui se généralise. Voilà pourquoi, nous ne pouvons pas ignorer l’évocation de ce complot contre certaines populations humaines sur la planète.

D’ailleurs, on a qu’à penser au discours, au comportement et à la stratégie du président américain, d’abord concernant ses manières de barrer la route aux autres peuples et aux autres pays de se procurer des masques et des appareils respiratoires sans oublier de certains types de personnages qui lui auraient conseiller un certain d’eugénisme afin de faire reprendre les activités économiques, pour se rendre à l’évidence qu’il pourrait bien exister un complot de certains pays ou de certains groupes au pouvoir contre certaines autres catégories de populations humaines sur la planète.

Dans ce contexte et face à toute cette réalité, nous devons au moins douter de tout probable sentiment d’aide des autres autres pays concernant les noirs et les africains. Les américains qui pourtant se réclament toujours du capitalisme et du libéralisme par leur président viennent de nous montrer la jungle que nous reconnaissons depuis toujours des relations internationales lorsqu’ils sont passés devant tous les autres sans gêne pour priver les autres pays des masques et des appareils respiratoires.

L’Amérique des États-Unis n’est plus moral et il ne l’a jamais été d’ailleurs. Et dans ce contexte, n’importe quel dirigeant des pays du Sud ou pays sous-développés qui ouvrirait leur territoire et leurs populations à des études, à des expériences et à des recherches comme cobayes doit être considéré comme traite pour leur pays et leurs populations. On se doit de les juger sur la place publique.

En fait, la pandémie actuelle est un véritable test pour les africains et surtout pour les dirigeants africains qui ont toujours refusé de gouverner comme de vrais dirigeants nationalistes et responsables du devenir de leurs pays car, avec cette crise qui a la vertu de montrer les vrais visages des dirigeants occidentaux contre les intérêts des pays africains et contre les peuples noirs du monde.

D’ailleurs, comme je l’ai déjà plusieurs fois expliqué et démontré sur ce site, toutes les valeurs des occidentaux sont en train de tomber l’une après l’autre. C’est donc une très grande opportunité pour les pays du Sud de se reprendre en main puisque ni les systèmes idéologiques occidentaux ne leur permettent d’affronter cette pandémie, ni non plus leurs sciences et leurs technologies ne sont en mesure de leur fournir des réponses à la coronavirus de telle sorte c’est leur civilisation qui est en train de s’effondrer en montrant à la face du monde que l’armement militaire ne sert qu’à faire des abus en décimant des cultures, des civilisations des vies humaines; que leurs accumulations de richesses s’opposent de fait à leurs idéologies puisqu’ils prennent des décisions qui vont à l’encontre de leurs propres idéologies donc je veux surtout parler du capitalisme et du libéralisme voire les économies de marché.

Les pays du Sud se doivent de regarder leurs propres cultures qu’ils avaient abandonnées, leurs traditions qu’ils ont et avaient mises de côté et en veilleuses. Ils se doivent donc de retourner à leurs coutumes et à leurs propres valeurs qui sont en harmonie et en parfaite corrélation avec la nature et l’environnement. Les cultures de médecines traditionnelles doivent revalorisées et se standardiser afin d’être plus efficaces et plus efficientes car ces médecines n’introduisent pas des produits et des formules chimiques dans leurs recettes. Voilà pourquoi, elles doivent connaitre leurs essors afin de protéger les humains et les autres espèces végétales et animales.

Évidemment, la vraie force des cultures traditionnelles c’est leurs capacités à trouver des réponses immédiates à tous les problèmes que la nature, et les hommes peuvent les soumettre. À ce propos, je pense surtout aux nourritures traditionnelles, aux plantes, aux feuilles, aux racines, aux écorces dont on connait très biens les effets sur la santé humaine, animale et sur l’environnement en général.

à suivre…

Hermann Cebert


L’homme et le pouvoir absolu

3 avril 2020

Les hommes et les femmes au pouvoir ont toujours voulu diriger et gouverner sans aucune contrainte de lois ou de groupes d’opposition.

En effet, lorsque nous considérons les différentes manières que l’ensemble des dirigeants du monde exercent actuellement le pouvoir compte tenu du plein pouvoir que leur accorde la gestion de la pandémie la coronavirus, les exercices de pouvoir actuellement semblent faire ressortir le goût pour le pouvoir absolu de ces dirigeants.

Évidemment, nous avons constaté comment plusieurs dirigeants ont essayé de profiter de leurs positions pour se faire du capital politique alors que leurs vis-a-vis de l’opposition n’ont plus le droit à la parole.

C’est le cas du président américain Donald Trump qui semble continuer sa campagne électorale tandis qu’il aurait fallu qu’il gère seulement les urgences de la pandémie la coronavirus. On a vu également d’autres dirigeants qui ont réclamé plus de pouvoir de dépenser sur de plus longues périodes que semble le nécessite la pandémie.

De même on a constaté d’autres dirigeants encore qui ont décidé de partager ou d’accorder des budgets à des élus locaux afin de renforcer leur pouvoir et de leurs groupes au pouvoir.

Devant ce qui semble être une certaine dérive totalitaire, nous sommes portés a nous demander si en période de crise telle de la pandémie la coronavirus les groupes d’opposition ne devraient pas avoir ou faire partie des dirigeants qui gèrent ces crises.

Bien entendu une telle implication serait ou devrait être moindre que le groupe au pouvoir néanmoins tout montre quand bien même leur participation à la gestion des crises nationales afin de limiter les risques de dérive totalitaire des dirigeants et surtout des groupes au pouvoir.

En tout cas nous espérons que des contraintes puissent faire objet de débats et de discussions par les corps législatifs dans le but de préserver les acquis démocratiques et d’éviter les dérives autoritaires et totalitaires. J’espère sincèrement que nos sociétés comprennent ce genre de problème afin de limiter les ambitions autoritaires de tous les dirigeants apprentis dictateurs.

À suivre….

Hermann Cebert


Est-ce qu’on a jusqu’à présent bien géré la quarantaine imposée par le coronavirus, covid-19?

1 avril 2020

En posant notre question ce que nous allons tenter de faire sera de savoir s’il n’y a pas encore place à une bien meilleure planification de la gestion de la pandémie compte tenu de l’amateurisme de plusieurs dirigeants du monde.

Si dans les années 1980, qui avaient été marquées par l’apparition du virus du sida, la science et la technique s’étaient révélées inefficaces et impuissantes à tel point que les dirigeants du monde ont dû mentir à leurs populations concernant les origines de cette maladie en accusant des groupes ethniques et des communautés sociales.

Par ailleurs, depuis les attentats du 11 septembre 2001, dans un ordre autre domaine ou secteur comme la sécurité et qui a pris une très grande place dans le quotidien de toutes les sociétés, plus particulièrement, dans les sociétés occidentales  on a vu comment les grands dirigeants du monde se mettaient à paniquer jusqu’à plonger le monde dans plusieurs guerres dans certaines régions du monde sans oublier les discriminations dont le ciblage et la persécution de certaines communautés culturelles comme les musulmans.

De nos jours, avec le coronavirus, compte tenu de l’ampleur des contaminations et de la pandémie qui se généralise à l’échelle mondial, une fois de plus, on peut constater le haut niveau d’amateurisme dont font preuve la quasi totalité des dirigeants du monde et surtout un autre trait marquant de cette pandémie, encore les impuissances de la science et de la technique dont la pharmacologie, la psychiatrie et la sécurité.

Tout cela constaté, comment peut-on jauger de l’inefficacité de la gestion de cette pandémie plus particulièrement de l’ensemble des mesures d’urgence prises par les principaux dirigeants du monde par rapport au nombre de personnes qui ne cessent de mourir?

En effet, en termes de réponses à la pandémie, sur le plan de la sécurité, nous devons reconnaître q’il y a catastrophe en la demeure car il n’y a presque pas de planification des différentes mesures d’urgence prises. À ce propos, on peut citer la mise en quarantaine qui n’avait pas prévue les impacts d’une telle mesure sur les portions de populations les plus vulnérables et plus particulièrement des addictions de ces portions de ces populations.

Évidemment lorsque l’on considère la sécurité comme une affaire de toute la société en ce sens, que tous les citoyens doivent faire partie de toutes les mesures de sécurité nationale et collective, en ce qui concerne les groupes fragiles de la société, la mise en quarantaine et la fermeture des entreprises non essentielles de manière abrupte et rapide sans aucune planification semblent avoir des effets non désirés et tout à fait néfaste sur la santé d’un grand nombre de groupes très à risque.

C’est ainsi on commence à constater une très grande montée de la violence et de l’agressivité chez certains individus comme les personnes seules, les itinérants, les accrocs aux drogues dures comme la marijuana, le cocaïne, l’ectasie.

De même on peut constater également une très grande montée de la violence conjugale puisque certaines familles doivent se tolérer pendant de très longues heures de semaines et de mois de confinement et de promiscuité qui provoquent une certaine répulsion des uns et des autres au sein d’une même famille.

La proximité que le confinement produit en est pour quelque chose je suppose. Cependant ce sont les psychologues et les sociologues voire les psychiatres qui se doivent d’offrir des services de conseils à ce propos.

Toujours en matière de sécurité, des obligations citoyennes et de la santé de la population, on peut se demander quels types de protocoles qui sont applicables dans le cadre de la pandémie du coronavirus, je veux parler des contaminations potentielles de tous les services de premières lignes.

En effet, qu’est-ce que les dirigeants disent concernant des personnes qui seraient en danger de mort pour des cas autres que la pandémie, surtout lorsque nous savons que chacun à des obligations par rapport à toutes les personnes en danger? Je ne crois pas que de tels protocoles aient été expliqués assez clairement. En ce qui concerne l’agressivité, ce n’est un problème qui concerne les itinérants qui continuent de grossir dans les rues et dans métros.

D’après nos constats, de plus en plus, les gens ordinaires tendent à devenir de plus agressifs voire développer une certaine intolérance par rapport aux diverses mesures sanitaires et sécuritaires prises par les dirigeants. Et là encore, on peut se demander si les dirigeants ont pris en compte cette nouvelle réalité qui semble se développer un peu partout où la pandémie fait rage actuellement.

Par ailleurs, on pourrait se demander pourquoi les dirigeants avaient décidé de dévoiler les statistiques des personnes contaminées par la coronavirus par quartier et plus particulièrement lorsqu’une communauté culturelle est fortement touchée en termes d’infections et de morts enregistrées car cela risque de développer de l’animosité contre ces communautés et plus largement contre les immigrants.

J’espère que les services de polices prendront cette réalité très au sérieux surtout lorsque nous constatons déjà les itinérants qui commencent à demander aux personnes issues des communautés culturelles de retourner chez en les accusant d,avoir amener le virus dans leurs pays. Prions qu’il s’agit de paroles de fous et non un problème plus profond dans ces sociétés d,accueil.

Évidemment, dans un contexte de planification des mesures d’urgence, on peut se demander si les dirigeants comprennent qu’il y a un ensemble de groupes vulnérables dépendants des drogues, de l’alcool, de la cigarette ou encore qui dépendent des passants et du restant de la nourriture des autres pour se nourrir. Je doute fort que les dirigeants aient intégré dans leurs mesures d’urgence le ravitaillement de ces groupes en produits addictifs et en suppléments de revenus ou de nourritures pour ces groupes.

Comme je l’aime le répéter, nous sommes incapables d’apprendre des autres et de l’histoire. En effet, on peut se rappeler du dernier gros tremblement de terre qui s’était produit en Haïti le 12 janvier 2010 qui avait fait des centaines de milliers de morts. Cependant, un grand méconnu de cette catastrophe à côté du nombre réel de victimes de cette catastrophe naturelle, c’étaient le nombre de cas psychiatriques.

Or, c’est présentement ces mêmes cas que nous sommes en train de voir se développer et qui risquent d’être encore plus nombreux dans les jours à venir car l’homme ne peut pas renoncer à sa liberté et sans leurs libertés les gens risquent de développer des crises qui pourraient finalement s’orienter vers la psychiatrie ce qui pourrait facilement avoir des impacts beaucoup plus graves sur l’ensemble de nos sociétés. J’espère que des mesures d’urgences tiennent compte de cette réalité.

à suivre…

Hermann cebert 


With This Pandemic by Jhonny Victor

29 mars 2020

With This Pandemic
World is in Chaotic Mode
Scary Moment
We live with Fear
But Hope Hope Hope
Tomorrow will be Brighter
Keep Believing In God
Sooner we’ll Shake hands Again
Life is Still Wonderful !!!

Jhonny Victor 🎸


Comment peut-on comprendre les limites de la science occidentale par rapport au coronavirus covid-19: le temps comme facteur décisif et explicatif

29 mars 2020

Au cours des trente dernières années, les sociétés occidentales ont connu un essor fulgurant dans les domaines technologiques et scientifiques surtout dans les domaines des télécommunications, de l’agricultures avec l’ajout des pesticides et des engrais, dans l’aéronautique et dans l’armement militaire. Ce sont donc des résultats obtenus sur de très longues périodes d’années et qui se réalisent également selon plusieurs systèmes d’exploitation et de gouvernance.

Évidemment, tous ces progrès, et toute la prospérité économique et financière qui leur donnent certaines aisances et de pouvoirs pour dominer le reste du monde.

Néanmoins, et malgré toute leur domination, ces progrès avaient été l’oeuvre de quelques individus ou scientifiques qui profitent, certes à l’ensemble des populations occidentales, cependant, l’intelligence de ce progrès n’a jamais été transmises aux gens ordinaires ce qui rendent ces populations et les individus ordinaires occidentaux complètement dépendants des résultats des recherches des ces scientifiques et de ces scientifiques eux-mêmes.

Bien entendu, cette science toujours tributaire du temps, n’est jamais en mesure de donner des réponses et des solutions aux problèmes, catastrophes et pandémie dans le court terme, étant donné que la science qui, contrairement à la nature qui donne tout en son contraire, reste et demeure toujours impuissante devant les catastrophes et les questions urgentes des hommes.

Naturellement, toute société dont les habitants ou les citoyens ne sont pas indépendants des grandes structures de savoirs, de connaissances, de contrôle et de domination est condamnée à disparaître. D’ailleurs je devrais dire, ce qui a semblé faire le progrès et le fulgurant développement des occidentaux c’est également ce qui constitue leurs propres faiblesses.

Et, cela s’explique, à l’idée selon laquelle pour exister, les occidentaux, je veux parler des citoyens ordinaires, doivent se référer à une personne tierce qui, au nom bien souvent de l’État, qui puisse valider leurs existences. Au niveau économique et financière, c’est également cette même personne tierce qui leur donne une certaine identité économique et financière dont les agences de cotation qui, en prélevant et en comptabilisant toutes les informations économiques et financières des citoyens qui déterminent leurs notes de crédit et du coup leur donne leur identité économique et financière.

Au niveau sanitaire c’est pire pour les citoyens occidentaux, car tout au long de ces processus de développement et de progrès, les spécialistes et les technocrates se sont donnés tellement de pouvoir sur les citoyens forçant ces citoyens à dépendre uniquement de ces derniers. À tel enseigne, avec la pandémie du coronavirus, on tombe dans dans une catastrophe dont personne ne connait la fin de cette histoire. Évidemment, il est fort probable que les scientifiques et les technologues et les techniciens finiront par trouver des médicaments pour guérir les personnes atteintes ou contaminées par ce virus.

Or, puisque les citoyens dépendent tellement des résultats de la science et des médicaments scientifiquement approuvés par les différentes strates des organisations scientifiques et les collèges des scientifiques, à court terme, comme c’est présentement le cas, il n’y a aucune réponse et les gens meurent par centaine.

Bien entendu, les centaines et des milliers de personnes qui meurent ne dérangent pas tous les dirigeants occidentaux plus particulièrement le président américain qui semble, selon certains dires, être conseillé par des théoriciens racistes, inhumains qui lui proposent de laisser mourir les gens compte tenu que ce sont les plus faibles qui meurent les plus forts ne seront jamais contaminés puisqu’il s’agit de la sélection naturelle des espèces.

Quel esprit arriéré caractérisant le président des États-Unis dont on dit de la nation soi-disant la plus avancée et du pays le plus développé! Évidemment, il s’agit très bien de l’eugénisme que l’on ne veuille pas donner son vrai nom. Laisser mourir les personnes humaines qui nous ont construites les sociétés actuelles aux dépens de l’économie et de la finance n’a rien de morale et mérite d’être critiqué sur toutes les tribunes et, tous ceux qui ne dénoncent pas les principaux dirigeants qui voudraient laisser mourir les êtres humains, leurs mères, leurs pères, leurs voisins, leurs amis doivent être considérés comme des cannibales.

Par ailleurs, nous ne devons pas négliger un autre aspect fondamental comparativement à ce qu’est devenu les pays occidentaux en termes de liberté des citoyens par rapport à leurs États et par rapport à leurs scientifiques et technocrates qui se sont dont donnés tous les pouvoirs décisionnels sur leurs citoyens, dans les pays du reste du monde où tous les savoirs et les connaissances se partagent entre tous les citoyens et donc des savoirs qui circulent au sein de ces populations, les pandémies et les catastrophes sont moindres ou du moins théoriquement car ce sont des populations qui possèdent des systèmes D pour débrouillardise. les connaissances sont dans toutes les familles et se transmettent d’une génération à l’autres.

Contrairement aux sociétés occidentales où ce sont les professeurs, les intellectuels, les technocrates qui savent tout et qui doivent trouver des réponses à tout. Nous sommes donc très loin du développement de l’homme et du progrès de l’humanité, tant et aussi longtemps que ce sont les minorités qui savent et qui connaissent tout. Évidemment, les citoyens vivent de grandes illusions de ces progrès et de ces développement en s’appropriant de la culture d’usage des retombées de ces progrès et de ces développement.

Par contre, en termes de savoirs et de connaissances, les citoyens occidentaux n’ont aucune connaissance et aucun savoir de ces connaissances à tel point sur le long terme, les progrès scientifiques et techniques qui se font en Occident ne sont pas une garantie pour la pérennité de la civilisation occidentale elle-même. Ce sont donc des défis, que la pandémie du coronavirus aura à poser à la science une fois l’humanité aura réglé ce problème.

En d’autres termes, comment l’homme occidental et toutes les autres sociétés qui vont se développer et qui se développent actuellement doivent reconsidérer l’acquisition des savoirs et des connaissances pour que celles-ci résistent aux grandes catastrophes et assurer l’immortalité de ces savoirs et de ces connaissances au profit de l’homme et de l’humanité toute entière.

La robotique, la technique, et les technologies de l’information se doivent de repenser notre humanité et des meilleurs manières de produire des biens utiles, facilement utilisable et généralement manipulable par tous les humains.

Certainement, on nous a déjà fait des simulations de toutes les sortes pour nous montrer comment faciliter l’évacuation d’un immeuble, d’une stade facilement, mais ces techniques d’évacuation sont encore inefficaces car pour que ces techniques puissent répondre, il faut toujours l’intervention de l’homme et surtout sa grande collaboration.

Nous attendons donc le temps où des machines seront en mesure de décider en fonction des catastrophes qui se déclenchent et procèdent à notre évacuation avant même que nous les ayons remarquées. Nous sommes aujourd’hui encore loin de ces réalisations et aucun ordinateur ne peut se développer avec une totale indépendance et d’autonomie comme l’être humain.

D’ailleurs, que savons sur les formes d’intelligence des humains, rien. Nous n’avons exploré jusqu’à présent qu’une seule faculté d’apprentissage et de cerveau de l’homme pourtant, nous sommes en train de l’expérimenter nous mêmes actuellement, il y a une infinité moyens et de cerveaux chez l’homme. Les choses nous disent qui elles sont et c’est par l’intermédiaire de nos différents organes supérieurs que nous pouvons les apprendre et les connaitre.

Quand bien même nous devons laisser la chance aux coureurs qui peut être un jour arriver à programmer le cerveau des robots comme celui de l’homme. La science est limitée à la fois dans ses propres promesses que dans le temps, elle n’est utile que dans le long terme et à très court terme et à court terme elle est également inutile. Bien entendu, pour bien comprendre les limites de la science nous avons notre regard fixé sur la pandémie du coronavirus, covid 19 où nous assistons impuissants à la mort certaine de nos frères et sœurs.

Pas de médicaments, pas d’alternatifs, pas de réponses et de solutions. tandis la presse, toujours sensationnaliste ne cesse d’apeurer et de traumatiser les citoyens et des dirigeants impuissants qui cessent de prendre des décisions qu’ils ne cessent de changer et de modifier à chaque jour.

Oui nous oublions que les urgences se planifient et les dirigeants se devaient de se calmer et de vérifier l,ensemble des solutions proposées par les citoyens et qui pourraient les avoir expérimentés.

Voilà pourquoi, je ne cesse de répéter même avec tous les progrès dans les télécommunications nous sommes mal informés et les informations sont disponibles mais les grands journaux qui aseptisent les citoyens avec leurs chaines d’information continues détournent nos attentions et nous empêchent de nous informer correctement.

Lisez aussi ce texte: Comment pourrait-on guérir le coronavirus covid-19: une expérience qui pourrait valoir son pesant d’or. Soyons un peu naïf!

à suivre..

Hermann Cebert


Comment pourrait-on guérir le coronavirus covid-19: une expérience qui pourrait valoir son pesant d'or. Soyons un peu naïf!

24 mars 2020

Les suggestions que je me propose de vous offrir aujourd’hui sont d’abord et avant tout un hommage que je veux rendre à ma mère qui est morte dernièrement le jour même de mon anniversaire et également à un grand savant médecin feuilles Monsieur Exavier Exavius Pierre qui a vécu à Fermathe non loin de Kenskoff et  de Pétion-Ville en Haïti.

On dirait ce monsieur de nos jours prêtre Vodou ou  sorcier haïtien qui pourtant n’avait jamais mis les pieds à l’école de format occidental mais qui connaissait très bien les feuilles et les plantes telle une encyclopédie moderne, Il est mort inconnu certes du reste du monde mais combien présent dans ma tête puisque si je suis encore vivant aujourd’hui c’est en quelque sorte grâce à ses connaissances et sa grande intelligence.

De même, mes suggestions s’inspirent tout aussi de mes propres expériences personnelles, de ma propre logique ainsi que de mes propres observations et utilisations des produits naturels tels que les feuilles et les extraits d’huiles essentielles.

Je sais que mes suggestions auront très peu d’impacts sur les sociétés occidentales mais pour les pays comme Haïti dont les systèmes de sanitaires et de santé sont quasiment inexistants et dont les peuples ont toujours un système D de débrouillardise qui permettent aux citoyens de recourir à la médecine traditionnelle, mes suggestions pourraient atténuer très grandement les effets de la pandémie du coronavirus, c’est ce que j’espère en tout cas dans la mesure que les internautes facilitent la circulation de ce texte au sein de ces populations.

Voici l’histoire qui m’inspire pour ces suggestions et elle me concerne directement.

En effet, lorsque j’étais plus jeune, je souffrais de l’asthme, de pneumonie et j’avais de la misère à respirer et je toussais beaucoup ce qui m’empêchait de bien dormir et d’avoir une vie normale. Ma mère avait consulté tous les hopitaux du pays incluant le sanatorium où l’on traitait toutes ces maladies. Malgré les efforts de ma mère, il n’y avait aucune solution à mes problèmes puisque je ne cessais de souffrir. Or, étant donné la superstition qui règne depuis toujours en Haïti bein que très négatif pour le pays, quelqu’un avait fait croire à ma mère qu’elle devait consulter un médecin feuilles ou prêtre vodou comme s’il s’agissait d,un mauvais esprit qui s’emprenait à moi et de ce fait il fallait que ma mère aille trouver un sorcier pour pouvoir me guérir.

Devant la peur de me perdre et compte tenu des expériences de ma mère en ce qui concerne la mort prématurée de ces deux premiers garçons dix ans auparavant, ma mère a décidé de se tourner vers le père de son fils adoptif qui était très respecté comme connaisseur en la matière.

Évidemment, ma m’a emmené chez le père de mon frère adoptif et arrivé chez lui, avant même que ma mère lui dise pourquoi elle était venue le voir, il m’a vu et m’a entendu toussé en disant à ma mère que son fils avait de la misère à respirer et qu’il savait quoi faire.

Ma mère lui a dit que c’était ça la raison de sa visite. Il dit à ma mère qu’il l’avait compris de ce fait, laisse lui aller chercher quelques remèdes et qu’il ne sera pas long dans ses recherches.

Étant donné que Père Exavier savait ce qu’il voulait pour régler mon problème, c’est ainsi que je m’adressais à lui et peut-être parce que tout le monde l’appelait papa, quelques minutes plus tard il est revenu avec quelques chadèques ou pamplemousses, du gingembre, du citron, de la feuille de menthe, de l’assorossi, des oranges du meliton ou de la choyotte. Tous des produits qu’il avait autour de la maison et venus directement de son jardin.

Toujours selon ma mère, il commence par couper les chadèques ou pamplemousse et qu’il offrait à tout le monde tout en leur demandant de lui donner tous les pépins avant même qu’ils passent par leurs bouches. Une fois qu’avait les pépins, il a pris son pilon ou mortier pour piler les pépins avec quoi il a obtenu une pâte qu’il fait passer dans un tamis ou possessoire. en y ajoutant de petites quantités d’eau, il demande à ma mère avec une petite cuillère du liquide obtenu de me donner trois gouttes sur la langue.

Selon ma mère, j’ai fait une grimace avec mon visage tout en essayant d’avaler le liquide en question, j’ai fait quelques pètes et j’ai roté. Père Exavius Pierre a dit à ma mère, voici, je vous ai donné votre fils, il est guéri son pète traduit bien les effets du produit. Vous avez un très beau garçon, plus personne ne pourra lui faire du mal, un jour il témoignera de qui je suis parce qu’il parlera pour les gens comme moi qui ont reçu des dons du ciel.

Même si tu penses qu’il ne peut maintenant rien comprendre, il comprendra tout ce que tu lui diras même s’il ne parle pas encore. Ce garçon fera ton éloge parce que c’est une vieille âme que Dieu t’a donné la responsabilité de t’occuper.

C’est vers l’âge de treize ans que ma mère à commencer à me raconter mon histoire et depuis nous avons développé une très grande complicité jusqu’à perler parfois avec très peu de mots voire dans des songes et des rêves. Ce jus qu’avant sa mort et aujourd’hui même après sa mort. D’ailleurs, juste une petite anecdote, ma mère est morte dernièrement le jour même de mon anniversaire. Une date qu’elle m’avait toujours fait croire et comprendre qui devait être le jour de ma mort.

De plus, ma mère croyait que j’étais né une année bissextile que je je comprends aujourd’hui l’année et la date de sa propre mort. Par ailleurs, depuis ma tendre enfance ma mère avait toujours tout fait pour ne pas être tout proche d’elle le jour de mon anniversaire et même lorsque j’étais à l’université ma mère m’empêchait de faire quoique ce soit ce jour de mon anniversaire jusqu’à me cacher chez des amis mes propres chaussure afin de ne pas sortir ce jour là. Et depuis toujours, j’ai toujours tout fait pour prendre mes vacances annuelles cette semaine de mon anniversaire en pensant que ce pouvait être le jour de ma propre mort. Je ne me souviens pas vraiment d’une seule année que je n’étais pas en vacance durant la période de mon anniversaire. Et les rares fois que je m’étais dérogé de ne pas respecter ce confinement, j’étais toujours malade. De ce fait, j’ai toujours tout fait pour être chez moi ce jour-la en train de prier ou d’aller à l’église ou encore participer à une retraite fermée.

Tout ceci dit, depuis que Père Exavius m’avait administré les trois gouttes de l’extrait des pépins de pamplemousse je n’ai jamais eu de problèmes respiratoires et tous les problèmes respiratoires étaient derrières moi. J’étais guéri définitivement.

Aujourd’hui, selon les données que j’ai sur le coronavirus, je vous propose ce médicaments et je suis certain qu’en administrant trois gouttes de cette huile essentielle à toutes les personnes atteintes du coronavirus on pourrait les soulager voire les guérir définitivement. Évidemment, actuellement rien ne doit empêcher à quelqu’un d’essayer qu’il s’agisse de soi-même ou d’un proche car devant l’absence de médicaments pour guérir la contamination ça vaut la peine de simplement l’essayer puisqu’il n’y a aucun autre médicament disponible et en ce sens, quoiqu’il en soit il n’y a aucun autre alternatif disponible à la pandémie.

Je vous propose de l’essayer car en fait que vous ne l’utilisiez pas ou non vous risquez de mourir et tous ce que la science vous offre actuellement c’est la quarantaine sans médicaments scientifiques ce qui correspond à une possibilité d’éviter de contaminer les autres en attendant votre mort certaine. Moi, aujourd’hui je vous propose un essai et tout ce que vous devez faire c’est d’essayer trois gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse qui peut en moins d’une minute vous apporter au moins un soulagement. Il y a très peu de chances de développer des allergies parce qu’il s’agit de produits naturels. Et qui dit produits naturels dits également assimilation facile du corps humain.

Écoutez ma voix dans le désert. Soyez cette fois-ci un peu naïfs tout en étant rationnel plus tard. Ne durcissez pas votre rationalisme à l’extrême étant donné que la science moderne ne peut vous donner des solutions qu’à long terme cependant, la mère nature est toujours actuelle et instantanément dans ses solutions. Et à vous qui lirez ce texte, soyez les témoins de cette vérité en partageant cet texte afin qu’un plus grand nombre de personnes puissent être informées. Ne soyez pas égoïstes partagez le dès maintenant et ce faisant au moins quelqu’un aura la chance de se guérir.

On serait tenter de lancer des fleurs à la grande majorité des dirigeants qui gèrent présentement le coronavirus cependant en observant les différentes mesures prises par ces dirigeants, on peut se rendre compte facilement à quel point, que ces mesures sont inefficaces voire que certaines sont inopérantes dans la pratique.

Évidemment, la pandémie remet en question tous les fondements de nos sociétés dites modernes tels que la science et les technologies compte tenu de leur omnipotence au cœur de nos sociétés et vu également que les technocrates aient pris en otage nos sociétés en ce sens qu’ils sont les seuls à décider qui nous sommes et laquelle liberté que chacun de nous peut jouir;

nos systèmes politiques qui nous divisent beaucoup plus qu’ils nous rassemblent ou qu’ils nous tiennent soudés les uns aux autres. J’espère que nos générations se rendent compte à quel niveau que les objectifs de nos idéologies servent ceux qui veulent nous soumettre à leurs volontés.

À ce propos, les injections d’argents dans les économies par les dirigeants des pays occidentaux ce qui devait être du domaine des idéologies socialistes ou encore les confinements forcés par le régime chinois sans aucune injection d’argents dans l’économie chinoise ou encore la neutralité de l’État russe comme non mesure pour répondre à la pandémie du coronavirus mais d’une police qui chasse les asiatiques en Russie montrent clairement que toutes les questions idéologiques sont des mensonges qui profitent à des minorités de dominer les plus faibles.

le système éducatif à cause de la fédération des savoirs et des connaissances dans la tête des professeurs selon des modèles de punition-récompense et performance – évidemment, des modèles qui rejettent les formes passives d’apprentissage;

nos modes de vie dont l’individualisme et le nombrilisme qui se structure autour de soi et pour soi-même;

nos modèles de consommation qui se tournent autour de l’accumulation éhontée et excessive de biens et de richesse de telle sorte que nous consommons beaucoup plus que nous en avons véritablement besoin (comme je le dit souvent, l’être humain est le seul être vivant qui chasse et qui tue pour son propre plaisir et de façon  récréative;

nos modèles de travail tournées vers l’extrême performance, nos systèmes de répartition de richesses dont les écarts extrêmes entre ce qui s’enrichissent continuellement et aux dépens des autres et du reste de nos populations;

nos systèmes de sécurité qui n’incluent pas les populations;

nos systèmes de santé et de soin qui sont devenus des investissements et de la rentabilité avec des services qui s’adressent à des clients et des consommateurs totalement dépendants de la science, des spécialistes et des technocrates etc…

Bien entendu, il y a de bonnes et de très bonnes mesures qui sont prises par les États pour faire face à cette pandémie néanmoins la question que l’on se doit de se poser c’est comment se fait-il, qu’un petit virus puisse avoir autant d’impacts sur l’ensemble de la planète en très peu de temps et pour un si grand nombre de victimes. D’abord, il faut le reconnaître et l’admettre, que nous avons la mémoire courte et nous n’avons rien appris de nos histoires passées. De même, nos préjugés sont responsables de nos isolements des uns des autres.

Tout ceci dit, Comment peut-on comprendre le coronavirus ou covid-19 selon les quelques informations que l’on nous a seulement communiquées. En effet, bien que nous ne soyons pas spécialistes des différents domaines de spécialisations qui devaient étudier ce virus, notre logique et nos expériences de vie peuvent quand bien même nous permettre d’essayer de comprendre ce que nos dirigeants ne nous communiquent pas et du coup, nous aider à réfléchir sur le processus de contamination, les solutions probantes et quelques hypothèses de guérison en tenant compte des différents symptômes que provoque le virus.

En effet, selon ce que nous savons à partir de ce que les dirigeants nous ont communiqués jusqu’ici, le coronavirus est reconnu ou identifié par les symptômes de la toux, de la fièvre, et des problèmes respiratoires tels que l’asthme, les bronchites, la pneumonie et les étouffements.

Sachant cela, il aurait été nécessaire également que l’on nous communique les signes avant coureurs qui précèdent les dits symptômes tels que vomissement, diarrhées, des maux de têtes, frémissements ainsi que d’autres signes sur les formes d’agonies qui précèdent la mort des victimes.

Malheureusement, toutes ces informations sont gardées secrètes par peur d’alarmer les populations bien que inefficaces ces retenues de la part des dirigeants. Pourtant, la science et la recherche devaient être participatives dont la participation de la population surtout pour les expérimentations, j’expliquerai une autre fois cette approche qui n’a rien de nouveauté puis-quelle a déjà existé dans d’autres sociétés habituellement considérés comme barbares et sous-développées. Je reviendrai plus tard la-dessus.

Un virus c’est un corps étranger qui selon certaines caractéristiques qui lui sont propres et lorsqu’il entre dans notre organisme provoque certaines réactions dans le corps ou dans l’organisme qu’il entre. En ce sens, chez l’être humain, lorsqu’un virus pénètre son corps par les ouvertures comme la bouche, les oreilles, les yeux, les narines notre organisme réagit vivement soit qu’il tue le virus, soit qu’il s’adapte, soit qu’il l’assimile soit qu’il se protège en se fermant pour se protéger compte tenu de la menace que notre corps ressent ou présume.

Au cas où notre corps ou nos systèmes de défense perçoit le virus comme un danger ou comme un très grand risque, notre organisme se repli sur lui-même pour se protéger en fermant tous les accès à ce virus. Or, en se fermant les accès, l’organisme cesse d’exécuter ses tâches habituelles pour se concentrer sur sa propre défense et se faisant, il produit certaines sécrétions propres à lui-même mais, en même temps puisqu’il ne remplit plus ses propres fonctions, les autres organes et les autres fonctions qui dépendent de ses actions se retrouvent à être paralysées et ainsi de suite sur l’ensemble du système ou d’une personne puisqu’il s’agit d’un être humain que nous parlons.

Si notre démarche se comprend comme nous souhaitons nous faire comprendre, il devient évident dans le cas qui concerne le coronavirus, nous pouvons comprendre que ce virus que l’on nous dit qui accède à notre corps par les narines, donc, le point d’entrée de l’air et de l’oxygène vers nos poumons qui nous permettent de respirer, nous devons comprendre, dans ce cas-ci, que les poumons aient perçus le coronavirus comme un grand danger et une très grande menace par conséquent, les poumons décident de se refermer en empêchant à l’air vicié qui contient ce virus d’entrer et se faisant, les poumons ne remplissent plus leurs fonctions essentielles en se mettant à se défendre au lieu de remplir ses fonctions essentielles.

De fait, pour se protéger, ils se libère de l’air et de l’oxygène qui était disponible. De même, il se se met à se contracter puisqu’il ne cesse d’être sollicité par les autres organes qui dépendent de ses fonctions. Et en ce sens, il se défend d’un côté et en même temps il se met à céder à la pression du virus qui s’attaquent à eux et devant ce dilemme, se défendre et subir les pressions du virus, alors ils se mettent à produire des déchets qui vont contaminer les autres organismes qui dépendent d’eux ce qui affecte et qui rende à leurs tours malades les autres organismes. Entre temps, puisque le reste du corps ne reçoit plus ce qu’il a vraiment besoin pour se maintenir en équilibre et en santé, alors les intestins, le cœur, les reins finissent par perdre leurs vitalités et il s’accumule des gaz carbonique tandis que d’autres organes essentiels se meurent lentement puisque ils tombent dans un état d’agonie.

À titre d’exemples, le cœur qui habituellement a besoin de l’oxygène pour filtrer le sang ne reçoit plus cet oxygène dont il a grandement besoin pour effectuer le pompage  du sang et mieux encore, il reçoit les déchets dont les muqueuses qui sont produites par les cellules des poumons ce qui agite le cœur qui se mettra à paniquer et également réagira en décidant de fermer ses accès pour l’arrivée de ces éléments polluants dont il ne s’attendait pas. Il y a donc une suractivité du cœur ce qui augmente les battements du cœurs de telle sorte que cela affecte les autres organes qui ne peuvent plus remplir leurs missions.

Et, on peut imaginer tous les effets que le cœur aura sur les autres parties du corps humain et puisque le sang n’est plus alimenté en oxygène, les efforts du cœur pour se protéger augmentent la chaleur du corps et en amont également puisque les poumons avaient déjà décidé de se protéger contre le virus qui est arrivé par les narines produisent des muqueuses qui auront besoin de sortir ce qui fait ils utiliseront la gorge et les narines et les oreilles pour pouvoir sortir.

On aura donc, du rhume qui va s’accumuler dans la gorge et compte tenu des enjeux auxquels les poumons font face, l’individu se mettra à tousser ce qui forcera les poumons à céder au fur et à mesure au virus qui profitera pour pénétrer du coup les poumons. Et en aval également, le corps se mettra à se chauffer produisant de la fièvre.

Autrement dit, une fois que nos poumons font face au coronavirus, il se produit de la toux parce que l’oxygène ne pénètre plus dans les poumons et puisque les poumons se protègent ils ne sont plus alimentés par l’oxygène ils ne peuvent non plus alimenter le cœur en oxygène ce qui provoque des affaiblissements des autres organes qui dépendent de l’oxygène et du sang qui les nourrit alors il se produit de la mort de certaines cellules et telles sortes que tous les autres organes se mettent en état de défense et produisant ainsi de la fièvre.

Devant cet état de fait où tous les organes et toutes les cellules du corps se mettent en état de défense, nous devons à présent formuler quelques alternatives  afin de rétablir notre système. Comme solutions,nous devons reconnaître que la porte d’entrée du virus coronavirus avaient été les narines donc les poumons, nos recherches de solutions doivent s’orienter du coup vers le soulagement des poumons en les offrant quelque chose qu’ils aiment qui les permettent de retrouver leurs états de confiance afin de gérer le virus.

Ce scénario bien que nous le faisions en fonction de ce que nous disposons comme information disponible ne semble pas correspondre à la réalité selon nous compte tenu de nos expériences en ce qui concerne l’asthme, la coqueluche et la pneumonie.

En effet, selon nous, il serait plus probable que le corps commence à réagir au niveau de la gorge bien avant les poumons faisant en sorte que dès que le corps détecte le virus, la gorge commence à se contracter bloquant à son niveau le virus en l’empêchant de descendre vers les les poumon et moins encore vers les intestins et le gésier.

Or, se faisant, les poumons se mettent à gonfler envoyant le message qu’ils ont besoins de l’air et de l’oxygène et compte tenu des pressions qui se font par les poumons, le coeur qui de son côté aussi ne reçoit plus son oxygène dont il a besoin se mettent également à paniquer. Il doit se produire des raideurs et des douleurs ou courbatures au niveau des du cou, des épaules alors même que tous les muscles deviennent raides étant donné qu’ils ne sont plus alimentés par le sang qui pourrait commencer à se coaguler.

En effet, nous savons que la menthe, l’acide, le piquant sont des produits qui peuvent soulager les poumons, il apparait donc que tout produit à forte dose de ces ingrédients peuvent forcer les poumons à se relacher en acceptant le passage du virus. Ainsi donc, et parallèlement nous avons besoins de nous attaquer au virus qui poussait les poumons à se défendre. Et surtout, nous devons trouver un dégongestionnant pour libérer la gorge de son contraction afin de laisser passer le virus.

Pour cela il faudra tromper la vigilance de la gorge, des poumons tout en s’attaquant au virus. Par conséquent il nous faut un tueur pour le virus et également un calmant pour les poumons afin de permettre à l’oxygène d’arriver dans le corps. Et le produit que nous devon utiliser doit pouvoir avoir une action immédiate qui en moins d’une minute et au maximum cinq minutes ouvrir le passage afin de laisser passer le virus.

À ce propos, je ne vois rien d’autre que l’extrait du pépin de pamplemousse qui est un vrai poison pour toutes les sortes de bactéries et qui possède un bon acide que les poumons apprécient très bien. Évidemment, pour un traitement définitif, on pourra toujours prendre ou administrer les autres extraits pour les autres problèmes engendré par le blocage des voies respiratoires comme des remèdes pour la fièvre et le rhume bien que le pamplemousse soit un véritable tueur pour toutes les autres formes de bactéries produits ou existant dans le corps humain.

C’est à ce propos que nous aurions encouragé après avoir versé sur la langue du malade trois gouttes d’extrait de pamplemousse, une cuillère de jus de gingembre, un cuillère de concentre du jus de feuilles de nime pour la fièvre ou encore un thé composé de thym, de romarin, de girofle, de cannelle tous des antibiotiques et qui peuvent répondre aux divers besoins du corps ayant été malade. Pour les personnes diabétiques, on pourrait offrir des légumes comme le choyotte ou meliton, des épinards, du crésson, du jus d’aloès qui viendront régénérer le corps qui traumatisé par l’arrivée du virus.  Notez néanmoins, habituellement, les médecins donnent souvent des contre indications par rapport à la prise des médicaments et de la consommation du pamplemousse par conséquent si vous prenez des médicaments cessez de les prendre avant et après d’utiliser les gouttes de l’extrait des pépins de pamplemousse.

Et comme me l’avait fait remarquer mon cousin Jhonny Victor, la médecine naturelle rencontre deux problèmes majeurs que sont la dose ou la quantité à prendre et certaines contre indications. De fait je vous invite donc, en attendant que la pharmacologie naturelle apprenne à définir les doses que l’on peut prendre pour les produits naturels, je vous invite à toujours commencer l’utilisation d’un produit naturel à faible et petite dose et également d’arrêter tous les médicaments si vous en prenez bien sûr car les produits pharmaceutique ou de la médecine moderne c’est d’abord et avant de la chimique. D’ailleurs, ils ne servent pas à guérir mais à soulager ou calmer un problème car les intérêts financiers en arrière de la production de ces produits les forcent à ne pas mettre assez de concentrés dans leurs produits afin de vous rendre toujours dépendants. On a qu’à penser aux tylenols, aux aspirines, aux ibuprofènes etc… dont nous sommes tous devenus des accrocs sans aucune raison valable.

Parmi les produits que nous connaissons qui d’abord tuent les bactéries il y a très certainement l’extrait du pépin de pamplemousse, c’est un antibiotique naturelle qui n’a aucun effet négatif sur le corps humain, il y a le ti baume, une sorte de feuilles de menthe qui est un autre antibiotique, il y a le gingembre, il y a le nime utilisé autrefois dans la fabrication des médicaments contre le malaria et le paludisme. Il y a l’extrait du pépin de bergamote qui est aussi puissant que celui du pépin de pamplemousse. 

Lisez également ce texte de remède au coronavirus:  Comment peut-on comprendre les limites de la science occidentale par rapport au coronavirus covid-19: le temps comme facteur décisif et explicatif

Hermann Cébert


Message aux haïtiens Au sujet des coronavirus: Présentation des symptômes des maladies respiratoires et les pépins du chadèque broyés ou pilés au pilon comme antibiotique naturel et désinfectant qui tue tous les mauvaises bactéries

21 mars 2020

Tiré du pamplemousse Citrus paradisi, ses pépins sont broyés puis mélangés avec de l’eau et de la glycérine. C’est sa richesse en bioflavonoîdes et en vitamine C qui lui confère tous ses bienfaits. En effet, l’huile de pépin de pamplemousse contient une forte concentration en flavonoïdes.

Accueil > Remèdes > La vérité sur le pépin de pamplemousse

Le jus des graines de pamplemousse ou chadèque pour les haïtiens peut tuer toutes les bactéries.on peut goûter deux à trois gouttes pour voir ses effets.

La vérité sur le
pépin de pamplemousse

Riche en flavonoïdes, l’extrait de pépin de pamplemousse (EPP) est considéré depuis une quinzaine d’années comme un des meilleurs antibiotiques naturels. Et l’on a raison de le considérer comme tel. Depuis les travaux du Dr Jacob Harich qui l’ont popularisé dans les années 80/90, on n’a pas trouvé mieux. Cette histoire serait merveilleuse si le succès de cette médication n’avait rapidement attiré des escrocs et des margoulins de toutes espèces à l’affût d’un marché juteux…

Comme on peut le lire dans le livre Secrets et Merveilles du Pamplemousse (aux Ed. Médicis), l’un des nombreux ouvrages qui ont été consacrés au sujet depuis le début des années 90, l »huile de pépin de pamplemousse a un effet équivalent ou supérieur aux antibiotiques et antimycotiques les plus puissants. Cela a été prouvé par des équipes de recherches internationales lors de tests comparatifs.

L’EPP présente de plus une action rapide, sans affaiblir le système immunitaire (au contraire, il le soutient). Avant de l’utiliser, rappelez-vous qu’il s’utilise toujours dilué et qu’il doit être évité sur les yeux. En usage interne, il est efficace aussi bien en prévention qu’en traitement d’attaque pour toutes les infections, particulièrement :

  • Les infections du système digestif, intoxications alimentaires, diarrhées, maladies parasitaires…
  • Les ulcères de l’estomac et du duodénum (il tue Helicobacter pylori),
  • Le Candida albicans, les candidoses et autres mycoses.
  • Le rhume, les infections de la sphère ORL en général, la grippe, les affections bronchiques…
  • Les infections urinaires et cystites.
  • La fatigue chronique et l’affaiblissement immunitaire.
  • Les allergies (car il est aussi hypoallergène).
  • En usage externe, l’EPP est aussi un recours dans bien des situations :
  • La bouche : aphtes, herpès des lèvres, muguet, gingivite…
  • La peau : acné, dermatites, psoriasis mais aussi petites coupures ou brûlures, piqûre d’insectes, verrues, mycoses…
  • Les cheveux : pellicules, démangeaisons du cuir chevelu, poux
  • Les pieds : eczéma des orteils, verrues plantaires, infections à champignons.
  • Les ongles : onychomycose, panaris.
  • Les organes génitaux : vaginite, infections vaginales, parasites…

Compte tenu des problèmes et des complications que le coronavirus peut occasionner en Haïti je rassemble ces informations pour tous les haïtiens et surtout je vous propose l’une des meilleures solutions pour tuer ce microbe autour de vous et en vous.

Les maladies du poumon et des voies respiratoires sont appelées maladies respiratoires ou affections pulmonaires. Les symptômes de maladies respiratoires les plus fréquents sont notamment

Au sujet des coronavirus

Le SARS‑CoV‑2 fait partie de la famille des coronavirus. Certains virus de cette famille causent des maladies chez les animaux et d’autres chez les humains. Dans de rares cas, les coronavirus infectant les animaux peuvent aussi infecter les personnes. Au Québec, aucune évidence ne suggère un risque d’infection des humains par les animaux ou par des produits animaux. Les coronavirus peuvent se transmettre par contact étroit de personne à personne. En plus du SARS‑CoV‑2, deux autres coronavirus se sont transmis des animaux aux humains, et ont causé des maladies graves chez l’humain, soit le SRAS‑CoV en 2003 et le CoV‑SRMO depuis 2012.

Symptômes et traitement

Les principaux symptômes de la COVID‑19 sont les suivants :

Fièvre

Toux

Difficultés respiratoires

Les symptômes peuvent être légers (similaires à un rhume) ou plus sévères (tels que ceux associés à la pneumonie et à l’insuffisance pulmonaire).

Les personnes les plus à risque de complications sont les personnes immunodéprimées et celles qui sont atteintes de maladies chroniques. Dans de rares cas, la maladie peut mener à un décès. Le risque de décès est plus élevé chez les personnes âgées.

Moins fréquemment, une obstruction des voies respiratoires entre la bouche et les poumons résulte en un son haletant lors de la respiration (stridor). Les maladies pulmonaires peuvent également entraîner des expectorations de sang émises lors de la toux (hémoptysie), une coloration bleutée anormale de la peau liée à un manque d’oxygène dans le sang (cyanose) et des douleurs thoraciques. Quand elle dure, une maladie pulmonaire peut également provoquer des anomalies dans d’autres parties du corps, telles que l’hippocratisme digital (doigt « en baguette de tambour »).

Certains de ces symptômes ne sont pas toujours le signe d’un problème pulmonaire. Par exemple, une douleur thoracique peut aussi résulter d’un trouble cardiaque ou digestif, et l’essoufflement peut être dû à un trouble cardiaque ou sanguin.


“Sourire À La Vie”par Jhonny Victor

24 février 2020

Une Âme Remplie D’espoir !
Sourire, dit on souvent n’est que
masque pour voiler ses angoisses
mais ça soulage et encourage


Sourire allège la lourdeur du cœur
Le sourire est contagieux
Les gens passent comme le temps
Mais l’amour et paix intérieure durent et durent toujours

Vivons la vie, apprécions chaque moment et en dépit de tout
Sourire Sourire Sourire…

En signe de remerciement
pour vos beaux souhaits,
j’offre à vous tous ce
sourire D’amour et D’espoir.

Merci encore à vous Tous !

Jhonny Victor  JV🎸


“Continuous Testiminial”by Jhonny Victor

24 février 2020

The smooth blowing wind
Fondles my musing face.
Gazing the course of night and day shape
Lying down on the bench of life
Eyes closed hoping for light.
Despite a day of sunshine,
it’s dark.

Reminiscing the intriguing trip
Of unknown destination.
The amazing journey
Full with wretched events
Yet fascinating-
My Life

The veracity of lifetime
As years go by
It reveals the real me
It exposes others tangible nature
It constantly gives new perspective
To those with awakened conscience
Me

Memories are always alive
The negative ones keep haunting
Amazing ones build me a stronghold
In which happiness can’t ever fade

Anguish knocks me down several times
I have been deceived
As I have disappointed a few
Nonetheless, love never failed me
Even tumultuous circumstances
I always ride out my storms
At the end, I always find my inner
Peace.

My life is pilgrimage.
It keeps on gladdening my existence. And I’m grateful to be chosen for that beatific mission:

“Live Freely and Abundantly and share all my blessings glut to those who are close to me and also to those I still care for from a distance; and of course to the whole word”.

Jhonny Victor JV🎸


Les racines d’une probable guerre civile en Haïti: les policiers et policières d’Haïti veulent créer leur syndicat

23 février 2020

La meilleure façon pour juger une société reste et demeure la façon que ses dirigeants traitent leurs citoyens. En effet, lorsque l’on considère comment le régime de Jovenel Moïse ainsi que la haute direction de la police nationale ont traité les jeunes policiers et policières plus particulièrement les membres du comité d’initiative de la syndicalisation de la police nationale, on a désormais la preuve tangible quels types de dirigeants qui gouvernent Haïti.

Ce sont donc des dictateurs qui veulent gouverner sans opposition et sans critiques d’autant plus, depuis le deuxième lundi du mois de janvier, Haïti est tombée dans un régime d’exception où le président rassemble en ses mains tous les pouvoirs et tous les contre pouvoirs exigés par la constitution de 1987 ainsi que la constitution amendée.

Pourtant, le régime avait tout le temps nécessaire pour organiser les élections dans le pays et remplacer le personnel politique nécessaire au bon fonctionnement des appareils étatiques du pays. Mais non, ce qui était dans la perspective du président et de son Parti politique le PHTK c’était de diriger le pays par décret sans compromis et sans concession avec les groupes de l’opposition voire avec les jeunes policiers et policières qui ne réclament que l’exercice de leurs droits d’association et de liberté de parole.

Évidemment, la démarche des jeunes policiers et policières de la PNH aurait dû se faire facilement et ce, avec le total support de l’État haïtien et de la direction de la police nationale. Cependant, ce que nous constatons dans ce dossier, certes, il y a le manque de maturité des jeunes policiers, leurs mauvaises préparations ainsi que quelques erreurs de procédure, ce qui est fautif dans ce dossier ce sont les agissements de la haute direction de la police qui, semble vouloir trop plaire à leur président Jovenel Moïse qui vient de les nommer, a donc fini par faire déraper les démarches des policiers jusqu’à les provoquer et les mettre en colère contre l’ensemble de la hiérarchie de la police nationale.

Voilà pourquoi, aujourd’hui, qui devait être considéré comme le premier jour d’un carnaval de protestation est devenu la première journée d’une longue guerre civile qui aura lieu quand bien même ça faisait longtemps qu,elle était prévue dans le pays. Espérons seulement que je me trompe et le pays puisse en être épargné.

Bien entendu, le comble dans la gestion de cette médiocrité de la haute direction de la PNH c’est lorsqu’elle décide de façon irréfléchie de congédier les membres du comité de direction de cette initiative dont la principale porte parole Yannik Joseph comme si la présidente était le principal problème de la syndicalisation de la police nationale.

C’est un véritable gâchis de la part des dirigeants de la police nationale mais surtout c’est un manque flagrant de respect pour la partie adverse que sont les membres du comité d’initiative dont la porte parole elle-même qui a eu selon toute vraisemblance un mandat de représentation de ses confrères policiers et de ses con-sœurs-policières.

Comment ramener tous les policiers à une table de négociation lorsque vous coupez la tête de leurs dirigeants. C’est idiot de détruire son vis-à-vis lorsqu’on a aucun contrôle de tous les protagonistes en présence.

Et notons le bien, les policiers sont des hommes armés il ne faut pas jouer avec le feu car les moindres erreurs risquent de conduire le pays comme aujourd’hui vers la guerre civile et compte tenu que d’autres groupes armés peuvent s’infiltrer dans le mouvement et porter sur leurs épaules tous les mouvements insurrectionnels, alors tout peut trainer vers le chaos que nous ne cessons de mettre en garde les dirigeants du pays.

Il faut considérer les pertes en vies humaines qu’une telle situation peut engendrer et en ce sens, dès qu’il y aura des blessés par balles, les policiers et les autres groupes armés risquent de se radicaliser en s’attaquant à tout le monde plus particulièrement les dirigeants du pays, les classes dominantes qui possèdent les richesses du pays et enfin, le reste de la population qui est souvent la victime collatérale de toutes les crises justifiées ou non dans le pays.

Par ailleurs, en décidant de congédier les membres du comité d’initiative, les dirigeants de la police nation ont pris le très grand risque de mettre le pays dans une situation chaotique car, si les représentants du comité syndical étaient plus ou moins organisés il y aurait un groupe de jeunes armés qui auraient pu pousser le pays dans une guerre civile. Ce qui est en train d’arriver présentement dans le pays, où l’on nous a déjà rapporté plus d’une dizaine de blessés par balles et peut-être aussi, trois morts du côté des policiers puisque sous les ordres du président Jovenel Moïse, du ministre de la justice et du ministre de l’intérieur et de la défense, les forces armées d’Haïti, l’armée refondée par le régime PHTK, est actuellement déployée partout à Port-au-Prince en chasse contre les policiers syndicalistes. Quelle irresponsabilité de ces pseudo-dirigeants!!!

On peut donc comprendre le caractère pacifiste du mouvement des policiers qui pourraient choisir d’affronter de front les soldats de l’armée d’Haïti et qui ne l’ont pas encore fait. Dieu merci!!! Que nous devrions dire jusqu’à présent encore puisque ces jeunes ne veulent qu,une seule chose: améliorer leurs conditions de travail. De même, et on pourrait imaginer que tous les policiers qui démissionneraient dans les jours qui viennent à cause du congédiement de leurs portes-parole avec leurs armes à leurs dispositions.

Mais, sachant très bien ce que vise le pouvoir de Jovenel Moïse, celui de démenteler le corp de la police nationale pour mieux justifier le retour de l’armée d’Haïti dont on est déjà en train de voir les rôles et les fonctions que l’on veuille lui attribuer, tout comme l’ancienne armée d’Haïti: coup d’État, assassinats, assurer le maintien de la domination de l’élite blanche sur l’ensemble du pays et dont Jovenel Moïse est leurs reste-avec depuis toujours.

En effet, les jeunes policiers savent qu’ils ne doivent en aucun cas démissionner en bloc et qu’ils se doivent de maintenir leur mouvement jusqu’à ce qu’ils remportent leur victoire.

Bien sûr, leur démission en bloc aurait été soit le chaos comme je l’ai mentionné soit un massacre ou encore un véritable coup d’état. Les dirigeants de la police nationale ont joué avec le feu et pour cela je réclame comme plusieurs autres citoyens haïtiens la démission le plus vite possible de ces personnes sans jugement et dépourvue d’intelligence.

Deux autres bruits qui courent dans les rues d’Haïti ces derniers jours ce sont d’abord: la première ce sont les déclarations de l’avocat Samuel Madistin, ainsi que la manière que le petit premier ministre non approuvé et non reconnu et qui porte le nom de lapin a catégorisé les jeunes policiers de terroristes.

Pour le cas de Samuel Madistin, tout en compatissant avec lui pour ses pertes matérielles cependant je veux croire qu’il n’avait pas besoin de se prononcer sur la légalité ou non de la syndicalisation de la police nationale. Ce n’était pas nécessaire de donner son opinion dans ce dossier même si tout le monde se douterait fort que maître madistin n’aurait pas une opinion réfléchie sur un tel sujet.

Surtout dans un pays où les dirigeants et les classes sociales dominantes du pays ont toujours des experts pour confirmer leurs positions de classe et de richesse dans le pays. Je crois qu’il connait bien ce dicton, Un jour un sage n’a rien dit. Et, parfois il vaut mieux ne rien dire particulièrement lorsque l’on n’est pas impliqué et que notre opinion pourrait ne rien ajouter à une réalité non nécessaire. Pour le reste il a le droit d’émettre ses opinions quand il veut même si dans plusieurs autres cas on ne l’a pas vu se prononcer alors que ces autres sujets étaient plus importants que celui des policiers et de leurs mouvements de syndicalisation. Nous avions même saisi entre les lignes lors de son discours durant sa conférence de presse, une certaine radicalisation de sa part comme s’il semble penser à se placer en travers du mouvement des policiers et policières. J’espère me tromper à mon audition de son discours.

Enfin, dans un pays où les femmes ont toujours de la misère à prendre leurs places sur la scène politique du pays, je l’ai pas entendu encourager la jeune policière Yannik Joseph ni non plus exiger sa réintégration dans la police nationale. Si c’est cela le modèle de leadership que Samuel madistin aurait pu incarner s’il était devenu président du pays à chaque fois qu’il était candidat à la présidence du pays. En tout cas, son manque d’empathie et son manque d’humanisme restent à désirer.

En ce qui concerne le petit homme lapin, ses positions concernant les policiers qu’il considère comme terroristes, cela montre que cet individu n’a pas de jugement ni moral ni éthique pour être dirigeant du pays car on utilise pas n’importe quel mot lorsque l’on veut et surtout face à des jeunes pacifistes que sont les policiers et les policières d’Haïti. Il ne comprend pas que les policiers et les policières ne reçoivent pas leurs salaires toujours à date et à l’heure fixe et que parfais c’est avec beaucoup de retards qu,ils reçoivent de temps en temps leurs salaires alors que ce sont des jeunes qui assurent les dépenses pour plusieurs personnes dans leurs familles.

Alors si c’étaient de vrais terroristes, on aurait pu les voir déjà dans toutes les rues et surtout à Pétion-ville dans les quartiers riches là où les familles les plus aisées et les plus riches du pays possèdent plus de 95% des richesses du pays. On a pourtant pas entendu des assassinats de familles et de personnes riches dans le pays pourtant toutes les conditions sont déjà réunis pour plonger le pays dans une vraie hécatombe. Il a donc sali les dossiers de ces jeunes haïtiens et cela risque d’avoir beaucoup d’effets à long terme sur leurs vies plus particulièrement dans les pays étrangers. C’est de la méchanceté gratuite et nous connaissons ces actions criminelles de ce régime des Tet kale (têtes rasées) et c’est ce qu’ils ont toujours faits dans le pays, salir et détruire leurs opposants parce qu’ils n’ont vraiment rien dans cervelle.

En ce qui concerne le manque de maturité des jeunes policiers, leurs mauvaises préparations ainsi que quelques erreurs de procédure ce n’est pas un grave problème. D’ailleurs, on ne peut pas les reprocher de mal s’y prendre dans un dossier où il est question d’organisation et défenses des droits des travailleurs de la sécurité nationale. Qui explique ou qui a déjà expliqué à ces jeunes bien qu’universitaires parmi eux comment monter un syndicat dans un pays où les velléités dictatoriales sont toujours présentes puisque les seuls exemples de régimes et de gouvernements qu’on a toujours eus c’était des dictateurs et des apprentis dictateurs.

Des gens et des pseudos dirigeants qui ont toujours gouverné seuls et qui ont toujours massacré leurs opposants au lieu de les aider à se remplacer ou se développer.

Bref, peu importe ce que l’on peut dire de ces jeunes comme erreur, non respect des procédures ou mauvaise organisation, je serai toujours à leurs côtés pour supporter leurs démarches et je dénoncerai toujours les abus qu’ils subissent ou qu’ils peuvent subir de la part des dirigeants de la police nationale et également du mépris du gouvernement et de la présidence en particulier.

Tout ce ci dit, je reconnais que les jeunes ne se sont pas créés une organisation syndicale car à les entendre prendre position, ils ont ont voulu obtenir une certaine autorisation de la haute direction de la police nationale en vue de pouvoir se constituer en syndicat des policiers et policières de la police nationale. Ce qui est normalement contraire à la démarche que les jeunes policiers devaient entreprendre.

En fait, il leur (aux policiers bien entendu) fallait, dans toute la discrétion nécessaire, constituer le syndicat, former les comités locaux par commissariat, par villes et par régions ou encore selon les mêmes structures de déconcentration de la police nationale elle-même puisque les mêmes structures organisationnelles permettent et facilitent l’esprit d’appartenance des membres. C’est en effet ce qu’ils semblent avoir fait le 17 novembre 2019 lorsqu’ils ont décidé de créer leur syndicat.

Ensuite, les policiers devaient constituer leur comité central de gestion en choisissant tous les représentants de leur fraternité avec des mandats clairs pour une période de temps nécessaire et, c’est le comité qui aurait pour responsabilité d’élaborer la charte du syndicats tout en définissant les cotisations de tous les membres du syndicat.

En fait, l’argent est le principal nerf de la guerre pour la syndicalisation des policiers de la police nationale. Pour y arriver, le comité pourrait exiger les membres à cotiser afin de payer les services d’avocats dont ils ont d’abord besoin pour élaborer et étudier les différents documents nécessaires à la légalisation du syndicat. Je les encourage à trouver trois bons avocats qui ont de grandes ambitions et surtout qui peuvent prendre à cœur leur cause.

De même puisque nous parlons de l’importance et du rôle de l’argent, il leur faut tout naturellement trois bons experts comptables dont un comptable fiscaliste, un comptable financier et un comptable généraliste car ensemble ils auront beaucoup de responsabilité en ce qui concerne le financement de l’organisation syndicale en tant que telle mais surtout en matière de financement et d’investissement des fonds de retraite de tous les policiers. Et l’on pourrait bien s’attendre à ce que les comptables soient bons également en dotation salariale afin de bien formuler les ajustements de salaires dont les policiers réclament et réclameront à l’avenir.

Un autre besoin du syndicat des policiers, c’est l’embauche des experts en communication et en marketing afin de bien gérer les opinions publiques. Évidemment, un policier à la tête du syndicat c’est très bien mais le syndicat pourrait bien avoir l’aide des experts en relations publiques pour se faire comprendre par la population.

Une fois donc que les policiers auraient fini de constituer leurs organisation syndicale la dernière chose à faire serait de se légaliser auprès des ministères des affaires sociales et du ministères de la justice et attendre leurs papiers légaux. De plus une fois reçu leurs lettres légales confirmant leurs enregistrements auprès de ces ministères, ils demanderaient à leurs avocats sous plis cachetés d’envoyer leurs documents auprès de leurs employeur qui est l’état haïtien dont les ministères de la justice et de l’intérieur dont également la direction de la police nationale ainsi que tous les autres instances impliquées ou qui chapeautent le corp des policiers en Haiti.

Si vous avez remarqué, tout le gros du projet de la syndicalisation de la police nationale d’Haïti aurait été fait sans difficulté et sans tracas mais, puisque personne ne s’y connait vraiment en matière de légalisation et de syndicalisation et je ne suis même pas sûr que tels cours ne sonnent dans le pays sinon les policiers sauraient exactement quoi faire.

Cependant, il faut bien l’admettre, en Haïti tout est politisé et notre passé récent y est peut-être pour quelque chose. On voit la police nationale seulement comme une force armée comme l’on voyait l’ancienne police militaire comme une force dont les policiers portent des armes à feu.

Par contre il suffisait de voir les choses différemment pour avoir de nouvelles perspectives sur le mouvement de syndicalisation de la police nationale. Et à ce propos, je ne cesse de voir que le changement sociétal et le progrès économique qui va ressortir de ce vaste mouvement de syndicalisation de la police nationale. Je souhaite ardemment que l’on s’y mette davantage d’efforts pour que les policiers puissent obtenir leurs accréditations auprès de leur employeur qui est l’État haïtien. La police nationale d’Haïti pourrait être le début d’un temps nouveau pour l’ensemble du pays où l’on pourra désormais reconnaître le côté économique et financier du vaste mouvement social qu’est en train de devenir la syndicalisation de la police nationale d’Haïti.

Je ne me souviens pas une seule fois qu’un syndicalisation des secteurs corporatifs avait des conséquences négatives sur les sociétés modernes. Et au contraire, là où il y a les syndicats, les sociétés sont plus justes et plus avancées. Il ne peut en être autrement pour la société haïtienne où les salaires sont restés très bas depuis toujours et où également les patrons refusent d’améliorer les conditions de vie de leurs employés et de leurs ouvriers.

Imaginons simplement les effets positifs qui résulteraient de la syndicalisation de la police nationale lorsque nous savons très bien que les policiers et les policières contribuent à leurs fonds de retraite à chaque paye. Et posons à titre d’exemple que chaque policier contribue à hauteur de 100 gourdes à leurs fonds de retraite tous les mois pendant seulement douze mois et dont leurs argents sont déposés des la comptes de l’ONA.

Faisons juste un petit calcul en supposant qu’il y a seulement 6000 policiers en services incluant également les militaires de l’armée d’Haïti. Alors on aurait 6,000 policiers X 100 gourdes = 600,000 gourdes par mois dans ce fonds de retraite. Sur 12 mois on aurait 600,000 gdes X12 ce qui donnerait pour seulement une année 7,200, 000 de gourdes . C’est donc 7 millions 200 milles gourdes que les policiers contribueraient à leurs fonds de retraite mais actuellement puisque cet argent est géré par L’ONA et utilisé par les mulâtres dont les familles riches d’origines arabes, alors aucun policier n,en profite et c’est une partie de cet argent qui sert à enrichir les profiteurs du système actuel.

Tout cela doit se terminer et on en a marre que cela dure encore. Vive la syndicalisation de la police nationale d’Haïti. Vive le progrès et le développement d’Haïti au profit de tous les haïtiens.

à suivre…

Hermann Cebert


Modèle de convention collective: du syndicat des métallos agent de sécurité convention collective

22 février 2020

AGENTES ET AGENTS
DE SÉCURITÉ DU QUÉBEC
2017 – 2022
ENTRE
SYNDICAT DES MÉTALLOS,
SECTION LOCALE 8922 – (FTQ)
ET
A.P.A.S.
ASSOCIATION PROVINCIALE DES
AGENCES DE SÉCURITÉ
2
3
TABLE DES MATIÈRES
Article 1 But de la convention . . . . . . . . . . .4
Article 2 Reconnaissance et juridiction . . . . . . .4
Article 3 Défi nition des termes . . . . . . . . . . .7
Article 4 Droits de la direction . . . . . . . . . . . 11
Article 5 Régime syndical . . . . . . . . . . . . . 12
Article 6 Aucune discrimination . . . . . . . . . . 13
Article 7 Représentants syndicaux . . . . . . . . 14
Article 8 Procédure de griefs . . . . . . . . . . . 16
Article 9 Arbitrage . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
Article 10 Santé et sécurité . . . . . . . . . . . . . 20
Article 11 Ancienneté . . . . . . . . . . . . . . . . 23
Article 12 Salaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
Article 13 Heures de travail . . . . . . . . . . . . . 36
Article 14 Congés annuels . . . . . . . . . . . . . 41
Article 15 Congés fériés . . . . . . . . . . . . . . 45
Article 16 Congés sociaux . . . . . . . . . . . . . 48
Article 17 Uniformes . . . . . . . . . . . . . . . . 55
Article 18 Mesures disciplinaire . . . . . . . . . . . 56
Article 19 Fonds de solidarité . . . . . . . . . . . . 57
Article 20 Primes d’assurances . . . . . . . . . . . 58
Article 21 Permis d’absence . . . . . . . . . . . . 58
Article 22 Affi chage d’avis . . . . . . . . . . . . . 59
Article 23 Permis d’agent . . . . . . . . . . . . . . 59
Article 24 Poursuites . . . . . . . . . . . . . . . . 59
Article 25 Langue de travail . . . . . . . . . . . . . 60
Article 26 Durée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60
ANNEXE « A » Primes et salaires . . . . . . . . . . 62
ANNEXE « B » Arbitre . . . . . . . . . . . . . . . . 65
ANNEXE « C » Lettre d’entente . . . . . . . . . . . 66
ANNEXE « D » Région Métropolitaine de recensement
de Montréal et Québec . . . . . . . 67
ANNEXE « E » Lettre d’entente . . . . . . . . . . . 69
Calendrier 2018-2022 . . . . . . . . . . . . . . . . . 74
4 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
ARTICLE 1 : BUT DE LA CONVENTION
1.01 a) Le but de la convention collective est l’établissement de
relations ordonnées entre les Employeurs et les salariés
et leurs représentants respectifs, dans le respect des lois,
de l’autorité et des droits et obligations des parties, ainsi
que de défi nir les conditions d’emploi et de prévoir une
façon de régler les mésententes relatives à son interprétation
ou son application.
Les parties reconnaissent que le bon service constitue
l’obligation fondamentale à la réalisation de laquelle les
Employeurs, les salariés et le Syndicat doivent travailler
ensemble.
Sans limiter la portée des dispositions qui précèdent, il
est convenu que tout salarié doit, en tant que titulaire d’un
permis d’agent, se comporter de manière à préserver la
confi ance que requiert l’exercice de ses fonctions et se
conformer en tous points au Règlement sur les normes
de comportement des titulaires de permis d’agent qui
exercent une activité de sécurité privée, (L.R.Q., .c. S-35,
r. 3) et à toutes les lois et règlements en lien avec la sécurité
privée.
b) Pour les fi ns de la présente convention collective, le masculin
inclut le féminin.
ARTICLE 2 : RECONNAISSANCE ET JURIDICTION
2.01 L’Association et ses membres reconnaissent le Syndicat
comme le seul agent négociateur des salariés auxquels la
présente convention collective s’applique.
2.02 a) Le Syndicat reconnaît l’Association comme seule agent
négociateur et seule représentante de tous les Employeurs,
membres de l’Association, dont les salariés
sont syndiqués ou qui le deviendront.
Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 5
Les Employeurs, membres de ladite Association, s’engagent
à accepter la convention collective négociée par
le Syndicat pour tous leurs salariés syndiqués ou qui le
deviendront.
b) La convention collective s’applique à tous les salariés
couverts par un certifi cat d’accréditation à l’exception de
ceux qui en sont exclus. Cette convention ne s’applique
pas aux chefs de poste dont les contrats sont situés à
plus de cent (100) kilomètres du bureau de l’Employeur,
de même, elle ne s’applique pas aux chefs de poste dont
les contrats requièrent les services de neuf (9) agents et
plus sur un contrat, excluant le chef de poste.
2.03 a) La convention collective s’applique seulement aux salariés
des Employeurs sujets à la présente convention qui
appartiennent à l’une ou l’autre des classifi cations énumérées
dans la présente convention et visés par un certifi
cat d’accréditation.
b) Dans les quinze (15) jours suivant la signature de la
convention, l’Employeur fournit au Syndicat la liste des
titres des fonctions opérationnelles au département de
sécurité-gardiennage dans son entreprise et communique
tout changement au Syndicat.
2.04 Chaque Employeur devra identifi er dans sa déclaration
l’unité ou les unités de négociation auxquelles la présente
convention collective s’applique.
2.05 a) Une personne exclue de l’unité de négociation ne pourra
déplacer ou évincer un membre de l’unité de négociation
advenant son intégration dans l’unité de négociation.
Pour les fi ns d’ancienneté, cette personne sera considérée
comme un nouveau salarié selon la convention collective.
6 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
b) Cependant, tout salarié affecté à une fonction hors de
l’unité de négociation pourra réintégrer l’unité de négociation
avec tous ses droits dans les soixante (60) jours
civils consécutifs de son affectation, mais pas plus de
quatre-vingt-dix (90) jours cumulatifs pendant la durée de
la convention collective. L’Employeur avise le Syndicat de
toute promotion hors de l’unité de négociation.
2.06 Aucun salarié ne sera mis à pied comme conséquence
de l’octroi d’un sous-contrat.
2.07 Pendant la durée de la convention collective, l’Employeur
convient de ne pas faire contre-grève et le Syndicat et
ses offi ciers conviennent qu’il n’y aura pas de grève, de
ralentissement d’activités destiné à limiter le service, ni
aucune autre action concertée qui aurait pour effet de
réduire ou d’entraver le travail et le service.
2.08 Il est entendu que tout salarié qui prend part ou incite
d’autres salariés à de telles grèves, à tout ralentissement
de service, ou à toute autre action concertée, qui aurait
pour effet d’arrêter ou de réduire le travail, peut être l’objet
de mesures disciplinaires.
2.09 Le Syndicat s’engage, pendant la durée de la convention
collective, à ce que lui-même et ses offi ciers n’autorisent,
ne suscitent ou ne participent à aucun arrêt de
travail, grève dirigés contre l’Employeur ou ralentissement
de service.
2.10 Droit de l’agent de sécurité
Tout agent de sécurité a droit au respect de sa défi nition
de tâche telle que défi nie à l’article 3.01 g).
L’Employeur s’engage, pendant la durée de la convention
collective, à sensibiliser régulièrement tous ses clients au
respect de la défi nition de tâche telle que défi nie à l’article
3.01 g).
Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 7
ARTICLE 3 : DÉFINITION DES TERMES
3.01 Pour les fi ns d’application de la convention collective les
expressions suivantes signifi ent :
a) « Salarié à l’essai A03 » : Salarié qui n’a pas accompli sa
période d’essai de quatre cent quatre-vingt (480) heures effectivement
travaillées ou cent cinquante (150) jours civils.
b) « Salarié permanent A01 » : Salarié qui a complété sa
période d’essai et qui a réalisé, en prenant en considération
les congés et permissions d’absence prévus à la
convention collective, les congés prévus à la loi et les
absences autorisées par l’Employeur, en moyenne trente
(30) heures de travail par semaine entre le 1er novembre
et le 31 octobre de chaque année ou, si le salarié a été
embauché au cours de l’année de référence, depuis sa
date d’embauche. Un salarié permanent A01 est disponible
à travailler en tout temps jusqu’à concurrence de
quarante (40) heures de travail par semaine.
c) « Salarié à temps partiel A02 » : Salarié qui a complété
sa période d’essai : un salarié à temps partiel A02 est un
salarié qui ne remplit pas l’une ou l’autre des conditions
pour être un salarié permanent A01.
d) « Salarié occasionnel A04 » : Salarié embauché pour
l’un des objets suivants :
1- remplacer un salarié durant son absence.
2- travailler lors d’une grève ou un lock-out.
3- nonobstant les règles décrites aux articles 11.07,
11.08, 11.09 concernant les mises à pied, les déplacements,
les attributions à un poste vacant ou
nouvellement créé, les rappels, dans les cas d’affectation
comme « Garde du corps », (protection rapprochée
de personnes), et dans les événements dits
spéciaux et tels que connus à la date des présentes
(fêtes, festivals, événements sportifs, culturels, éco8
Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
nomiques ou sociaux), dont la durée ne dépasse
pas normalement quatre (4) semaines consécutives,
l’Employeur pourra assigner le travail selon les qualifi
cations et exigences qu’il détermine de manière
raisonnable, non abusive et non arbitraire compte
tenu que certains événements spéciaux peuvent
comporter un certain élément de risque.
Les quarts de travail effectués en qualité de salarié
occasionnel n’entrent pas dans le calcul du nombre
de quarts nécessaires pour obtenir le statut de salarié
permanent, partiel ou à l’essai.
L’Employeur doit, avant d’engager un salarié occasionnel
pour remplacer un salarié absent ou pour
une activité sportive ou culturelle, rappeler tous ses
salariés en mise à pied.
e) 1- « Salarié de classe A » : Salarié qui exécute un travail
de sécurité sans qu’une classe supérieure ne lui
soit applicable.

  1. « Salarié de classe A sur appel » : Salarié qui exécute
    un travail de sécurité sans qu’une classe supérieure
    lui soit applicable mais qui n’a pas d’horaire de
    travail déterminé.
    f) « Salarié de classe B » : Salarié chargé de diriger ou de
    surveiller un ou plusieurs salariés de classe A ou B.
    g) « Travail de sécurité » : Travail de garde, de surveillance,
    de sécurité ou de protection comportant l’une ou l’autre
    des tâches suivantes :
    1- surveiller, garder ou protéger des personnes,
    des biens ou des lieux.
    2- Fouiller.
    3- délivrer, lorsqu’il en est autorisé, des avis d’infraction
    et des constats d’infraction se rapportant aux
    infractions relatives au stationnement d’un véhicule
    ou aux infractions prévues par toute autre loi.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 9
    4- diriger ou contrôler la circulation.
    5- surveiller les salariés d’un client d’un employeur.
    6- patrouiller en véhicule motorisé, à bicyclette,
    à cheval ou à pied.
    7- prévenir le vol à l’étalage.
    8- prévenir le vol, le feu et le vandalisme.
    9- assurer à titre de brigadier scolaire, la sécurité des
    écoliers aux traverses d’écoliers et aux intersections.
    Les tâches suivantes peuvent être considérées comme
    un travail de sécurité si elles sont effectuées en complément
    de l’une ou l’autre des tâches de sécurité
    mentionnées au premier alinéa :
    1- acheminer ou conduire des personnes
    à leur destination.
    2- contrôler les laissez-passer.
    3- donner des renseignements.
    4- accueillir des personnes.
    5- recueillir et enregistrer les objets trouvés.
    h) « Quart de travail » : Le quart de travail est une période
    maximale de douze (12) heures consécutives, sans égard
    aux interruptions pour les repas, durant lesquelles le salarié
    fournit à son Employeur les services demandés.
    i) « Semaine » : Période de sept (7) jours consécutifs
    s’étendant de minuit au début d’un jour donné à minuit
    à la fi n du septième jour; à compter de la date de
    la signature de la convention collective, l’Employeur
    doit faire part au Syndicat, par écrit, dans les quinze
    (15) jours civils, du jour où débute sa semaine. Ce choix
    demeure en vigueur pour la durée prévue à l’article
    25.01 mais il peut être modifi é par un avis écrit de
    soixante 60 jours civils de l’Employeur au Syndicat.
    j) « Conjoint » : Les personnes :
    a) qui sont liées par un mariage ou une union civile et
    cohabitent.
    10 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    b) de sexe différent ou de même sexe, qui vivent maritalement
    et sont les père et mère d’un même enfant.
    c) de sexe différent ou de même sexe, qui vivent maritalement
    depuis au moins un (1) an.
    k) « Grief » : Signifi e toute demande non satisfaite, plainte
    ou mésentente relatives à l’interprétation ou à l’application
    de la convention collective.
    l) « Arme » : Arme à feu.
    m) « Site » : Est un endroit de travail pouvant inclure, lorsque
    l’objet d’un seul contrat, plusieurs édifi ces appartenant au
    même client et situés dans une même agglomération.
    n) « Abri » : Lorsque l’auto sert d’abri au salarié à la demande
    de son Employeur, celle-ci est considérée comme un établissement
    aux fi ns de l’application de la Loi sur la santé et
    sécurité au travail.
    o) « Fonction régulière » : Poste d’un minimum de quatre
    (4) semaines consécutives comportant trois (3) quarts de
    travail et plus et un minimum de vingt et une (21) heures
    de travail par semaine.
    p) « Service continu » : Durée ininterrompue pendant laquelle
    le salarié est lié à l’Employeur par un contrat de
    travail, même si l’exécution du travail a été interrompue
    sans qu’il y ait résiliation du contrat, et la période pendant
    laquelle se succèdent des contrats à durée déterminée
    sans une interruption qui, dans les circonstances, permette
    de conclure à un non renouvellement de contrat.
    q) « Jour » : Partout dans la convention, à moins qu’il ne
    soit spécifi é autrement, le mot « jour » doit être considéré
    comme un jour civil.
    r) « Brigadier scolaire » : salarié dont la fonction est d’assurer
    la sécurité des écoliers aux traverses d’écoliers et
    aux intersections.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 11
    s) « Chef de poste » : Personne à l’emploi de l’Employeur
    non couverte par le certifi cat d’accréditation (directeur,
    superviseur, sergent, adjudant, capitaine, etc.) et qui, parmi
    ses fonctions, dirige ou surveille un ou plusieurs salariés
    de classe A ou B.
    t) « Bureau d’Employeur » : Place d’affaires de l’Employeur
    dont l’adresse est inscrite auprès du bureau de l’Inspecteur
    général des institutions fi nancières.
    u) « Supplantation » : Salarié qui obtient le droit de déplacer
    un autre salarié moins ancien que lui.
    v) « Relocalisation » : Action de l’Employeur d’attribuer à
    un salarié un poste régulier.
    ARTICLE 4 : DROITS DE LA DIRECTION
    4.01 L’Employeur conserve le libre exercice de tous ses droits
    sauf dans la mesure où la convention collective contient
    une stipulation expresse à l’effet contraire.
    4.02 Sans restreindre la portée du paragraphe précédent,
    le Syndicat reconnaît particulièrement à l’Employeur le
    droit de :
    a) maintenir l’ordre, la discipline et l’effi cacité des salariés.
    b) embaucher, classifi er, transférer, promouvoir, démettre,
    mettre à pied, suspendre ou congédier les salariés
    pour cause juste et suffi sante.
    c) mettre en vigueur les règlements de sécurité et de
    discipline tels que décrits au livre de règlements de
    l’Employeur, le tout sujet à la procédure de griefs et
    d’arbitrage.
    d) imposer les sanctions disciplinaires, juger de la compétence,
    des connaissances, de l’effi cacité et de
    l’habileté des salariés d’après le livre des règlements
    de l’Employeur, le tout sujet à la procédure de griefs
    et d’arbitrage.
    12 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    e) sans restreindre la portée générale de ce qui précède,
    diriger son entreprise, déterminer le genre
    d’opérations, les modalités d’exécution, l’horaire de
    travail et décider de l’expansion, de la limitation ou
    de la cessation des opérations conformément aux
    dispositions de la convention.
    ARTICLE 5 : RÉGIME SYNDICAL
    5.01 Les salariés actuellement membres du Syndicat ou qui le
    deviendront pendant la durée de la convention doivent,
    comme condition du maintien de leur emploi, demeurer
    membres du Syndicat pour la durée de la convention collective.
    5.02 Les salariés actuellement à l’emploi de l’Employeur et
    qui ne sont pas membres du Syndicat devront, comme
    condition du maintien de leur emploi, dans les trente (30)
    jours civils suivant la signature de la convention collective,
    devenir membres du Syndicat pour la durée de la
    convention collective.
    5.03 Tout nouveau salarié doit, comme condition du maintien
    de son emploi, devenir membre du Syndicat. L’Employeur
    s’engage à remettre, au moment de son embauche, une
    carte de demande d’adhésion au Syndicat à tout nouveau
    salarié, qu’il retourne au Syndicat dûment complétée
    et signée par le nouveau salarié, lors de la prochaine
    remise des cotisations syndicales, en conformité avec
    l’article 5.07.
    5.04 a) L’Employeur déduit sur le salaire de ses salariés le montant
    de la cotisation syndicale déterminé par le Syndicat
    et dont il a été avisé ainsi que les primes du régime d’assurances
    de la section locale 8922.
    b) Lorsqu’un Employeur omet de prélever les cotisations
    syndicales d’un salarié ou les primes de l’assurance collective,
    sciemment ou non, pour une durée de plus d’un
    (1) mois, l’Employeur doit rembourser le Syndicat.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 13
    c) L’Employeur déduit sur la paie du salarié le montant que
    celui-ci a versé au Syndicat de la façon suivante : le montant
    total est réparti sur une base deux fois supérieure à la
    durée de ladite erreur.
    5.05 La déduction des cotisations syndicales et des frais d’adhésion,
    telle qu’elle est indiquée aux paragraphes 5.04
    et 5.07, est remise au Syndicat par chèque à l’ordre du
    trésorier international dans les quinze (15) jours civils suivant
    la fi n de chaque mois. Telle remise doit être accompagnée
    de la liste des salariés qui paient une cotisation
    syndicale et indiquer le montant versé par chacun d’eux,
    les frais d’entrée perçus, les heures effectuées et la date
    d’embauche. Le rapport mensuel relatif aux assurances
    indique les noms des nouveaux salariés, de ceux qui ont
    quitté leur emploi et de ceux en mise à pied.
    5.06 Les cotisations, les primes d’assurance, frais d’entrée et
    prélèvements spéciaux déduits au cours d’une année,
    en vertu des articles 5.03 et 5.04 de la présente convention,
    seront inscrits sur les formules T4 et Relevé I de
    la déclaration du revenu pour fi ns d’impôts de chaque
    salarié et de tels formulaires leur seront remis dans les
    délais prévus par les diverses lois s’y appliquant.
    5.07 L’Employeur perçoit de tout nouveau membre, sur
    réception d’une autorisation écrite de sa part, le droit
    d’entrée fi xé par le Syndicat et en fait la remise au Syndicat
    avec les cotisations syndicales mensuelles.
    ARTICLE 6 : AUCUNE DISCRIMINATION
    6.01 L’Employeur et le Syndicat conviennent qu’il ne sera
    exercé aucune discrimination à l’endroit de tout salarié à
    cause de son âge, sauf les cas prévus par la loi, sa race,
    sa langue, sa croyance, sa couleur, son sexe, son origine
    ethnique, ses convictions politiques, son incapacité physique,
    son appartenance au Syndicat ou ses activités
    syndicales ou pour quelque autre raison que ce soit.
    14 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    6.02 L’Employeur et le Syndicat conviennent de collaborer
    pour éliminer tout harcèlement psychologique ou toute
    violence sur les lieux de travail et de garder confi dentielles
    toutes les démarches faites par un salarié ou son Syndicat
    dans le but de régler le litige.
    6.03 On entend par « harcèlement psychologique » une
    conduite vexatoire se manifestant soit par des comportements,
    des paroles, des actes ou des gestes répétés, qui
    sont hostiles ou non désirés, laquelle porte atteinte à la dignité
    ou à l’intégrité psychologique ou physique du salarié
    et qui entraîne, pour celui-ci, un milieu de travail néfaste.
    6.04 Une seule conduite grave peut aussi constituer du harcèlement
    psychologique si elle porte une telle atteinte et
    produit un effet nocif continu pour le salarié.
    ARTICLE 7 : REPRÉSENTANTS SYNDICAUX
    7.01 L’Employeur s’engage à recevoir, sur rendez-vous, les
    représentants autorisés du Syndicat, les délégués et offi –
    ciers du Syndicat, pour discuter et régler tout grief actuel
    ou éventuel, relativement à l’interprétation de la présente
    convention ainsi que toute autre affaire syndicale incluant
    les dossiers de C.N.E.S.S.T.
    7.02 Les représentants autorisés, les délégués syndicaux
    et offi ciers sont reconnus par l’Employeur, comme les
    représentants offi ciels des salariés auprès des représentants
    de l’Employeur.
    7.03 Le Syndicat avise par écrit l’Employeur du nom des représentants
    autorisés, des délégués et offi ciers. L’Employeur
    n’a pas à reconnaître les représentants autorisés, délégués
    syndicaux et offi ciers, à moins que cette procédure n’ait
    été suivie.
    7.04 Des congés seront accordés par l’Employeur aux délégués
    du Syndicat ou à des salariés pour assister aux
    réunions et aux conférences du Syndicat aux conditions
    expresses suivantes :
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 15
    a) qu’il y ait eu demande écrite du Syndicat à cette
    fi n indiquant le nom des délégués syndicaux pour
    lesquels on demande le congé, la date, la durée et
    l’objet du congé.
    b) que telle demande ait été faite au moins dix (10) jours
    civils à l’avance.
    c) qu’il n’y ait pas plus d’une seule absence en même
    temps par édifi ce, sur un même quart, ni plus de douze
    (12) absences par occasion pour chaque Employeur.
    d) que le nombre maximum d’absences, en vertu de
    la présente clause, n’excède pas dix (10) jours par
    délégué syndical, par année civile.
    e) toutefois, les Employeurs conviennent de verser au
    Syndicat « pour l’éducation de ses membres » un
    montant jusqu’à un maximum établi ci-après pour
    chaque certifi cat d’accréditation les montants suivants
    par année civile :
    • de 1 à 50 salariés : 300,00 $
    • 51 à 250 salariés : 600,00 $
    • 251 à 500 salariés : 800,00 $
    • 501 à 1 000 salariés : 1 000,00 $
    • 1 001 à 1 500 salariés : 2 000,00 $
    • 1 501 salariés et plus : 2 500,00 $
    7.05 Pour les fi ns du présent article, le mot « jour » a le même
    sens que quart de travail.
    7.06 Dans le cas d’un grief, un délégué syndical pourra sans
    perte de salaire, durant les heures de travail, soumettre un
    grief selon la procédure de grief stipulée aux présentes,
    avec la permission de son supérieur immédiat qui ne
    pourra refuser indûment.
    7.07 Le salarié absent en vertu de l’article 7, continue d’accumuler
    son ancienneté pendant son absence.
    16 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    7.08 L’Employeur, sur préavis de deux (2) jours, libère les salariés
    dont la présence est requise à une séance d’arbitrage
    et un maximum de deux (2) salariés pour assister
    aux séances de négociations en vue du renouvellement
    de la convention.
    7.09 Les offi ciers élus du Syndicat et les délégués régionaux
    seront libérés sur préavis écrit de dix (10) jours
    civils pour exercer les fonctions syndicales sans limite
    de jours nécessaires à leurs fonctions. Pour les libérations
    syndicales à plein temps, un préavis écrit de
    dix (10) jours civils sera transmis à l’Employeur et un
    préavis écrit de trente (30) jours civils lors du retour
    au travail de cet offi cier syndical.Dans tous les cas,
    ce salarié accumule son ancienneté pendant toutes les
    absences nécessaires à ses fonctions et reprend son
    poste, s’il existe encore ou un poste équivalent à son
    retour au travail.
    ARTICLE 8 : PROCÉDURE DE GRIEFS
    8.01 a) Les parties conviennent que les plaintes, provenant de
    l’interprétation ou de l’application de cette convention,
    soient discutées verbalement entre le salarié et/ou le
    représentant autorisé du Syndicat, le délégué et l’Employeur
    ou son responsable, ceci afi n d’éviter que des
    plaintes mineures ne deviennent des griefs.
    b) L’Employeur informe le Syndicat par écrit, du nom des personnes
    autorisées ainsi que leurs coordonnées à recevoir
    et régler les griefs lorsque le Syndicat en fait la demande.
    8.02 Lorsque naît un grief concernant l’application ou l’interprétation
    de la convention collective, le salarié, seul ou
    accompagné de son délégué, ou le Syndicat, soumet
    son grief par écrit, à une des personnes désignées par
    l’Employeur en vertu de l’article 8.01 b), dans les vingtcinq
    (25) jours civils du fait dont le grief découle ou de sa
    connaissance dont la preuve incombe au plaignant.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 17
    À chaque réunion du Comité de relations de travail et de
    santé et sécurité au travail, le Syndicat remet à l’Association
    la liste de tous les griefs non réglés pour l’ensemble
    des employeurs membres.
    8.03 La personne à qui le grief a été soumis rend sa décision par
    écrit, dans les quinze (15) jours civils de la réception du grief.
    8.04 2ième étape (facultative) : Si le grief n’a pas été réglé à la
    première étape, l’une ou l’autre partie peut demander une
    rencontre, qui doit avoir lieu dans les vingt (20) jours civils
    suivant la décision du représentant de l’Employeur ou de
    l’expiration du délai qu’il avait pour la rendre, à un endroit
    convenu entre les parties.
    L’Employeur rend sa décision par écrit dans les dix (10)
    jours civils qui suivent la rencontre.
    8.05 Toute décision que peuvent prendre les parties, à l’une ou
    l’autre des étapes de la procédure de règlement des griefs,
    ainsi que la décision de l’arbitre, sont fi nales et lient l’Employeur,
    le Syndicat et le ou les salariés concernés.
    8.06 Grief collectif : Lorsque plusieurs salariés d’un même
    Employeur ont une plainte écrite ou verbale de même nature,
    cette plainte peut être soulevée par un écrit commun
    du Syndicat afi n de simplifi er la procédure et éviter les
    répétitions.
    8.07 Entente arrêtée : À toute étape de la procédure de griefs,
    une entente peut être arrêtée par écrit entre le Syndicat et
    l’Employeur. Elle lie les parties concernées.
    8.08 Le Comité de relations de travail doit se réunir dans un
    délai raisonnable suivant une demande formulée par le
    Syndicat ou l’Employeur.
    8.09 Un salarié à l’essai A03 ne peut loger un grief sur son
    congédiement, son licenciement ou sur toute autre forme
    de cessation de travail, il en est de même pour le salarié
    occasionnel A04.
    18 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    8.10 Nonobstant ce qui précède, lorsque naît un grief concernant
    le non-respect des articles 5.04 et 5.05 de la convention
    collective, le Syndicat, soumet son grief par écrit, à
    une des personnes désignées par l’Employeur en vertu
    de l’article 8.01 b).
    ARTICLE 9 : ARBITRAGE
    9.01 À défaut d’entente à la première étape, le grief peut être
    référé à l’arbitrage par un avis écrit adressé à l’autre partie
    dans les quinze (15) jours civils de la décision à la première
    étape ou de l’expiration du délai pour rendre telle décision.
    9.02 Les parties désignent les personnes dont les noms apparaissent
    à l’annexe « B », pour agir comme arbitre
    unique dans leur région respective pendant la durée
    de la convention collective. La désignation d’un arbitre
    se fera par ordre de rotation pour chaque employeur.
    L’ordre de rotation pour chaque employeur sera déterminé
    par l’Association patronale et le Syndicat, au moment
    des négociations.
    Si aucun des arbitres désignés pour une région ne peut
    agir dans un délai de six (6) mois, le grief est référé à un
    arbitre d’une autre région. Advenant l’impossibilité d’agir
    de tous les arbitres mentionnés à l’annexe « B », les parties
    pourront s’entendre sur le choix d’un autre arbitre et à
    défaut d’entente, l’une ou l’autre des parties peut s’adresser
    au ministère du Travail pour la nomination d’un arbitre.
    Si l’Employeur constate que la rotation n’est pas suivie, il
    doit en aviser le Syndicat dans les quinze (15) jours de la
    réception de l’avis susdit et le Syndicat s’engage, dans
    ce cas, ou bien à référer le grief à l’arbitre qui aurait dû en
    être saisi. Les parties ne pourront retarder indûment les
    délais ci-haut mentionnés.
    9.03 Les parties conviennent d’accorder aux cas de suspension
    ou de congédiement, priorité dans la préparation des
    rôles d’arbitrage.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 19
    9.04 Pouvoirs de l’arbitre : L’arbitre n’a pas juridiction pour
    changer, modifi er ou écarter aucune des clauses de la
    convention collective ou d’y substituer toute nouvelle
    clause; il ne doit traiter que des questions spécifi ques
    telles qu’elles lui sont soumises.
    9.05 Dans tous les cas de matière disciplinaire l’arbitre unique
    peut confi rmer, modifi er ou infi rmer la décision de l’Employeur;
    il peut, le cas échéant, y substituer la décision
    qui lui paraît juste et raisonnable, compte tenu de toutes
    les circonstances dans l’affaire.
    9.06 Frais d’arbitrage : Chaque partie assume ses propres
    frais pour tout grief soumis à l’arbitrage. Les dépenses
    encourues par l’arbitre unique sont partagées également
    entre les deux (2) parties aux présentes.
    9.07 Les délais ci-dessus mentionnées aux articles 8 et 9
    peuvent être prolongées uniquement par entente écrite
    entre les parties.
    9.08 Nonobstant ce qui précède, à défaut d’entente concernant
    un grief en lien avec l’article 8.09 de la convention
    collective, le grief peut être référé à l’arbitrage par un avis
    écrit adressé à l’autre partie.
    La désignation d’un arbitre se fera par ordre de rotation
    dont les noms apparaissent à l’annexe « B ». Le grief est
    référé à l’arbitre qui peut agir dans un délai de trente (30)
    jours. Advenant l’impossibilité d’agir de tous les arbitres
    mentionnés à l’annexe « B », les parties pourront s’entendre
    sur le choix d’un autre arbitre et à défaut d’entente,
    l’une ou l’autre des parties peut s’adresser au ministère
    du Travail pour la nomination d’un arbitre. Si un arbitre de
    l’une des régions dont le nom apparaît à l’Annexe B cesse
    de pratiquer en cours de la convention collective et que
    cela fait en sorte qu’il y ait moins de huit (8) arbitres pour
    la région de Montréal ou cinq (5) arbitres pour la région de
    Québec, les parties devront s’entendre pour la nomination
    d’un nouvel arbitre afi n qu’il y ait au minimum huit (8) arbitres
    20 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    pour la région de Montréal et cinq (5) arbitres pour la région
    de Québec. À défaut d’une entente, les parties désigneront
    un arbitre de l’autre région, dans le respect de l’ordre de rotation,
    afi n de remplacer l’arbitre ayant ainsi cessé de pratiquer.
    ARTICLE 10 : SANTÉ ET SÉCURITÉ
    10.01 L’Employeur doit prendre les mesures nécessaires pour
    protéger la santé et assurer la sécurité et l’intégrité physique
    du travailleur.
    10.02 L’Employeur convient de coopérer avec le Syndicat afi n
    de promouvoir l’éducation sur la sécurité, la prévention
    des accidents et la santé des salariés.
    10.03 L’Employeur et le Syndicat conviennent de coopérer ensemble
    afi n que soient respectés la Loi sur la santé et sécurité
    du travail ainsi que les règlements qui peuvent être
    émis par l’Employeur aux fi ns d’assurer des conditions
    de travail sécuritaires, salubres et hygiéniques.
    Comité conjoint de santé-sécurité
    1- Les Employeurs qui sont parties à la convention
    collective consentent à former un comité paritaire
    de santé-sécurité, qui agira pour maintenir et améliorer
    les conditions de santé et sécurité dans leur
    milieu de travail.
    Il sera composé de deux (2) personnes choisies par
    le Syndicat et de deux (2) personnes choisies par
    l’Employeur.
    2- Ce comité sera informé de tous les accidents du
    travail.
    3- L’une ou l’autre des parties peut changer ses représentants
    au cours de la durée de la convention, si
    elle le désire. Le comité se réunira au minimum une
    (1) fois par année. Le comité peut se donner des
    règles sur son mode de fonctionnement.
    4- Les recommandations émanant du comité paritaire
    de santé-sécurité doivent être prises en considération
    par l’Employeur.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 21
    5- Chaque réunion du comité sera suivie d’un procès-verbal.
    Chaque membre recevra tous les procès-verbaux
    des réunions.
    6- L’Employeur collaborera pour permettre aux
    membres du comité l’accès aux statistiques pertinentes
    aux objectifs poursuivis par le comité.
    10.04 L’Employeur fournit les moyens de protection nécessaires
    déterminés avec le Syndicat. Le salarié doit utiliser
    les moyens de protection fournis par l’Employeur.
    10.05 Un salarié victime d’un accident de travail reçoit son salaire
    complet pour le jour de l’accident. Ce salarié, s’il le
    demande, est transporté au bureau d’un médecin ou à
    l’hôpital aux frais de l’Employeur.
    10.06 L’Employeur verse au salarié victime d’un accident de travail,
    si celui-ci devient incapable d’exercer son emploi en
    raison de sa lésion, cent pour cent (100%) de son salaire
    net la journée de son accident et quatre-vingt-dix pour
    cent (90%) de son salaire net (incluant les primes et temps
    supplémentaire cédulé) pour chaque jour où ce salarié
    aurait normalement travaillé, n’eut été de son incapacité,
    pendant les quatorze (14) jours civils complets suivant le
    début de cette incapacité, conformément à la Loi sur les
    accidents du travail et les maladies professionnelles.
    10.07 a) L’Employeur aidera le salarié accidenté, conformément à
    la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles,
    à remplir le formulaire de réclamation du travailleur
    à la C.N.E.S.S.T. Une copie signée sera remise au
    Syndicat et au travailleur.
    b) Lors de son retour au travail, le salarié reprend son poste
    de travail avec le même horaire de travail, s’il existe encore,
    ou un autre poste similaire selon les droits que lui
    donne son ancienneté.
    c) Lorsqu’un salarié a un accident de travail, ses vacances
    sont reportées après son retour au travail ou à une date
    ultérieure après entente avec son Employeur.
    22 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    d) Le salarié qui a été victime d’un accident de travail,
    a droit à l’indemnité de vacances prévues par la loi.
    10.08 a) Pour assurer la sécurité des agents lors du transport
    de détenus adultes, l’Employeur convient d’affecter
    un minimum de deux (2) agents par véhicule.
    b) Pour assurer la sécurité des agents lors du transport de
    délinquants en vertu de la Loi sur le système de justice
    pénale pour adolescents, l’Employeur convient d’affecter
    un minimum de deux (2) agents par véhicule, à
    moins d’indication contraire de la part du client.
    c) Si un agent de sécurité est assigné seul dans un lieu
    isolé où il lui est impossible de demander de l’assistance,
    une méthode de surveillance effi cace, intermittente
    ou continue, doit être mise en application selon les
    recommandations du comité conjoint de santé sécurité.
    10.09 Les salariés travaillant seuls auront à leur disponibilité
    un appareil de communication fonctionnel.
    10.10 Les salariés qui doivent se faire vacciner selon les exigences
    contractuelles du client ou selon les recommandations
    du Comité conjoint de santé-sécurité, le
    sont aux frais de l’Employeur.
    10.11 Les examens médicaux de même que les rapports médicaux,
    autres que les certifi cats médicaux pour justifi cation
    d’absence exigibles en vertu des articles 16.02 d) et
    16.02 e), demandés par l’Employeur ou par le client, seront
    entièrement défrayés par l’Employeur, sur présentation
    d’une pièce justifi cative appropriée, le cas échéant.
    Si un hébergement est nécessaire, l’Employeur informe
    le salarié de l’endroit choisi et en assumera les frais.
    Pour ce qui est du déplacement, un taux de cinquante
    cents (0,50 $) du kilomètre est remboursé au salarié qui
    fournit son véhicule.
    Des frais raisonnables liés aux repas et stationnements
    sont remboursés sur présentation d’une pièce
    justifi cative appropriée.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 23
    10.12 Dans le cadre de l’exécution du travail de l’agent, l’Employeur
    donne accès à des toilettes.
    ARTICLE 11 : ANCIENNETÉ
    11.01 a) L’ancienneté générale est la durée de service continu
    d’un salarié à l’emploi de l’Employeur. L’ancienneté
    générale s’acquiert une fois que le salarié a complété
    sa période d’essai et elle est rétroactive à sa première
    (1ère) journée de travail.
    b) 1- L’ancienneté de site est la durée de service d’un salarié
    sur un site et s’acquiert une fois que le salarié est
    formé pour accomplir les tâches sur le site et qu’il
    est assigné de façon régulière et elle est rétroactive
    à sa première (1ière) journée de travail. L’Employeur
    doit s’assurer qu’un salarié assigné sur un site, de
    façon régulière, reçoive la formation nécessaire à
    l’exécution des tâches spécifi ques du site. Une assignation
    pour répondre à un besoin ponctuel ou un
    remplacement de moins de quatre semaines consécutives
    n’est pas une assignation régulière au sens
    du présent paragraphe.
    2- Un salarié qui travaille sur plus d’un site peut cumuler
    de l’ancienneté de site où il est affecté de façon
    régulière. Dans chacun des cas, le salarié ne pourra
    cumuler ni conserver plus de deux anciennetés de
    site à la fois.
    3- Malgré les dispositions des paragraphes précédents,
    un salarié qui occupe une fonction régulière
    sur un site et ce, en conformité avec l’article
    3.01 o) et dont l’horaire de travail est de trente-six
    (36) heures et plus par semaine est considéré détenir
    qu’une (1) seule ancienneté de site.
    24 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    4- Un salarié assigné à un poste de remplacement
    moins de quatre-vingt-dix (90) jours ouvrables sur
    un autre site conserve et continue d’accumuler de
    l’ancienneté sur son site d’origine jusqu’à la fi n de
    son remplacement.
    À la fi n du remplacement, il revient à son site d’origine
    et si son poste n’existe plus, il pourra déplacer un
    autre salarié selon les modalités prévues au présent
    article 11.00.
    c) Le droit de déplacement prévu aux articles 11.07a) et
    11.15 de la convention collective s’applique seulement si
    le salarié n’a pas été relocalisé dans un poste avec approximativement
    le même nombre d’heures à celui qu’il
    occupait dans un délai de quatorze (14) jours civils excluant
    les jours fériés suivant sa mise à pied. Au cours de
    cette période le salarié est sur appel.
    À défaut par l’Employeur de relocaliser le salarié dans les
    délais ci-haut mentionnés et selon les modalités prévus
    aux articles 11.07 et 11.15, l’Employeur verse au salarié
    le salaire ou la différence de salaire que le salarié aurait
    reçu tout comme s’il avait été au travail. Tant et aussi longtemps
    que le salarié n’est pas relocalisé, il est sur appel.
    11.02 a) Dans le cas où plusieurs salariés commencent à travailler
    pour un Employeur le même jour, un tirage au sort fait en
    présence du Syndicat, déterminera leur rang d’ancienneté
    générale.
    b) Dans le cas où plusieurs salariés ont la même ancienneté
    de site et pour déterminer leur rang lorsque c’est nécessaire
    pour appliquer la convention collective, l’Employeur
    utilisera l’ancienneté générale pour déterminer le rang
    d’ancienneté de site.
    11.03 Perte d’ancienneté et d’emploi : Le travail est dit «
    continu » aussi longtemps qu’il n’est pas rompu pour
    l’une ou l’autre des raisons suivantes :
    1- séparation volontaire.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 25
    2- congédiement pour juste cause.
    3- absence de travail pendant plus d’une journée
    ouvrable sans donner avis ou sans excuse jugée
    raisonnable par son supérieur immédiat.
    4- défaut de retourner au travail dans les sept
    (7) jours suivant le rappel par écrit à la dernière
    adresse du salarié, connue de l’Employeur.
    5- lors d’un rappel par écrit, refus par le salarié
    d’accepter une offre d’emploi dans une fonction
    régulière.
    6- absence pour cause de maladie ou accident,
    autre qu’un accident de travail, excédant vingtquatre
    (24) mois de calendrier.
    7- mise à pied excédant dix-huit (18) mois de calendrier
    ou le double de l’ancienneté jusqu’à
    concurrence de dix-huit (18) mois.
    8- défaut de maintenir valide son permis d’agent
    de sécurité conformément aux dispositions de
    l’article 23.02 de la convention collective.
    11.04 Pour les fi ns d’application des dispositions de la présente
    convention, les absences prévues par la convention ou
    autrement autorisées par l’Employeur, ne constituent pas
    une interruption de service.
    11.05 Liste d’ancienneté générale : L’Employeur fournit au Syndicat,
    par courrier ou par courriel à tous les trois (3) mois,
    les listes suivantes : une par ordre alphabétique contenant,
    pour fi ns de mouvement de main-d’oeuvre, le nom,
    l’adresse, le code postal, le numéro de téléphone, le code
    régional, le numéro d’assurance sociale, la date de naissance,
    la classifi cation et la date d’ancienneté générale,
    et une deuxième liste contenant les mêmes informations,
    mais cette fois par bureau administratif, de tous les salariés
    assujettis à la convention collective.
    26 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    L’Employeur affi che et transmet au Syndicat tous les trois
    (3) mois une liste de ses salariés indiquant leur date d’embauche
    par ordre d’ancienneté.
    Au surplus, un représentant syndical peut, en tout temps,
    après avoir pris rendez-vous avec l’Employeur, consulter au
    bureau de ce dernier la liste d’ancienneté de site des salariés.
    11.06 La liste d’ancienneté peut être corrigée en tout temps sur
    demande écrite d’un salarié à la fois adressée à l’Employeur
    et au Syndicat. La liste peut aussi être corrigée
    à la demande du Syndicat. Si l’Employeur et le Syndicat
    acceptent de corriger la liste d’ancienneté ou si par
    sentence arbitrale la liste d’ancienneté est corrigée à la
    demande d’un salarié ou du Syndicat, la correction ne
    prend effet qu’à compter de la date de l’accord ou de la
    sentence arbitrale sans que l’Employeur n’ait à encourir
    quelque coût que ce soit comme conséquence immédiate
    de cette correction.
    11.07 a) Lorsque des mises à pied doivent être faites l’Employeur
    décide d’abord du nombre de fonctions par classifi cation
    qui sont abolies au site concerné. Les supplantations et
    les mises à pied sont faites par ordre d’ancienneté de site
    et par classifi cation de la façon suivante :
    1- Le salarié ainsi mis à pied peut supplanter un
    salarié ayant moins d’ancienneté de site, affecté
    au même site à condition qu’il puisse remplir
    les exigences normales du poste; étant entendu
    que ledit salarié a droit à une période raisonnable
    pour se familiariser avec les lieux et le travail à
    effectuer.
    2- Le salarié permanent A01 mis à pied, peut
    supplanter le salarié ayant le moins d’ancienneté
    parmi ceux qui travaillent le même nombre
    d’heures que lui ou plus, en autant qu’il puisse
    remplir les exigences normales du poste.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 27
    3- À défaut, le salarié permanent A01 peut supplanter
    le salarié précédent sur la liste d’ancienneté
    générale aux mêmes conditions et ainsi de suite,
    jusqu’à ce qu’il retrouve un emploi comparable à
    celui qu’il avait auparavant.
    Le droit de supplanter n’est disponible qu’au salarié
    permanent A01 qui a plus d’un (1) an d’ancienneté.
    Le salarié ayant cinq (5) ans d’ancienneté ne peut
    être déplacé suite à une mise à pied.
    Dans tous les cas de relocalisation, le salarié
    pourra refuser un poste qui est à l’extérieur d’un
    rayon de vingt-cinq (25) kilomètres de son domicile
    s’i l réside dans la région métropolitaine de
    recensement de Montréal ou la région métropolitaine
    de recensement de Québec, tel que défi ni
    par Statistique Canada (Annexe D) ou dans un
    rayon de 40 kilomètres s’il réside à l’extérieur de
    ces régions métropolitaines.
    b) Dans le cas de mise à pied sur un site, le délégué syndical
    et/ou l’offi cier du Syndicat sur ce site, et seulement dans
    le cas d’une mise à pied partielle sur ce site, est considéré
    comme ayant le plus d’ancienneté sur ce site, en autant qu’il
    puisse remplir les exigences normales du poste.
    c) Malgré les articles 2085 et suivants du Code civil du Québec,
    et sauf dans le cas d’un contrat à durée déterminée
    ou pour une entreprise déterminée, un salarié qui justifi e
    chez le même Employeur d’au moins trois (3) mois de
    service continu a droit à un préavis écrit avant sa mise
    à pied pour plus de six (6) mois, à l’exception du salarié
    occasionnel A04.
    Ce préavis est d’une (1) semaine si le salarié justifi e de
    moins d’un (1) an de service continu, de deux (2) semaines
    s’il justifi e d’un (1) à cinq (5) ans de service continu,
    de quatre (4) semaines s’il justifi e de cinq (5) à dix (10)
    ans de service continu et de huit (8) semaines s’il justifi e
    de dix (10) ans de service continu ou plus.
    28 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    d) À moins de circonstances indépendantes de la volonté
    de l’Employeur, lors de mise à pied pour moins de six
    (6) mois, le salarié reçoit un avis écrit d’au moins une semaine;
    un tel avis n’a pas à être transmis au salarié occasionnel
    A04 ni à celui qui ne justifi e pas de trois (3) mois
    de service continu chez son Employeur.
    À défaut de l’Employeur de transmettre l’avis mentionné
    ci–haut, l’Employeur versera une indemnité compensatrice
    égale à la moyenne hebdomadaire du salaire reçu
    par le salarié au cours de sa période de service continu
    n’excédant pas les six (6) mois précédant sa mise à pied.
    11.08 Poste vacant ou nouvellement créé et promotion
    a) L’Employeur offre par écrit et accorde les postes vacants,
    nouvellement créés, ou promotions, d’abord aux salariés
    qui sont déjà sur le site, et ce, par ancienneté de site en
    autant qu’ils puissent remplir les exigences normales du
    poste. Les salariés permanents A01 ont priorité sur les
    salariés à temps partiel A02.
    b) À défaut de combler le poste conformément au paragraphe
    a), l’Employeur assigne par écrit les postes vacants,
    nouvellement créés ou promotions aux salariés
    non détenteurs de poste qui ont le plus d’ancienneté générale
    en autant qu’ils puissent remplir les exigences normales
    du poste. Les salariés permanents A01 ont priorité
    sur les salariés à temps partiel A02.
    c) Un salarié détenteur d’un poste peut faire une demande
    par écrit à l’Employeur pour signaler son désir d’obtenir
    un poste sur un autre site que le sien, il est alors considéré
    non détenteur de poste en vertu du paragraphe
    11.08 b). Pour être valide, la demande doit indiquer le
    site convoité.
    d) Un salarié qui se voit octroyer un poste suite à une demande
    formulée en vertu du paragraphe précédent ne pourra formuler
    une nouvelle demande en vertu de ce paragraphe pour
    une période de vingt-quatre (24) mois suivant sa nomination.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 29
    De plus, un salarié qui refuse un poste offert alors qu’il a
    formulé une demande en vertu du paragraphe précédent
    ne peut formuler une demande en vertu de ce paragraphe
    pour une période de vingt-quatre (24) mois et les autres
    demandes formulées par ce salarié, le cas échéant, seront
    caduques.
    e) L’Employeur avise par écrit le Syndicat du nom du salarié
    qui a obtenu le poste, le tout dans les dix (10) jours suivant
    l’attribution dudit poste.
    f) Un salarié pourra refuser un rappel à un poste qui est situé
    à l’extérieur d’un rayon de vingt-cinq (25) kilomètres
    de son domicile s’il réside dans la région métropolitaine
    de recensement de Montréal ou la région métropolitaine
    de recensement de Québec, tel que défi ni par
    Statistique Canada (Annexe D) ou dans un rayon de 40
    kilomètres s’il réside à l’extérieur de ces régions métropolitaines.
    g) Un salarié ne pourra prétendre avoir droit à un poste vacant,
    nouvellement créé ou une promotion si le client
    s’objecte par écrit. Sur demande du Syndicat, l’Employeur
    doit lui fournir copie de l’écrit du client.
    h) L’Employeur a quinze (15) jours ouvrables depuis la vacance
    pour combler le poste. Pendant cette période,
    l’Employeur comble ces heures en les offrant d’abord par
    ordre d’ancienneté aux salariés sur le site, qui ont la capacité
    d’effectuer le travail et ce, de façon à leur permettre
    de compléter leur semaine de travail jusqu’à concurrence
    de quarante (40) heures. S’il ne peut remplir ainsi le
    poste, l’Employeur le comble à sa discrétion.
    i) Afi n d’éviter des déplacements successifs, suite à l’ouverture
    d’un poste vacant, le principe général de l’utilisation
    de l’ancienneté ne pourra pas s’appliquer pour plus
    de deux (2) mouvements de personnel.
    30 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    j) Il est de la responsabilité du salarié d’informer l’Employeur
    et le Syndicat de son adresse, son numéro de
    téléphone, de son adresse courriel et de son numéro
    d’assurance sociale.
    k) Lorsqu’un poste à tout niveau est créé ou devient temporairement
    vacant pour une période anticipée de plus que
    quatre-vingt-dix (90) jours, le poste sera comblé conformément
    au présent article.
    11.09 a) La liste de rappel est constituée des salariés ayant de
    l’ancienneté générale qui ont été mis à pied par l’Employeur.
    Cette liste indique l’ancienneté générale de
    chaque salarié. Cette liste sera fournie au Syndicat sur
    demande écrite dans les dix (10) jours civils suivant ladite
    demande.
    b) La liste d’ancienneté d’un site pourra être demandée par
    le Syndicat lors d’une mise à pied ou d’un rappel à ce site.
    Cette liste sera fournie au Syndicat sur demande écrite
    dans les dix (10) jours civils suivant ladite demande du
    Syndicat.
    11.10 Lors d’une fi n d’emploi, un salarié peut exiger que son
    Employeur lui délivre un certifi cat de travail faisant état
    exclusivement de la nature et de la durée de son emploi,
    du début et de la fi n de l’exercice de ses fonctions ainsi
    que du nom et de l’adresse de l’Employeur. Le certifi cat
    ne peut faire état de la qualité du travail ou de la conduite
    du salarié.
    11.11 L’Employeur tentera avec la collaboration du Syndicat de
    trouver un emploi convenable à un salarié dont les capacités
    physiques seront diminuées ou comme conséquence
    de son âge, le tout dans le respect de l’article 11.
    11.12 Si l’Employeur a besoin de salariés permanents A01, il
    fera d’abord appel aux salariés permanents A01 qui sont
    en mise à pied puis aux salariés à temps partiel A02 qui
    désirent une fonction régulière avant de puiser à l’extérieur,
    le tout en respectant l’ancienneté.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 31
    11.13 a) Nonobstant chacune des dispositions ci-haut mentionnées,
    lorsque l’Employeur obtient un nouveau contrat, il
    doit embaucher les salariés syndiqués avec le Syndicat
    déjà en place, même si des agents de l’Employeur sont
    sur la liste de rappel, à moins d’objection du client ou s’ils
    ne rencontrent pas les critères d’embauche normalement
    appliqués par l’Employeur.
    b) Lorsqu’un Employeur, suite à l’obtention d’un nouveau
    contrat remplace un Employeur dont les salariés sont
    syndiqués avec le Syndicat et qu’il les engage, ceux-ci
    sont considérés avoir complété leur période d’essai et
    commencent à cumuler de l’ancienneté chez le nouvel
    Employeur à compter de leur première journée de travail
    à son emploi et conserve le même statut.
    11.14 a) Lorsque l’Employeur doit combler des heures de travail
    non attribuées, ces heures sont assignés au salarié sur
    le site concerné et qui satisfait aux exigences normales
    du poste, par ordre d’ancienneté de site et ce jusqu’à
    concurrence de quarante (40) heures semaine. Les salariés
    permanents A01 ont priorité sur les salariés à temps
    partiel A02.
    b) Dans le cas où l’Employeur doit combler des heures de
    travail non attribuées et qu’il n’y a pas de salarié disponible
    sur le site concerné, l’Employeur assigne ces heures
    non attribuées aux salariés permanents A01, qui satisfont
    aux exigences normales du poste en tenant compte de
    l’ancienneté générale et ce jusqu’à concurrence de quarante
    (40) heures.
    c) À défaut de candidats, après avoir complété les démarches
    précédentes, l’Employeur offre ces heures par
    ancienneté aux salariés à temps partiel A02 qui satisfont
    aux exigences normales du poste et qui ont informé par
    écrit l’Employeur de leur totale disponibilité à compléter
    leur semaine de travail jusqu’à concurrence de quarante
    (40) heures semaine.
    32 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    d) Dans tous les cas d’attribution d’heures, un salarié qui
    refuse de faire des quarts de moins de huit (8) heures, qui
    sont à l’extérieur d’un rayon de vingt-cinq (25) kilomètres
    de son domicile, doit en informer son Employeur par écrit.
    Celui-ci n’est alors pas tenu de lui en offrir à moins de
    recevoir un avis écrit à l’effet contraire.
    11.15 Si, un client demande par écrit le retrait d’un salarié qui a
    complété sa période d’essai, ce salarié peut déplacer le
    salarié qui a le moins d’ancienneté générale parmi ceux
    qui travaillent le même nombre d’heures que lui dans un
    rayon de vingt-cinq (25) kilomètres de son domicile s’il
    réside dans la région métropolitaine de recensement de
    Montréal ou la région métropolitaine de recensement de
    Québec, tel que défi ni par Statistique Canada (Annexe D)
    ou dans un rayon de 40 kilomètres s’il réside à l’extérieur
    de ces régions métropolitaines ou plus loin s’il le désire,
    à moins d’objection du client au service duquel il deviendrait
    affecté, auquel cas, il peut se prévaloir de son ancienneté
    générale vis-à-vis le salarié précédent sur la liste
    d’ancienneté générale aux mêmes conditions et ainsi de
    suite, jusqu’à ce qu’il retrouve un emploi comparable à
    celui qu’il avait auparavant.
    Le droit de supplanter n’est disponible qu’au salarié
    permanent A01 qui a plus d’un (1) an d’ancienneté.
    Le salarié ayant cinq (5) ans d’ancienneté ne peut être déplacé
    comme conséquence de l’application de cet article.
    Sur demande du Syndicat, l’Employeur doit fournir au
    Syndicat l’écrit du client ci-haut mentionné.
    ARTICLE 12 : SALAIRES
    12.01 Aucun avantage ayant une valeur pécuniaire ne doit entrer
    dans le calcul du salaire minimal.
    12.02 Le salaire est payé par virement bancaire à l’institution
    bancaire choisie par le salarié.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 33
    Un salarié est réputé ne pas avoir reçu paiement du salaire
    qui lui est dû, si le montant n’est pas déposé dans
    son compte à 23 heures 59 minutes la journée de la paie.
    12.03 Le salaire est payé à intervalles réguliers ne pouvant pas
    dépasser seize (16) jours civils.
    12.04 Le salaire peut être aussi remis à un tiers sur demande
    écrite du salarié.
    12.05 Si le jour habituel de paiement du salaire tombe un jour
    d’absence autorisée par la convention collective, le salaire
    est versé au salarié le jour ouvrable qui précède ce
    jour.
    12.06 L’Employeur remet au salarié, en même temps que son
    salaire ou, dans les cinq (5) jours suivants, sous enveloppe
    scellée ou en format électronique, un bulletin de
    paie contenant des mentions suffi santes pour lui permettre
    de vérifi er le calcul de son salaire. Ce bulletin de
    paie contient en particulier les mentions suivantes :
    1- le nom de l’Employeur.
    2- les nom et prénom du salarié.
    3- statut du salarié :
    • A01 – salarié permanent;
    • A02 – salarié à temps partiel;
    • A03 – salarié à l’essai;
    • A04 – salarié occasionnel.
    4- la date du paiement et la période de travail qui
    correspond au paiement.
    5- le nombre d’heures payées au taux applicable
    durant les heures de la semaine normale de travail.
    6- le nombre d’heures supplémentaires payées
    avec majoration applicable.
    7- la nature et le montant des primes, indemnités
    ou allocations versées.
    34 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    8- le taux de salaire.
    9- le montant du salaire brut.
    10- la nature et le montant des déductions opérées.
    11- le montant du salaire net versé au salarié.
    12- le cumul des congés annuels.
    13- le cumul du pourcentage de maladie.
    12.07 Pendant la durée de la convention, les Employeurs paient
    les salaires et les primes prévus à l’annexe « A ».
    12.08 L’acceptation par le salarié d’un bulletin de paie n’emporte
    pas renonciation au paiement de tout ou partie du
    salaire qui lui est dû.
    12.09 a) Lorsque à l’occasion d’une grève, d’un lock-out ou d’un
    événement spécial (telle qu’activité culturelle ou sportive
    ou tout autre contrat de durée limitée n’excédant pas
    soixante (60) jours), un salarié est requis de se déplacer
    avec son automobile pour se rendre à un lieu de travail
    situé à l’extérieur d’un rayon de quarante (40) kilomètres
    du bureau de son Employeur, il reçoit une indemnité de
    cinquante cents (0,50 $) du kilomètre effectivement parcouru.
    L’Employeur a le choix de fournir le transport à
    ses frais.
    b) Lorsqu’il se sert de son véhicule comme abri, lorsqu’à la
    demande de son Employeur un salarié utilise son véhicule
    pour faire des rondes, des patrouilles ou un service
    en véhicule motorisé, l’Employeur convient de lui verser
    une indemnité de cinquante cents (0,50 $) du kilomètre
    pour tous les kilomètres parcourus.
    c) Un salarié qui n’accepte pas d’utiliser son véhicule dans
    l’exécution de son travail doit en informer l’Employeur par
    écrit. Dans un tel cas, il ne peut cependant prétendre avoir
    droit à un poste qui comporte une telle exigence.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 35
    12.10 Un Employeur peut effectuer une retenue sur le salaire
    uniquement s’il y est contraint par une loi, un règlement,
    une ordonnance d’un tribunal, une convention collective,
    le décret ou un régime complémentaire de retraite à adhésion
    obligatoire ou s’il y est autorisé par écrit du salarié.
    Le salarié peut révoquer cette autorisation en tout temps,
    sauf lorsqu’elle concerne une adhésion à un régime
    d’assurance collective ou à un régime complémentaire
    de retraite. L’Employeur verse à leurs destinataires les
    sommes ainsi retenues.
    12.11 Le montant maximal qui peut être exigé par un Employeur
    pour la chambre et la pension d’un de ses salariés, est
    celui que le gouvernement fi xe par règlement.
    12.12 Sauf dans les cas de l’application de l’ancienneté, un salarié
    transféré à une autre tâche à la demande de l’Employeur
    est rémunéré au taux le plus élevé de sa tâche habituelle
    ou de la nouvelle tâche à laquelle il est transféré.
    12.13 a) Advenant que la paie d’un salarié ne puisse être déposée
    ou remise au moment requis, par la faute de l’Employeur,
    celui-ci doit, dans les vingt-quatre (24) heures suivant
    la demande du salarié, lui fournir une avance nette de
    soixante-cinq pour cent (65 %) du montant total.
    b) Advenant une erreur de plus de soixante-quinze dollars
    (75 $) (brut) de salaire sur la paie d’un salarié, l’alinéa a)
    s’applique et le montant dû est transmis au salarié et mis
    à la poste par « poste prioritaire » dans un délai de vingtquatre
    (24) heures du signalement de l’erreur par le salarié.
    c) La différence entre l’avance qu’il a reçu et le montant qu’il
    aurait dû recevoir, lui est versée à la prochaine période de
    paie.
    36 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    ARTICLE 13 : HEURES DE TRAVAIL
    13.01 a) Aux fi ns de calcul des heures supplémentaires, la
    semaine normale de travail des salariés visés par la
    convention collective est de quarante (40) heures et
    réparties si possible en cinq (5) jours consécutifs.
    b) Lorsque pour un salarié visé par la convention collective,
    elle est fi xée différemment par règlement du gouvernement,
    la nouvelle semaine normale de travail remplace
    celle qui est prévue dans cet article.
    c) Un quart de travail d’un salarié permanent A01 ou d’un
    salarié à temps partiel A02 ne peut dépasser douze (12)
    heures, sauf pour un contrat d’une durée de moins de
    soixante (60) jours.
    d) L’Employeur distribue le temps supplémentaire le plus
    équitablement possible parmi les salariés qui travaillent
    sur le contrat avant de l’offrir à d’autres salariés. Le
    temps supplémentaire est effectué sur une base volontaire.
    Cependant, il est obligatoire en continuité de l’horaire
    régulier jusqu’à l’arrivée du remplaçant de même
    qu’en situation d’urgence.
    Dans de tels cas, le salarié ne peut être tenu de faire plus
    de huit (8) heures en surplus de son horaire de travail ou
    dans le cas d’un salarié dont l’horaire de travail dans une
    journée est douze (12) heures, ce salarié ne sera pas tenu
    de faire plus de quatre (4) heures en surplus de son horaire.
    e) Sur un site donné, à la demande de la majorité des salariés
    travaillant à ce dit site, les salariés pourront préparer
    un nouvel horaire de travail tout en respectant les autres
    dispositions de la convention collective et cet horaire de
    travail entre en vigueur avec l’accord de l’Employeur.
    Cependant, si comme conséquence du changement
    d’horaire de travail, une diminution d’heures par semaine
    devait s’ensuivre, il faut obtenir l’assentiment de
    tous les salariés concernés et l’accord de l’Employeur.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 37
    13.02 Le travail effectué en plus de quarante (40) heures par semaine
    est considéré comme du temps supplémentaire. Le
    salarié est rémunéré au taux de salaire effectivement
    payé majoré de cinquante pour cent (50%) à l’exclusion
    des primes établies sur une base horaire. De plus, les
    heures effectuées en surplus du quart de travail, lorsqu’elles
    sont obligatoires pour plus de quatre (4) heures,
    seront assimilées à du temps supplémentaire.
    13.03 a) L’Employeur s’efforcera, dans la mesure du possible, de
    libérer le dimanche les salariés permanents A01 ayant
    plus d’ancienneté. Toutefois, l’Employeur s’efforcera de
    donner un samedi et dimanche de congé à tout salarié
    permanent A01, au moins une (1) fi n de semaine sur trois
    (3), dans la mesure du possible.
    b) À l’exception des salariés assignés chez un client dans le
    secteur minier avec hébergement, un salarié permanent
    A01 ne pourra travailler plus de six (6) jours consécutifs,
    qu’ils soient inclus dans une même semaine ou non, à
    défaut de quoi, il sera payé au taux et demi à compter
    de la septième (7e) journée. Pour les salariés permanents
    A01 assignés chez un client dans le secteur minier avec
    hébergement, ils ne peuvent travailler plus de quatorze
    (14) jours consécutifs, à défaut de quoi, ils seront payés
    au taux et demi à compter de la quinzième (15e) journée.
    À compter de la sixième (6e) journée (ou de la quinzième
    (15e) journée pour les salariés assignés chez un client
    dans le secteur minier avec hébergement), les jours ne
    sont pas consécutifs lorsqu’il s’écoule vingt-quatre (24)
    heures entre la fi n du dernier quart de travail d’une journée
    et le début du premier quart de travail du jour suivant.
    c) Étalement des heures de travail : L’Employeur ne peut
    étaler les heures de travail de ses salariés.
    d) Les salariés auront droit à un minimum de douze (12)
    heures de repos entre deux (2) quarts de travail, sauf
    dans le cas de changement d’équipe où la période de
    repos sera d’au moins huit (8) heures.
    38 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    13.04 Le salarié bénéfi cie pour le repas d’une période de trente
    (30) minutes avec paie pour chaque période de travail de
    cinq (5) heures de travail, qu’il soit autorisé ou non à quitter
    son poste de travail. Cet article ne peut pas avoir pour
    effet d’accorder une demi-heure (½) de salaire de plus que
    son horaire au salarié non autorisé à quitter son lieu de travail
    pour prendre son repas.
    Le salarié non autorisé à quitter son lieu de travail devra
    avoir à sa disposition un endroit convenable pour prendre
    son repas. Par endroit convenable, on entend un endroit
    propre, à l’abri des intempéries.
    L’Employeur prend les dispositions pour que le salarié affecté
    à une garde privée de patient en milieu hospitalier soit remplacé
    durant sa période de repas, sauf en cas d’urgence.
    L’Employeur avance au salarié appelé à voyager une
    somme raisonnable pour défrayer le coût de son coucher,
    et selon le cas, les montants suivants, incluant les pourboires
    et les taxes, pour les repas : pour le déjeuner : huit
    dollars et vingt-cinq cents (8,25 $), pour le dîner : douze
    dollars et trente-cinq cents (12,35 $), pour le souper :
    quinze dollars et quarante-cinq cents (15,45 $).
    13.05 Un salarié est réputé être au travail lorsqu’il est à la disposition
    de son Employeur sur les lieux du travail et qu’il est
    obligé d’attendre qu’on lui donne du travail.
    13.06 Aux fi ns du calcul des heures supplémentaires, les
    congés annuels et les jours fériés tombant un jour où le
    salarié doit habituellement travailler, sont assimilés à des
    jours de travail; l’Employeur s’engage à ne pas modifi er
    indûment les horaires de travail.
    À l’occasion des changements d’heures, au printemps
    ou à l’automne, les salariés qui travaillent quarante et une
    (41) heures sont payés une (1) heure à taux et demi (1½)
    et ceux qui travaillent trente-neuf (39) heures sont payés
    pour trente-neuf (39) heures.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 39
    13.07 L’article 13.06 n’aura pas pour effet de faire obtenir une
    indemnité d’heures supplémentaires au salarié visé par
    l’article 15.02 qui travaille un (1) jour férié, les heures durant
    lesquelles il doit habituellement travailler un tel jour; dans
    ce cas, il ne reçoit que les montants prévus à l’article 15.02.
    13.08 Pour la seule fi n de calcul de la semaine normale de travail,
    les heures de travail sont comptabilisées dans le jour
    civil durant lesquelles elles sont effectuées.
    13.09 L’Employeur affi che, au lieu de travail, sept (7) jours civils
    avant son application, l’horaire de travail des salariés assignés
    aux contrats réguliers pour la semaine suivante.
    Advenant un grief relatif à l’horaire de travail d’un salarié,
    l’Employeur fournit au Syndicat, à sa demande, une copie
    de l’horaire de travail de ce salarié.
    13.10 Le salarié qui se présente au lieu de travail à la demande
    expresse de son Employeur ou dans le cours normal de
    son emploi et qui n’a pas de travail disponible ou qui travaille
    moins de quatre (4) heures consécutives a droit,
    à chaque occasion à une indemnité égale à quatre (4)
    heures de son salaire effectivement payé, sauf si la majoration
    pour les heures supplémentaires lui assure un
    montant supérieur.
    13.11 Nonobstant l’article 13.10, un brigadier scolaire qui se
    présente à son travail à plus d’une occasion par jour de
    travail, a droit au moins à cinq (5) heures payées s’il se
    présente en deux (2) occasions à son travail, et à six (6)
    heures payées s’il se présente en trois (3) occasions et
    à huit (8) heures s’il se présente à quatre (4) occasions
    à son travail, lorsque la nature du travail l’exige, et que
    l’Employeur en a informé par écrit le Syndicat.
    13.12 L’Employeur s’engage à ne pas déplacer contre son gré
    un salarié permanent A01 à temps plein, assigné à un
    poste régulier, pendant ses heures normales de travail,
    pour accomplir une fonction à un poste autre que le sien,
    où il y a grève en cours.
    40 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    13.13 Toute formation ou renouvellement de formation, exigé
    par l’Employeur ou le client, sera au frais de l’Employeur,
    excepté si ladite formation a pour objet de permettre à
    l’agent de se qualifi er pour effectuer le travail qui lui permet
    d’avoir droit à une prime prévue à l’annexe « A » ou de lui
    permettre d’obtenir ou de renouveler son permis d’agent.
    Les frais assumés par l’Employeur sont la rémunération
    du salarié comme s’il était au travail, les frais d’inscription
    et les autres frais raisonnables encourus par le salarié.
    13.14 En autant que possible, l’Employeur ou son représentant
    autorisé s’efforce d’accorder des changements de quart
    de travail entre deux (2) salariés, le tout sujet aux conditions
    suivantes :
    a) que le changement soit demandé par écrit, sur une formule
    à cet effet fournie par l’Employeur et signée par les
    deux (2) salariés concernés, au moins trois (3) jours à
    l’avance.
    b) que les deux (2) quarts de travail soient cédulés à l’intérieur
    d’une même semaine de travail.
    c) que le changement des quarts de travail n’occasionne
    pas le paiement de temps supplémentaire.
    d) que le changement des quarts de travail ne nuise pas aux
    opérations.
    e) que tout débit ou crédit dans le salaire, occasionné par
    quelque raison que ce soit (par exemple : retard ou paiement
    d’un congé férié) soit imputé au salarié qui effectue
    réellement le travail.
    13.15 Changements technologiques : Lors d’une amélioration
    technique ou technologique, l’Employeur, de concert avec
    le Syndicat, s’efforce de permettre au salarié de s’adapter
    aux nouvelles exigences de son travail. Les coûts de la
    formation seront défrayés par l’Employeur. Les salariés seront
    rémunérés pour le temps consacré à la formation et ils
    seront considérés comme étant au travail.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 41
    13.16 Changement d’horaire : Lors de changements d’horaire
    de travail sur un site ayant un effet signifi cativement préjudiciable
    pour le salarié, l’Employeur offre aux salariés
    les horaires de travail par ancienneté de site en autant
    que le salarié puisse remplir les exigences normales du
    poste.
    ARTICLE 14 : CONGÉS ANNUELS
    14.01 L’année de référence est une période de douze (12) mois
    consécutifs pendant laquelle un salarié acquiert progressivement
    le droit au congé annuel.
    Cette période s’étend du 1er mai de l’année précédente
    au 30 avril de l’année en cours ou l’année de calendrier
    ou de l’année de référence en vigueur lors de la signature
    de la présente convention, à moins qu’elle ne soit fi xée
    par décret.
    L’Employeur doit faire part, par écrit au Syndicat, de son
    choix dans les quinze (15) jours suivant l’entrée en vigueur
    du décret. À défaut par l’Employeur d’aviser le Syndicat,
    la période de référence sera du 1er mai de l’année précédente
    au 30 avril de l’année en cours.
    14.02 Tous les salariés régis par la convention collective ont
    droit à un congé annuel chômé et payé sur la base de
    leurs gains bruts gagnés au cours de l’année de référence,
    tel que prévu à l’article 14.01. Le calcul des gains
    bruts gagnés au cours de l’année de référence prévue à
    l’article 14.01, inclut l’indemnité de congé annuel payée.
    a) Qualifi cations : Moins d’un (1) an de service continu
    chez le même Employeur.
    Congé : Un (1) jour ouvrable par mois, maximum
    dix (10) jours ouvrables par année. Pour le salarié
    qui n’a pas accumulé le maximum de dix (10) jours
    ouvrables de congé annuel, l’Employeur accorde
    au salarié qui en fait la demande deux (2) semaines
    continues de vacances sans solde.
    42 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    Indemnité : 6 % des gains.
    b) Qualifi cations : Un (1) an et plus mais moins de trois
    (3) ans de service continu chez le même Employeur.
    Congé : Deux (2) semaines continues pouvant être
    fractionnées en deux (2) semaines séparées.
    Indemnité : 6 % des gains.
    L’Employeur doit accorder une semaine additionnelle
    de congé annuel au salarié qui en fait la demande
    sans que cette semaine additionnelle soit consécutive
    aux deux (2) premières, sauf lorsque l’Employeur
    y consent. Cette semaine additionnelle accordée est
    sans rémunération supplémentaire.
    c) Qualifi cations : Trois (3) ans et plus mais moins de
    cinq (5) ans de service continu chez le même Employeur.
    Congé : Trois (3) semaines, dont deux (2) semaines
    continues pouvant être fractionnées en trois (3) semaines
    séparées.
    Indemnité : 6 % des gains.
    d) Qualifi cations : Cinq (5) ans et plus mais moins de
    dix (10) ans de service continu chez le même Employeur.
    Congé : Trois (3) semaines pouvant être prises en
    continue ou pouvant être fractionnées en trois (3) semaines
    séparées.
    Indemnité : 6 % des gains.
    e) Qualifi cations : Dix (10) ans et plus de service continu.
    Congé : Quatre (4) semaines dont trois (3) pouvant
    être prises en continues ou pouvant être fractionnées
    en quatre (4) semaines séparées.
    Indemnité : 6 % des gains.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 43
    14.03 L’indemnité du congé annuel est versée au salarié avant
    son départ pour ses vacances avec sa paie en autant que
    ceci n’ait pas pour effet d’augmenter son taux d’imposition.
    14.04 Le congé annuel ne peut être reporté d’une année à
    l’autre.
    Lorsqu’un Employeur obtient un nouveau contrat et
    que des salariés sur le contrat choisissent de travailler
    pour le nouvel Employeur, le temps du congé annuel
    qui est dû aux salariés par l’ancien Employeur sera pris
    par les salariés qui en font la demande en autant que
    les opérations normales ne sont pas compromises.
    14.05 a) Les salariés choisiront la date de leurs congés annuels par
    ordre d’ancienneté. Ils feront connaître leur préférence
    à l’Employeur entre le 1er et le 15 mars pour la période
    d’été, soit la période du 1er mai au 30 novembre et ils feront
    connaître leur préférence à l’Employeur entre le 1er et
    le 15 septembre pour la période d’hiver, soit la période du
    1er décembre au 30 avril (pour les Employeurs ayant une
    pratique différente à la date de signature de la convention
    collective, les périodes de choix seront du 1er au 15 mars
    pour la période d’été (1er mai au 31 décembre) et du 1er
    novembre au 15 novembre pour la période d’hiver (1er
    janvier au 30 avril). L’Employeur, pour éviter d’être à court
    de salariés qualifi és, se réserve le droit de déterminer
    le nombre de salariés pouvant laisser en même temps
    par site ainsi que le nombre de salariés d’une même
    fonction. Pour le choix des congés annuels, les salariés
    couverts par la présente convention auront priorité
    par ancienneté sur tout autre salarié non couvert
    par la présente convention collective sur chaque site.
    L’Employeur convient d’accorder les congés annuels
    en se basant sur un ratio de vingt pour cent (20 %)
    minimum pour accorder aux salariés leur choix de
    congés annuels.
    44 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    Pour accorder aux salariés leur choix de congés annuels
    pendant la période allant du 15 décembre au 15 janvier
    inclusivement, l’Employeur convient d’accorder les dits
    congés annuels en se basant sur un ratio de dix pour cent
    (10 %) minimum.
    Un salarié a le droit de connaître la date de son congé annuel
    au moins quatre (4) semaines à l’avance, au plus tard le 30
    avril pour la période d’été et au plus tard le 31 octobre pour
    la période d’hiver (pour les Employeurs ayant une pratique
    différente à la date de signature de la convention collective,
    le salarié a le droit de connaître la date de son congé au plus
    tard le 30 mars pour la période d’été et au plus tard le 30
    novembre pour la période d’hiver).
    Si, entre la date du 30 avril ou du 31 octobre et la date de
    la prise de ses congés annuels (pour les Employeurs ayant
    une pratique différente à la date de signature de la convention
    collective, il faut plutôt lire « Si, entre la date du 30 mars
    ou 30 novembre et la date de la prise de congés annuels »),
    un salarié est déplacé de site et que ses dates de prise de
    congés annuels sont en confl it avec celles d’un autre salarié
    travaillant sur le nouveau site, le salarié qui change de
    site doit procéder à un nouveau choix de congés annuels,
    après entente avec l’Employeur.
    À défaut d’avis de l’Employeur, la date choisie par le salarié
    sera considérée acceptée par l’Employeur.
    b) Les salariés qui travaillent sur l’équipe de fi n de semaine
    bénéfi cient d’un (1) jour de congé sans solde supplémentaire.
    Pour y avoir droit, le salarié doit informer, au moins
    quinze (15) jours à l’avance, son Employeur par écrit de la
    date à laquelle il entend s’en prévaloir.
    14.06 Sur demande écrite à cet effet, présentée à l’Employeur
    au moins trente (30) jours à l’avance, il est loisible au salarié
    de monnayer toute semaine de congé annuel excédant
    les deux (2) premières semaines de congé annuel de
    chaque année.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 45
    Dans une telle éventualité, les heures travaillées sont rémunérées
    à taux simple et l’indemnité compensatrice de
    congé est versée en même temps que la paie du congé
    annuel.
    14.07 À la suite du décès d’un salarié, ses héritiers légaux ou
    légataires testamentaires ont droit à l’indemnité de congé
    annuel obligatoire.
    14.08 Le congé annuel peut être fractionné en deux (2) ou trois
    (3) semaines si le salarié en fait la demande sauf si le client
    de l’Employeur ferme son établissement pour la période
    des congés annuels obligatoires.
    Le congé dont la durée est d’une (1) semaine ou moins ne
    peut être fractionné.
    14.09 Si un salarié est absent pour cause de maladie ou d’accident
    ou en congé de maternité durant l’année de référence
    et que cette absence a pour effet de diminuer son
    indemnité de congé annuel, il a alors droit à une indemnité
    équivalente à trois (3) fois la moyenne hebdomadaire du
    salaire gagné au cours de la période travaillée. Le salarié
    dont le congé annuel est inférieur à deux (2) semaines a
    droit à ce montant dans la proportion des jours de congé
    qu’il a accumulés.
    Le salarié absent pour cause de maladie ou accident peut,
    s’il le désire, prendre son congé annuel à son retour au travail.
    L’Employeur lui verse alors son indemnité de congé
    annuel.
    ARTICLE 15 : CONGÉS FÉRIÉS
    15.01 a) Pour tout salarié, la Saint-Jean-Baptiste est un jour férié,
    chômé et payé, conformément à la Loi sur la Fête nationale
    (L.R.Q., c. F-1.1).
    b) Pour les fi ns d’application de la présente convention, les
    huit (8) jours suivants sont des jours de congé payés aux
    conditions ci-après énumérées :
    46 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    1- Jour de l’An
    2- Vendredi saint
    3- Fête des Patriotes
    4- Fête du Canada
    5- Fête du Travail
    6- Jour d’Action de grâces
    7- Jour du Souvenir
    8- Noël
    c) Pour les fi ns du présent article, un jour férié débute à
    00h01 et se termine à 24h00.
    15.02 a) Pour chaque jour férié et chômé, l’Employeur doit verser
    au salarié une indemnité égale à un vingtième (1/20) du salaire
    gagné au cours des quatre (4) semaines complètes de
    paie précédant la semaine du congé, incluant les primes,
    mais sans tenir compte des heures supplémentaires.
    b) Lorsqu’un salarié travaille l’un des jours fériés prévus à
    l’article 15.01 :
    1- Si un salarié doit travailler l’un des jours indiqués à
    l’article 15.01 b), l’Employeur, en plus de verser au
    salarié occupé ce jour férié le salaire correspondant
    au travail effectué, doit lui verser l’indemnité prévue
    par l’article 15.02 a), ou lui accorder un congé
    compensatoire équivalent au nombre d’heures
    travaillées ce jour férié, à une date convenue entre
    l’Employeur et le salarié.
    2- Si le congé d’un des jours fériés prévus à
    l’article 15.01 b) est reporté par le client à un jour
    habituellement ouvrable pour le salarié, et que,
    suite à cette décision, le salarié perd ainsi une
    journée de rémunération, celui-ci devra, dans les
    quatre (4) jours suivant la parution de l’horaire ou
    de la communication de la part de l’Employeur au
    salarié concerné, aviser, par écrit, son Employeur
    de son désir de travailler le jour concerné en laissant
    un numéro de téléphone où il pourra être rejoint.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 47
    Si l’Employeur n’est pas en mesure d’assigner,
    pour cette journée, le salarié à une autre tâche lui
    procurant une rémunération équivalente à celle
    qu’il aurait reçue, celui-ci comblera la différence
    entre l’indemnité payée pour le jour férié et les
    heures perdues de la journée du congé.
    15.03 Pour bénéfi cier d’un jour férié et chômé, un salarié ne doit
    pas s’être absenté du travail, sans l’autorisation de l’Employeur
    ou sans une raison valable, le jour ouvrable pour
    lui qui précède ou qui suit ce jour. Le salarié assigné à un
    travail le lendemain du 1er janvier ou du 25 décembre et
    qui ne se présente pas au travail à cause d’une maladie,
    doit produire un certifi cat médical.
    15.04 Avant le 1er décembre de chaque année, les salariés informent
    l’Employeur, en apposant leur nom sur un avis
    affi ché à cet effet ou autrement, de leur désir de chômer
    le jour de Noël ou le jour de l’An et avant le 1er juin de
    chaque année, ils informent l’Employeur de la même façon
    de leur désir de chômer le jour de la Fête du Canada
    ou le jour de la Fête du Travail.
    De même, avant le 1er mars de chaque année, ils informent
    l’Employeur de la même façon de leur désir de chômer
    le Vendredi saint ou la Fête des Patriotes.
    Dans chaque cas, l’Employeur accorde le congé choisi
    en tenant compte de l’ancienneté de site et en informe les
    salariés avant le 7 décembre, avant le 7 juin ou avant le 7
    mars, selon le cas.
    Si un trop grand nombre de salariés désirent chômer
    l’un de ces jours, l’Employeur assigne les salariés à
    temps partiel A02 et, dans l’ordre inverse de leur ancienneté,
    les salariés permanents, capables de remplir les
    postes qui doivent l’être. Ces salariés sont rémunérés
    aux taux prévus à 15.02 b).
    15.05 Le salarié qui est en congé annuel à l’occasion de l’un
    des jours fériés prévus à l’article 15.01 a le choix entre :
    48 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    1- un congé compensatoire en remplacement du
    ou des congés fériés, à une ou des dates convenues
    entre le salarié et son Employeur.
    ou
    2- l’indemnité prévue à 15.02 a).
    ARTICLE 16 : CONGÉS SOCIAUX
    16.01 a) Décès : Lors du décès de son conjoint ou de l’un de ses
    enfants ou l’enfant de son conjoint, son père, sa mère,
    un salarié a droit à cinq (5) jours de congé payés dont
    le jour des funérailles et les quatre (4) jours précédents
    ou suivants à conditions qu’il s’agisse de jours habituellement
    travaillés. Il peut aussi s’absenter pendant une autre
    journée à cette occasion sans salaire.
    Une journée supplémentaire sans rémunération est aussi
    accordée au salarié pour accomplir toutes autres fonctions
    relatives au décès.
    b) Lors du décès d’un membre ou simultanément, de plus
    d’un membre de sa famille, un salarié a droit à trois (3) jours
    de congé payés, dont le jour des funérailles et les deux
    (2) jours précédents ou suivants, à condition qu’il s’agisse
    de jours habituellement travaillés. Il peut aussi s’absenter
    pendant une autre journée à cette occasion, mais sans
    salaire. Par membre de sa famille, on entend son frère,
    sa soeur, beau-père, belle-mère et de l’un de ses petitsenfants.
    Une (1) journée supplémentaire sans salaire est
    aussi accordée au salarié pour accomplir toutes autres
    fonctions relatives au décès.
    c) Lors du décès de son grand-père, de sa grand-mère, d’un
    beau-frère ou d’une belle-soeur, le salarié a droit à deux
    (2) jours de congés payés, dont le jour des funérailles et
    le jour précédent ou suivant, en autant qu’il s’agisse de
    jours habituellement travaillés. Un salarié peut s’absenter
    du travail pendant une (1) journée, sans salaire, l’occasion
    du décès ou des funérailles d’un gendre, d’une bru.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 49
    d) Les jours mentionnés aux paragraphes a), b) et c) ne sont
    toutefois pas payables s’ils coïncident avec le congé
    annuel du salarié ou avec un jour de congé prévu par la
    convention collective.
    e) Mariage ou union civile : Un salarié peut s’absenter du travail
    pendant une (1) journée sans réduction de salaire le jour
    de son mariage ou de son union civile. Un salarié peut aussi
    s’absenter du travail, sans salaire, le jour du mariage ou de
    l’union civile de l’un de ses enfants, de sa mère, de son père,
    d’un frère, d’une soeur ou d’un enfant de son conjoint. Le
    salarié doit aviser l’Employeur au moins deux (2) semaines
    à l’avance de son absence.
    f) Naissance, adoption et interruption de grossesse
    : Un salarié peut s’absenter du travail pendant cinq (5)
    journées, à l’occasion de la naissance de son enfant,
    de l’adoption d’un enfant ou lorsque survient une interruption
    de grossesse à compter de la vingtième (20e)
    semaine de grossesse. Les deux (2) premières journées
    d’absence sont rémunérées si le salarié justifi e soixante
    (60) jours civils de service continu.
    Ce congé peut être fractionné en journées à la demande
    du salarié. Il ne peut être pris après l’expiration de trente
    (30) jours civils qui suivent l’arrivée de l’enfant à la résidence
    de son père ou de sa mère ou, le cas échéant,
    l’interruption de grossesse.
    Le salarié doit aviser l’Employeur de son absence le plus
    tôt possible.
    Toutefois, le salarié qui adopte le ou les enfant(s) de son
    conjoint ne peut s’absenter du travail que pendant deux
    (2) journées, sans salaire.
    50 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    g) Obligation familiale : Un salarié peut s’absenter du travail
    pendant dix (10) jours par année, sans salaire, pour remplir
    des obligations reliées à la garde, à la santé ou à l’éducation
    de son enfant mineur lorsque sa présence est nécessaire
    en raison de circonstances imprévisibles ou hors de son
    contrôle. Il doit avoir pris tous les moyens raisonnables à
    sa disposition pour assumer autrement ces obligations et
    pour limiter la durée du congé.
    Ce congé peut être fractionné en journées. Une (1) journée
    peut aussi être fractionnée si l’Employeur y consent.
    Le salarié doit aviser l’Employeur de son absence avant le
    début de son quart de travail ou le plus tôt possible.
    16.02 a) Congé de maladie : Pour fi ns de congé de maladie ou
    accident, les salariés permanents (A01) se voient payer
    au plus tard le 10 décembre deux pour cent (2 %) de leur
    salaire gagné pour les heures travaillées (incluant l’indemnité
    des jours fériés, excluant les primes) entre le 1er novembre
    et le 31 octobre précédent le 10 décembre.
    b) Pour avoir droit au paiement du congé de maladie établi
    par son Employeur le 31 octobre de chaque année,
    le salarié doit être à l’emploi de son Employeur le 31
    octobre.
    c) Lorsque le contrat de travail du salarié est résilié avant le 31
    octobre, il n’a pas droit au paiement du congé de maladie
    ou accident, sauf s’il y a changement d’Employeur et que
    le salarié permanent A01 est embauché par le nouvel
    Employeur sur son contrat par le nouvel Employeur,
    auquel cas l’ancien Employeur doit payer, au moment de
    son départ, deux pour cent (2 %) du salaire gagné pour
    les heures travaillées (incluant l’indemnité des jours fériés,
    excluant les primes) si le salarié a réalisé en moyenne
    trente (30) heures de travail entre le 1er novembre et la
    date de fi n d’emploi conformément à l’article 3.01 b) de la
    convention collective.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 51
    d) L’Employeur pourra toujours exiger du salarié une preuve
    de sa maladie et/ou un certifi cat médical. Le salarié pourra,
    à son choix, deux (2) jours par année être absent pour
    maladie sans qu’il soit tenu de fournir un papier médical.
    e) Sous réserve des dispositions du paragraphe d), l’Employeur
    ne pourra exiger un certifi cat médical attestant
    l’accident ou la maladie du salarié si ce dernier est en
    congé de maladie pour seulement trois (3) jours.
    f) Le salarié permanent A01 pourra prendre quatre (4) jours
    en congé mobile sans solde non consécutifs. Pour se
    prévaloir dudit congé, le salarié doit en faire la demande
    au moins sept (7) jours de calendrier avant le
    congé souhaité et l’Employeur ne peut refuser la demande
    à moins que le congé demandé occasionne
    le paiement de temps supplémentaire ou nuise aux
    opérations.
    g) L’Employeur doit reprendre dans son poste, avec le
    même horaire de travail s’il existe encore, ou dans un
    autre poste similaire, selon les droits que lui donne son
    ancienneté, tout salarié qui a dû s’absenter du travail
    pour raison d’accident ou maladie pour une période
    n’excédant pas vingt quatre (24) mois.
    16.03 a) Juré : Lorsqu’un salarié sera appelé à servir comme
    juré, l’Employeur paie le salarié la différence entre ses
    frais de juré et son salaire normalement gagné.
    b) Témoin : Lorsqu’un salarié sera appelé à servir comme
    témoin en rapport avec l’exercice de ses fonctions, celui-
    ci est payé tout comme s’il était au travail.
    16.04 1. Congé de maternité : Pour bénéfi cier d’un congé
    de maternité, une salariée doit avoir accompli
    vingt (20) semaines d’emploi pour l’Employeur
    dans les douze (12) mois qui précèdent la date du
    début du congé et être à l’emploi de l’Employeur
    le jour précédant l’avis prévu aux paragraphes 10)
    et 11).
    52 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
  2. Pour les fi ns du paragraphe 1), une salariée est réputée
    être à l’emploi de l’Employeur durant une grève
    ou un lock-out.
  3. Sous réserves des paragraphes 7) et 8), la salariée
    a droit à une période continue de congé de maternité
    qu’elle détermine mais ne pouvant excéder dixhuit
    (18) semaines, sauf si à sa demande l’Employeur
    consent à une période plus longue. Elle peut le répartir
    à son gré avant ou après la date prévue pour l’accouchement.
    Ce congé ne peut cependant commencer
    qu’à compter du début de la seizième (16e) semaine
    précédant la date prévue pour l’accouchement.
  4. Si l’accouchement a lieu après la date prévue, la
    salariée a droit automatiquement à une extension du
    congé de maternité équivalente à la période du retard.
    Cette extension n’a pas lieu si la salariée peut
    bénéfi cier par ailleurs d’au moins deux (2) semaines
    de congé maternité après l’accouchement.
  5. À partir de la sixième (6e) semaine qui précède la date
    prévue pour l’accouchement, l’Employeur peut exiger
    par écrit de la salariée enceinte qui est encore au
    travail un certifi cat médical (aux frais de l’Employeur)
    établissant qu’elle est en mesure de travailler.
  6. Lorsqu’il y a un danger de fausse-couche ou un danger
    pour la santé de la mère ou de l’enfant à naître,
    occasionné par la grossesse et exigeant un arrêt de
    travail, la salariée a droit à un congé de maternité
    spécial de la durée prescrite par un certifi cat médical
    qui atteste du danger existant et qui indique la date
    prévue.
    Le cas échéant, ce congé est réputé être le congé
    de maternité prévu au paragraphe 3) à compter du
    début de la huitième (8e) semaine précédant la date
    prévue pour l’accouchement.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 53
  7. Lorsque survient une fausse-couche naturelle ou
    provoquée légalement avant le début de la vingtième
    (20e) semaine précédant la date prévue de
    l’accouchement, la salariée a droit à un congé de
    maternité n’excédant pas trois (3) semaines.
  8. Si une salariée accouche d’un enfant mort-né après
    le début de la vingtième (20e) semaine précédant
    la date prévue de l’accouchement, son congé de
    maternité se termine au plus tard cinq (5) semaines
    après la date de l’accouchement.
  9. La salariée qui fait parvenir, avant la date d’expiration
    de son congé de maternité, à l’Employeur, un avis
    accompagné d’un certifi cat médical attestant que
    son état de santé ou celui de son enfant l’exige, a
    droit à une prolongation du congé de maternité pouvant
    atteindre six (6) semaines.
  10. Au moins trois (3) semaines avant son départ, la salariée
    doit donner, par écrit, à l’Employeur, un avis indiquant
    son intention de se prévaloir du congé de maternité à
    compter de la date qu’elle précise ainsi que la date prévue
    de son retour au travail. Cet avis doit être accompagné
    d’un certifi cat médical attestant de la grossesse
    et de la date prévue de l’accouchement.
    Dans le cas prévu au deuxième alinéa du paragraphe
    6), le certifi cat médical remplace le présent avis.
  11. Cet avis peut être de moins de trois (3) semaines si le
    certifi cat médical atteste du besoin de la salariée de
    cesser le travail dans un délai moindre.
  12. En cas de fausse-couche naturelle ou provoquée légalement
    ou en cas d’accouchement prématuré, la salariée
    doit aussitôt que possible, donner à l’Employeur
    un avis écrit l’informant de l’événement survenu et de
    la date prévue de son retour au travail, accompagné
    d’un certifi cat médical attestant de l’événement.
    54 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
  13. Une salariée peut se présenter au travail avant la
    date mentionnée dans l’avis prévu aux paragraphes
    10), 11) et 12) après avoir donné à l’Employeur un
    avis écrit d’au moins deux (2) semaines de la nouvelle
    date de son retour au travail.
  14. Dans les cas et selon les limites prévues aux paragraphes
    3), 4), 7), 8) et 9), une salariée peut se présenter
    au travail après la date mentionnée dans l’avis
    prévu aux paragraphes 10), 11) et 12) après avoir
    donné à l’Employeur un avis écrit d’au moins deux
    (2) semaines, l’informant de l’événement survenu si
    ce n’est pas déjà fait, et de la nouvelle date de son
    retour au travail.
  15. Sous réserve du paragraphe 4), la salariée qui ne se
    présente pas au travail à la date de retour fi xée dans
    l’avis visé aux paragraphes 10) à 14) est présumée
    avoir démissionné.
  16. L’Employeur peut exiger de la salariée qui revient
    au travail dans les deux (2) semaines suivant l’accouchement
    un certifi cat médical (aux frais de l’Employeur)
    attestant de son rétablissement suffi sant
    pour reprendre le travail.
  17. À la fi n du congé de maternité, l’Employeur doit réinstaller
    la salariée dans son poste en lui accordant
    les avantages dont elle aurait bénéfi cié si elle était
    restée au travail.
  18. La participation de la salariée aux avantages sociaux
    reconnus à son lieu de travail ne doit pas être
    affectée par son congé, sous réserve du paiement
    régulier des cotisations exigibles relativement à ces
    avantages et dont l’Employeur assume sa part.
  19. Si le poste régulier de la salariée n’existe plus à son
    retour, l’Employeur doit lui reconnaître tous les droits
    et privilèges dont elle aurait bénéfi cié au moment de
    la disparition du poste si elle avait alors été au travail.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 55
  20. Lorsque l’Employeur effectue des licenciements qui
    auraient inclus la salariée si elle était demeurée au
    travail, celle-ci conserve les mêmes droits que les
    salariés effectivement licenciés en ce qui a trait notamment
    au réembauchage.
  21. Le présent article ne doit pas avoir pour effet de
    conférer à une salariée un avantage dont elle n’aurait
    pas bénéfi cié si elle était restée au travail.
    16.05 L’Employeur et le Syndicat s’engagent à respecter les
    dispositions de la Loi des normes du travail, selon les
    normes en vigueur au moment de la signature de la
    convention.
    ARTICLE 17 : UNIFORMES
    17.01 Le coût de tout uniforme et de l’équipement sera à la
    charge de l’Employeur, sauf les bas, les ceintures et les
    chaussures qu’il demande à ses salariés de porter. Les
    chaussures de sécurité exigées sont fournies par l’Employeur.
    L’Employeur fournit annuellement à ses salariés
    l’uniforme incluant :
    • quatre (4) chemises;
    • deux (2) pantalons;
    • un (1) manteau d’hiver avec capuchon là où
    c’est nécessaire aux fonctions;
    • un (1) imperméable et un (1) chapeau de pluie là
    où c’est nécessaire aux fonctions demandées.
    Lorsqu’il s’agit de personnel féminin, l’Employeur doit
    fournir l’équivalent en vêtement féminin.
    L’Employeur fournira des vêtements de maternité aux
    femmes enceintes.
    Les vêtements doivent être propres et en bonne condition.
    Pour les salariés permanents A01, le renouvellement se
    fait avec des uniformes neufs.
    56 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    17.02 Les salariés peuvent porter des chemises à manches
    courtes du 15 mai au 15 septembre, sauf en cas d’objection
    du client.
    ARTICLE 18 : MESURES DISCIPLINAIRES
    18.01 Toute mesure disciplinaire peut faire l’objet d’un grief, et
    ce, conformément à la procédure prévue à l’article 8 de
    cette convention collective.
    18.02 Dans tous les cas de mesure disciplinaire, l’Employeur
    doit informer le salarié par écrit de la mesure disciplinaire
    qui lui est imposée en mentionnant l’incident qui motive
    la mesure disciplinaire.
    18.03 Lorsque l’Employeur entend imposer une mesure disciplinaire
    à un salarié, il doit le faire dans les vingt-cinq
    (25) jours civils des faits dont découle ladite mesure disciplinaire
    ou de la connaissance des faits, laquelle preuve
    incombe à l’Employeur.
    18.04 Pour être valide et être opposable au salarié, l’Employeur
    doit remettre une copie au Syndicat dans les dix (10) jours
    civils qui suivent ladite mesure. Seul un avis écrit communiqué
    au salarié et au Syndicat constitue une mesure
    disciplinaire.
    18.05 Toute mesure disciplinaire annulée à la suite d’une décision
    de l’Employeur ou d’un arbitre doit être retirée du
    dossier du salarié.
    18.06 Si un salarié est convoqué au bureau de l’Employeur
    pour discuter de sa conduite, il peut, s’il l’exige, être accompagné
    d’un délégué syndical. Dans ce cas, des frais
    de déplacement de cinquante cents (0,50 $) le kilomètre
    sont remboursés au salarié s’il réside à l’extérieur d’un
    rayon de quarante (40) kilomètres de l’endroit où se tient
    la rencontre.
    18.07 Une suspension n’interrompt pas la continuité du service
    d’un salarié.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 57
    18.08 Tout rapport disciplinaire sur un salarié de l’unité de négociation,
    transmis par l’Employeur au ministère de la
    Justice ou à tout autre organisme y découlant, doit être
    transmis à ce salarié et au Syndicat, dans les plus courts
    délais, afi n de leur permettre de faire les représentations
    qui s’imposent, s’il y a lieu.
    18.09 Tout rapport disciplinaire versé au dossier d’un salarié ne
    peut être utilisé aux fi ns de mesures disciplinaires, après
    une période de douze (12) mois.
    ARTICLE 19 : FONDS DE SOLIDARITÉ
    19.01 En regard de la présente section, les parties contractantes
    entendent se conformer à la loi constituant le Fonds de
    solidarité des travailleurs du Québec (F.T.Q.) ci-après
    appelé « le Fonds », à la Loi sur les valeurs mobilières
    (1982, chapitre 48) et à ses règlements, de même qu’à
    toute autre loi et règlement en vigueur applicable lorsque
    le texte de la convention collective ne prévoit aucune disposition
    expresse à cet effet.
    19.02 L’Employeur reconnaît que l’association accréditée, qui
    en a dûment accepté le mandat, agit à titre de représentant
    du Fonds.
    19.03 L’Employeur s’engage à remettre à chaque salarié, lors
    de la première paie suivant la signature de la convention
    collective, une copie du document d’information
    (prospectus) qui lui aura été fourni par le Syndicat
    concernant le Fonds approuvé par la Commission des
    valeurs mobilières du Québec, document qui contient le
    formulaire de souscription du Fonds.
    19.04 Tout salarié qui veut souscrire au Fonds de solidarité
    remplit une demande d’adhésion en complétant et en
    signant le formulaire de souscription et de demande
    de retenue à la source sur le salaire, et en le remettant
    au Syndicat pour qu’il le transmette à l’Employeur.
    58 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    La contribution d’un salarié doit être d’un minimum de
    1,00 $ par paie et toujours d’un multiple de un dollar
    (1,00 $).
    19.05 L’Employeur accepte de retenir à ses frais, pour chaque
    période de paie, le montant indiqué; chaque contribution
    ainsi prélevée est insaisissable et incessible.
    19.06 L’Employeur remet les contributions des salariés au Fonds
    de Solidarité au Syndicat en même temps que les cotisations
    syndicales et indique, avec le document accompagnant
    la remise, le montant contribué par chaque salarié.
    19.07 À la demande du salarié, l’Employeur tient compte dans
    la retenue des impôts fédéral et provincial de l’allégement
    auquel le salarié a droit pour sa contribution au Fonds de
    Solidarité.
    ARTICLE 20 : PRIME D’ASSURANCES
    20.01 L’Employeur s’engage à continuer la pratique déjà établie
    en ce qui concerne le régime d’assurances des salariés,
    et ce, pour toute la durée de la présente convention
    collective. La contribution des salariés pourra être
    modifi ée à la demande du Syndicat.
    ARTICLE 21 : PERMIS D’ABSENCE
    21.01 Une permission d’absence ne dépassant pas trente (30)
    jours civils peut être accordée à tout salarié après entente
    avec son Employeur.
    21.02 Toute permission d’absence de plus de trente (30)
    jours civils mais ne dépassant pas dix-huit (18) mois
    doit être confi rmée par écrit au salarié et au Syndicat.
    Pendant la durée d’une telle permission d’absence,
    le salarié continue d’accumuler l’ancienneté jusqu’à
    concurrence de dix-huit (18) mois.
    21.03 Pendant la durée de toute permission d’absence, le salarié
    continue à accumuler son ancienneté.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 59
    ARTICLE 22 : AFFICHAGE D’AVIS
    22.01 L’Employeur met à la disposition du Syndicat dans ses
    bureaux un tableau d’affi chage accessible par ses salariés
    sur lequel le Syndicat peut affi cher les avis relatifs aux
    élections, réunions et activités sociales du Syndicat. Aucun
    avis ne sera affi ché sans avoir au préalable été signé
    par un représentant autorisé du Syndicat et un représentant
    autorisé de l’Employeur. Six (6) fois par année pour
    chaque accréditation, le Syndicat peut demander à l’Employeur
    d’inclure dans l’enveloppe de paie de chaque
    salarié, une feuille pliée contenant des informations à
    l’intention de ses membres.
    ARTICLE 23 : PERMIS D’AGENT
    23.01 Le salarié doit s’assurer d’être toujours titulaire d’un permis
    d’agent de gardiennage, de procéder à son renouvellement
    à l’intérieur des délais nécessaires et d’acquitter
    les droits annuels fi xés, le tout en conformité avec les dispositions
    de la Loi sur la sécurité privée, L.R.Q., c. S-3.5,
    et de tout règlement adopté en vertu de cette loi.
    23.02 Lorsque le permis d’agent d’un salarié est suspendu
    conformément à la Loi sur la sécurité privée, L.R.Q., c.
    S 3.5 et de tout règlement adopté en vertu de cette loi,
    le salarié doit en informer immédiatement l’Employeur.
    Durant cette période où son permis est suspendu, le salarié
    est automatiquement en suspension administrative
    sans solde. Lorsque le permis d’agent d’un salarié est
    révoqué, le salarié est administrativement congédié en
    application de l’article 11.03 de la convention collective.
    ARTICLE 24 : POURSUITES
    24.01 Poursuites
    L’Employeur fournit, sans frais pour le salarié, les services
    d’un avocat dans les cas de poursuites découlant des
    gestes légaux posés dans le cadre des fonctions normales
    du salarié.
    60 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    24.02 Déplacements
    Lorsqu’un salarié doit se déplacer, à la demande de son
    Employeur, pour des rencontres au bureau de l’Employeur,
    dans un bureau d’avocat ou ailleurs, tous les
    frais inhérents raisonnables lui seront remboursés, sur
    production de pièces justifi catives, et il sera payé à son
    taux horaire régulier pour les heures consacrées à ces
    rencontres.
    ARTICLE 25 : LANGUE DE TRAVAIL
    25.01 La langue de travail pour fi ns de communication interne
    avec l’Employeur est le français de même que tout ordre
    ou commandement de l’agence sont donnés en français.
    ARTICLE 26 : DURÉE
    26.01 En ce qui concerne les clauses monétaires ce qui inclut
    notamment les articles 3.01 a), b), c) d) et la contribution
    REER, la convention collective de travail ne prendra effet
    qu’à partir de l’entrée en vigueur, par la publication dans la
    Gazette offi cielle du Québec, des modifi cations au décret
    des Agents de sécurité qui se terminera le 30 juin 2017 et
    conditionnellement à ce que ledit Décret refl ète les modifi –
    cations souhaitées par les parties aux clauses monétaires.
    À défaut, les parties devront retourner en négociation sur
    l’ensemble des clauses monétaires. En ce qui concerne
    les autres clauses elles prendront effet à la signature de la
    convention collective et se termineront le 1er juillet 2022.
    26.02 Les parties aux présentes conviennent que toutes les
    dispositions de la convention collective s’appliqueront
    jusqu’à son renouvellement ou jusqu’à ce que l’une ou
    l’autre des parties se prévale de son droit, soit à la grève
    ou au lock-out.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 61
    EN FOI DE QUOI, les parties ont signé à Montréal ce 20e
    jour de juin 2018.
    62 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    ANNEXE « A »
    PRIMES ET SALAIRES
    30/06/2018 :
    ou la date d’entrée en vigueur
    du décret si postérieure à
    cette date
    17,74 $ (incluant 0,03 $ pour
    le permis d’agent)
    29/06/2019 :
    28/06/2020 :
    03/07/2021 :
    02/07/2022
    18,04 $
    18,34 $
    18,64 $
    18,99 $
    REER COLLECTIF : a) L’Employeur contribue au régime enregistré
    d’épargne retraite collectif (« REER collectif
    ») administré par le comité paritaire.
    b) La contribution obligatoire de l’Employeur
    au REER collectif est de dix sous (0,10 $)
    de l’heure payé au salarié dont le statut
    est salariés permanents A01 et à temps
    partiel A02.
    c) L’Employeur doit transmettre au comité
    paritaire, au plus tard le quinzième jour de
    chaque mois, sa contribution REER collectif
    pour le mois qui précède ainsi que
    toute contribution volontaire du salarié, s’il
    y a lieu.
    d) Les paragraphes a) et c) ne s’appliquent
    plus aux salariés ayant atteint l’âge de 71
    ans. Par contre, la contribution obligatoire
    prévue au paragraphe b) doit être payé au
    salarié à titre de bénéfi ce.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 63
    PRIME P1 : Agent ayant une formation spéciale pour combattre
    les incendies et qui, à la demande d’un
    client ou de l’Employeur, est membre de son
    équipe chargée de combattre les incendies.
    Salaire de base plus une prime de 0,35$.
    PRIME P2 : Agents ayant comme fonction d’utiliser un radar,
    d’émettre des constats d’infraction ou des
    contraventions relatifs au stationnement, aux
    parcomètres, à la Loi concernant la lutte contre
    le tabagisme ou de toute autre loi et règlement.
    Salaire de base plus une prime de 0,55 $.
    PRIME P3 : a) Agent d’intervention affecté à une institution à
    vocation exclusivement psychiatrique, ou à un
    département psychiatrique d’une institution à
    vocation générale et qui, dans l’exercice normal
    et habituel de ses fonctions, est appelé
    à intervenir physiquement auprès des bénéfi
    ciaires, y compris celui qui accompagne un
    bénéfi ciaire lors de ses déplacements;ou
    b) Agent affecté à un centre d’accueil de réadaptation
    de délinquants en vertu de la Loi sur le
    système de justice pénale pour adolescents et
    qui, dans l’exercice normal et habituel de ses
    fonctions, est appelé à intervenir physiquement
    auprès des bénéfi ciaires, y compris celui qui
    accompagne un bénéfi ciaire lors de ses déplacements;
    ou
    c) Agent ayant comme fonction la garde ou transport
    de détenus adultes.
    d) Agent qui oeuvre dans un établissement de santé
    et qui, à la demande du client, est appelé à intervenir
    physiquement auprès de personne dans
    l’exercice normal et habituel de ses fonctions.
    Salaire de base plus une prime de 1,25 $.
    64 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    PRIME P4 : a) Agent à qui on demande d’effectuer la tâche
    de secouriste ou RCR comme condition d’emploi
    sur un site.
    Salaire de base plus une prime de 0,40 $.
    b) Agent à qui on demande d’utiliser un défi brillateur
    cardiaque comme condition d’emploi sur un site.
    Salaire de base plus une prime de 0,20 $.
    PRIME P5 : Agent affecté à la tâche de signaleur routier, à l’exception
    de ceux régis par le Décret de l’industrie
    de la construction et le Décret sur l’industrie de la
    signalisation sur les chemins routiers du Québec.
    Salaire de base plus une prime de 0,50 $.
    PRIME P6 : Agent travaillant avec une arme.
    Salaire de base plus une prime de 2,50 $.
    PRIME P7 : Agent ayant besoin d’un abri et qui doit utiliser
    son automobile à cet effet.
    Salaire de base plus une prime de 2,00 $.
    PRIME P9 : Agents à qui on ne fournit pas d’uniforme.
    Salaire de base plus une prime de 0,15 $.
    PRIME P10 : Agent pour lequel on exige une attestation ASP.
    Salaire de base plus une prime de 0,25 $.
    CLASSE B : Agent chargé de diriger ou de surveiller un ou
    plusieurs salariés de CLASSE A et B.
    L’agent de CLASSE B reçoit 0,25 $ de plus
    l’heure que le taux horaire accordé au salarié le
    mieux rémunéré qu’il a sous sa surveillance ou
    direction. Le taux horaire ne comprend pas les
    primes.
    *Plus d’une prime à la fois peuvent être applicables.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 65
    ANNEXE « B »
    ARBITRES
    Liste des arbitres pour la région de Montréal :
    • Andrée St-Georges
    • André Rousseau
    • Richard Bertrand
    • Joëlle L’Heureux
    • François Blais
    • Éric Lévesque
    • Richard Marcheterre
    • Pierre Georges Roy
    • Claire Brassard
    Liste des arbitres pour la région de Québec :
    • Claire Brassard
    • Martin Racine
    • Jean-François Lafarge
    • Côme Poulin
    • Bruno Leclerc
    • Éric Lévesque
    66 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    ANNEXE « C »
    LETTRE D’ENTENTE
    Système informatique du rapport mensuel de paye
    Pour l’application de l’article 5.05, la partie patronale accepte de
    collaborer avec la partie syndicale pour l’implantation du système
    informatique du rapport mensuel de paie.
    Le Syndicat remboursera les frais réels d’implantation du système
    informatique du rapport mensuel de paie.
    EN FOI DE QUOI, les parties ont signé à Montréal ce 20e jour de
    juin 2018.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 67
    ANNEXE « D»
    RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL
    ET QUÉBEC
    68 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 69
    ANNEXE « E »
    LETTRE D’ENTENTE
    Mesures transitoires suite au changement des défi nitions de
    salariés permanents A01 et salariés permanent A02
    CONSIDÉRANT les nouvelles défi nitions des salariés permanents
    A01 (Article 3.01 b)).
    CONSIDÉRANT que ces nouvelles défi nitions doivent être intégrées
    au Décret des agents de sécurité (« Décret ») (Article 25.01).
    CONSIDÉRANT que les parties ignorent la date d’entrée en vigueur
    des modifi cations dudit Décret.
    CONSIDÉRANT que les parties souhaitent éviter toute problématique
    d’application en lien avec les changements des défi nitions.
    LES PARTIES CONVIENNENT DE CE QUI SUIT :
  22. Salarié qui aura le statut de salarié permanent A01 à la
    date d’entrée en vigueur du Décret et qui est à l’emploi
    de l’Employeur le 31 octobre :
    1.1 Le salarié qui aura le statut de salarié permanent
    A01 (en fonction de la défi nition prévue à
    l’article 3.01 b) de la convention collective 2012
    2017) à la date d’entrée en vigueur du Décret
    se verra payer au plus tard le 10 décembre le
    solde, le cas échéant, du deux pour cent (2 %)
    acquis entre le 1er novembre et la date d’entrée
    en vigueur dudit Décret.
    70 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    1.2 Le salarié qui aura le statut de salarié permanent
    A01 à la date d’entrée en vigueur du Décret
    et qui sera disponible à travailler en tout
    temps jusqu’à concurrence de quarante (40)
    heures de travail par semaine, conservera ce
    statut jusqu’au 31 octobre suivant la date d’entrée
    en vigueur du Décret, date à laquelle l’Employeur
    déterminera si le salarié a réalisé, en
    prenant en considération les congés et permissions
    d’absence prévus à la convention collective,
    les congés prévus à la loi et les absences
    autorisées par l’Employeur, en moyenne trente
    (30) heures de travail par semaine entre la date
    d’entrée en vigueur du Décret et le 31 octobre
    suivant la date d’entrée en vigueur dudit Décret.
    1.2.1 Si tel est le cas, le salarié se verra octroyer
    le statut de salarié permanent
    A01 à nouveau et payer, au plus tard
    le 10 décembre, deux pour cent (2
    %) du salaire gagné pour les heures
    travaillées (incluant l’indemnité des
    jours fériés, excluant les primes)
    entre la date d’entrée en vigueur du
    Décret et le 31 octobre suivant l’entrée
    en vigueur dudit Décret.
    1.2.2 Si tel n’est pas le cas, le salarié aura
    alors le statut de salarié permanent
    A02 et n’aura donc pas droit au
    deux pour cent (2 %) du salaire gagné
    pour les heures travaillées entre
    l’entrée en vigueur du Décret et le 31
    octobre suivant l’entrée en vigueur
    dudit Décret.
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 71
  23. Salarié qui n’aura pas le statut de salarié permanent A01
    à la date d’entrée en vigueur du Décret et qui est à l’emploi
    de l’Employeur le 31 octobre :
    2.1 L’Employeur paiera également au plus tard le
    10 décembre, deux pour cent (2 %) du salaire
    gagné pour les heures travaillées (incluant l’indemnité
    des jours fériés, excluant les primes)
    entre la date d’entrée en vigueur du Décret et
    le 31 octobre suivant l’entrée en vigueur dudit
    Décret au salarié qui se verra octroyer le 1er
    novembre suivant l’entrée en vigueur du Décret
    le statut de salarié permanent A01 conformément
    à la nouvelle défi nition prévue à l’article
    3.01 b) de la convention collective.
    Exemple :
    À titre d’exemple, si le Décret devait entrer en vigueur le 15 février
    2019, le salarié qui a le statut de salarié permanent A01 (en fonction
    de la défi nition prévue à l’article 3.01 b) de la convention collective
    2012 2017) à la date de l’entrée en vigueur du Décret se verra payer
    au plus tard le 10 décembre 2019, le solde, le cas échéant, du deux
    pour cent (2 %) acquis entre le 1er novembre 2018 et le 14 février
    2019 (1.1 susmentionné).
    L’Employeur paiera également au plus tard le 10 décembre 2019
    deux pour cent (2 %) du salaire gagné pour les heures travaillées
    entre le 15 février 2019 et le 31 octobre 2019 au salarié qui se verra
    octroyer le 1er novembre 2019 le statut de salarié permanent A01
    conformément à la nouvelle défi nition prévue à l’article 3.01 b) de la
    convention collective (1.2.1 ou 2.1 susmentionné).
  24. Dans l’éventualité où le Décret entrerait en vigueur entre
    le 1er novembre et le paiement devant être effectué au
    plus tard le 10 décembre selon l’article 16.02 c) de la
    convention collective 2012 2017, il est de la compréhension
    des parties que la mécanique susmentionnée trouvera
    application l’année suivante.
    72 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    Exemple :
    À titre d’exemple, si le Décret devait entrer en vigueur le 15 novembre
    2018, le salarié permanent A01 (en fonction de la défi nition
    prévue à l’article 3.01 b) de la convention collective 2012 2017) à la
    date d’entrée en vigueur du Décret se verra payer au plus tard le 10
    décembre 2018 le solde du montant cumulatif auquel il a droit selon
    l’article 16.02 c) de la convention collective 2012 2017.
    Le 10 décembre 2019 au plus tard, il se verra payer le solde, le cas
    échéant du deux pour cent (2 %) acquis entre le 1er novembre 2018
    et le 14 novembre 2018 (1.1 susmentionné).
    L’Employeur paiera également au plus tard le 10 décembre 2019
    deux pour cent (2 %) du salaire gagné pour les heures travaillées
    entre le 15 novembre 2018 et le 31 octobre 2019 au salarié qui se
    verra octroyer le 1er novembre 2019 le statut de salarié permanent
    A01 conformément à la nouvelle défi nition prévue à l’article 3.01 b)
    de la convention collective (1.2.1 ou 2.1 susmentionné).
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 73
    EN FOI DE QUOI, les parties ont signé à Montréal, ce 20e jour
    de juin 2018
    74 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    CALENDRIER
    2018-2022
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 75
    SEPTEMBRE 2018
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    25 26 27 28 29 30 1
    2 3 4 5 6 7 8
    9 10 11 12 13 14 15
    16 17 18 19 20 21 22
    23 24 25 26 27 28 29
    30 1 2 3 4 5 6
    76 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    OCTOBRE 2018
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    30 1 2 3 4 5 6
    7 8 9 10 11 12 13
    14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 31 1 2 3
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 77
    NOVEMBRE 2018
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    28 29 30 31 1 2 3
    4 5 6 7 8 9 10
    11 12 13 14 15 16 17
    18 19 20 21 22 23 24
    25 26 27 28 29 30 1
    78 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    DÉCEMBRE 2018
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    25 26 27 28 29 30 1
    2 3 4 5 6 7 8
    9 10 11 12 13 14 15
    16 17 18 19 20 21 22
    23 24 25 26 27 28 29
    30 31 1 2 3 4 5
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 79
    JANVIER 2019
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    30 31 1 2 3 4 5
    3 7 8 9 10 11 12
    13 14 15 16 17 18 19
    20 21 22 23 24 25 26
    27 28 29 30 31 1 2
    80 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    FÉVRIER 2019
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    27 28 29 30 31 1 2
    3 4 5 6 7 8 9
    10 11 12 13 14 15 16
    17 18 19 20 21 22 23
    24 25 26 27 28 1 2
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 81
    MARS 2019
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    24 25 26 27 28 1 2
    3 4 5 6 7 8 9
    10 11 12 13 14 15 16
    17 18 19 20 21 22 23
    24 25 26 27 28 29 30
    31 1 2 3 4 5 6
    82 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    AVRIL 2019
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    31 1 2 3 4 5 6
    7 8 9 10 11 12 13
    14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 1 2 3 4
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 83
    MAI 2019
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    28 29 30 1 2 3 4
    5 6 7 8 9 10 11
    12 13 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 30 31 1
    84 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    JUIN 2019
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    26 27 28 29 30 31 1
    2 3 4 5 6 7 8
    9 10 11 12 13 14 15
    16 17 18 19 20 21 22
    23 24 25 26 27 28 29
    30 1 2 3 4 5 6
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 85
    JUILLET 2019
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    30 1 2 3 4 5 6
    7 8 9 10 11 12 13
    14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 31 1 2 3
    86 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    AOÛT 2019
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    28 29 30 31 1 2 3
    4 5 6 7 8 9 10
    11 12 13 14 15 16 17
    18 19 20 21 22 23 24
    25 26 27 28 29 30 31
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 87
    SEPTEMBRE 2019
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    1 2 3 4 5 6 7
    8 9 10 11 12 13 14
    15 16 17 18 19 20 21
    22 23 24 25 26 27 28
    29 30 1 2 3 4 5
    88 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    OCTOBRE 2019
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    29 30 1 2 3 4 5
    6 7 8 9 10 11 12
    13 14 15 16 17 18 19
    20 21 22 23 24 25 26
    27 28 29 30 31 1 2
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 89
    NOVEMBRE 2019
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    27 28 29 30 31 1 2
    3 4 5 6 7 8 9
    10 11 12 13 14 15 16
    17 18 19 20 21 22 23
    24 25 26 27 28 29 30
    90 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    DÉCEMBRE 2019
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    1 2 3 4 5 6 7
    8 9 10 11 12 13 14
    15 16 17 18 19 20 21
    22 23 24 25 26 27 28
    29 30 31 1 2 3 4
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 91
    JANVIER 2020
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    29 30 31 1 2 3 4
    5 6 7 8 9 10 11
    12 13 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 30 31 1
    92 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    FÉVRIER 2020
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    26 27 28 29 30 31 1
    2 3 4 5 6 7 8
    9 10 11 12 13 14 15
    16 17 18 19 20 21 22
    23 24 25 26 27 28 29
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 93
    MARS 2019
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    1 2 3 4 5 6 7
    8 9 10 11 12 13 14
    15 16 17 18 19 20 21
    22 23 24 25 26 27 28
    29 30 31 1 2 3 4
    94 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    AVRIL 2020
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    29 30 31 1 2 3 4
    5 6 7 8 9 10 11
    12 13 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 30 1 2
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 95
    MAI 2020
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    26 27 28 29 30 1 2
    3 4 5 6 7 8 9
    10 11 12 13 14 15 16
    17 18 19 20 21 22 23
    24 25 26 27 28 29 30
    31 1 2 3 4 5 6
    96 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    JUIN 2020
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    31 1 2 3 4 5 6
    7 8 9 10 11 12 13
    14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 1 2 3 4
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 97
    JUILLET 2020
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    28 29 30 1 2 3 4
    5 6 7 8 9 10 11
    12 13 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 30 31 1
    98 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    AOÛT 2020
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    26 27 28 29 30 31 1
    2 3 4 5 6 7 8
    9 10 11 12 13 14 15
    16 17 18 19 20 21 22
    23 24 25 26 27 28 29
    30 31 1 2 3 4 5
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 99
    SEPTEMBRE 2020
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    30 31 1 2 3 4 5
    6 7 8 9 10 11 12
    13 14 15 16 17 18 19
    20 21 22 23 24 25 26
    27 28 29 30 1 2 3
    100 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    OCTOBRE 2020
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    27 28 29 30 1 2 3
    4 5 6 7 8 9 10
    11 12 13 14 15 16 17
    18 19 20 21 22 23 24
    25 26 27 28 29 30 31
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 101
    NOVEMBRE 2020
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    1 2 3 4 5 6 7
    8 9 10 11 12 13 14
    15 16 17 18 19 20 21
    22 23 24 25 26 27 28
    29 30 1 2 3 4 5
    102 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    DÉCEMBRE 2020
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    29 30 1 2 3 4 5
    6 7 8 9 10 11 12
    13 14 15 16 17 18 19
    20 21 22 23 24 25 26
    27 28 29 30 31 1 2
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 103
    JANVIER 2021
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    27 28 29 30 31 1 2
    3 4 5 6 7 8 9
    10 11 12 13 14 15 16
    17 18 19 20 21 22 23
    24 25 26 27 28 29 30
    31 1 2 3 4 5 6
    104 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    FÉVRIER 2021
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    31 1 2 3 4 5 6
    7 8 9 10 11 12 13
    14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 1 2 3 4 5 6
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 105
    MARS 2021
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    28 1 2 3 4 5 6
    7 8 9 10 11 12 13
    14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 31 1 2 3
    106 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    AVRIL 2021
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    28 29 30 31 1 2 3
    4 5 6 7 8 9 10
    11 12 13 14 15 16 17
    18 19 20 21 22 23 24
    25 26 27 28 29 30 1
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 107
    MAI 2021
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    25 26 27 28 29 30 1
    2 3 4 5 6 7 8
    9 10 11 12 13 14 15
    16 17 18 19 20 21 22
    23 24 25 26 27 28 29
    30 31 1 2 3 4 5
    108 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    JUIN 2021
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    30 31 1 2 3 4 5
    6 7 8 9 10 11 12
    13 14 15 16 17 18 19
    20 21 22 23 24 25 26
    27 28 29 30 1 2 3
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 109
    JUILLET 2021
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    27 28 29 30 1 2 3
    4 5 6 7 8 9 10
    11 12 13 14 15 16 17
    18 19 20 21 22 23 24
    25 26 27 28 28 30 31
    110 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    AOÛT 2021
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    1 2 3 4 5 6 7
    8 9 10 11 12 13 14
    15 16 17 18 19 20 21
    22 23 24 25 26 27 28
    29 30 31 1 2 3 4
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 111
    SEPTEMBRE 2021
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    29 30 31 1 2 3 4
    5 6 7 8 9 10 11
    12 13 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 30 1 2
    112 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    OCTOBRE 2021
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    26 27 28 29 30 1 2
    3 4 5 6 7 8 9
    10 11 12 13 14 15 16
    17 18 19 20 21 22 23
    24 25 26 27 28 29 30
    31 1 2 3 4 5 6
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 113
    NOVEMBRE 2021
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    31 1 2 3 4 5 6
    7 8 9 10 11 12 13
    14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 1 2 3 4
    114 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    DÉCEMBRE 2021
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    28 29 30 1 2 3 4
    5 6 7 8 9 10 11
    12 13 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 30 31 1
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 115
    JANVIER 2022
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    26 27 28 29 30 31 1
    2 3 4 5 6 7 8
    9 10 11 12 13 14 15
    16 17 18 19 20 21 22
    23 24 25 26 27 28 29
    30 31 1 2 3 4 5
    116 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    FÉVRIER 2022
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    30 31 1 2 3 4 5
    6 7 8 9 10 11 12
    13 14 15 16 17 18 19
    20 21 22 23 24 25 26
    27 28 1 2 3 4 5
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 117
    MARS 2022
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    27 28 1 2 3 4 5
    6 7 8 9 10 11 12
    13 14 15 16 17 18 19
    20 21 22 23 24 25 26
    27 28 29 30 31 1 2
    118 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    AVRIL 2022
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    27 28 29 30 31 1 2
    3 4 5 6 7 8 9
    10 11 12 13 14 15 16
    17 18 19 20 21 22 23
    24 25 26 27 28 29 30
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 119
    MAI 2022
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    1 2 3 4 5 6 7
    8 9 10 11 12 13 14
    15 16 17 18 19 20 21
    22 23 24 25 26 27 28
    29 30 31 1 2 3 4
    120 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    JUIN 2022
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    29 30 31 1 2 3 4
    5 6 7 8 9 10 11
    12 13 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 30 1 2
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 121
    JUILLET 2022
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    26 27 28 29 30 1 2
    3 4 5 6 7 8 9
    10 11 12 13 14 15 16
    17 18 19 20 21 22 23
    24 25 26 27 28 29 30
    31 1 2 3 4 5 6
    122 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    AOÛT 2022
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    31 1 2 3 4 5 6
    7 8 9 10 11 12 13
    14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 31 1 2 3
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 123
    SEPTEMBRE 2022
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    28 29 30 31 1 2 3
    4 5 6 7 8 9 10
    11 12 13 14 15 16 17
    18 19 20 21 22 23 24
    25 26 27 28 29 30 1
    124 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    OCTOBRE 2022
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    25 26 27 28 29 30 1
    2 3 4 5 6 7 8
    9 10 11 12 13 14 15
    16 17 18 19 20 21 22
    23 24 25 26 27 28 29
    30 31 1 2 3 4 5
    Métallos SL8922 Convention collective 2017-2022 125
    NOVEMBRE 2022
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    30 31 1 2 3 4 5
    6 7 8 9 10 11 12
    13 14 15 16 17 18 19
    20 21 22 23 24 25 26
    27 28 29 30 1 2 3
    126 Convention collective 2017-2022 Métallos SL8922
    DÉCEMBRE 2022
    Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
    27 28 29 30 1 2 3
    4 5 6 7 8 9 10
    11 12 13 14 15 16 17
    18 19 20 21 22 23 24
    25 26 27 28 29 30 31
    127
    Pour toutes informations, communiquez avec
    nous. Voici nos coordonnées :
    Montréal :
    Tél : 514 522-8922 • 1 800 361-2914
    Téléc : 514 522-5220
    Courriel : 8922m@uasq8922.org
    Adresse : 4115, rue Ontario Est, bur. 310
    Montréal QC H1V 1J7
    Québec :
    Tél. : 418 622-8044 • 1 800 463-2632
    Téléc. : 418 622-8091
    Courriel : 8922q@uasq8922.org
    Adresse : 5000 boul. des Gradins, bureau 300
    Québec QC G2J 1N3
    http://www.uasq8922.org
    NOUS SOMME LÀ POUR VOUS…
    PARTOUT AU QUÉBEC

Les criminalités de la démocratie occidentale: y aurait-il une guerre raciale derrière tous les agissements des occidentaux? : texte écrit par Hermann Cebert

16 février 2020

Les idéaux des lumières étaient porteurs d’espoir
On imaginait le progrès du savoir et des connaissances
La science et la technique annonciatrices de changements
Promesses de liberté, égalité, fraternité et séparation des pouvoirs
Comme garantie, fondement et principe de la démocratie

Pourtant, en même temps, en Afrique, en Asie, en Amérique C’étaient de grandes croisades, la chasse aux hommes, On attrapait des êtres humains pour les soumettre à l’esclavage, Les mains liées, les pieds dans les fers et soumis aux fouets Les colonies son nées, mais surtout, tout par et pour les métropoles

Oui, on enchaînait des humains réduits esclaves que l’on exploitait servilement, on les abusait moralement et physiquement Car c’est ainsi, que l’homme qui se dit civilisé Rabaissait et diminuait l’homme dit sauvage
L’homme dit Inférieur, barbare, primitif ou animal

Par les armes, au nom des armes et pour le bien de soi L’homme dominait l’homme, l’homme exploitait l’homme
Pour cela, il se croit surélever pour se croire supérieur Parce qu’il se dit développé, intelligent, raisonné et croyant
Mais, au nom de Dieu, de la religion, il tue, détruit, et il fait la guerre

Par ailleurs, en observant les comportements de certains animaux, Il invente l’individualisme, le capitalisme et le commerce Mais il prétend adoucir les mœurs et enrichir les nations
Au nom du capitalisme, ses idéologies et du marché on envahit
On occupe des territoires, on soumet des peuple et l’on tue encore

Mais c’est ailleurs qu’il faut y aller pour mieux comprendre Les dégâts, les inégalités, les souffrances et les misères De l’individualisme, du capitalisme, du libéralisme occidental
Là développement et