Quels sont les scenarios en arriere de la violence Étatique et systematique du gouvernement de Jovenel Moise en haiti actuellement


Lorsque les gouvernements, démocratiquement élus en Haïti, essayent de faire des changements en Haïti et surtout, lorsque des gouvernements progressistes essayent d’établir des règles, des principes pour améliorer le sort de tous les haïtiens en voulant éliminer la corruption, la violence dans le commerce, dans les frais de douane, dans le détournement des fonds publics ou encore, en faisant en sorte que tous puissent contribuer à l’enrichissement du pays, les classes dominantes plus particulièrement les hommes et les femmes d’affaires en Haïti, s’organisent en syndicat, payent des groupes de lobbys internationaux pour solliciter de grandes sanctions contre ces gouvernements auprès des grandes puissances du monde. Comme résultats de ces actions de salissages, les grandes puissances, les organisations internationales provoquent l’effondrement de ces bons gouvernements ou bien elles poussent les dirigeants de ces gouvernements à partir pour l’exile. Aujourd’hui, nous connaissons ces vieilles méthodes pour faire entendre nos voix, cette pétition c’est cette méthode. Utilisons cette pétition pour lutter pacifiquement en invitant les autres à se solidariser avec nous.

En effet, mes chers lecteurs, vous avez déjà remarqué depuis le 1ier juillet 2021, que j’ai lancé une pétition contre le dépérissement du climat politique, économique, social et culturel du pays de Haïti comme une façon à moi de contribuer à la stabilité et à la reprise en main du pays. Il s’agit de l’une des diverses manières de s’impliquer dont chacun peut apporter son grain de sel afin que les choses aillent beaucoup mieux pour le peuple haïtien, férocement appauvri et complètement abandonné aux mains d’un président, Jovenel Moïse, et de sa bande de gangs et de criminels qui sèment la terreur, le deuil et les saccages des biens privés dans le pays.

Cela étant dit, puisque je vous sollicite à signer ma pétition, je crois qu’il est de mon devoir de partager avec vous ma lecture de la situation politique en Haïti afin de bien savoir dans quoi vous embarquez avec moi afin que vous compreniez que je n’utiliserai jamais votre appui à d’autres fins que de dénoncer un régime criminel imposé par un président mêlé dans le vol, dans le gaspillage des fonds publics de Haïti, dans le kidnapping et l’extorsion avec ses propres gangs, dont il cautionne avec son propre Parti politique PHTK tous les actes de violence qui se font dans le pays.

Vous pouvez joindre votre voix à ma voix et à celles de plusieurs autres pour donner une plus grande ampleur à la pétition en copier/coller les liens suivants:  »Appel au Secours du Peuple de Haïti » que vous pouvez faire via mon blog  »Le Vrai Discours Actuel de Hermann Cebert«  ou sur ma page Facebook:  »Haziel Levraidiscoursactuel Cahéthel-Poyel  » ou encore directement sur le Site : »Change.org. Il ne suffit pas de faire de très grandes choses pour changer le monde, votre clique/click peut déjà faire toute la différence. Faites-le maintenant. Je compte sur vous.

Par ailleurs, en parlant de la lecture que j’ai faite de la situation actuelle de Haïti, les lignes qui suivent vous présentent LES SCENARIOS EN ARRIERE DE LA VIOLENCE ETATIQUE ET SYSTEMATIQUE DU GOUVERNEMENT DE JOVENEL MOISE EN HAITI ACTUELLEMENT. Pour le reste, à vous de voir et d’établir liens entre cette violence systématique que je semble comprendre et peut-être, un certain agenda ou conditionnement à une occupation ou annexion du pays. Je ne prétend pas que ma lecture est parfaite mais c’est la mienne et, c’est sur cette base que je crois qu’il temps pour moi de lancer cette pétition. Si votre lecture est différente de la mienne, faites-moi ou laissez-moi un commentaire peut-être que je l’adopterai pour faire avancer la cause avec vos idées. Bonne lecture.

Avez-vous visionné une vidéo montrant un homme d’affaires américain du Texas qui nous explique comment il va transformer l’Île de la Gonâve en site touristique et site de villégiature pour les retraités américains comme si ce bout de territoire du pays appartenait déjà à son entreprise. Pourquoi le peuple ne sait toujours rien sur la manière que les groupes au pouvoir entendent vendre à rabais l’ensemble du pays aux étrangers tout en oubliant les grands sacrifices que nous avons fait pour avoir cette terre à nous aujourd’hui?

Ne pensez-vous pas que tous les problèmes dans lesquels on est entrain d’enfoncer le pays chaque jour pourraient être un conditionnement pour que les puissances viennent occuper ou annexer le pays et ce faisant, ils créent toutes les conditions pour que nos propres frères, nos propres sœurs participent à cette déchéance du pays?

Prenez votre temps pour observer ce qui va se passer durant les huit prochains mois et vous comprendrez qu’il y avait anguille sous roche lorsque la violence sera à son maximum et que plus personne n’osera sortir dans les rues même pour aller acheter du pain et du sucre et ce, s’ils arrivent vraiment à avoir cet argent. Notre effondrement est en marche et sous le regard indifférent de toute la communauté internationale. Cette communauté internationale nous inflige leur grande cruauté comme ils l’ont fait au peuple Somalien, au peuple du Yémen, au peuple de la Lybie, au peuple de la Syrie et aujourd’hui, c’est encore elle qui supporte cette innommable situation.

Avez-vous remarqué depuis un certain temps que des individus qui se sont infiltrés dans certaines manifestations populaires en Haiti et qui choisissent bien souvent de hisser le drapeau noir et rouge que François Duvalier avait imposé au pays. En même temps, Nicolas François Duvalier qui n’a jamais travaillé dans toute sa vie mais qui possèdent plus de 900 millions de dollars qu’il a hérité de son père et qui avaient été cachés dans les banques américaine affiche publiquement qu’il est candidat à la présidence. Croyez-vous que c’est un hasard? Déjà il y a plusieurs rumeurs qui circulent concernant des dépôts d’armes que non père et les duvaliéristes avaient caché dans le pays sont en train d’être distribués à des groupes de gangs du PHTK et de Jovenel Moïse lui-même en personne?

De même, avez-vous remarqué des magasins de Reginald Boulos brûlent sans qu’il ne dénonce personne alors que nous savons que les sommes d’argent qu’il investit dans le pays ce sont des prêts qu’il a contractés auprès de ONA tout comme, sur plusieurs pages internet et dans toutes les stations de radio, il ne fait que se préparer pour les prochaines élection? Tout le monde se souvient que son père était associé à plusieurs grands projets de l’ambassade américaine dans les années 1990. Serait-il le prochain candidat à la présidence pour le compte des États-Unis? Nous ne pensons pas avoir des problèmes avec la candidature de Boulos ou de n’importe quel autre bourgeois, mais qu’il puisse s’entendre à merveille avec les gangs qui sèment la terreur dans le pays malgré que ce sont ces gangs qui ont détruits ses biens privés alors que il reste muet sur ces groupes nous semble mériter quelques questions, n,est-ce pas?

Vous souvenez-vous encore de Joseph Michel Martelly et, rappelez-vous encore la dernière fois que le clan de Martelly, de Laurent Lamothe se sont prononcés contre la violence et la terreur que Jovenel Moise et ses sbires ont imposé au pays surtout dans les quartiers les plus pauvres du pays?

Vous souvenez-vous, d’un groupe de jeunes kidnappeurs que la police nationale de Haïti avait arrêté dont l’un deux se défendait de ne pas être un kidnappeur tandis que il s’identifiait comme un prostitué homosexuel et qu’il se trouvait au mauvais endroit et au mauvais moment? Cette tranche de cette arrestation n’a pas fait grands bruits pourtant, qu’il en disait beaucoup sur le rôle et l’importance de la sexualité dans le climat de violence dans le pays. D’ailleurs nous savons très bien comment l’homosexualité est un tabous dans le pays. Pourquoi le jeune avait préféré se faire passer pour un prostitué homosexuel qu’un membre en règle du groupe des bandits et des kidnappeurs?

À ce propos, nous avons des témoignages qui montrent ce que vont faire certains jeunes en république dominicaine et une blogueuse qui vit là-bas nous rapporte régulièrement le sort qui est réservé à ces jeunes qui sous couvert d’aller étudier à Saint-Domingue se livrent à la prostitution féminine et masculine. Mais au pays même, il y a plusieurs cas de jeunes qui sont tombés dans la vente de leurs corps aux militaires de l’ONU et aux soldats américains parfois pour un simple cellulaire ou pour manger.

Tout aussi vraie, une histoire qui m’avait été racontée par un jeune père de famille qui travaillait pour un bourgeois mulâtre qui aurait vécu très proche des Duvalier et qui aurait proposé à ce jeune père de famille de lui coucher tandis que lui, il s’occuperait de lui et de toute sa famille. Que dire, dans les milieux riches du pays, le nombre de jeunes filles et garçons bourgeois qui sont violés par des proches ou des amis de leurs parents en les laissant avec des familles où l’on savait qu’il y avait des abuseurs et des pédophiles juste pour obtenir des faveurs financières, c’est la traite des enfants au sein de la bourgeoisie de Haïti et personne n’en parle. On parle même de ce qui semblait se pratiquer dans les coulisses du pouvoir de Duvalier et chez Jean-Claude Duvalier.

Connaissez-vous, un seul parmi les soi-disant chefs de gang qui sèment la terreur et le désespoir dans le pays qui a les moyens d’importer des armes de guerre dans le pays et qui, pourtant se promènent tout en s’exhibant sans aucune crainte dans le pays et parfois, aux sus et au vus de tout le monde y compris le chef de la police ou du ministre de l’interieur dont le père Edner Day était un assassin et criminel notoire. Avez-vous pris le temps d’examiner leurs surnoms, ils ont tous rapports avec leurs conditions misérables ou dans lesquelles ils sont venus au monde.

Tout aussi également, avez-vous remarqué que non seulement les bandits du regime de Jovenel Moise, se mettent maintenant à détruire les maisons des pauvres dans les quartiers les plus pauvres et qui constituent des zones stratégiques pour le commerce et les grands hotels. Pensez-vous que c’est toujours un hasard que des pauvres massacrent des pauvres alors que dès qu’ils tentent de s’en prendre aux riches du pays, on arrive à les arrêter voire les tuer. On les juge par une balle à la tête et la justice dans cela, elle est morte ça fait déjà très longtemps.

Avez-vous suivi les interventions policières à Laboule 12, dans les hauteurs de Petion-ville, gros ghetto de la bourgeoisie mulâtre et blanche du pays qui habituellement, lorsque leurs intérêts sont apparemment menacés, monte des comites et leurs groupes de lobby pour s’adresser aux gouvernements du monde entier pour solliciter des interventions internationales ( 1991, 2004 avec le groupe 184 et consort). Quels ont été les dernières demarches de cette bourgeoisie qui au final a decide de ne pas voler au secours du peuple haïtien leur propre pays pour en faire une succursale des puissances étrangères et en meme temps une porcherie comme si elle concrétisait les objectifs de Donald TRUMP, un trou de marde.

Avez-vous remarqué que Joe Biden, l’actuel president des Etats-Unis s’est déclaré l’héritier de Franklin Delano Roosevelt celui-la même qui avait pour objectif de nous maintenir divisé l’un envers l’autre parce que nous sommes des nègres. Pensez-vous qu’il y a un lien entre toutes ces situations et toutes ces positions ainsi que toutes ces absences de positions publiques sur l’enlisement et la déconfiture de la situation politique, économique, sociale et culturelle dans le pays.

Observer, dans les prochains jours et les prochains mois pour voir les pions qui vont se déplacer sur la scene politique de Haiti. Suivez activement les différents acteurs que jai cités et dont je relève certaines de leurs conduites. Continuez de jeter vos regards sur les divers milliers d’haitiens qui continuent de quitter le pays alors que la grande majorité d’entre eux n’arriveront pas à destination puisque, c’est le sort qu’on leur en reserve une fois rendus pour eux sur les routes du Mexique, de l’Équateur et des Etats-Unis.

Pensez-vous qu’il y a des intérêts masqués et cachés derrière les assassinats qui se font sur les masses populaires du pays ainsi que ceux qui sont poussés à quitter au final le pays pour aller également mourir sur les routes vers le Nord et le Sud de l’Amérique. En tout cas, pour moi le hasard n’existe pas, et le hasard est le résultat de nos projections mentales que l’on se rappelle ou non de ces projections, une fois qu’elles avaient été projetées, elles devaient tout naturellement donner des résultats que nous prenons à défaut de dire qu’il s’agit de hasard lorsque les choses se produisent sous nos yeux.

En ce qui concerne les gangs au service du regime de Jovenel Moise, vous êtes-vous demandé pourquoi ils commettent leurs actes monstrueux sur les pauvres qui les ressemblent et également pourquoi ils recrutent facilement de nouveaux membres. Diriez-vous qu’ils auraient pu être au service de n’importe qui d’autre?

En effet, il sont comme des gardes du palais national, ils acceptent n’importe qui et, je ne dis pas qu’ils ne sont pas responsables de leurs actes, mais ce sont tous des victimes d’abord du gouvernement et du président Jovenel Moïse, victime d’une communauté internationale et victimes également de la bourgeoisie nationale actuelle qui les ont vole toutes leurs espérances en des lendemains meilleurs. On a pilé et piétiné leurs droits au bonheur alors que, ces trois mêmes groupes les provoque à tous les jours avec leurs indécences de richesses et de convoitises qui les choquent à travers la télévision et les medias sociaux qui leur font fantasmer le luxe et la richesse.

Oui, les groupes de gangs qui sèment actuellement la terreur, le désespoir, la peur tous les jours dans le pays sont des victimes de l’ensemble des élites du pays. Je veux parler des classes dominantes, les directeurs de conscience tels directeurs des medias et journalistes, la bourgeoisie et les groupes possédants dans le pays, les intellectuels qui ne s’impliquent jamais dans la gouverne de la cité que représente Haïti mais, qui font des courbettes devant des ambassadeurs, des chargés de missions culturelles étrangères dans le pays.

Ces jeunes sont des victimes de nous aussi qui nous retrouvons à l’étranger et qui sont si vaniteux pour les provoquer avec nos habits chics, nos chaussures très chères, nos voitures derniers cris et sans oublier nos plats de nourritures bien garnis avec des grosses portions de viandes, nos bières et nos bouteilles de rhum alors que nous savons que la grande majorité de nos amis sont dans le pays, sans travail, sans un sous et sans aucun membre de leurs familles à l’étranger pour les soutenir comme nous soutenons nos proches malgré le fait que nous végétons dans les pays étrangers. Sauf que, par rapport à ces milliers de jeunes dont les parents sont seuls et ne gagnent pas gros pour satisfaire les besoins de leurs enfants dans le pays certains de nos proches hésiteront plusieurs fois à se lancer dans des groupes de gangs.

Certainement, oui encore, nous sommes tous responsables du climat de violence, de destruction, de peur et de terreur que nous avons imposé à notre propre pays et ce à travers nos gestes inconscients mais qui ont des incidences directes sur ceux-là qui sont restés derriere nous au pays. Nous ne pesons plus nos mots, et nous ne doutons même pas des images que nous partageons sur les réseaux sociaux comme si nous étions tous dans une course et dans un concours contre nous-memes.

Comme consequence, ce sont des jeunes, et de moins jeunes qui découvrent la violence comme travail et comme échelle social mais surtout, comme moyen pour se mettre un peu d’argent dans leurs poches. Nous n’avons qu’à les regarder et les observer s’afficher sur les réseaux sociaux avec le nouveaux chandails d’Adidas, de Puma, de Fubu pour voir ce qu’ils font avec l’argent qu’ils soutirent de leurs voisins, de nos parents en complicité avec le president Jovenel Moise et de tous les riches qui leur distribue des armes de guerre. On a vu, tout aussi bien que les premiers kidnappings ont été faits sur les personnes qui arrivaient de l’étranger ou des familles qui avaient des proches à l’étranger plus particulièrement ceux qui voyagent plus souvent dans le pays. Pourquoi ces cibles, une réflexion personnelle et individuelle pourrait nous en révéler de grands secrets que nous maintenons au plus profond de nous mêmes.

Il y a également une responsabilité de la population locale de Haiti, ceux qui ne font que le mal à leurs proches qui vivent à l’étranger. Dernièrement, une amie avait publié les messages d’un pasteur qui organise quarante jours de prière et qui disait dans ce message, cessez de faire du mal à ceux qui sont les premiers à vous aider. Oui, parfois ce sont les gens qui sont prêts à vous aider que vous faites plus de torts.

Envoyez donc des ondes positives à vos proches au lieu de leur lancer des mauvais sorts. Si je ne l’ai pas fait encore, je mettrai bientôt à votre disposition un chant d’ondes positives que je chante presque tous les jours et vous comprendrez pourquoi je respire Dieu dans tous les aspects de ma vie malgré mon côte très rationnel. Il y a trop de mauvaises pensées qui flottent actuellement sur le pays parce que nous sommes tous des convertis à des dieux qui ne nous ressemblent pas voire qui nous ignorent.

Lorsque je prie, je ne cite que deux pays, celui qui m’a donné naissance et celui qui m’a adopté, je veux parler de Haiti et du Canada et cela partout où il est cité le nom d’un pays dans la bible. Avec le temps, je me trompe de moins en moins parce que c’est devenu naturel chez moi de citer Haiti et le Canada lorsque je vois Israel ou n’importe quelle montagne. C’est donc ainsi que je bénis mon pays d’origine , mon pays adoptif, la province et la ville qui me nourrit à chaque jour. Je ne peux pas me plaindre ni me sentir plus malheureux que ça. faites-en de même et vous constaterez à quel point là où vous êtes c’est toujours votre paradis.

Évidemment, ce n’est pas depuis que je suis au canada que je prie ainsi, je le faisais déjà depuis Haiti et je vivais avec les mêmes espoirs que jai aujourd’hui encore. Soyez fiers de l’endroit où vous êtes car vous y aviez été placé là et, Dieu seul sait où il vous placera dans un mois, dans deux ans ou dans dix ans. Pour l’instant, apprécier cet endroit, bénissez cet endroit tout comme vous bénissez votre demeure et votre maison.

Pour finir, je suppose que vous êtes en train de vous dire pourquoi mes propos visent nous tous comme en arrière de cette violence qui contamine notre pays ou personne n’est à l’abris d’une balle au cœur ou à la tête. Je crois que chacun se doit de remplir sa propre mission et son propre rôle. Nous avons tous un ensemble de chose que nous devons accomplir durant notre passage sur cette terre, malheureusement comme plusieurs parmi les dernières générations, nous faisons tout pour laisser les tâches que Dieu nous a confiées aux prochaines générations en fuyant par-ci et par-la.

Alors des taches qui devaient être accomplies par nous sont laissées trainées mais personne ne nous a jamais dit qu’il était du devoir de chacun de faire sa juste part. Aujourd’hui, il y en a trop et ça déborde. Faison le nettoyage maintenant ensemble une fois pour toute et libérons ainsi les prochaines générations en étant responsables les uns des autres. Je sais que les mal avisés me diront que je critique et je ne cesse d’évoquer les riches comme coupable de tous les malheurs qui nous arrivent. Je veux être clair, là-dessus, je les provoque pour qu’ils assument leurs leaderships économiques et financiers du pays. Car ils ont la culture et les moyens pour assumer cette responsabilité et comme je lai déjà fait dans le passé, je pourrai le refaire à nouveau en ce qui concerne faire remarquer les grandes choses qu’ils font. Mais, lorsqu’ils ne font rien, j’ai le droit également de les critiquer. Au plus profond de moi, je n’ai de haine pour personne mais, je dois rester lucide même lorsque tout le monde autour de monde sombre dans le désespoir.

Et à ce propos, c’est le role de tout intellectuel de se lever au dessus de la mêlée en mettant les points sur les i quand c’est necessaire. L’intellectuel doit prendre position et il doit agir. Parfois, il doit même prendre la tête des mouvements qu’il entrevoit au moment qu’il ressent le besoin de le faire. C’est ce que j’ai toujours fait depuis l’âge de treize ans. Encore plus actuellement, puisque j’ai complété les deux livres, mes deux premiers essais que je caressais depuis longtemps mettre à votre disposition. Sincèrement, ce sera très gros et, ça fait plus de deux cents à trois cents ans que de tels livres ne sont pas écrits. Tous les pays, toutes les cultures et toutes les civilisations incluses également. En tout cas, j’ai pris du temps pour les réaliser et j’espère que vous répondrez presents lorsque je le mettrai très bientôt à votre disposition. Il y aura un avant et un après de ces livres car, le premier pourrait se révéler fondamental pour toutes les formes de transformations, sociales, intellectuelles et culturelles de tous les Noirs en général et à travers le monde.

NB: Pour conclure, je tiens à faire une mise en garde à tous et ce, au nom des premiers habitants de cette terre d’Haiti, qui avaient été impitoyablement et systématiquement exterminés par des travaux forcés et au nom de tous mes ancêtres, qui avaient versé toutes leurs sueurs, tous leurs sangs par toutes sortes d’humiliations et d’atrocités, quiconque, et j’insiste, n’importe quelle nation, grandes ou petites, qui s’arrogeront et qui oseront ou tenteront d’occuper cette terre, sera frappée par 21 grands fléaux et de malédictions qui ravageront leurs pays et leurs populations dont elles ne pourront jamais se guérir et se résoudre tant quelles ne disparaitront à tout jamais. Que cela soit partagé par toute la terre et jusqu’à des temps indéfinis car, nous, le peuple haïtien, avons déjà assez soufferts des injustices des hommes, nos frères. Haiti est la terre de tous les hommes qui veulent vivre libres jusqu’à la fin de leurs jours. Qu’il en soit toujours ainsi.

Hermann Cebert