Je vous ai vu Dieu


Je vous ai vu Dieu,

Et je me souviens

Nous sommes de Dieu

Nous l’avions été en toi

Comme toujours tu es Dieu.

Je vous ai vu Dieu

Vous traîniez ici-et-là

Et je me souviens

Vous étiez sur les murs

Vénérés comme toujours

Je vous ai vu Dieu

Abandonnés à vous-mêmes

Ignorés parmi les vôtre

Et je me souviens

Vous étiez élevés Dieu

Je vous ai vu Dieu

Ignorants et illettrés

pauvres et malheureux

Et puis, je me souviens

Vous étiez prospère et intelligent Dieu

Ô vous les dieux, la part de Dieu

Levez-vous et élevez-vous Dieu

Le monde est à vous, l’univers aussi

Rien n’échappe à votre volonté Dieu

Et je me souviens vous êtes tout Dieu

Je vous ai vu Dieu

Dans l’immensité de ton univers

Du nombre d’étoiles et de galaxies à l’infini

Au nombre d’espèces, d’êtres vivants et végétaux

Jusqu’aux grains de sable et les gouttes d’eau

Je vous ai vu Dieu dans ta bonté et ta gloire

Je me rappelle ici-bas que tout est de Dieu

La violence et la méchanceté sont inutiles

Les hommes appellent à ton secours

Viens, exprime-toi par nous Dieu

Tandis que les hommes détruisent la vie

Ici-bas sur terre l’argent permet de tuer

Ailleurs, dans l’univers la vie se forme

Mars Vénus font naître les formes de vie

Toutes nos insouciances ont un prix fort

Je vous ai vu Dieu

Par nos cris, dans nos douleurs

De nos insouciances et nos égoïsmes

Nous nous enlevons la vie

Nous resterons des humains Seigneur Dieu

Hermann Cebert

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :