La mort de Michèle Bennett Duvalier: est-ce une rumeur ou un autre coup de théâtre de Nicolas François Duvalier dont l’ambition est de reproduire le duvaliérisme en Haïti?


Selon les dernières rumeurs qui nous sont parvenues en cette soirée du début du mois de février, La Dame de Fer d’Haïti, Madame Michèle Bennett Duvalier, serait morte en France, à Paris en laissant dans le deuil ces quatre enfants dans le grand deuil.

Selon certain proches, de la femme du dictateur Jean-Claude Duvalier alias Baby Doc, elle aurait voulu mourir en présence de tous ses enfants comprenant ceux qu’elle a eue avec l’ancien militaire Alix Pasquet et ceux qu’elle a eue avec Jean-Claude Duvalier.

Malheureusement, tous ses enfants se trouvaient loin d’elle car avec les colossales sommes que les héritiers de Jean-Claude viennent d’avoir des grandes banques américaines, chacun de ses enfants essayent de poursuivre leurs propres rêves laissant souvent la femme de fer toute seule.

Évidemment, en lisant la dernière lettre de Michèle Bennett à son fils Nicolas Duvalier lui rappelant d’un côté qu’elle l’attendait (Nicolas) avec son père: ce qui était normal car cela allait donner une suite, un héritier à Jean-Claude Duvalier en vue de perpétuer la dictature et d’un autre côté, elle lui dit que son père, Jean-Claude Duvalier veille sur lui de là où il est, j’imagine en enfer pour tous les crimes que ce dernier a commis en Haïti.

Psychologiquement, on devait trouver une très grande contradiction dans cette lettre qui nous laisse penser à une construction idéologique qui nous force à questionner les intérêts sous-entendus dans cette lettre.

De même elle nous semble être une utilisation comme propagande visant à mettre un certain accent mystique à quelque chose qui n’a pas eu lieu mais que l’on a pu transformer en ce que nous avons aujourd’hui.

Nous nous reprendrons au cas ou les faits le confirment notre doute.

Quoiqu’il en soit, notre seule question est celle-ci: Michèle Bennett Duvalier, ancienne première dame d’Haïti, est-elle morte vraiment en date du 2 février 2019? Si c’est vrai comme nous le disons régulièrement que la mort de l’homme c’est la mort de tout homme, et la mort de tout homme c’est la mort de tous les hommes.

Alors, si c’est vrai, nous souhaitons toutes nos condoléances aux enfants, à la famille et aux amis de Michèle Bennett Duvalier. Haïti est en deuil pour l’une de ses filles.

Adieu Michèle, je retiendrai seulement les opinions que tu nous partages sur Facebook.

Hermann Cebert

Publicités


Catégories :Page d'accueil, Philosophie et Politique, Poésie et Société, Présidents des pays, Religion et Développement

Tags:

%d blogueurs aiment cette page :