Quels sont ceux qui ont affamé et qui affament encore le peuple haïtien: le peuple haïtien pris en sandwich avec deux cohortes de bourgeois haïtiens en Haïti


Le philosophe éveilléIl n’y a aucun secret pour les masses populaires en ce qui concerne tout ceux qui lui ont affamé et qui continuent de l’affamer au cours de ces dernières années en les pousser actuellement à prendre la rue, pour mettre le feu dans les voitures et dans les commerces des groupes les plus fortunés du pays.

Ce sont donc, les membres des derniers gouvernement qui ont dirigé et qui dirigent actuellement le pays, c’est-à-dire, le président Jovenel Moïse, l’ex Joseph Michel Martelly et acrolithes, l’ancien premier ministre Laurent Lamothe et familles, le Premier Ministre Jacques Guy Lafontant, tous les ministres actuels du gouvernement, la bourgeoisie commerciale et industrielle d’Haïti qui ont trainé jusqu’à aujourd’hui le peuple haïtien dans cette grande misère ce, selon et d’après tout ce qui se passe actuellement dans les rues de Delmas, de Port-au-Prince et de Pétion-ville.

En ce qui concerne le gouvernement, le premier ministre actuel et les ministres de ce gouvernement, c’est parce que tout le régime est en train de piller les caisses de l’État lorsque, en moins d’un an tous les ministres sont déjà millionnaires dont plusieurs ont plus que cinquante millions de dollars cachés dans les banques étrangères et à l’étranger, le président en a déjà amassé plus de 400 millions de dollars des trésors du pays, le premier ministre en a déjà plus 195 millions de dollars cachés également dans des banques étrangères et à l’étranger sans oublier des ministres qui ont 50 millions , 75 millions 34 millions de dollars du pays dans leurs comptes bancaires.

Ce sont ces vols qui ont conduit le peuple actuellement affamé comme des chiens et comme des loups. Les bourgeois haïtiens qui sont des commerçants, des industriels achètent la nourriture à l’étranger en gourdes et revendent ces nourritures en dollars dans le pays de telle sorte que le peuple ne puisse rien acheter pour manger. D’ailleurs on se souvient combien de tonnes de riz que ces familles riches avaient laissé pourrir dans leurs entrepôt puis qu’ils ont jeté dans la rivière.

C’est de la méchanceté et la plus grave des violences que des groupes riches et des bourgeois arrivent à faire sur le peuple haïtien. C’était donc très révoltant de constater comment ces gens étaient capables d’être très méchants.

Par ailleurs, plusieurs ont même rapporté que les commerçants haïtiens ont jeté à la mer dernièrement plusieurs tonnes et des tonnes de camions de viandes  tandis que ce sont les pieds des poulets, le cou, les gésier de ces poules qui sont vendus très chers à la population.

On ne dit rien sur cette misère et la communauté internationale reste muette devant cette flambée de misère contre les plus pauvres du pays. D’un autre côté, c’est le gouvernement haïtien qui à chaque fête patronale distribue des millions de dollars aux députés, aux sénateurs, et à tous les ministres et directeurs des entreprises autonomes de l’État.

Tout ces argents auraient pu donner des emplois au peuple et l’aider à toléré une vie plus difficile. malheureusement, ce qui préoccupe les dirigeants haïtiens actuellement ce n’est pas de créer de la richesse ou de créer des emplois pour le peuple, mais ce qui les intéresse c’est comment voler le plus vite possible la plus grande quantité possible.

En fait, puisqu’il n’y a aucun règlement, aucune norme sur la sécurité alimentaire au pays, les commerçants vendent ce qu’ils veulent, comme ils veulent et dans les conditions qu’ils veulent. Ce faisant, les prix des produits sont gonflés seulement par des mécanismes de raretés artificiels qu’ils ont mis en place forçant ainsi le peuple à consacrer toute somme d’argent qu’il a en sa possession pour se nourrir seulement.

Tout compte fait, et ce, dans un contexte très émotionnel, il est donc évident que le peuple connait très bien ceux qui lui ont affamé et ceux qui continuent de l’affamer actuellement, c’est-à-dire ceux qui créent la cherté de la vie dans le pays.

Ce qui signifie, pendant que tout le monde sait et connait tous ceux qui assassinent le peuple haïtien, personne ne lève le petit doigt pour les dénoncer car les étrangers qui sont surtout les ambassades qui sont accrédités dans le pays veulent des contrats d’exploitation des mines et richesses du pays sont obligés de garder le silence devant ces crimes contre l’humanité qui ne le sont pourtant pas à leurs yeux car voir mourir des haïtiens, des nègres d’Haïti ce n’est pas un crime contre l’humanité.

Cependant voir des blancs mourir aurait été un crime contre l’humanité. C’est ça le double standard au niveau de la justice internationale. D’ailleurs Donald Trump n’a-t-il pas lui-même affirmé que Haïti est un trou de merde. C’est ça la réponse à l’exploitation abusive et sanguinaire de la bourgeoisie et des politiciens haïtiens. Par conséquent, on ne peut rien faire pour des verres infestes des trous de merdes de Donald Trump.

Néanmoins, et compte tenu que c’est nous les haïtiens qui se doivent de nous défendre seuls au monde et contre le reste du monde, c’est à nous qu’il revient de résoudre nos problèmes à notre manière selon les moyens du bord. Et, contrairement au forum économique de la chambre du commerce et de l’industrie d’Haïti ainsi que leurs parrains des ambassades comme l’ambassade de France à Port-au-Prince, nous ne sommes pas des barbares.

S’il doit y avoir encore des barbares comme ceux qui nous avaient arraché à notre terre d’Afrique ou ceux qui avaient décimé les premières nations de Haïti Quisquéya bohio, ça doit être vous autres et non nous autres. Ce sont ceux qui cautionnent l’exploitation servile du peuple qui sont actuellement des barbares. D’ailleurs taisez vous point final.

Hermann Cebert

Publicités