Port-au-Prince était à feu ce matin du 11 septembre 2017


C’était très tôt ce matin que les populations de Delmas ont découvert des barricades et des pneus enflammés sur la route de Delmas où plusieurs jeunes étaient en colère contre les mauvaises mesures prises contre les jeunes par le gouvernement en place.

Évidemment, ce sont des manifestations de colère et de protestation qui vont se répéter dans les jours qui viennent en Haïti puisque le gouvernement de Jovenel Moïse ne fait rien pour les jeunes du pays ni pour les travailleurs qu’il a trahi complètement dernièrement avec des mesures contre les travailleurs concernant le salaire minimum en Haïti.

Le gouvernement haïtien avait préféré défendre les plus riches qui refusent de rendre la vie plus facile pour les haïtiens surtout lorque ce gouvernement avait volontairement choisi de rejeter les demandes des travailleurs qui réclamaient un salaire décent.

à suivre…

Hermann Cebert



Catégories :Page d'accueil

%d blogueurs aiment cette page :