Un mandat d’arrêt contre Jovenel Moïse pour corruption et blanchiment d’argent par la justice américaine


Selon les toutes dernières informations que nous aurions reçus concernant les membres du gouvernement haïtien, il y aurait Un mandat d’arrêt contre Jovenel Moïse pour corruption et blanchiment d’argent par la justice américaine.

De plus, selon cette même information, l’ancien président Joseph Michel Martelly qui serait en visite actuellement aux États-Unis aurait été interrogé par les douaniers américains afin de déterminer son implication auprès et avec son poulain Jovenel Moïse dans le cadre des diverses malversations du pouvoir en place.

Évidemment, comme toujours, L’ex président aurait renié du revers de la main son implication dans l’ensemble des fraudes et des malversations de son ami Jovenel Moïse qui devra avec sa femme répondre au différentes accusations que la justice américaine auraient contre eux.

Tout le monde en effet a bien compris que plusieurs ministres du gouvernement avaient été mis à l’écart à la fois par le président Jovenel Moise lui-même que par le premier ministre Guy-jacques Lafontant.

Cependant son ce qui circule auprès de plusieurs ministres congédiés, ces derniers auraient été congédiés parce qu’il y a un gros vol mal distribué entre les ministres et le président ainsi que le premier ministre.

À ce propos, les ministres congédiés auraient contesté les sommes astronomiques encaissées par le président et par plusieurs autres ministres et de ministres du gouvernement en place.

Voilà pourquoi, actuellement, on parle d’une somme de 666 millions de dollars que l’équipe au pouvoir aurait volé des fonds publics et incluant des montants accordés par le gouvernement dominicain à l’équipe au pouvoir.

Par ailleurs, il est également bruit que des cargaisons de drogues seraient entrées au pays sous le contrôle du président Jovenel Moïse et cela lui aurait permis de récolter plus de 297 millions de dollars américains.

Nous espérons seulement que la justice ouvrira ses enquêtes et mettre les criminels en prison.

Hermann Cebert

Publicités