Publicités

Seulement 33% des Haïtiens ont voté aux élections du 20 Novembre 2016: une tendance pour mieux comprendre la faible participation des haïtiens aux élections du 20 novembre 2016


C’est en cette date du 20 Novembre 2016 que les Haïtiens sont retournés encore aux urnes pour élire, peut-être cette fois-ci, leur président pour un mandat de 5 ans ainsi que 2/3 des membres du Sénat d’Haïti.

Et, selon les toutes dernières informations que nous avons recueillies jusqu’à présent, seulement 33% des haïtiens ont participé aux élections du 20 Novembre 2016 en Haïti.

Avec cette faible participation, selon ces mêmes données disponibles, mais qu’il faudrait, sans nul doute, attendre le véritable dépouillement du conseil électoral provisoire lui même pour avoir la certitude finale, on aurait obtenu des résultats définitifs pour les élections présidentielles avec les 5 candidats suivants Jovenel Moïse, Moïse Jean-Charles, Maryse Narcisse, Jude Célestin, Edmonde Supplice Beauzile ex æquo à 16,66%.

Soit 83,3% des 33% pour ces cinq candidats alors que  seulement 16,7% pour les 22 autres candidats à la présidence présents dans la course présidentielle haïtienne. Il y a aura forcément donc un second tour avec seulement ces 5 candidats se terminant ex aequo si nos informations se retrouvent à être validées par le CEP ou le conseil électoral provisoire de Haïti.

Ce sont donc les 27 candidats à la présidence, plusieurs dizaines de candidats conseillers municipaux et de sections communales, plus une cinquantaine de candidats au Sénat qui se partagent les 33% de votes exprimés.

Ce qui signifie, le peuple a décidé de rester à la maison ou plus précisément, compte tenu de ses conditions précaires d’existence, le peuple haïtien a été obligé de sortir seulement pour se trouver à manger au lieu de se préoccuper d’aller voter pour des candidats qui se ressemblent tous et qui ne feront rien pour pouvoir améliorer son sort.

Évidemment, qui dit que la population s’était plus préoccupée à s’occuper de ses propres activités personnelles, comme aller au marché, aller à l’Église, aller ouvrir ses commerces pour gagner sa vie compte tenu qu’elle doit obligatoirement gagner cette vie au jour le jour, la population haïtienne s’est montrée extrêmement indifférente au déroulement de ces élections.

Durant cette journée dite journée électorale, on a constaté que la Police Nationale d’Haïti (PNH), ainsi que les militaires occupant Haïti de la Minustah se sont montrés très présent sur l’ensemble du territoire, plus particulièrement dans les grandes villes du pays dont Port-au-Prince.

Cette présence militaire, exagérée dirait certains, semblait avoir été une certaine garantie pour une certaine sécurité de la population haïtienne qui en a donc profité pour vaquer à ses propres préoccupations  personnelles comme je le mentionne ci-haut.

Apparemment, il n’y a pas trop d’incidents majeurs liés à la sécurité publique mais quelques petites irrégularités et de fraudes dans presque tous les départements géographiques du pays. C’est ainsi qu’on a rapporté des membres de plusieurs Partis politiques en possession de cartes électorales, de buletins de candidats et des mandats d’observateurs.

Néanmoins, une chose semble certaine concernant ces élections haïtiennes c’est que le président Jocelerme Privert qui de son côté avait rempli son devoir de citoyen dans le département des Nippes aurait négocié avec tous les candidats avec la promesse de les faire devenir président d’Haïti.

Or, compte tenu que le deuxième tour ne se fera qu’en janvier 2017 soit le 29 janvier 2017 trouvera d’autres artifices pour repousser encore une fois ce deuxième tour électoral dans le pays soit en Mai 2017 selon les informations que nous aurions reçues à date.

La crise électorale semble se poursuivre vitam aeternam.

à suivre…

Hermann Cebert

Publicités
About Hermann H Cebert (994 Articles)
I am a citizen without Borders with simple and sincere ideas. Poet and philosopher for my hours of madness. I am old several centuries and I think that by ideas and thoughts the world can improve. I wait for nothing of anybody but I continue doing any good all around me. Force is a straw which the wind of intelligence takes in its please. My only wealth it is my intelligence which is superior to the average of people. I search neither glory nor honour and I am what I follow, me. There was only the only philosopher who is meconnu by more of one: it is always you.
%d blogueurs aiment cette page :