Publicités

L’ex président Jean-Bertrand Aristide aurait-il joué à la tragicomédie lors de son étourdissement-crise-cardiaque au Cap Haïtien:Les subtilités de la manipulations des masses par un exemple concret


Le philosophe éveilléHabituellement lorsque j’écris sur un sujet, j’aime aller au fond des choses parce que j’estime qu’il est dans l’intérêt des jeunes universitaires et les jeunes écoliers qui lisent régulièrement mes textes d’avoir des points de vue différents sur un même problème.

Évidemment, je me rattrape souvent et très souvent avec l’aide de mes lecteurs qui sont pour moi une très grande source inépuisable en matière de conseils et de suggestions de toutes sortes. Car, très souvent plusieurs parmi eux me rappellent des aspects très importants de certain sujets que je développe.

C’est ainsi à la suite de mon article sur la crise cardiaque qu’avait subi l’ex président jean-Bertrand Aristide dernièrement, quelqu’un m’a fait voir un autre aspect de la crise cardiaque dont l’ex président Jean-Bertrand Aristide a été victime dernièrement au Cap Haïtien en partageant avec moi la rumeur selon laquelle, l’ex président Jean-Bertrand Aristide aurait singé Hilary Clinton en simulant une crise cardiaque dans le but de braquer les médias sur lui et la campagne de sa femme candidate de son propre Parti Fanmi Lavalas.

Sans hésiter, j’ai trouvé intéressant et très éducatif de développer cet autre aspect de cette même problématique de la campagne électorale de Maryse Narcisse avec Jean-Bertrand Aristide comme principal chef de cette campagne.

l’intérêt de l’article pour l’enseignement à l’analyse du discours:

Se faisant et considérant ce point de vue très intéressant pour montrer aux jeunes écoliers et universitaires haïtiens comment un sujet, ou une situation, ou encore une thèse peut être abordé différemment avec des opinions différentes et divergentes. Mais surtout comment on peut transformer n’importe quelle vérité en instrument de manipulation.

l’effet miroir de la dialectique, retourner quelqu’un contre lui-même, très efficace et pratique avec ceux qui connaissent les choses à moitié:

D’ailleurs Jean-Bertrand Aristide lui-même nous a clairement dit qu’il y a une vraie guerre de mensonge qui flotte sur la campagne électorale. Et ceci, en tant que docteur en psychologie, il sait très bien de quoi il parle et forcément également, il sait très bien comme utiliser la psychologie pour s’imposer dans l’entendement des masses populaires haïtiennes.

de la psychologie chrétienne, ici tout le monde est pêcheur, il n’y a pas de saint parmi les humains;

Voilà pourquoi, il ne peut pas se permettre de se soustraire à la liste des manipulateurs qui maintiennent le peuple dans la misère et dans la crasse. Ses gestes et ses actes, tout comme chacun de ses discours plus particulièrement chacun des mots qu’il utilise très habilement, ne peuvent pas être considérés comme dépourvus d’intérêt et de volonté de manipulation. Aristide n’est pas un saint en terme de manipulation des masses populaires haïtiennes.

Théorie sur la propagande et la distorsion des informations, la contamination des informations:

En fait sur le plan informationnel, d’enseignement et d’éducation les jeunes doivent savoir, que toute information, quelque soit son origine, quelque soit sa source, peut prendre plusieurs tournures et lorsqu’elle arrive au peuple, elle peut avoir été transformée par plusieurs groupes d’intérêts plus particulièrement avec les interprétations et les discours que feront des journalistes, des intellectuels et par des historiens.

la théorie du complot comme une super structure de généralisation et d’englobement de tout ce qui se rapport à une domination mondiale:

D’ailleurs, comme je l’ai souvent dit sur mon blog, il y a très peu de groupes qui produisent de l’information au niveau mondial voilà pourquoi, toutes les informations qui sont publiées sont publiées et fournies par des gros et grands groupes d’intérêts tels que les agences de presse, les services d’intelligence, les grandes entreprises multinationales qui selon des droits et des pouvoirs de contrôle qu’ils se sont donnés arrivent à épurer l’ensemble des informations qui peuvent être publiés dans telle région, dans tel pays donné et à telle heure donné.

La collaboration, la participation de soi et l’éthique, la responsabilité de soi. ici, le texte de Eichmann à Jérusalem est une grande référence pour comprendre le rôle de notre conscience face au mal:

Est-ce donc à dire que nous aussi, nous pouvons contrôler nos informations et manipuler même certaines informations que nous détenons en notre possession. Malheureusement, notre pouvoir quoique non négligeable en terme d’influence réelle, ne fait pas vraiment le poids avec tous les grands groupes d’intérêts qui dominent le monde.

notre collaboration passive:

D’ailleurs, plusieurs d’entre nous font souvent le travail que ces grands groupes d’intérêts attendent de nous lorsque nous ne cessons pas de relayer les mêmes informations que ces grands groupes semblent involontairement mettre à notre disposition.

notre immoralité face au mal et au bien, le dilemme du bien et du mal:

Ainsi donc, à chaque fois que nous cliquons «j’aime» ou bien que nous republions des messages, des articles, des documentaires, des photos, des dessins, des nouvelles, des études, des résultats de recherche etc. etc., nous faisons exactement ce que les producteurs et les censeurs d’information veulent que nous fassions.

la subtilité de notre collaboration au renforcement de notre propre domination par ceux qui transforment leur culpabilités en engagement de notre part:

Nous nous laissons manipulés de manière inconsciente que très peu de nous parviennent à saisir la complexité de ce contrôle par la liberté de soi. C’est une manipulation extrêmement complexe qui ne peut être saisie que par notre intelligence sensible.  Mais très peu parmi nous arrivent consciemment à déceler la finesse du contrôle sensible car elle émane directement du sublime quasi divine.

Voici une partie de l’article du point de vue que Jean-Bertrand Aristide aurait simulé sa crise cardiaque en vue d’attirer l’attention des médias sur lui et sur sa candidate Maryse narcisse. Voyons, donc.

Introduction et idée générale:

sujet amené:

Selon certaines rumeurs qui circulent au sein de la Caravane Dignité qui fait actuellement campagne pour Maryse Narcisse dont Jean-Bertrand Aristide en est le principal candidat à la présidence pour son propre Parti politique Fanmi Lavalas, la semblant crise cardiaque qui a tourné tous les projecteurs sur Jean-Bertrand Aristide, aurait été un vrai canular qui avait pour but d’attirer la presse et les réseaux sociaux sur Maryse Narcisse tout en mettant en vedette le plus connu prêtre qui a été excommunié par l’Église catholique haïtienne, Jean-Bertrand Aristide.

sujet posé

Autrement dit, selon cette rumeur qui voudrait que Aristide ait pu mettre en scène sa propre simulation d’une crise cardiaque ou d’un certain étourdissement relèverait donc de la tragicomédie plaçant ainsi Aristide sur la liste des prochains meilleurs acteurs de l’Academy Awards de 2017.

sujet divisé;

Sur quoi se base-t-on pour considérer comme un canular, la crise cardiaque dont Jean-Bertrand Aristide a été victime au Cap Haïtien, lors de l’une de ses allocutions ( ici on minimise le poids de la clientèle politique de Aristide) en présence d’une certaine foule de curieux venus pour voir principalement Jean-Bertrand Aristide?

Introduction par une question:

L’ex président Jean-Bertrand Aristide aurait-il joué à la tragicomédie lors de son étourdissement-crise-cardiaque au Cap Haïtien en vue de provoquer des émotions de pitié, de sympathie du peuple en vue de le sensibiliser à la cause de la candidature de Maryse Narcisse qui, soit dit en passant n’arrive toujours pas à attirer tous les regards du peuple et toutes les attentions des masses populaires vers elle si ce n’est toujours pas par personne interposée?

la neutralité de l’auteur et la construction de l’argumentaire à partir des données vraies pour entrainer le lecteur à avoir confiance dans ce qui va être dit:

Sans pouvoir confirmer ou non cette soit-disant mise en scène, qui serait mûrement réfléchie par 1- argument: le prêtre psychologue Jean-Bertrand Aristide, dont on connait un ensemble de talents pour la poésie, le chant, la musique, le théâtre etc., nous pensons qu’il faudrait essayer de revoir une certaine histoire de l’ex prêtre de Saint-Jean Bosco pour mieux tenter de comprendre cette rumeur de la possible simulation de cette crise cardiaque.

l’auteur fait appel à l’histoire comme source d’information mais aussi comme une référence

D’abord, il faut reconnaitre que depuis les étourdissements de Hilary Clinton, la première candidate femme du Parti démocrate américain opposé à Donald Trump qui lui est le principal candidat du Parti Républicain américain pour les élections de Novembre 2016, 2ième argument: on devait s’attendre à ce que d’autres politiciens utilisent cette filière pour se faire faire parler d’eux.

la comparaison comme méthode de construction de la vérité:

Évidemment, on ne peut pas nous dire que Jean-Bertrand Aristide n’a pas été informé de cette fameuse crise ou étourdissement de la candidate démocrate Hilary Clinton. (remise en question de la crédibilité de la victime).

la justification de l’argument et la remise en question de la crédibilité de la victime, celle-ci devait savoir que Hilary Clinton avait eu un problème où elle s’était effondrée sous yeux et le regard de tout le monde:

Tous les médias publient constamment et régulièrement toutes les informations sur tous les candidats à la présidence aux États-Unis. D’ailleurs, les états de santé des candidats à la présidence américaine font souvent sujet des débats importants au sein de la population américaine. Alors, que dire pour les politiciens haïtiens qui savent et qui connaissent la grande influence qu’ont les résultats des élections américaines sur le devenir du monde et plus particulièrement sur Haïti.

Par ailleurs,  toujours en ce qui concerne les divers talents que possède Jean-Bertrand Aristide, plusieurs peuvent se rappeler des petites mises en scènes que faisait l’ex prêtre de Saint-Jean Bosco afin de rendre plus imagé pour les masses populaires le régime de Jean-Claude Duvalier.

Les faits  historiques qui servent à prouver les talents de metteur en scène:

C’est ainsi, presque à tous les dimanches, lorsque Titid célébrait ses messes dominicales à l’église Saint-Jean Bosco de Lassaline, il mimait ses messages ou bien il montait des petites pièces de théâtre avec les jeunes étudiants de l’École National Des Arts et Métiers( ÉNAM) dans lesquelles il profitait pour dénoncer les excès du régime des macoutes de Jean-Claude Duvalier.

On peut même se souvenir de la messe du 31 Janvier 1986 qui correspond à la fête patronale des salésiens le Saint-Jean Bosco où Jean-Bertrand Aristide avait amené un régime de Banane qu’il avait demandé aux enfants de cœur de placer sous l’autel de l’église ainsi qu’une machette qui se trouvait dans le sacristie.

Après avoir fait référence au régime de banane et comment les séparer grappe par grappe, il avait la machette et il commence brusquement à dépatter les grappes de bananes formant le régime de banane.

Plus il dépattait les grappes de banane avec la machette, plus il était excité et plus les fidèles criaient. Cette messe a déjà été publiée et, il faut juste l’écouter au moins une fois dans vie pour bien comprendre le grand talent de comédien de Jean-Bertrand Aristide.

Il est évident que jean-Bertrand Aristide possède un très grand don de mettre ses idées en scène, voilà pourquoi, ceux qui suivent depuis toujours le parcours de ce dernier ne doivent nullement dissocier l’ex petit prêtre de Saint-Jean-Bosco avec tous ses talents de mise en scène.

Tout naturellement, on pourrait évoquer également toutes les larmes que Jean-Bertrand Aristide avait versés lorsque les prélats de l’Église catholiques et plus particulièrement les autorités de la congrégations des salésiens avaient prises la décision pour expulser ce prêtre véritable figure d’opposition politique au régime sanguinaire des Duvalier.

appel à témoin:

Tous ceux qui se trouvaient sur le campus des Salésiens du Boulevard Jean-Jacques Dessalines, plus particulièrement tous ceux qui faisaient leur stage dans les ateliers et quelques enfants de cœur de l’Église Saint-Jean Bosco peuvent témoigner comment durant plusieurs jours, le petit prêtre aux yeux grands et les lèvres vraiment épaisses pleurait comme des madeleines par peur de se faire expulser du pays et plus tard excommunié par toute l’église catholique.

l’art de se rendre pitoyable aux yeux des autres:

Il fallait le voir pour le savoir, il avait les yeux gros comme la lune, le visage enflé et les joues complètement mouillées avec ses propres larmes. Sa voix était enrouée qu’il avait énormément de difficulté pour parler ou pour recevoir chacune des personnes qui était venue compatir avec lui.

Tout le monde était même entre pitié et empathie et il ne pouvait se cacher derrière ce qu’il ressentait véritablement durant la grande crise qu’il a traversée avant de devenir officiellement un politicien comme tous les autres.

Un autre aspect non négligeable (3ième argument) c’est le temps de récupération de Jean-Bertrand Aristide qui a été de très courte durée. En effet, contrairement à d’autres personnes qui prennent habituellement pour des cas similaires plusieurs semaines pour se récupérer, l’ex président Jean-Bertrand Aristide quant à lui s’était très vite récupéré jusqu’à prendre la parole le lendemain même de son étourdissement.

De plus, depuis cette soi-disant crise, il n’a pas cessé de faire la campagne de sa candidate Maryse Narcisse tout en prenant la parole continuellement dans toutes les régions où sa Caravane Dignité passe. C’est le cas pour son passage à Mirbalais, à Hinche, à Jacmel etc.

Évidemment, comme nous l’avions préconisé pour que l’ex président Jean-Bertrand Aristide ait un véritable impact sur les résultats de Maryse narcisse, il fallait bien qu’il s’implique totalement et véritablement en faisant pour ca candidate les discours que celle-ce n’est pas en mesure de faire par elle-même.

conclusion et rappel des arguments développés dans le but de construire l’opinion finale du lecteur car l’esprit humain tend à s’identifier, à se reconnaitre dans ce qui lui parait familier. c’est ici que le lecteur va perdre sa naïveté parce qu’il avait été conduit au fil de la présentation des divers arguments à les savoir pour mieux se rappeler:

À partir de tous ces constats, nous sommes obligés d’admettre que cette rumeur qui se veut que Jean-Bertrand Aristide ait monté véritablement le scénario de sa simulation de crise cardiaque.

D’un côté, nous avions pu reconnaitre en Aristide un certain nombre de talents de mise en scène et de la théâtralisation de ses pensées et de ses idées. Ses expériences de luttes contre le régime sanguinaire des Duvalier lui ont permises d’extérioriser tous ses talents.

D’un autre côté, grâce aux savoirs et aux connaissances d’Aristide en psychologie dont il est particulièrement docteur il sait très bien quel mot utiliser, quel comportement adopté, quelle scène jouer pour attirer le regard et la pitié des masses populaires. C’est ce qu’il a donc fait en tant que politicien très expérimenté et deux fois présidents sans oublier deux épisodes d’exil par deux coups d’État.

Et enfin, nous avions compris qu’après avoir constaté comment Hilary Clinton s’était effondré devant les caméras et les divers messages de sympathie que celle-ci avait reçu de par le monde ce, plus particulièrement de la part même de son propre adversaire et rival Donald Trump, en fin stratège, l’ex président Jean-Bertrand Aristide a pu se faire à l’Idée très facilement qu’une mise en scène d’une simulation de crise cardiaque pouvait avoir des impacts positifs sur sa présence et sur son image aux côtés de sa propre candidate à la présidence Maryse Narcisse.

On connait très bien le résultat de cette simulation, suite à l’effondrement de jean-Bertrand Aristide devant les Capois au Cap Haïtien, toute la presse nationale et internationale ainsi que les réseaux sociaux n’ont fait que parler de la crise cardiaque de Jean-Bertrand Aristide. Il avait donc réussi son pari.

D’ailleurs c’était ça qu’il cherchait, braquer les projecteurs sur lui et sur sa candidate. En plus de tout cela, il avait été préalablement aidé par notre article qui se posait des questions sur les risques de son assassinat à Pétion-Ville.

ici c’est la diversion, pour détourner l’attention du lecteur tout en lui mettant sur autre sujet de réflexion. dans les fait, il n’existe pourtant aucun lien entre le but et les objectifs du sujet principal avec cette nouvelle rumeur créée à l’intention du lecteur.

Un autre argument non négligeable qu’on aurait pu inscrire dans notre argumentaire aurait été les oppositions de la femme de Jean-Bertrand Aristide avec lui concernant sa participation active aux côtés de Maryse Narcisse pour cause de jalousie de la part de Mildred Trouillot.

Bien entendu, nous préférons développer cette idée dans un autre article compte tenu de la pertinence de cette division qui existe réellement entre Aristide et sa femme concernant son implication auprès de Maryse Narcisse.

Hermann Cebert

à suivre…

Publicités
About Hermann H Cebert (994 Articles)
I am a citizen without Borders with simple and sincere ideas. Poet and philosopher for my hours of madness. I am old several centuries and I think that by ideas and thoughts the world can improve. I wait for nothing of anybody but I continue doing any good all around me. Force is a straw which the wind of intelligence takes in its please. My only wealth it is my intelligence which is superior to the average of people. I search neither glory nor honour and I am what I follow, me. There was only the only philosopher who is meconnu by more of one: it is always you.
%d blogueurs aiment cette page :