Les Prophéties et les révélations de Nostradamus: Michel de Nostredame est né le 14 décembre 1503,


Nostradamus, Michel de Nostredame est né le 14 décembre 1503, et il est mort le 2 juillet 1566 en France.

Ses parents s’appellaient Jaume de Nostredame et Reynière de Saint Rémy.

Le nom de Nostredame (Notre Dame) lui venait de son grand père juif, Guy de Gassonet, qui choisit ce nom lors de sa conversion au catholicisme.

Nostradamus partit à Avignon pour ses études. On le disait doué d’une mémoire presque divine, d’un caractère en joué, plaisant, peut-être un peu moqueur.

 

Ses camarades l’appellaient le « jeune astrologue » car il « leurs signalait et leur expliquait les phénomènes célestes ».

Il apprit la grammaire, la rhétorique et la philosophie. Mais il quitta l’université après un an à cause de l’arrivée de la peste.

Il devint apothicaire. Neuf ans plus tard, il s’inscrivit à la faculté de Montpellier, mais il fut expulsé pour avoir exercé un métier manuel interdit par les statuts de la faculté.

Il s’établit à Agen et pratiqua la médecine à domicile. Il se maria et aurait eu deux enfants. On ne connait pas le nom de sa femme et de ses enfants car ils moururent rapidement de la peste.

 En 1534, Nostradamus aurait dit à un Frère qui coulait une statue de Notre Dame dans un moule d’étain, qu’en faisant de pareilles images, il ne faisait que des diableries.

Il paraissait suspect à la sainte inquisition qui le cita à comparaître au Tribunal de Toulouse pour crime d’hérésie. Il se gardera heureusement de répondre à cette citation.

Il fit le tour de la France entre 1540 et 1545, puis l’Italie, Vienne.

Il étudia la peste à Marseille puis fut appelé à Aix pour « traiter les malades de la contagion ».

A Arles, il mit au point un médicament à base de plante pour prévenir la peste. Il publia des almanachs où se mêlaient prévisions météorologiques, conseils médicaux et recettes beauté à base de plantes.

En 1547, il épousa Anne Ponsard, ils auront six enfants. Entre 1547 et 1549, il voyagea en Italie et découvrit l’alchimie végétale.

Il publiera des livres dont un « Traité des confitures et fardements », sur les vertus des confitures qui guérissent, ainsi que : « Opuscule de plusieurs exquises receptes », et « Remèdes très utiles contre la peste et toutes les fièvres pestilentielles ».

En 1550, il rédigea son premier Almanach populaire constitué de prédictions pour l’année, un calendrier et des informations d’un style tellement énigmatique que certains le pensent dyslexique.

En 1555, il publia « Prophéties » des prédictions perpétuelles, grand ouvrage sans dates ciblés qui fera sa gloire et sa postérité.

Ses ennemis s’en servirent pour tenter de le faire brûler, faisant courir le bruit qu’il était magicien, sorcier et possédé du diable.

 

Le plus célèbre de ses quatrains prédit la mort d’Henri II.

« Le lyon jeune le vieux surmontera,

En champ bellique par singulier duelle,

Dans cage d’or les yeux luy creuera,

Deux classes une, puis mourir, mort cruelle. »

En juin 1559, le roi Henri II affronta le Comte de Montgomery dans un tournoi de chevalerie. Ils portaient tout deux un lion comme insigne. Henry II reçut la lance de son adversaire dans un casque en or et a l’œil transpercé.

Il mourut dix jours plus tard, en maudissant la prophétie de Nostradamus qu’il venait de comprendre.

Catherine de Médicis appela à la cour en 1555, à cause de de publications où Nostradamus avait mis le roi en garde contre des dangers qu’il n’osait indiquer par écrit. 

Catherine de Médicis était férue d’occulte, elle possédait même ses devins personnels, dont de devin italien Cosimo Ruggieri.

 

Nostradamus se rendit à la cour mais en repartit précipitamment car il craingnait pour sa vie.

Partout il était critiqué, menacé : on restreint ses droits de publication qui doivent désormais avoir l’autorisation du clergé.

Il fut même brièvement emprisonné dans des conditions plutôt confortables.

 

On dit que tous venaient le consulter avec le sourire, puis repartaient de chez lui en ayant guère envie de rire, car ils avaient entendu des vérités qu’ils ne voulaient pas entendre.

 

Madame de Lesdiguières vint un jour lui demander l’avenir de son fils. Nostradamus lui répondit en terme clair qu’un jour il deviendrait l’un des premiers du royaume « ce jeune prince montera sur le trône de France, et le titre de grand sera ajouté à son nom. »

Effectivement le jeune béarnais devint Henri IV, surnommé Henri Le Grand.

Une autre fois, ayant aperçu un jeune cordelier appelé Félix Peretti, Nostradamus le salua en mettant un genou à terre.

 

Tous autour d’eux furent surpris, il leur expliqua : « je dois me soumettre et ployer le genou devant sa Sainteté ».

Ce jeune moine devint en effet Pape en 1585, sous le nom de Sixte Quint.

Nostradamus rentra finalement en grâce auprès de la famille royale qui le nomma officiellement médecin et conseiller du roi.

 

On pense qu’il connaissait les circonstances de sa mort. Au retour d’un voyage où il avait été présenté au roi et reçu une dotation, ses proches le retrouvèrent mort prés de son lit et d’un banc de bois le 2 juillet 1566, ce qui correspond à son quatrain :

« De retour d’ambassade, dô de Roy, mis au lieu

Plus n’en fera, sera allé à Dieu,

Parans plus proches, amis, frères du sang

Trouvé tout mort prés du lict et du banc »

Il y a beaucoup de faux quatrains qui circulent sur net, dont d’ailleurs sont trop long pour être des quatrains. Certains très repris concernent les attentats du 11 septembre.

 

Il n’est pas rare de trouver sur le net des prophéties inventées et souvent reprises, comme celle de Saint Nilus.

Le style énigmatique de ses quatrains donnent lieu à des interprétations qui passionnent. 

Dans une lettre à Henry II, Nostradamus explique qu’il l’a fait délibérément.

 

Certains auteurs ont passés toute une vie à tenter de les décrypter, y cherchant une signification cachée, c’est ce mystère qui fera toute sa notoriété après sa mort.

 

Nostradamus dira lui-même que l’on en connaîtra le sens que quand ses prédictions se réaliseront.

Il rendit grâce à Dieu de ses dons prophétiques :

 

« Certes à Dieu ne plaise, je confesse que tout vient de Lui, et je Lui en rends grâce, honneur et louange immortelle, sans avoir utilisé de méthode divinatoires qui se développe à partir de la fatalité, mais grâce à Dieu et à ma nature, et l’ensemble accordé aux mouvements du ciel, à tel point que j’ai vu comme dans un miroir ardent, comme par une vision obscurcie, les grands événements tristes et prodigieux, et les aventures calamiteuses qui s’approchent de la plupart des habitants. »

Nostradamus se servait de l’astrologie pour tenter de situer les prophéties dans le temps :

« tous ces schémas sont en accord avec les Écritures Saintes et les choses visibles dans le ciel (astronomie) à savoir Saturne, Jupiter et Mars et d’autres planètes. »

 

Mais il indiquera lui-même que ces indications temporelles sont approximatives. C’est à ce seul titre qu’il s’est servi de l’observation des astres : non pas pour faire ses prédictions, mais pour chercher à les situer dans le temps.

Quelques quatrains qui se sont réalisés :

La Révolution :

« Ils entreront dans les Tuileries où cinq cents le couronneront d’une mitre.

Il sera trahi par quelqu’un doté d’un titre de noblesse du nom de Narbone,

Et par un autre dénommé Saulce,

Qui aura de l’huile en barils. »

Le 20 juillet 1792, dans le palais des Tuileries, 500 marseillais obligent le roi Louis XVI à mettre, comme moquerie au roi déchu, un bonnet phrygien (mitre), symbole révolutionnaire. Le Comte de Narbone-Lara, ex-ministre de la guerre, avait démissionné, après n’avoir pu contrôler l’armée, pour trahir le roi. L’autre traître, dénommé Saulce, arrêta Louis XVI quand celui-ci essayait de fuir pour rejoindre des troupes loyales. Curieusement, comme l’indique Nostradamus, Saulce était vendeur d’huile, de graisse et de savon.

Napoléon :

« Un empereur naîtra près de l’Italie.

De simple soldat, il deviendra Empereur.

Il instaurera le contrôle absolu sur l’Église.

Il se maintiendra quatorze ans au commandement. »

Napoléon est né en Corse, en face du Golfe de Gênes, en Italie. Du grade de sous-lieutenant d’artillerie, il accéda à la fonction d’Empereur. Il contrôlait l’Église : en 1809, il donna l’ordre au Pape d’annuler son mariage avec Joséphine.

« Et les hommes qui viendront après moi reconnaîtront le caractère véridique de ce que je dis, parce qu’ils auront vu que les différents événements prédits par moi se seront réalisés infailliblement.

Ils sauront aussi ceux qui restent à accomplir, puisque je les ai indiqués avec clarté.

Alors les intelligences comprendront sous le ciel : mais seulement quand approchera le temps où l’ignorance se dissipera, le sens de mes prédictions sera chaque fois plus clair ».

 

Nostradamus, 1555

Prophéties

Nostradamus a prophétisé la première, la deuxième et une troisième guerre mondiale.

Extrait d’une lettre de Nostradamus à Henry, Roy de France second :

« La persécution de l’Eglise prendra son origine dans la puissance de la Russie unie avec les Orientaux.

 

Et cette persécution durera un peu moins de onze ans, et c’est alors que s’effondrera le principal Etat, à savoir la Russie.

 

Ces onze années révolues surgira son allié méridional (moyen orient) qui persécutera avec encore plus de violence, pendant trois ans, les gens de l’Eglise, par le moyen d’une séduction apostatique d’un personnage qui tiendra sa toute puissance de l’Eglise militante (Islam), et le saint peuple de Dieu, observateur de Sa loi et tous ordres religieux seront grandement persécutés et affligés, tellement que le sang des ecclésiastiques coulera partout, et un des horribles chefs d’Etat temporels recevra de telles louanges qu’il en profitera pour répandre plus de sang humain d’innocents hommes d’église que nul ne saurait avoir autant de vin !

 

Et ce chef là commettra d’incroyables forfaits contre l’Eglise, au point que le sang humain coulera dans les rues et dans les églises comme l’eau par forte pluies, et les fleuves qui nous sont proches rougiront de sang, et, en outre, la mer rougira à cause d’une grande guerre navale, si bien que les rapports qui en seront faits d’un chef d’état à l’autre pourront dire : les guerres navales ont rougi la surface de la mer.

 

Puis, dans cette même année et durant les suivantes, cela entraînera la plus horrible pestilence qui s’ajoutera à la famine précédente et l’on connaîtra de si grandes tribulations qu’il n’en était jamais arrivé de telles depuis la fondation de l’Eglise du Christ, et cela par toutes les régions d’Italie.

 

Cela laissera des traces dans toutes les régions d’Espagne.

 

C’est alors que le troisième chef de la Russie, entendant la plainte du peuple et sa principale revendication, dressera une armée et franchira les détroits qui avaient été convoités par ses aïeuls et bisaïeuls, pour le remettre en son état.

 

Puis le grand capétien (futur roi de France qu’il appelle aussi le grand Chyren) sera remis dans son état primitif, mais, à la fin, son règne sera désolé et tout sera abandonné, pour en arriver à la destruction du Saint des Saints par le paganisme.

 

L’ancien et le nouveau Testament seront interdits et brûlés, après quoi l’Antéchrist sera le prince infernal ; et pour la dernière fois, tous les pays chrétiens trembleront, et aussi à cause des infidèles pendant vingt-cinq ans.

 

Il y aura des guerres et des batailles encore plus ruineuses, et des villes, des villages, des châteaux et autres édifices seront brûlés, désolés ou détruits avec une grande effusion de sang de jeunes filles, de femmes mariées, de veuves violées, les nourrissons jetés contre les murs des villes qui seront ainsi heurtés et brisés, et tant de malheurs seront provoqués par Satan, prince des enfers, et presque toute la planète sera désorganisée et désolée.

 

Après ce temps que les hommes auront trouvé long, la face de la terre sera renouvelée par l’avènement de l’âge d’or.

 

Dieu le créateur ordonnera, entendant l’affliction de son peuple, que Satan soit enchaîné et jeté dans l’abîme de l’enfer, dans la profonde fosse : commencera alors entre Dieu et les hommes une paix universelle, et Satan demeurera lié pendant environ mille ans, ce qui apportera une plus grande force à la puissance de l’Eglise, et puis il sera à nouveau délié. »

 

 

 

C 01- Q 73

France à cinq pars par neglect assaillie, Tunys, Agel esmeuz par Persiens ; Léon, Séville, Barcelone faillie, N’aura la classe par les Venitiens

 

France sur cinq cotés par sa négligence sera attaqué Tunisien, et Algérien soulevées par les Perses Léon, Séville et Barcelone succomberont Ne pourront pas être secourus par les Italiens

 

C 01- Q 18 Par la discorde et négligence gauloise, Sur passage à Mahomet ouvert, De sang trempé la terre et la mer Senoise, Le port Phocen, de voiles et de nefs couverts

 

Par la discorde et négligence Française Le passage à Mahomet seras ouvert De sang trempé la terre et la mer de Seigne Le port de Marseille (cité phocéenne), de bateaux et d’avion sera couvert.

 

C 05- Q 25 Le prince Arabe Mars, Sol, Venus, Lyon, Regne d´Eglise par mer succombera : Devers la Perse bien pres d´un million Bisance, Egipte, vers. Serp. inuadera.

 

Le prince Arabe , Mars, Soleil , Venus , Lyon, Rome succombera par la mer Devant l’Iran bien presque d’un million (de soldat) Turquie , Egypte , (vers Serp) envaillira

 

C 06- Q 78 Crier victoire du grand Selin croissant, Par les Romains sera l´Aigle clamé, Ticcin, Milan & Gennes y consent, Puis par eux mesmes Basil grand reclamé.

 

Le grand croissant (de lune) de l’Islam criera victoire  Par les Italiens l’Aigle sera acclamé 

Tessin , Milan et Gènes ne consentent pas à avoir de l’aide Puis par eux mêmes le Roi sera réclamé

 

 

C 03- Q 27

Prince libinique puissant en Occident. François d’Arabe viendra tant enflammer. Sçavans aux lettres fera condescendent La langue Arabe en François translater.

 

Un Prince de Libye sera puissant en Occident Il enflammera beaucoup d’arabes contre les français. Il sera accepté par les hommes de lettre La langue Arabe en Français, on traduira.

 

Présage 60, avril

 

Le temps purgé, pestilente tempeste,

Barbare insult. fureur, invasion :

Maux infinis par ce mois nous appreste,

Et les plus Grands, deux moins, d’irrision.

 

Le temps est à l’expiation, aux troubles pestilenciels (pandémie)

Les arabes insultent, furieux et envahissent :

Ce mois nous prépare à des malheurs infinis

Les plus grands chefs d’états seront moqués, exceptés deux d’entre-eux.

 

III. 7

 

Les fugitifs, feu du Ciel sus les piques,

Conflict prochain des corbeaux s’esbatans :

De terre on crie, aide, secours celiques,

Quand pres de murs seront les combattants.

 

Les habitants fuiront sous les feux du ciel.

Le conflit à venir fera s’abbatre les corbeaux (charognards)

Depuis la terre on criera et on demandera le secours du ciel,

Quand les combattants s’approcheront des villes.

 

 

Présage 31, Octobre

 

Pluye, vent, classe Barbare Ister. Thyrrene,

Passer holcades Ceres, soldats munies :

Reduits bienfaits par Flor. franchie Sienne

Les deux seront morts, amitiez unies.

 

L’hiver, l’armée arabe ira depuis la mer Tyrrhénienne jusqu’au Danube

Fera passer des bateaux jusqu’à la Toscane avec des soldats armés,

Le bien être sera perdu à Florence et ils franchiront Sienne

Deux personnes mourront, unies dans l’amitié.

 

 

C 07- Q 06 Naples, Palerme, et toute la Cicile, Par main barbare sera inhabitée, Corsique, Salerne, et de Sardeigne l’Isle, Faim, peste, guerre, fin de maux intentée.

 

Naples, Palerme, et toute la Sicile, Par main barbare ces villes deviendront inhabitées, la Corse , Salerne et la Sardaigne connaîtront, Faim, peste, guerre, puis la fin de ces maux qui s’étaient étendus.

 

C 02 – Q 04

Depuis Monach jusqu’aupres de Sicille, Toute la plage demourra desolee, Il n’y aura faubourgs, cité, (ni ) ne ville, Qui par Barbares, pillée ne soit et volée.

 

Depuis Monaco jusqu’à la Sicile, Toutes la plage demeurera désolée et ravagée Il n’y aura aucune ville ni faubourgs, Que les musulmans n’auront pas pillées et volées .

 

 

C 01 – Q 72

Du tout Marseille des habitans changée, Course et poursuite jusqu’auprès de Lyon, Narbon (Narbonne), Tholouze (Toulouse) par Bourdeaux oustragée, Tuez, captifs, presque d’un million.

 

C 10 – Q 60

Je pleure Nisse, Mannego, Pize, Gennes, Savonne, Sienne, Capue, Modenne, Malte : Le dessus sang, et glaive par estrennes, Feu trembler terre, eau, malheureuse nolte.

 

Je pleure Nice, Monaco, Pise, Gênes, Savone, Sienne, Capoue, Modène et Malte : Couvertes de sang par les armes , Feu et bombardements, tremblements de terre et inondations, notre malheur.

 

C 03 – Q 82

Erins, Antibor, villes autour de Nice, Seront vastées fort par mer et terre : Les saturelles terre et mer vent propice, Prins, morts, troussez, pillez, sans loy de guerre.

 

îles de Lérins, Antibes, villes autour de Nice, Seront dévastées par mer et terre : Les milliers de soldats envahissent par voie de terre et mer, Les prisonniers sont tués, volés, pillés, sans lois de guerre.

 

 IV, 48

 

Planure, Ausonne fertile, spatieuse,

Produira taons si tant de sauterelles,

Clarté solaire deviendra nubileuse,

Ronger le tout grand peste venir d’elles.

 

Dans la plaine fertile et spacieuse d’Italie,

On amènera tant de bombes et d’avions,

Que la clarté du ciel s’assombrira,

Une calamité viendra de ces armes et rongera tout.

 

I, 73

 

France à cinq pars par neglect assaillie,

Tunys, Argal esmeuz par Persiens :

Leon, Séville, Barcellonne faillie,

N’aura la chasse par les Venitiens.

 

La France sera attaquée par cinq pays,

La Tunisie et l’Algérie ayant été soulevées par l’Iran

Les villes d’Espagne tomberont,

L’Italie n’aura aucun secours.

 

VIII, 84

 

Paterne aura de la Sicile crie,

Tous les aprests du goulphre de Trieste :

Qui s’entendra jusqu’à la Trinacrie,

De tant de voiles fuy, fuy l’horrible peste.

 

Il y aura des cris à Paterno en Sicile,

A cause de préparatifs en cours dans le golfe de Trieste (mer Adriatique)

Qui s’étendront jusqu’à la Sicile,

 

Il y aura tant d’avions, fuyez, fuyez l’horrible peste.

 

II, 86

 

Naufrage à classe prés d’onde Hadriatique,

La terre tremble esmeue sus l’air en terre mis,

Egypt tremble augment mahometique,

L’Heraut soy rendre à crier est commis.

 

 

Une flotte fera naufrage dans la mer Adriatique,

La terre en tremblera tant qu’elle va se mouvoir jusque dans l’air et dans les terres,

L’Egypte tremblera par la poussée Islamique,

Son ambassadeur fera une déclaration publique en criant (appel à la guerre sainte ?)

 

III, 61

 

La grande bande & secte crucigere,

Se dressera en Mésopotamie :

Du proche fleuve compagnie legiere,

Que telle loy tiendra pour ennemie.

 

La grande bande et secte antichrétienne,

Se dressera en Mésopotamie (moyen orient)

Les chars se tenants prés du fleuve (Tigre ou Euphrate) 

Et tiendra la loi (chrétienne) pour ennemie.

 

IX, 41

 

Le grand CHYREN soy saisir d’Avignon,

De Rome lettre en miel plein d’amertume :

Lettre ambassade partir de Chanignon,

Carpentras prit par duc noir rouge plume.

 

Le grand monarque (roi de France) se saisira d’Avignon,

Après avoir reçu de Rome des nouvelles pleines d’amertumes :

Un message d’ambassade partira de Canino

Car Carpentras aura été prise par un général au drapeau rouge et noir.

 

X, 44

 

Par lors qu’un Roy sera contre les siens

Natif de Bloye subjuguera les Ligures :

Mammel, cordube & les Dalmatiens,

Des sept puis l’ombre à Roy estrennes & lemures.

 

Alors qu’un chef s’opposera aux siens,

Un natif de Blois soumettra l’Italie

La Russie, l’Espagne et la Dalmatie,

Puis avec l’aide de sept pays, il fera cesser les combats et les morts.

 

V, 74

 

Du sang Troyen naistra cœur germanique,

Qui deviendra en si haute puissance :

Hors chassera gent estrange arabique

Tournant l’Eglise en pristine préeminence.

 

« Du sang Troyen » se réfère la légende de Francus, fils d’Hector.

Ayant échappé à la fureur des Grecs, Les Destins l’appellent à fonder un nouvel empire. Une tempête le jette sur les rivages de la Crête où règne Dicée.

Les deux filles de ce roi tombent amoureuse de lui.

La première se jette dans la mer par jalousie, et la seconde, une prophétesse, lui dévoile son avenir.

Elle fait défiler devant lui tous les rois de France qui doivent descendre de lui jusqu’à Charlemagne.

 

Du sang royal français, un roi naitra avec des sentiments germanophiles,

Il atteindra une haute puissance :

Il chassera hors de France des étrangers d’Arabie,

Et rendra à l’Eglise sa prééminence originelle.

 

 

V 51

 

La gent de Dace, d’Angleterre & Polonne

Et de Boesme feront nouvelle ligue

Pour passer outre d’Hercules la colonne

Barcins, Tyrrens dresser cruelle brigue.

 

Les gens de Roumanie, Angleterre, Pologne

Et Bohême s’associeront

Pour franchir le détroit de Gibraltar

Quand les habitants d’Afrique du Nord se battront cruellement contre les habitants de la côte tyrrhénienne

 

II, 60

 

La foy Punique en Orient rompue,

Grand Iud, & Rosne Loire, & Tag. Changeront.

Quand du mulet la faim seront rompue.

Classe espargie, sang et corps nageront.

 

La foi arabe dans la guerre en Orient se brisera

Lorsque l’état Hébreu, le Rhône, la Loire et le Tage auront changés

Quand le mulet* n’aura plus faim

La flotte sera arrosée (bombardée), le sang et les corps nageront.

 

* En référance au proverbe sur l’abondance et l’envie : « l’âne du Pape ne mange que quand il a faim ».

 

 

II, 78

 

Le grand Neptune du plus profond de la mer,

De gent Punique & et sang Gaulois meslé:

Les Isles à sang pour le tardif ramer,

Plus luy nuira que l’occult mal célé.

 

L’Angleterre, depuis la mer qui l’entoure,

Verra le sang arabe et français se mêler :

Leurs îles seront ensanglantés pour avoir mis leur flotte en route trop tard

Ce qui lui nuira bien plus que « la vérité mal cachée » (la politique de l’autruche)

 

VI, 99

 

L’ennemy docte se tournera confus,

Grand camp malade & defaicts par embusches:

Monts Pyrenees & Poenus lui seront faicts refus,

Proche du fleuve découvrant antiques oruches.

 

L’ennemi rusé fera demi-tour dans la confusion

Sa grande armée sera malade et détruite par des embuscades.

Il n’atteindra ni les Monts des Pyrénées ni l’Afrique du Nord,

Proche du fleuve où on découvrira d’anciennes excavations antiques.

 

  1. 61

 

L’enfant du grand n’estant à sa naissance,

Subjuguera les hauts monts Appenis :

Fera trembler tous ceux de la Balance,

Et des monts feux jusques à Mont-Senis.

 

L’enfant de noble descendance par naissance,

Subjuguera les monts Appenins (Alpes)

Fera trembler ceux qui se trouvent en Italie

Et portera les feux de la guerre jusqu’au Mont Cenis.

 

IV, 50

 

Libra verra regner les Hespéries,

De ciel & terre tenir la Monarchie,

D’Asie forces nul ne verra peries,

Que sept ne tiennent par rang la hierarchie.

 

L’Italie assistera au triomphe de l’Occident

La monarchie occupera le ciel et la terre.

Personne ne verra les forces asiatiques détruites

Tant que les sept pays tiendront leur place dans la hiérarchie.

 

VI, 85

 

La grand cité de Tharse par Gaulois

Sera destruite, captifs tous à Turban :

Secours par mer du grand Portugalois,

Premier d’esté le jour du sacre Urban.

 

Istanbul sera détruite par les Français

Il y aura beaucoup de prisonniers

Les Portugais arriveront pour porter secours par la mer,

Le premier jour de l’été (21 juin) et à la Saint Urbain (25 mai)

 

 

IX, 83

 

Sol vingt de Taurus si fort terre trembler,

Le grand théâtre remply ruinera:

L’air, ciel et terre obscurcir et troubler,

Lors l’infidèle Dieu & saincts voquera.

 

Entre le 20 avril et le 20 mai, la terre tremblera si fort

Qu’un grand théâtre rempli s’effondrera

L’air, le ciel et la terre seront obscurcis et troublés,

Alors l’infidèle invoquera Dieu et les saints.

 

Sources

 

‘’Nostradamus l’avait prédit’’ Jean Charles de Fontbrune, Editions du Rocher, 2009.

 

‘’Les Prophéties’’, Michel Nostradamus, Edition Benoit Rigavd, 1568.

 

‘’Nostradamus’’, Eugène Bareste, Edition Maillet, 1840.



Catégories :Page d'accueil, Philosophie et Politique, Poésie et Société, Présidents des pays, Religion et Développement

Tags:

%d blogueurs aiment cette page :