LETTRE-HOMMAGE DE MICHELE B.DUVALIER A MICHEL STEPHANE BRUNO


Photo de Michele Bennett Duvalier.
Photo de Michele Bennett Duvalier.

LETTRE-HOMMAGE DE MICHELE B.DUVALIER A MICHEL STEPHANE BRUNO
————————————–
Cher Stephane,

Je ne te connaissais pas. J’ai appris ta mort brutale par les reseaux sociaux en fin d’apres-midi. Et je me suis dit encore un assassinat en Haiti. Mais en regardant ton profile sur facebook, j’ai realise que je t’ avais fait la demande d’ etre ton « amie » il y a tout juste 2 jours car on a 16 « amis » en commun et tu n’as pas eu le temps de me repondre.

Comment pourrais-je rester indifferente a ton deces, Stephane, toi qui a failli etre mon ami?

Quand je regarde de plus pres ton profile, tu viens d’avoir 42 ans,tu es marie a Mica et vous avez deux enfants en bas age.
En lisant plus loin, j’ai ete impressionnee par ton curriculum vitae. Des etudes scolaires et universitaires brillantes. Tu t’es specialise dans les hautes technologies particulierement le secteur des mobiles. D’ailleurs tu etais jusqu’a hier soir le Directeur Executif du Departement Digital de la Sogebank, apres avoir aide le Gouvernement de Madagascar a mettre sur pied le paiement par mobile. Tu as occupe des postes tres importants a l’UNDP (ONU) et a l’USAID.
Je prefere m’arreter la, car tu pourrais faire des jaloux dans le milieu professionel.

Mon cher Stephane, mon ami, ne m’en veux pas de te feliciter que maintenant pour ton parcours professionnel, car on s’est rate de 2 petits jours pour que tu m’acceptes comme « amie ».

Stephane, je te demande pardon. Pardon pour ceux qui t’ont lachement assassine! Je te demande pardon, car tu ne pourras pas voir grandir tes enfants, Elo et Loic. Pardon car tu ne pourras plus serrer ta femme, Mica, dans tes bras. Pardon, car tu as ete enleve a ta mere, Anne-Marie, qui comme toutes les meres, etait ton recours, ton abri, ta consolation.
Et enfin, Stephane, Haiti, ton pays que tu aimais tant, puisque tu y es revenu pour y travailler et y faire ta vie, Haiti te demande pardon, car ils sont devenu fous! Combien
d’hommes, de femmes, d’enfants, anonymes ou connus sont assassines chaque jour dans notre beau pays ou il faisait si bon de vivre? Oui, Haiti vous demande a tous ceux la, pardon aussi.

Mon ami, je te dis adieu. Adieu sans meme t’avoir connu, car je suis persuadee qu’on aurait ete les meilleurs amis sur facebook. J’aurais vu grandir tes enfants, regarder tes photos de famille et celles de tes voyages, car comme tu le dis sur ta page tu aimais voyager et visiter le monde. J’aurais pu te mettre des « like » sur toutes tes photos. Je vais te faire sourire de la-haut, mais j’adore mettre des « like », car cela fait toujours plaisir a nos amis de facebook, et bien sur a moi aussi.

Stephane, ne m’en veut pas d’etre si bavarde et permets moi de presenter toutes mes condoleances emues a ta famille.

Bon voyage Stephane.

Ton amie,
Michele

Michele B. Duvalier
Paris, France

Le 16 Juin 2016

Publicités


Catégories :Page d'accueil, Philosophie et Politique, Poésie et Société, Présidents des pays, Religion et Développement

Tags:,

%d blogueurs aiment cette page :