Publicités

L’assemblée nationale de Haïti votera-t-elle contre le prolongement du mandat de Jocelerme Privert?


Avec le résultat de la commission de l’évaluation des élections présidentielles de 2015 que Jocelerme Privert avait mis en place, tout pourrait indiquer la fin du grand rêve de Jocelerme Privert et la fin également de son mandat de président provisoire.

En effet, depuis son arrivée au pouvoir, Privert a tout fait pour se maintenir au pouvoir en se trainant les pattes dans tous les dossiers qu’il aurait réglé très facilement. On peut citer, la mise en place du conseil électoral provisoire; le choix d’un premier ministre et la formation d’un gouvernement représentatif des groupes de l’opposition. Malheureusement il a toujours préféré se faire passer pour le plus malin de tous les malins politiciens haïtiens.

En mettant sur place sa commission d’évaluations des élections dont il a dirigé à distance selon certains proches de son entourage, il vient de se trouver une fois de plus une autre argument pour se faire prolonger son mandat compte tenu de la Solution à la Salomon, c’est-à-dire un résultat sans aucun perdant, pour répéter le directeur de la Radio CPAM lors d’une discussion sur cette station de radio privée dont le directeur est également le propriétaire.

Si du côté de la gauche plurielle qui partage le pouvoir avec Privert on constate une grande satisfaction néanmoins, l’extrême droite pilotée par le PHTK de Joseph Michel Martelly dont leur candidat à la Présidence est Jovenel Moïse ainsi que les ambassades acceptent mal ce résultat compte tenu que le résultat oblige tout le monde à repartir à zéro. On efface tout et on recommence toutes les élections présidentielles.

Or, si pour la gauche plurielle et Privert c’est la meilleure solution pour les circonstances, avec l’absence du corps consulaire au Palais nationale de Haïti ainsi que leur silence qui c’en est suivi, on doit comprendre que les ambassadeurs-Perroquets se concertent présentement pour donner une seule réponse directe et sans appel à Jocelerme Privert.

Quelle sera cette réponse sans appel que les ambassadeurs perroquets vont devoir donner à Jocelerme Privert s’il est vrai qu’ils ne partagent pas les résultats de  la commission de l’évaluation de Privert?

Pour essayer de répondre à cette question, plusieurs scénarios semblent s’offrir à nous et les un les plus cyniques que l’autre.

En effet, le premier scénario serait que les ambassadeurs décident de refaire appel à Guy Philippe comme leur mercenaire habituel en lui demandant de réunir ses troupes et d’aller prendre Privert au Palais National comme ils l’ont déjà en 2002 contre Jean-Bertrand Aristide. Malheureusement, une telle solution n’est pas intéressante et ne convient pas pour le contexte actuel étant donné que le pouvoir en place n’a pas encore lâché ses bandits armés. Guy Philippe n’est pas de grande utilité à ce moment-ci.

Le deuxième scénario serait que les pays et plus particulièrement les présidents des pays qui sont accrédités en Haïti auprès du gouvernement de Privert décident d’appeler directement Jocelerme Privert pour lui demander de laisser le pouvoir sous menace de lui couper tous les financements dont ils sont bailleurs.

Malheureusement, là encore cela ne peut pas avoir de grandes conséquences sur le prolongement du mandat de Privert et qu’il pourrait leur demander pourquoi quitter le pouvoir alors que personnellement il n’est pour rien dans les décisions de la commission d’évaluation.

Étant donné que ces deux scénarios ne semblent pas nous offrir de solution alors, on pourrait supposer que la solution réside dans un vote du parlement puisque l’assemblée nationale a été convoquée pour discuter du prolongement du mandat de Privert, on pourrait s’attendre à ce que cette assemblée prenne la décision de ne pas prolonger le mandat de Privert en le remplaçant par le président de la Cour de Cassation ou tout simplement en laissant le premier Ministre Enex Jean-Charles de liquider les affaires courantes incluant l’organisation des élections.

Ce sera cette dernière option qui semble être plus probable en la circonstance parce que c’est plus facile pour les ambassades de faire pression sur les députés séparément en vue de les obliger un vote défavorable au pouvoir de Jocelerme Privert.

Et, si rien n’est fait en ce sens, il sera fort difficile d’empêcher l’instauration de la dictature de Privert dans le pays.  Au niveau international, on a déjà vue au Salvador le rôle du parlement salvadorien, celui du Brésil, celle du Venezuela et maintenant celle d’Haïti.

C’est en quelque sorte le nouveau visage de l’impérialisme internationale des américain pour renverser les régimes de gauche en Amérique.

 

à suivre…

Hermann Cebert

 

Publicités
About Hermann H Cebert (994 Articles)
I am a citizen without Borders with simple and sincere ideas. Poet and philosopher for my hours of madness. I am old several centuries and I think that by ideas and thoughts the world can improve. I wait for nothing of anybody but I continue doing any good all around me. Force is a straw which the wind of intelligence takes in its please. My only wealth it is my intelligence which is superior to the average of people. I search neither glory nor honour and I am what I follow, me. There was only the only philosopher who is meconnu by more of one: it is always you.
%d blogueurs aiment cette page :