Publicités

Que peut-on attendre du gouvernement provisoire de Enex Jean-Charles et de Jocelerme Privert


Si je voulais répondre simplement à cette question en tenant compte de la durée du mandat de ce gouvernement qui a été prédéfinie par l’accord du 6 février signée entre le gouvernement de Joseph Michel Martelly et de l’assemblée nationale dirigée par Jocelerme Privert, Je répondrais sans équivoque non à cette question.

En effet, on a déjà vu que Privert et son équipe duvaliériste et lavalassiens ont déjà tout fait pour perdre leur temps en tentant de jouer à l’autruche pour créer des conditions propice à un prolongement de ce mandat de 120  jours qui leur avait été alloué pour organiser les élections du deuxième tour des élections en vue de replacer le pays dans un certain ordre constitutionnel.

On a vu également les manœuvres dilatoires de Privert et de son haut état-major qui ont tout fait pour ne pas constituer le Conseil Électoral provisoire qui aurait déjà mis en branle tout le processus électoral, laquelle mission qui est la raison même de ce gouvernement provisoire.

Par ailleurs, selon les dires de certains, on a déjà entendu parlé de Anthony barbier qui aurait déjà commencé à faire décaisser des fonds publics en dehors de toutes les normes administratives et les prérogatives légales en la matière.

Que dire également d’un Moïse Jean-Charles qui, en complicité de Jocelerme Privert et de quelques autres politiciens sans dessein qui veulent renégocier un nouvel accord en vue de donner un autre souffle et par conséquent un allongement du mandat de ce régime provisoire de Privert.

Devant toutes tentatives de confiscation du pouvoir par cette équipe de Pivert, nous devons reconnaitre que les politiciens haïtiens ne comprennent pas ce que cela signifie avoir un pouvoir provisoire. De plus, ne sachant pas cela, ils nous poussent à admettre qu’ils ne peuvent rien faire durant cette brève période qu’ils ont le pouvoir.

Avec Enex Jean-Charles comme nouveau premier ministre provisoire du pays qui semble être accepté par la classe politique du pays et une bonne partie de l’intelligentsia du pays compte tenu qu’il a toujours été un professeur de droit administratif à la faculté de droit et des sciences économiques, et qui est le deuxième choix de Privert depuis que ce dernier est arrivé au pouvoir, on devait s’attendre à de grandes décisions structurantes et réformatrices de l’état du pays.

C’est ce que je dois donc m’attendre de ce gouvernement et qu’aucun gouvernement provisoire n’a encore réussi à faire dans ce pays. En fait, dans ce pays où tout le monde cherche à gagner rapidement de l’argent, et également où tout le monde se croit être plus intelligent que tous les autres, la corruptibilité du système politique haïtien arrive facilement à aspirer toutes les formes d’intelligence en les rendant esclave de leurs soifs de richesses rapides.

Je m’explique, lorsque je considère, les différentes agressivité de quelques hommes et de quelques familles extrêmement riches dans le pays, qui ne ratent aucune occasion pour se montrer en public avec les politiciens haïtiens, dans un premier temps je me suis dit que ces politiciens semblent se laisser corrompre, et, lorsque je pousse mes réflexions un peu plus loin, je me rends compte, qu’il s’agit bel et bien d’une stratégie de mise en valeur de soi que ces hommes riches veulent exprimer de telle sorte qu’ils n’ont pas vraiment de véritables pouvoirs mais qu’ils se cherchent ce pouvoir qui les échappent.

Pour vous convaincre de mon interprétation, il suffit d’aller sur la page Facebook de Grégory Brandt pour voir tous les politiciens haïtiens qui sont toujours reçus aux grandes messes qu’il donne régulièrement chez lui y compris Enex Jean-Charles actuellement premier ministre provisoire du gouvernement de Pivert Jocelerme. Bien entendu c’est le même Grégory Brandt qui a participé à la prestation de serment de Jocelerme Privert.

Lorsque l’on participe ou du moins que l’on fait partie d’un gouvernement provisoire, il faut toujours garder en tête que l’on est provisoirement en fonction ce qui signifie, on est là juste pour un très court période de temps ce, peu importe les stratégies qui se développent car, ce qui est fondamental et essentiel, c’est que on est là pour une très courte période de temps par conséquent, et cela si on a de plus grandes ambitions, il ne faut pas se brûler et non plus brûler son équipe et ses bienfaiteurs dans le cas de certains.

Or, pour ne pas se brûler et pour ne pas brûler son équipe tout en tirant (son profit personnel) le drap de son bord comme dirait les québécois, il faut arriver à laisser ses empreintes en posant un ou deux bons coups, une ou deux belles actions politiques qui peuvent marquer les esprits afin que les gens se souviennent de soi.

Dans le cadre de ce gouvernement provisoire dirigé par Enex Jean-Charles, ce professeur toujours rieur et un peu enfantin que je croisais parfois à la faculté de droit et des sciences économique de Port-au-Prince surtout lorsqu’il s’arrêtait pour discuter et faire des blagues avec les étudiants que plusieurs trouvaient plus ou moins ouvert d’esprit parmi quelques autres professeurs très conservateurs de la FDSE, que peut-on s’attendre vraiment comme coup d’éclat?

Évidemment, cette équipe de Enex Jean-Charles sait très bien qu’elle porte sur ses épaules de grandes responsabilités à la fois intellectuelles, politique et culturelle et que leur moindre faux pas risque de les anéantir tous faisant en sorte que ce soient les bottes étrangères qui viennent occuper le pays.

D’ailleurs, je suppose qu’ils ont déjà bien compris la visite des marines américaines dans le Nord-Est comme l’Épée qui se trouve actuellement sur la tête du pays; que le gouvernement canadien est en attente de remplacer les brésiliens dans le pays à la tête de la MINUSTAH dont plus de deux milles militaires canadiens attendent dans leurs bases pour venir occuper Haïti; les rencontres des partenaires de L’ALÉNA qui ont eu lieu à Québec visaient à résoudre le problème et le mal haïtien.

Autrement dit, Enex Jean Charles se doit de faire comprendre à son président également provisoire qu’ils ne peuvent pas essayer de garder le pouvoir en négociant avec des Moïse Jean-Charles un nouvel accord pour prolonger leurs mandats de 120 jours à 300 jours ou plus. Je me suis déjà questionné sur les capacités de Privert à envisager un tel scénario mais je sais que plusieurs proches de Privert et Privert lui-même continuent de penser à se donner plus de temps au pouvoir.

À titre d’exemples:

Pourquoi pas des lois sur le décongestionnement de l’administration publique haïtienne par ce gouvernement provisoire, qui forcerait l’administration publique à déployer tous ses employés sur l’ensemble du territoire du pays

Pourquoi pas des lois sur la répartition du budget national sur l’ensemble du territoire national avec la répartition plus ou moins équitable de ce budget entre les différentes communes du pays avec la soumission préalable par les communes de leurs projets et de leurs budgets respectifs.

Pourquoi pas un programme d’assainissement d’urgence de toutes les viles et de Port-au-Prince en particulier compte tenu des dernières observations du premier ministre Enex qui depuis qu’il est dans les cercles des pouvoirs, pour répéter un animateur de radio haïtien à Montréal, c’est la première fois qu’il constate qu’il y a trop de fatras à Port-au-Prince et que le pays est tellement sale. Il doit se moquer des masses populaires de Port-au-Prince pour ne pas avoir aucune occasion de glisser cela aux oreilles de tous les premiers ministres président qu’il a côtoyé durant ces vingt  à trente dernières années.

à suivre…

Hermann Cébert

Publicités
About Hermann H Cebert (994 Articles)
I am a citizen without Borders with simple and sincere ideas. Poet and philosopher for my hours of madness. I am old several centuries and I think that by ideas and thoughts the world can improve. I wait for nothing of anybody but I continue doing any good all around me. Force is a straw which the wind of intelligence takes in its please. My only wealth it is my intelligence which is superior to the average of people. I search neither glory nor honour and I am what I follow, me. There was only the only philosopher who is meconnu by more of one: it is always you.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :