Publicités

Le gouvernement de haïti et la présidence de Haïti se plient devant les arrogances des dominicains


Le philosophe éveillé

La pensée qui dérange

Personne ne doit se douter de l’absence de volonté dont le régime Martelly-Evans Paul est en train de faire preuve actuellement dans le dossier du racisme et de violence que les dominicains sont en train d’exercer sur les noirs qui vivent sur leur territoire.

Un racisme et de la xénophobie qui vont à l’encontre de tous les normes et du droit international que chaque citoyen doit dénoncer et pour lesquels on doit exiger des sanctions contre la république dominicaine, un État voyou de la zone des Caraïbes.

C’est chaque jour que des militaires et des miliciens dominicains massacrent et dépouillent toute personne de couleur noire de leurs biens et de leurs richesses après avoir travaillé plus de trente ans de dures labeurs. Aucun touriste ne devait se rendre dans ce pays pour bien montrer à ce pays comment il viole les droits humains et en particulier les droits des noirs.

Cette crise provoquée par la république dominicaine dirigée par des extrémistes de droite qui prônent le massacre de toutes les personnes noires qui vivent dans Saint domingue santo domingo est extrêmement criminel et atroce pour tous ces expulsés.

C’est le nettoyage ethnique le plus sordide et le plus honteux que l’après de la deuxième guerre mondiale ait pu produire. Tout le monde fait silence et personne le lève le petit doigt pour dénoncer les miliciens dominicains, les militaires dominicains qui pillent les expulsés, volent leurs biens en les bastonnant et en les maltraitant.

On savait déjà que Martelly avait de gros investissements en république dominicaine et qu’il avait reçu également des fonds d’un sénateur dominicain Felix Bautista et de l’autre côté, il y a Evans Paul qui a toujours été un agent dormant de la république dominicaine.

Nous ne devons pas oublier également les stratégies de Laurent Salvador lamorthe, l’ancien premier ministre de Haïti qui s’était entendu avec les autorités dominicaines pour faire expulser nos frères qui vivent en république dominicaine depuis des décennies mais que le sort ne lui a pas permis de tirer les avantages de ces expulsions étant donné que le conseil électoral provisoire n’avait pas retenu son dossier pour gabegies administratives et pour n’avoir pas pu obtenir décharge pour sa gestion des derniers publics.

Mais la pire des choses, c’est que pour calmer le dernier mouvement de prise de conscience de Evans paul et du ministre des affaires sociales et celui de haïtiens vivant à l’étranger, Martelly et la république dominicaine ont décidé conjointement de détourner les actions du premier ministre Evans Paul en lui envoyant participer aux diverses rencontres internationales en Italie, en Suède, et aux Nations-Unies.

Nous savons que Martelly a toujours choisi d’aller lui-même participer à ces rencontres voilà que maintenant, il a cédé cette place et ce rôle au premier ministre de Haïti.

Comme je l’ai souvent mentionné, lorsque vous constaté que chef de gouvernement se met à voyager, dans le cas de Haïti bien sûr, c’est soit pour aller chercher et recevoir des ordres, soit également parce que une frange de la communauté internationale veut détourner son attention t, dans le cas de Evans Paul actuellement, je dois croire c’est pour modifier son approche vis-à-vis de la république dominicaine.

Il doit y avoir des groupes d’intérêts qui font la leçon à Evans Paul et nous devons les dénoncer parce que toutes ces manœuvres sont contre les intérêts de Haïti.

On a vu qu’on a cessé de parler de la crise des expulsés dans les médias depuis que le premier ministre est en voyage et tout le monde sait très bien qu’il était en désaccord avec le président Joseph Michel Martelly.

De ce fait, nous devons avoir de bonnes raisons de croire qu’il y a anguille sous roches. Qu’il s’agisse des autorités haïtiennes ou qu’il s’agissent du lobby dominicain, de part et d’autre, il y a du monde qui refusent de défendre les intérêts des personnes noires qui vivent à Saint Domingue et qui subissent de la violence d’État de la république dominicaine.

à suivre…

Hermann Cebert

Publicités
About Hermann H Cebert (994 Articles)
I am a citizen without Borders with simple and sincere ideas. Poet and philosopher for my hours of madness. I am old several centuries and I think that by ideas and thoughts the world can improve. I wait for nothing of anybody but I continue doing any good all around me. Force is a straw which the wind of intelligence takes in its please. My only wealth it is my intelligence which is superior to the average of people. I search neither glory nor honour and I am what I follow, me. There was only the only philosopher who is meconnu by more of one: it is always you.
%d blogueurs aiment cette page :