Jean Charles Moïse toujours dans la course 2015: Le CEP dément des rumeurs relatives à l’exclusion du candidat à la présidence Jean Charles Moïse


Le CEP a démentit les rumeurs qui ont défrayé la chronique (notamment sur les réseaux sociaux en fin de semaine) relatives à une éventuelle exclusion du candidat à la présidence de la plateforme Pitit Dessalines, Jean Charles Moïse, de la course électorale.

La plateforme a réagit par voie de communiqué dans lequel elle affirme ne pas accorder d’importance à ces bruits.

Le principal intéressé, pour sa part, a déclaré dans une boutade, au micro de Kiskeya, que si la « rue est calme, c’est qu’il est encore dans la course ». Pour l’ancien Sénateur du Nord, le Palais National serait à l’origine de ces rumeurs afin d’essayer de lui « barrer la route » vers la Magistrature Suprême.

« Une simple formalité »

Il est à rappeler que l’ex-sénateur Jean Charles Moïse n’avait pas dissimulé sa joie d’être retenu parmi les 58 candidats initialement agréés par le CEP en vue des prochaines Présidentielles. Pour lui, les élections ne devaient d’ailleurs être qu’une « simple formalité ».

Et la plateforme Pitit Dessalines avait par la suite dénoncé « les menées » d’une trentaine de partis politiques visant à écarter de la course son candidat à la présidence, Jean Charles Moïse.

La machine à rumeurs semble s’emballer

Ces rumeurs font suite à celles qui ont touché le Président du CEP, Pierre-Louis Opont la semaine passée et qui le déclarait « mort ». Plusieurs responsables politiques et d’organisation de la société civile ont réagit à cette poussée de « Teledjòl » (Commérages) à l’occasion des élections. HI/JMD/RK

Présidentielles 2015 : Jean-Charles Moïse affirme que le scrutin ne sera qu’une « formalité » :



Catégories :Page d'accueil, Philosophie et Politique, Présidents des pays

Tags:, , ,

%d blogueurs aiment cette page :