Les chants du siècle, la révolte se prépare


Le philosophe éveillé

expérience de la solitude

Un petit peu de ci, un petit peu de ça

 

 

Ici, par-ci, par-là, tout ceci c’est ça ça

Nous, ici partout, tout aussi ailleurs là

Sortons, Chantons, Crions haut et fort

C’est le bouillon, le chant du siècle

 

Un ptit peu de terres, un ptit peu ça de travailleurs

Un ptit peu de semence, un ptit peu ça de machine

Un ptit peu de capital, un ptit peu  ça de nourriture

Un ptit peu de salaire, un ptit peu ça d’organisation

C’est le bouillon des exploitations

 

Un ptit peu de religion, un ptit peu de croyance

Un ptit peu d’Islam, un ptit peu de Christianisme

Un ptit peu de vodou, un ptit peu d’hindouisme

Un ptit peu de Judaïsme, un ptit peu de laïcisme

C’est le bouillon de l’intolérance

 

Un ptit peu de de supériorité, un ptit peu d’infériorité

Un ptit peu de noirs, d’aborigènes, un ptit peu d’arabes

Un ptit peu de juifs, un ptit peu de Sikh et d’Indiens

Un ptit peu de latinos, Un ptit peu d’asiatiques et blancs

C’est le bouillon du racisme 

 

Un ptit peu de production, un ptit peu de produits

Un ptit peu de marché, un ptit peu de cocurrence

Un ptit peu rareté, un ptit peu de spéculations

un ptit peu d’informations, un ptit peu de profits

C’est le bouillon des dominations

 

 

Un ptit peu de marketing, un ptit peu de publicité

un ptit peu de médias, un ptit peu de propagande

Un ptit peu de de soumis, un ptit peu de manipulation

un ptit peu de religion, un ptit peu de consommation

C’est le bouillon des idéologies

 

 

Un ptit peu de jeunes, un ptit peu de conscience

Un ptit peu d’organisations, un ptit peu de stratégies

Un ptit peu de réseaux, un ptit peu de tactiques

un ptit de peu de casses, un ptit peu de policiers

C’est le bouillon de la brutalité

 

 

Un ptit peu de magasins, un ptit peu de manufactures

un ptit peu de restaurants rapides, un ptit peu de salaires

Un ptit peu de solidarité, un ptit peu de syndicalisations

Un ptit peu de fermetures, un ptit peu de règlements

C’est le bouillon de la délocalisation

 

Un ptit peu de pouvoir, un ptit peu de gouvernement

Un ptit peu de lois, un ptit peu d’armées et d’armes

Un ptit peu d’invasions, un ptit peu d’occupations

Un ptit peu de coopérations, un ptit peu de cultures

C’est le bouillon des civilisations

 

Un ptit peu de numérique, un ptit peu de médias

Un ptit peu de radios, un ptit peu de télévisions

Un ptit peu de journaux, un ptit peu de magazines

un ptit peu d’agences d’infos, un ptit peu de monopoles

C’est le bouillon de l’aliénation

 

Un ptit peu de nourriture, un ptit peu d’anorexie

Un ptit peu de boulimie, un petit peu de culpabilité

Un ptit peu de minceur, un ptit peu de rondeur

Un ptit peu de mannequinat, un ptit peu de défilé

C’est le bouillon de la mode

 

Un ptit peu de transsexuel, un ptit peu de gai

Un ptit peu d’hétérosexuel, un ptit peu de d’homosexuel

Un ptit peu de transgenre, un ptit peu d’hermaphrodite

Un ptit peu de bisexuel, un ptit peu de zoophilie

C’est le bouillon de l’amour du temps

 

 

Hermann Cebert

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :