Après les rumeurs de divorces entre Olivier martelly et Bianka Joseph, la femme du fils du président Joseph Michel Martelly a décidé d’aller vivre à Miami avec son enfant


La femme de Olivier Martelly, le fils du Président de Haïti Joseph Michel Martelly, aurait décidé de quitter Haïti pour aller vivre avec son enfant à Miami suite aux divers problèmes que rencontre la jeune maman nouvellement mariée avec ce fils ainé du président de Haïti.

Selon ce que rapporte cette dernière rumeur et qui viendrait dans les cercles intimes et dans les familles du jeune couple, l’enfant ne serait pas non plus née en Haïti mais aux États-Unis, plus particulièrement à Miami ou déjà les jeunes parents s’étaient rencontrés et avaient étudié.

On dirait, si l’on doit croire cette nouvelle rumeur, que cette décision aurait été prise par Bianka Joseph à de la contestation de la paternité de l’enfant par Olivier Martelly dont on peut se rappeler les rumeurs qui circulaient à ce sujet et où il était question de la non ressemblance du bébé avec la famille Martelly.

Selon ce qui se dit dans les cercles fermés du couple, la jeune mère aurait de la difficulté à vivre avec Olivier Martelly qui n’est toujours pas présent pour la jeune Bianka et qui passe souvent des heures et plusieurs nuits entières à attendre son mari qui sort seul dans les boîtes presque tous les soirs et laissant ainsi Bianka s’occuper toute seule de l’enfant.

Si tel est vraiment le cas pour la femme de Olivier martelly, on pourrait comprendre à travers la vie qui est imposée à cette jeune femme Haïtienne toutes les douleurs et toutes les souffrances que vivent la majorité des femmes haïtiennes qui sont monoparentales et qui sont les seules à s’occuper de leurs enfants sans l’aide de leurs maris.

Plusieurs femmes haïtiennes sont obligées de renoncer à leurs jeunesses, à leurs carrières, à leurs réussites et à leur propre bonheur pour se consacrer et se sacrifier pour leurs enfants ce, sans aucune aide sociale et financière de l’État et du père de leurs enfants.

Évidemment, il faut reconnaître que Bianka Olivier martelly ne vit pas dans les mêmes conditions misérables que vivent la grande majorité des femmes haïtiennes puisqu’elle est jeune et issue de familles aisées cependant, en tant que jeune femme, elle peut encore s’amuser voilà pourquoi son jeune mari ne devait la délaisser seule à la maison à s’occuper de leur enfant.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier qu’en Haïti la majorité des enfants sont abandonnés par leurs pères et ces derniers ont bien souvent plusieurs dizaines d’enfants avec plusieurs femmes, un produit de la polygamie comme vieille tradition africaine, car, en haïti les haïtiens continuent encore de croire que les enfants c’est de la richesse et un investissement pour leurs retraites, une réalité issue de la misère dans laquelle se trouve le pays.

Je veux croire pourtant, malgré le déplacement de l’enfant vers Miami, que l’enfant de Olivier martelly et de Bianka se sera pas privée de la belle culture haïtienne et qu’après ses études aux États-Unis, elle pourra revenir au pays de ses ancêtres et contribuera à l’enrichissement de ce pays de liberté, unique par sa nature et son histoire mais surtout, la seule île magnifique bénie des dieux.

à suivre…

Hermann Cebert

Publicités


Catégories :Page d'accueil, Philosophie et Politique, Poésie et Société, Présidents des pays, Religion et Développement

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

1 réponse

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :