Les Haïtiens doivent s’unir ou laisser périr Haïti: L’urgence de fédérer les leaders communautaires de la diaspora haïtienne


Le philosophe éveillé

La pensée qui dérange

Une fois de plus Haïti et tous les haïtiens en général font face à leurs destins. Il s’agit de l’occasion en Or pour le peuple de ce pays que nous sommes et plus particulièrement de nous autres qui vivons à l’extérieur du pays.

Alors que plusieurs d’entre nous possèdent de grandes qualifications et d’expertises beaucoup plus importantes que plusieurs pays dans le monde, de façon globale c’est pourtant notre pays, notre race et notre pays que l’on considère comme des parias dans le monde.

Selon plusieurs experts et d’études bien documentées, Haïti possède plus d’experts de qualibre international que plusieurs pays, plusieurs États ou provinces de fédérations de pays dans le monde. Pourtant, aucun de ces experts ne profitent à Haïti et Haïti est même appelée le pays le plus pauvre du monde.

Évidemment, nous n,avons pas besoin de chercher de midi à quatorze heures pour trouver les raisons et les causes de notre arriération et de notre sans importance de la part des autres peuples et des autres pays du monde parce que nous savons très clairement que c’est notre division interne et les préjugés de supériorité que plusieurs d’entre nous développenent vis-à-vis des autres.

Ces divisions internes au sein de notre population, ces préjugés que nous avons tous l’un vis-à-vis de l’autre et des autres se constatent également au sein des diverses communautés haïtiennes vivant à l’étranger.

Certains développent des préjugés à l’endroit des autres membres de la diaspora comme par exemple, plus expérimentés, plus anciens, plus savants, plus intelligents que les autres par conséquent, ils ne peuvent pas s’impliquer dans des organisations avec les nouvelles générations qui font aussi partie de cette diaspora.

En fait, il faudrait dire que les communautés des la diaspora haïtiennne reproduisent les mêmes divisions qui existent dans le pays et qui ne cessent de nous trainer vers l’arrière.

Contrairement aux autres communautés de la diaspora des autres peuples et des autres pays qui vivent en Occident et qui s’unissent pour se développer et faire développer leurs propres pays, nous les Haïtiens nous faisons tout pour nous tenir éloigner loin de l’autre et ainsi réduire nos chances d’améliorer nos sorts individuels et collectifs.

J’ai souvent pris la communauté juive dans le monde comme exemple de peuples solidaires pour se développer et pour protéger les intérêts de leur Pays, Israël, mais les haïtiens et plus particulièrement nous qui vivons à l’étranger et qui formons la diaspora haïtienne, ne somblons pas comprendre cette nécessité de fédérer nos forces à travers la création d’organismes centraux de la diaspora en vue de converger nos pouvoirs politiques, économiques vers le développement de notre pays.

Nous sommes partout individuellement capables de nous tailler des places importantes dans plusieurs pays développés voire sous développés, cependant de façon collective nous sommes incapables de réussir ensemble.

Devant toutes les situations actuelles auxquelles nous faisons face présentement, au Bahamas, en république dominicaine, au guadeloupe, en martinique, au brésil, au maroc, au canada, aux États-Unis, à la guyanne, en France, en Suisse, bref, un peu partout dans le monde doit nous pousser à nous unir ensemble pour fédérer les différentes énergies de nos leaders communautaires vivant dans la diaspora haïtienne sinon, c’est Haïti qui va disparaitre.

IL est vrai que nos ancêtres avec très peu de moyens, ont créé l’empire de la liberté qu’est notre Haïti,  mais à nous qui sommes leurs héritiers ou du moins qui nous réclamons d’être leurs descendants et leurs héritiers, nous devons créer l’empire de l’Égalité et de la fraternité car, tant bien que mal, et avec la volonté et la détermination de la génération de Charlemagne Péralte nous avions lutté pour reconquérir notre liberté générale des bottes militaires américaines en 1934.

Toutefois, c’est à notre tour maintenant de réaliser le développement intégral de notre pays. Mais pour y arriver, nous devons créer les conditions nécessaires à ce développement et en même rétablir notre dignité collective que n’importe quel peuple sans grandeur peut piétiner à leur guise.

Aujourd’hui, plus que jamais, nous avons besoin d’unité entre nous pour lever ensemble nos têtes pour regarder les autres peuples en face, les yeux dans les yeux.

De plus, nous devons cesser d’être tous istes idéologiques qui ne nous ressemblent pas et surtout, qui ne nous identifient pas. Notre seule iste c’est d’être des Haïtiens et des Haïtianistes. Lorsque nos ancêtres avaient pris leurs décisions de vivre libres ou de mourir, ils n’étaient ni lavalassiens, ni duvaliéristes, ni fignolistes, ni communistes, ni capitalistes. Ce qu’ils étaient tous, c’était des hommes comme tous les hommes et en créant Le pays Haïti, ils étaient devenus tous des Haïtianistes et des Nationalistes dans et en tenant compte des divereses qualités qui les rassemblaient.

Voilà pourquoi, actuellement je veux voir tous enfants de Haïti se lever et s’unir ensembles à travers Un instrument Politique, Économique, un Instrument Social International et Mondial capable, dont le Congrès International ou Mondial, peu importe son Nom, de défendre les Intérêts de Haïti et de tous les Haïtiens dans le monde auprès des grandes institutions internationales et mondiales, auprès des pays développés, et aussi auprès des gouvernements laucaux partout où vivent des haïtiens.

Cet instrument politique, économique et social international et mondial Haïtien sera notre groupe collectif de lobby international de nos intérêts dans le monde. I

l doit avoir regrouper tous les duvaliéristes, des riches des intellectuels, des professeurs à la retraite ou nom, des lavalassiens, des libéraux, des capitalistes, des communistes des socialistes mais  compétents et qui comprennent à la fois, les rouages et les mécanismes de tous les pays où vivent les Haïtiens dans le monde et les enjeux mondiaux des intérêts haïtiens.

Avec tous les plus capables à la tête d’un tel congrès, je suis sûr que nous les haïtiens et Haïti dans son ensemble seront gagnants. Il nous faut nous élever au dessus de nos divisions pour pouvoir nous affirmer collectivement.

à suivre…

Hermann cebert

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :