Evans Paul est-il Premier Ministrable dans le contexte de la Crise actuelle de Haïti: La définition pratique de la démocratie et de la politique


Avant d’essayer de savoir et de comprendre si Evans Paul est Premier Ministrable de Haïti dans le contexte de la crise actuelle et compte tenu qu’il feait partie de la liste des candidats potentiels à ce poste de premier Ministre de Haïti, je veux commencer par poser une première prémisse concernant la politique et la démocratie en vue de laisser entrevoir mes conclusions ex ante de cette série d’articles sur les ententes et les consensus nécessaires à la résolution de la crise actuelle que vit le pays.

Si nous posons et si nous définissons la politique comme étant l’art du compromis entre les divers acteurs sur ce qu’ils ne veulent pas contrairement aux objectifs de la politique qui visent à la prise du pouvoir par ces mêmes acteurs, il apparaîtra de façon évidente que les intérêts des acteurs politiques soit les individus, les organisations politiques, les hommes politiques et les groupes d’intérêts s’opposent à la pratique politique bien que dans les faits les luttes pour le contrôle des espaces politiques font partie intégrantes de la logique même des exercices politiques et démocratiques.

Autrement dit, le fait que les acteurs politiques arrivent à s’entendre plus facilement sur des intérêts et des enjeux qu’ils ne veulent pas alors qu’ils ont plus de difficulté à s’entendre entre eux sur leurs véritables intérêts permet de construire et de consolider les intérêts nationaux. Toutefois, il faut dire que très peu d’acteurs politiques comprennent cette réalité et moins encore la façon que se formulent les intérêts nationaux dans l’arène politique d’un pays. Par ailleurs, cette réalité de la politique, c’est-à-dire, ne pas pouvoir s’entendre avec ses adversaires sur ce que chacun veut est l’essence même de la démocratie et de la démocratie libérale.

À l’inverse, lorsque les groupes politiques arrivent à faire triompher leurs propres intérêts sur les intérêts des autres groupes politiques, la démocratie a tendance à être en danger et les dictatures sont toutes proches puisque l’idée même de compromis et de consensus politique se trouve écarté de toutes les joutes politiques ainsi que des jeux démocratiques.

Voilà donc en quelque sorte l’idée selon laquelle je vais tenter de comprendre en quoi Evans Paul pourrait s’avérer être Premier Ministrable ou non Premier Ministrable dans le contexte de la crise actuelle dans laquelle se retrouve Haïti compte tenu des différents manquements du gouvernement de Laurent Salvador Lamothe et par ricochet, du régime de Joseph Michel Martelly.

Évidemment, si le régime Martelly-Lamothe ne s’était pas laisser piéger par leur avarisme politique et leur politique d’exclusion etr de destruction systématique des forces de l’opposion en refusant catégoriquement d’organiser les élections comme c’était prévu, le pays n,aurait pas été plongé dans cette crise actuelle.

Cependant, force est de reconnaître, que l’amateurisme politique, l’inexpérience politique et de la gestion des affaires politiques et publiques de l’État par l’équipe Martelly-Lamothe ainsi que leur volonté d’exclure et de détruire la classe politique du pays constituent les principales cause de l’état de la crise actuelle du pays.

Toutefois, loin d’être si négatif comme impact sur la démocratie naissante du pays, au contraire, et j’ose le croire, pourra être beaucoup plus salutaire pour le pays que s’il n’y avait pas cette crise.

Bien entendu, faudrait-il bien que tous les acteurs comprennent l’importance insi que leurs rôles dans la fondation de la démocratie nationale actuelle. Jusqu’à présent, je n’ai aucun doute, bien que cela puisse sembler difficile à comprendre et à saisir par plus d’un, des bienfaits de cette crise sur le devenir de la démocratie haïtienne.

Permettez-moi, mes chers lecteurs de vous rappeler certains faits avec une certaine légerté sensorielle en vous mentionnant qu’il serait bon pour Evans Paul de compléter son cycle de 35 ans de vie politique active dans le pays.

En effet, il y a près de 35 ans depuis que Evans Paul a commencé à s’impliquer et influencer la politique Haïtienne, selon mes données personnelles et selon les événements qui ont marqué la politique du pays.

C’est donc à partir des années 1979 et plus particulièrement en 1980 que ce politicien frêle mais avec une grande détermination et d’un discours assez incisif et des engagements forts à travers son métier de journaliste, ses talents de créateurs et ses critiques a pu se faire connaître dans le paysage politique du pays tout en imposant ses lectures, ses idées ainsi que sa vision du devenir démocratique du pays. Pour cela, il apparait actuellement comme celui qui cumule plus d’expérience politique que l’ensemble des actuers actuels de la scème politique du pays.

D’un autre côté, il est à reconnaître que l’expérience de Evans paul comme militant politique lui a permis de faire beaucoup d’amis auprès de plusieurs ambassabes étrangères accréditées dans le pays et cela lui a aussi sans nul doute servi et permis de développer des relations assez privilégiées. Dans ce contexte, il pourrait être évident que Evans Paul puisse garantir les intérêts de ces étrangers dans le pays tout en préservant et tout en protégeant les intérêts supérieurs du pays.

Quant aux autres groupes comme les duvaliéristes, les bourgeois et le président Joseph Michel Martelly et son groupe qui l’entoure, Evans Paul pourrait s’avérer le plus capable à les protéger puisque dès le début de l’année 2014, on a vu que Evans Paul qui commençait à répondre aux diverses invitation du régime pour les activités nationales à la fois aux côtés de jean-Claude duvalier, le défunt dictateur et sanguinaire, aux côtés de Michel Martelly avec qui il avait commencé à nouer des relations amicales lorsqu’il était maire de de Port-au-Prince et également on l’a vu aux côtés de Prosper Avril.

Concernant ces relations et ces participations de Evans Paul aux côtés de ces criminels notoires, j’invite mes lecteurs à relire mes textes sur les 21 drapeaux du militantisme de KPlim­ où j’ai donné mes opinions sur la responsabilité du militant du KID en ce qui concerne l’impunité dans le pays de Haïti. Entre autre, j’aimerais également inviter mes lecteurs à lire un texte que j’ai écrit et publié sur ce blog sur le noyau des représentations sociales et culturelles afin de comprendre dans quel contexte et ce qui conditionne les actions des êtres humains c’est-à-dire du rôle et de l’importance des valeurs et des intérêts dans le processus décisionnel.

Un autre aspect non le moindre concernant la Premierministrabilité de Evans Paul dans le contexte actuel est l’absence d’unanimité des acteurs politiques sur le choix possible de Evans Paul comme prochain Premier Ministre du Pays.

En effet, bien que Evans Paul soit reconnu par l’ensemble des acteurs politiques comme un militant dont on ne peut contester la légitimité au sein de l’opinion publique nationale et Internationale, pour des raisons que j’ai déjà évoqué dans d’autres articles sur son militantisme et les différents flous qui planent sur ses convictions profondes ou ses possibles dérives concernant les différents coup d’État orchestrés contre Jean-Bertrand Aristide, cependant, il ne faut pas négliger que plusieurs continuent de reprocher quelques manquements à ce militant de longues dates.

Néanmoins, ce qui semble empêcher à Evans Paul d’avoir un large consensus au sein des groupes de l’opposition est également ce qui pourra également lui permettre d’être Premierministrable dans le contexte actuel car ce que l’on peut lui reprocher est en même ce qui lui permet de garantir les intérêts de chacun tout en permettant au pays de sortir définitivement de la crise actuelle.

Pour cela, et pour l’avoir rencontré à plusieurs reprises dans des contextes différents et sur des enjeux divers et différents, je sais qu’Évans paul est quelqu’un qui a beaucoup de respect pour ses adversaires et très loyal envers ses amis. Par contre ses principales fablesses demeurent sa naïveté et la confiance qu’il peut mettre en ses courtisans.

Evans Paul a beaucoup de difficulté à s’encadrer de gens honnêtes et compétents cela lui rend vulnérable aux griffes des loups et des opportunistes. Pour bien comprendre cette vulnérabilité, il faut savoir qu’il a beaucoup de respect pour les intellectuels et que les moindres signes de militantisme de qulqu’un qui rôde dans son environnement, il a tendance à les faire confiance, j’espère qu’il a beaucoup appris au cours de ces dernières années puisqu’il a pu peut-être découvrir comment plusieurs flatteurs et pseudos intellectuels l’ont bel et bien trahi. Il faudra qu’il apprenne à s,entourer des conseillers aux esprits indépendants capables de s’opposer à lui et à ses idées mais qui pratagent sa vision et ses objectifs. 

à suivre….

Hermann Cebert



Catégories :Page d'accueil, Philosophie et Politique, Poésie et Société, Présidents des pays, Religion et Développement

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :