Publicités

Les États-Unis et la Souveraineté de Haïti une fiction ou une réalité: L’occupation voilée de Haïti par la super puissance mondiale


Le philosophe éveillé

expérience de la solitude

Depuis ces derniers jours, nous les Haïtiens assistons à une escalade d’actions et d’éclosion de projets de la part de l’administration américaine dirigée par Barak Hussein Obama indépendemment de la volonté et des véritables intérêts du peuple Haïtien.

D’un côté, il y a le projet de la construction du port de Fort-Liberté, de la création de la zone franche agricole du Nord-Est, et de l’autre, on trouve des programmes de réunification des familles haïtiennes vivant aux États-Unis et maintenant, le programme de formation de génie militaire de jeunes haïtiens aux États-Unis pour une période de quatre ans mais qui vont devoir retourner au pays pour occuper des fonctions clées dans le pays.

Il y a tout aussi d’autres actions non moins importantes prises par les représentants des États-Unis en Haïti et des déclarations et des titres accordés aux dirigeants haïtiens qui tous ensemble montrent du doigt les visions et les différents projets que le grand voisin de l’amérique semble avoir pour Haïti.

On se souvient des ingérances des ambassadeurs américains dans le dossier de citoyenneté du président Joseph Michel martelly, des affirmations de ces derniers sur les dates éventuelles des élections en Haïti et les reculs successifs de ces dates par l’administration martelly ainsi que ses déclarations sur les ondes de TV5 sur la date fatidique de 12 janvier 2015, sans oublier des titres de reconnaissance de leadership du Premier ministre laurent salvador lamothe alors que c’est ce leader innovant qui détient sous son administration plusieurs prisonniers politiques dont les frères Florestal, derrière les barreaux ou encore un ex président en résidence surveillée. 

Où se trouve la frontière entre les actions, les déclarations que les autorités américaines peuvent mener en Haïti et les limites de son droit à son autodétermination et sa Souveraineté? Haïti est-elle un pays ou l’un des États  associés ou une colonie américaine?

Jusqu’où l’administration américaine ira pour reconnaître que Haïti est un État Souverain qui est capable de maintenir ses amitiés avec eux mais il faut bien que ces amis, aussi puissants qu’ils puissent être, doivent respecter les autorités que le pays a choisi ainsi que tous les droits que Haïti peut exercer pour définir ses propres politiques en fonction de ses propres besoins.

Selon la plus simple définition du concept de Souveraineté, nous avons: « La souveraineté (du latin médiéval superanus qui dérive du latin classique superus « supérieur » ; et du concept grec Basileus) désigne le droit exclusif d’exercer l’autorité politique (législative, judiciaire et/ou exécutive) sur une zone géographique ou un groupe de peuples vivant en communauté » Wikipédia.

Le philosophe éveillé

expérience de la solitude

Ainsi, si telle que stipule cette définition, n’est-on pas en droit de se question du type de rapport et du genre de relations que Haïti a avec les États-Unis pour constater les différentes manières que cette puissance intervientdans les affaires internes et sur les populations du pays. Autrement dit,  est-ce cela que les américains appellent la démocratie et valeurs libérales qu’ils apportent à Haïti en ce 21ième siècle?

Étant originaires des différentes savanes africaines, des êtres africains qui vivaient comme des animaux et qui ont été à la fois comparés à des animaux et réduits en esclavage de façon servile, alors on peut donc comprendre que la démocratie à l’américaine ne pouvait nullement être profitable aux Haïtiens?

En fait ce que les américains nous invitent à comprendre de leurs façons de traiter Haïti, c’est que comme ils traitent les noirs chez eux, en les jetant en prison en les maintenat dans la drogue et la prostitution de tous les genres, ils se rendent compte que les Haïtiens méritent les mêmes châtiments.

Mais nous devons dire directement aux américains que nous les Haïtiens, nous nous sommes une grand peuple, une grande race humaine et qu’en ce sens le prix de toutes les souffrances subies c’est notre terre patrie. Il faut qu’ils nous respectent comme nous les respectons et voulons le bien et la sécurité pour eux.

Au delà de cette force de reconnaissance de tous les haïtiens qui ont donné leurs vies à Savannah pour l’indépendance des États-Unis dont le traitement inhumain pour nos frères vivant sur leurs sols, au delà également de nos frères qui sont quotidiennement exploités aux États-Unis, nous croyons que les américains devaient avoir un minimum de respect pour ceux-là qui sont restés chez eux et qui ne demandent qu’à vivre dignement.

Malheureusement, même nos frères noirs américains qui ont abandonné toute forme de lutte

Le philosophe éveillé

expérience de la solitude

pour leurs propres dignités aux États-Unis ne sont plus conscient et n’éprouvent aucun sens moral de défendre les droits et la souveraineté du peuple Haïtien qui leur a tracé le chemin de la liberté et de la dignité et c’est un président hybride né du croisement d’un fier noir africain et d’une fière femme blance qui développe des politiques racistes et méprisantes contre le peuple Haïtien.

Par ailleurs, imaginons, puisque c’est très actuel, que c,était le gouvernement haïtien qui avait pris l’initiative de  recruter des jeunes américains pour leur donner une formation en génie militaire pour que au terme de leur formation, déciderait de retourner ces militaires bien aguéris vers les État-Unis dans le but de les intégrer dans lesadministrations publiques américaines.

Compdriez-vous que Haïti serait déclaréeennemi des États-Unis et avant même que la décision soit arrivée ou parvenue aux autorités haïtiennes, des missiles et des tonnes debombes nucléaires seraient déjà largués sur haïti et en donc en un clein d’oeuil, les dix millions d’êtres que nous sommes seraient anéantis.

De plus, tous les autres haïtiens qui vivent aux États-unis et dans le reste du monde seraient pourchassés et jetés en prison comme des bêtes car nous aurions attaqué les intérêts majeurs de la plus grande puissance militaire du monde.

Pourtant c,est et cela devait être la même chose que les américains devaient envisager avant de lancer des programmes de formation militaire desjeunes haïtiens. Ces américains savent manipuler nos misères et la misère qdans laquelle ils nous ont réduit, c’est pourquoi, ils sont capable d’oser lancer ces politiques sans respect pour notre souveraineté nationale.

Une fois de plus, les administrations américaines nous prennent pour des sauvages alors qu’ils oublient que les premières promotions d’officiers de police qui constituent la hiérarchie de la police antionale actuelle étaient formés dans les écoloes de police et de militaires américains.

Alors,  nous sommes en droit de nous demander pourquoi décident-ils maintenant de recruter des jeunes du pays avec un statut de résident et de citoyen américain ces jeunes en leur donnant la formation directement chez eux.

S’agit-il de nouveaux agents de la CIA  qui dans quatre ans vont occuper en lieu et place des marines américains? La réponse se trouve dans la question pour vous chers lecteurs, à vous de trouvers d’autres explications.

à suivre….

 

Hermann Cebert

Publicités
About Hermann H Cebert (994 Articles)
I am a citizen without Borders with simple and sincere ideas. Poet and philosopher for my hours of madness. I am old several centuries and I think that by ideas and thoughts the world can improve. I wait for nothing of anybody but I continue doing any good all around me. Force is a straw which the wind of intelligence takes in its please. My only wealth it is my intelligence which is superior to the average of people. I search neither glory nor honour and I am what I follow, me. There was only the only philosopher who is meconnu by more of one: it is always you.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :