Qui a le monopole de consulter les acteurs politiques pour de vraies solutions à la crise électorale en Haïti: La passivité chronique du président du Sénat Haïtien et du Président de la chambre des Députés Haïtiens


Tandis que plusieurs flatteurs et plusieurs jobbeurs se défilent à la queue leu leu devant le chef des macoutes roses au Palais National, le Président Joseph Michel Martelly, les groupes de l’opposition se laissent détourner par les comérages et les exécutions sommaires un peu partout dans le pays.

Pire encore, même le Président du Sénat se laisse plonger également dans une attente comatique des  bonnes volontés du président de la République qui de son côté n’a véritablement aucun intérêt et aucune volonté que les problèmes qu’il a créés soient réglés.

Entre temps, comme on peut le constater à partir de leurs actes et de leurs messages discours et publicités inclus, Joseph Michel Martelly et Laurent Salvador Lamothe pousuivent leurs campagnes électorales à travers tout le pays, en liquidant par-ci et en profitant par-là des richesses du pays.

Pourquoi personne ne s’impatiente à trouver des solutions à la crise poloitique actuelle de Haïti? Qui d’autres à part de Martelly est capable de trouver des solutions et de faire des consultations publiques?

Évidemment, les premières grandes consultations ont été menées par les ambassades accréditées dans le pays et ces consultations n’en étaient pas de vraies et ne visaient pas à solutionner la crise nationale ni non plus ne se préoccupaient pas des urgences du pays.

Ce que les ambassadeurs faisaient, c’était de dicter aux acteurs politiques et aux acteurs sociaux leurs directives dans le but de les faire accepter et de contribuer à la mise en place de la dictature que le Gouverneur Bill Clinton est en train de mettre en place en Haïti.

Si on fait un simple arrêt sur les différentes prises de positions de divers représentants étrangers à la cause du développement et du progrès de Haïti, on pourra constater que tous ces gesn qui formulent des critiques le font dans un seul sens, contre les groupes de l’Opposition plus particulièrement le Club des Cinq Sénateurs de Haïti et jamais contre le gouvernement Martelly-Lamothe qui a laissé pourrir et envenimer la situation.

Certainement, le président du Sénat, le sénateur Dieusseul Simon Desras aurait dû adopter une stratégie concurrente à celle du président Martelly en ce qui concerne les consultations que ce dernier a engagé auprès des soi-disants acteurs du pays, alors que tout le monde peut constater que le président rencontre surtout tous ceux qui partagent ses idées de se maintenair au pouvoir au-delà des échéanciers électoraux de janvier 2015.

Se faisant le président du sénat aurait pu ouvrir les consultations publiques en invitant tous les acteurs politiques et sociaux à venir au sénat présenter leurs arguments en direct à la radio et à la télévision  afin de casser la montée de la popularité du régime rose et pour également montrer dans quel direction que l’ensemble des acteurs veulent diriger le pays.  

Évidemment, le président du sénat peut encore lancer sa propre consultation dès cette semaine afin de faire défiler au parlement tous les leaders régionaux, tous les partis politiques, toutes les organisations socio-professionnels, toutes les organisations de professeurs, d’étudiants, de chômeurs, des avocats, des psychologues, des économistes, des sociologues, des organisations des comités de quartiers etc.

Et vous imaginez quel impact cela pourrait avoir sur les positions de martelly et de la communauté internationale?

J’attends pour voir ce que décidera de faire le président du sénat au cours de cette semaine en matière de consultations plus démocratiques et plus ouvertes.

 

à suivre… 

Hermann Cebert

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :