CPAM, la Radio union.com : Une porte grande ouverte vers la zombification des Haïtiens vivant à montréal


C’est volontairement que j’avais choisi de ne pas me pencher sur certains groupes d’haïtiens vivant à montréal car j’estimais qu’il y avait moins d’intérêt par rapport aux divers problèmes que vit Haïti et qui demandent plus d’attention.

Ce n’est pas que tout va bien et que je n’ai pas grand chose à partager avec mes lecteurs, mais j’avais fait le choix de me taire là-dessus.

Néanmoins, il faut reconnaitre qu’il y a tellement de sujets qui me passent souvent par la tête et qui m’ont donné envie de consacrer  quelques articles juste pour montrer à mes lecteurs du Québec et de montréal que je suis également conscient de leurs réalités et de leurs difficultés qui sont également les miennes puisque depuis plus de 16 ans je vis parmi eux.

Évidemment, si je décide de me justifier pour aborder le sujet que j’entends développer aujourd’hui c’est qu’il y a quelque chose qui m’a comme irrité ces jours-ci dont une émission qui était passée sur la station de radio CPAM que j’ai écouté vers 15h-16h et animée par des québécois qui se font passer pour des ignorants de l’histoire actuelle d’Haïti alors qu’ils faisaient de la propagande pour le régime néoduvaliériste macoutico-rose de Joseph Michel martelly.

Sur quoi je me base pour considérer cette émission à des heures de grandes écoutes de la radio CPAM, radiounion.com de faire la propagande, ou encore de la zombification des haïtiens vivant à Montréal?

Avant de répondre à cette question, permettez-moi, mes chers lecteurs, de faire un survol de la réalité de cette station de radio qui se veut être un média de la communauté haïtienne et l’expression ethnique francophone de Montréal.

Si vous écoutez cette station régulièrement comme moi, vous vous êtes déjà rendu compte qu’il y a depuis un certain temps une sorte de bouillie vidée qui se pratique au sein de cette station.

D’abord, plusieurs fois j’ai entendu des journalistes et des chroniqueurs qui veulent aborder certains sujets mais que le directeur de la station ne veut pas qu’ils abordent en leur imposant de facto la loi de l’omerta, bouche cousue, popint de débats là-dessus. C’est donc en direct que le directeur les oblige à se taire sur des sujets de discussion qui auraient pu éclairer davantage la communauté haïtienne de montréal, mais c’est le silence.

Deuxièment, pour une station que se veut une station d’expression ethnique de l’amérique du nord et de la communauté haïtienne qui engage plus de journalistes et de chroniqueurs québécois de fasçon plus que proportionnelle que la communauté haïtienne du Québec est représentée dans l’ensemble des médias du Québec.

Alors, on peut se demander, en quoi cette station de radio CPAM peut se vanter d’être une station d’expression ethnique lorsqu’elle se comporte comme n’importe quel autre média homophobe et québéco-centriste au québec. En plus de tout cela, la majorité des reportages qui sont présentés proviennent des médias français de france sans oublier que cette station n’a jamais ouvert ses portes aux jeunes étudiants haïtiens en communication du Québec.

En connaissez-vous un seul stagiaire qui a animé une émission d’été ou d’hiver sur les ondes de cette station? Moi, non.  Je dirais même, jamais. Pourtant, je ne sais de quelle forme d’Écclectisme alliénant que les responsables de cette station veulent nous offrir tandis qu’ils ne semblent pas être conscients.

Évidemment, ils ne se rendent pas compte de ce qu’ils sont en train de nous servir, les mêmes salades qui ont infestées nos livres d’histoire car ce sont toujours les étrangers qui veulent nous apprendre notre histoire.

Comment la radio CPAM, radion union point com, peut être aussi aveugle pour mettre ses ondes à la disposition du monde qui se disent ignorants de notre histoire, ils le prouvent par leurs dires, pour nous enseigner notre propre histoire, c’est vraiment aberrant et dépourvu de tout jugement et de responsabilité.

Admettons qu’il s’agissait d’une certaine ouverture d’esprit que veulent faire montre les responsables de cette station, cela ne devait pas être de la propagande de bas étage telle que cela se fait sur les ondes de cette station. Je trrouve ça honteux que ce soit des québécois qui ne connaissent même pas leur propre histoire et qui sont ignorants de notre histoire que l’on laissent nous faire la leçon de notre propre histoire. 

à suivre…. Hermann Cebert 

Hermann Cebert

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :