Le Sénat Haitien objet de vives critiques pour avoir gelé le processus électoral:Les américains choisissent d’être du côté des fascistes du régime Martelly-Lamorthe


Publié le 24 Avril, 2014 dans Joseph Guyler Delva (author)

 (photo: )

PORT-AU- PRINCE , Haïti (HCNN) – Le Sénat d’Haïti est l’objet de vives critiques pour approuver un projet de loi visant à faciliter la tenue d’élections législatives et locales cruciales, sans lesquelles ce pays des Caraïbes pourrait être plongé dans une profonde crise politique.

Un législateur américain, Ileana Ros-Lehtinen, a appelé cette semaine les sénateurs haïtiens à approuver les amendements à la loi électorale en vigueur pour permettre au conseil électoral d’organiser , d’ici la fin de l’année , un scrutin pour élire les deux tiers des 30 membres de l’assemblée sénatoriale et renouveler la Chambre des députés, entre autres tâches.

Plusieurs représentants du gouvernement américain ont visité au cours des dernières semaines les dirigeants et membres du Parlement pour exprimer l’inquiétude de Washington sur l’impasse provoquée par la position d’un certain nombre de sénateurs.

Le Président haïtien Michel Martelly , le Premier Ministre Laurent Lamothe et plusieurs membres de la chambre basse ont attribué le gel du processus électoral à un groupe de sénateurs ayant refusé de procéder au vote du projet de loi déjà adopté par les Députés, comme prévu par un accord politique conclu en Mars.

« Le Président Martelly et le gouvernement ont fait et continueront à faire tout ce qui dépend de nous pour nous assurer que les élections se tiennent cette année « , a déclaré jeudi à HCNN le Premier ministre Lamothe.

« Maintenant, c’est au Sénat d’assumer les responsabilités qui sont les siennes pour que les autorités compétentes puissent avancer avec les préparations pour la tenue du scrutin qui est incontournable, » a expliqué Lamothe.

Le Parlement peut devenir complètement dysfonctionnel si les élections ne sont pas organisées à temps pour permettre à la nouvelle législature d’entrer en fonction dans le délai constitutionnel du deuxième lundi de Janvier 2015.

Lamothe a déclaré que le gouvernement a déjà déboursé plus de 10.3million de dollars sur une enveloppe de $14 million engagés par l’administration actuelle pour financer le processus électoral qui coûtera plus de 34 millions de dollars. Les États-Unis , l’Union européenne, le Canada et d’autres donateurs verseront le montant restant.

L’avancement du processus électoral a été bloqué par un groupe de sénateurs de l’opposition qui ont la capacité d’ empêcher le Sénat d’atteindre le quorum de 16 sénateurs nécessaire pour tenir une séance.

Un des sénateurs de l’opposition, Jean- Baptiste Bien-Aimé, a rejeté les accusations selon lesquelles son groupe chercherait à entraver le processus électoral.

« Nous voulons des élections , mais les élections devraient être organisées correctement et avec un conseil électoral crédible « , a déclaré Bien-Aimé à HCNN. » Il devrait y avoir un nouveau conseil électoral avant l’approbation de la loi », a-t-il dit.

 Plusieurs membres du Sénat et de la Chambre basse – Le sénateur Wencessclass Lambert, le Député Abel Descollines, le Député Jean René Lochard, entre autres – ont sévèrement critiqué la position du groupe adverse.

« Il ya des sénateurs qui croient dans le chaos et qui savent qu’ils ne seront pas réélus s’ils vont aux élections, alors ils essaient de tout bloquer, » a déclaré Lochard, un membre du groupe de la majorité à la Chambre basse.

Les autorités haïtiennes ont menacé d’avoir recours à l’article 12 de l’accord historique conclu le 14 Mars, qui prévoit que le conseil électoral peut contourner une série de dispositions inapplicables dans la loi actuelle, si le Parlement ne parvient pas à adopter les modifications proposées.

L’accord, qui a été salué par tous les grands bailleurs de fonds internationaux impliqués avec Haïti , a été signé par le président Martelly, des représentants du Parlement et les dirigeants de plus de 50 partis politiques, dans le cadre d’un dialogue inter- haïtien, tenu sous les auspices de l’Église catholique en Haïti .

 

Haiti’s Senate under fire for putting election process on hold

Published on April 24, 2014 by Joseph Guyler Delva (author)

 

PORT-AU-PRINCE, Haiti (HCNN) — Haiti’s Senate has been the object of intense criticism for failing to approve a bill aimed at facilitating the holding of crucial legislative and local elections, without which the Caribbean country could be plunged into a deep political crisis.

A US lawmaker, congresswoman Ileana Ros-Lehtinen, called this week on Haitian Senators to approve amendments to an existing electoral law to allow the electoral council to organize, by the end of the year, a ballot to elect two thirds of the 30-member Senate assembly and to renew the Chamber of Deputies, among other tasks.

Several representatives of the US government visited over the past weeks leaders and members of Parliament to voice Washington’s concern about the impasse caused by the position of a number of senators. 

Haitian President Michel Martelly, Prime Minister Laurent Lamothe and several members of the Lower Chamber have blamed the halt to the election process on a group of senators who have refused to proceed with the approval of the bill already passed by the Deputies, as provided by a political agreement clinched in March.

« President Martelly and the government have done and will continue to do all that depend on us to make sure the elections are held this year, » Prime Minister Lamothe told HCNN on Thursday.

« Now it is up to the Senate to do its part so that relevant authorities may proceed with preparations for the ballot, which is unavoidable, » Lamothe explained.

Parliament may become completely dysfunctional if the elections are not organized in time to allow the new legislature to be sworn in by the constitutional deadline of the second  Monday of January 2015.

Lamothe said that the government has already disbursed over $10.3 million out 0f $14 million engaged by the current administration to fund the electoral process which will cost over $34 million. The US, the European Union, Canada and other donors will contribute the remaining amount.

Progress in the electoral process has been blocked by a group of opposition Senators who have the capacity to prevent the Senate from reaching the 16-senator quorum needed to hold a session.

One of the opposing Senators, Jean-Baptiste Bien-Aimé, rejected accusations that his group would be trying to foil the electoral process.

« We want elections, but the elections should be organized properly and with a credible electoral council, » Bien-Aimé told HCNN. « There should be a new electoral council before the approval of the law, » he said.

Several members of the senate and the Lower Chamber — Senator Wencessclass Lambert, Deputy Descollines Abel, Deputy Jean René Lochard, among others — harshly criticized  the position of the opposing group.

« There are Senators who believe in chaos and who know that they won’t be reelected if they go to election, so they are trying to block everything, » Lochard, a member of the majority group at the Lower Chamber, told HCNN on Thursday.

Haitian authorities threatened to have recourse to Article 12 of a historic agreement concluded on March 14, which provides that the electoral council may bypass a series of inapplicable provisions in the current law, should Parliament fail to pass the proposed amendments.

The agreement, which was saluted by all the major international donors involved with Haiti, was signed by President Martelly, representatives of Parliament and leaders of more than 50 political parties, in the framework of an inter-Haitian dialogue held under the auspices of the Catholic church in Haiti. 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :