Dialogue Politique entre le régime néoduvaliériste de Martelly-Lamothe et les Partis politiques en Haïti:Dialogue et consensus de trahison du peuple Indigène d’Hayti


Le philosophe éveillé

expérience de la solitude

Dans un article intitulé « Vers Un Régime Politique Typiquement Haïtiens » j’avais proposé un véritable alternatif politique, social et économique pour sortir définitivement Haïti de la crise perpétuelle qu’elle se trouve depuis 1804 et ce, à partir des expériences des premiers habitants de l’Île, les Taïno(Tayno) cependant, avec cette mascarade de dialogue qui se déroule présentement entre l’exécutif dirigé par Joseph Michel Martelly et Laurent Salvador Lamothe, nous sommes en train d’assister à une véritable trahison des masses populaires par l’ensemble des soi-disant acteurs qui semblent former la classe politique de Haïti.

Évidemment, nous ne pouvions pas espérer mieux de ceux qui cherchent à imposer la dictature féroce dans le pays, soit l’équipe de Martelly et de l’autre, les responsables des partis et des organisations politiques sans dessein et sans vision pour la démocratisation du pays.

Des deux côtés de la table de ce Dialogue et des Compromissions qui sortiront, nous avons au centre comme arbitre, l’église catholique, toujours rétrograde et qui a toujours supporté le duvaliérisme, le jeanclaudisme et le militarisme ce qui laisse déjà augurer de résultats bidons dont les effets seront la trahison du peuple haïtien en général. Évidemment, nous n’avons pas besoin d’être des devins pour comprendre que la véritable finalité du régime néoduvaliériste sera sans nul doute l’adhésion de tous les groupes pour pouvoir justifier la mise en place de la dictature martéllyenne surtout lorsque nous commençons à tenir compte de l’assassinat d’un responsable d’organisation des droits humains ainsi que les messages du président Martelly concernant la façon et le type de démocratie qu’il entend imposer au peuple Haïtien:« Une démocratie Forte».

En parlant de démocratie Forte, donc de la force et par la force, on peut se rappeler que le président Martelly ne s’est jamais identifié à la démocratie et même sur sa page de Facebook il disait et écrivait que son idéologie était: «Duvaliérisme», on comprend donc qu’en indiquant la force pour identifier la démocratie qu’il veut et va imposer, il ne peut s’agir que de la dictature par la force puisque c’est qu’a été le duvaliérisme père, fils et petit fils.

Nous sommes en présence ou du moins nous sommes en train d’assister à la plus grande trahison dans l’histoire des peuples et ce sont les haïtiens qui seront les véritables perdants dans ce que les magouilleurs professionnels de la politique haïtienne appellent Dialogue et Consensus. Les politiciens éternels opposants, les Marchands de pays, les apatrides et j’aurais pu en ajouter d’autres qualificatifs pour mieux les désigner sont en train de répéter la même histoire qu’un certain françois Duvalier les avait fait il y a 57 ans de cela. Michel Martelly véritable mégalomane ne peut pas se changer du jour au lendemain pourtant il semble bien que tous sont maintenant d’accord qu’il s’est changé.

Il moins de deux mois il s’était affiché dans une logique d’impunité, le 1 janvier 2014 aux côtés de son idole de toujours, Jean-Claude Duvalier et de Prosper Avril tous responsable de plusieurs milliers d’assassinats de citoyens haïtiens, et c’est de lui qu’on espère un changement et des améliorations de comportements et en ce sens qu’il pourrait devenir démocrate. On dirait et de fait je dois dire plutôt que Jean-Claude Duvalier nous disait même au moment de quitter le pouvoir qu’il allait rester et qu’il ne comptait aucunement abandonner le pouvoir mais surtout il aimait se répéter qu’il était le fils d’un tigre à savoir qu’il était lui aussi un tigre, avec une faim insatiable de viande fraiche.

En fait, je doute aujourd’hui que Michel Martelly qui hier, injuriait les députés, les sénateurs et les partis politiques ainsi que leurs chefs ne puisse que s’intéresser qu’à lui-même et ses propres intérêts. Malheureusement, il semble bien que je sois peut-être le seul à voir une manipulation de l’ensemble de la classe politique avec la complicité des ambassades étrangères dont les puissances coloniales. j’espère que l’ensemble des chefs chiffons de la classe politique aient raison sinon, cette dictature que me parait en train de nous imposer sera extrêmement criminel d’autant que la grosse tête de Martelly après sa rencontre avec le président américain Barak Obama ne semble pas en voie de s’arrêter sur ses lancées.

Les politiciens poly ptits chiens haïtiens ont la mémoire courte pour ne pas se rappeler de 1957, de 1967 et de 1971. François Duvalier était un politicien assez rusé et il ne paraissait pas dictateurs c’est ce qui lui avait permis de duper les généraux qui contrôlaient le pays et qui également avaient organisé les élections de 1957. Malheureusement, c’est cet homme insignifiant et apparemment maladroit qui les a imposé les tontons macoutes machine meurtrière pour plusieurs familles haïtiennes dont plus de 100 000 intellectuels expulsés et exilés.

Le Néoduvaliérisme va se changer en Martellysme et le Martellysme s’installe déjà comme la dictature la plus féroce que le monde aura connu. À bon entendeur, salut!!!

à suivre…

Hermann Cebert

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :