Le Président Martelly et le Premier ministre Laurent salvador Lamothe ont définitivement réglé le problème des familles sous les tentes: le gouvernement travaille mais le peuple crève


4ème anniversaire du séisme de 2010 : encore 200 mille personnes sous les tentes, selon FRAKKA

Le projet 16/6 : une catastrophe, selon l’organisation

Publié le dimanche 5 janvier 2014

Une semaine avant la commémoration du 4ème anniversaire du séisme du 12 janvier, le secrétaire exécutif du regroupement d’organisations dénommé « Fòs Refleksyon ak Aksyon sou Koze Kay » (FRAKKA), Sanon Reyneld, évalue à près de 200 mille le nombre de personnes vivant encore sous des tentes.

La situation demeure encore difficile pour ces gens sur les plans économique, social, sanitaire et sécuritaire, souligne Sanon dans une interview accordée samedi à Radio Kiskeya. Il ajoute que la violence a augmenté dans les camps d’hébergement avec de nombreux cas de viol sur les femmes et les fillettes.

Pour le secrétaire exécutif de FRAKKA, le type de gouvernement tel que celui qui dirige actuellement Haïti, ne pourra jamais apporter de réponse adéquate à la question du logement.  Il souligne en ce sens que le gouvernement Martelly/Lamothe, autant que celui de l’ex-président René Préval, n’a aucun plan véritable visant à sortir les gens des tentes et des camps de déplacés internes. Le programme 16/6 qui s’occupe de la construction de logements et de la relocalisation des personnes déplacées après le tremblement de terre, est une véritable catastrophe, selon Sanon Reyneld. [jmd/RK]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :