Glenn Greenwald, le blogueur derrière les révélations sur les écoutes de la NSA


Portrait of Glenn Greenwald -creator of Unclai...

Portrait of Glenn Greenwald -creator of Unclaimed Territory blog and contributing writer at Salon.com (Photo credit: Wikipedia)

Depuis le 6 juin, le grand public s’est habitué au visage juvénile d’Edward Snowden, le « lanceur d’alerte » à l’origine des révélations sur la surveillance des communications menée en secret par les Etats-Unis. Un autre visage est passé plus inaperçu : celui de Glenn Greenwald. Cet Américain de 46 ans, blogueur reconnu et polémiste redouté, est pourtant l’auteur et la cheville ouvrière des articles égrenant cette tentaculaire affaire.

 

Cette dernière va comme un gant à ce détracteur de longue date de la surveillance d’Etat, défenseur acharné des libertés publiques, qui explique au Monde, qui l’a joint par téléphone à Rio de Janeiro, se voir autant comme un « activiste » que comme un « journaliste ». Avocat jusqu’à ce qu’il se lasse de ne représenter que des « banques d’investissement et de grandes entreprises », il entre dans le paysage médiatique lorsqu’il crée son blog, en octobre 2005.

 

Deux mois plus tard, le New York Times révèle un vaste scandale de surveillance illégale menée, déjà, par l’Agence de sécurité nationale (NSA). Glenn Greenwald en fera son premier combat, et son blog, How Would a Patriot Act, cité jusque dans l’enceinte du Sénat, sera repris par les grands médias.

Il publie, quelques mois seulement après avoir lancé son blog, un livre dans lequel il formule une critique féroce de l’administration Bush et de sa politique antiterroriste. Il se hisse dans la liste des meilleures ventes du New York Times par le bouche-à-oreille et grâce à la blogosphère. Deux autres ouvrages suivront.

Son blog, lui, déménage sur le site du magazine Salon en 2007, avant de rejoindre le Guardian en juillet 2012. Sans perdre de son activisme, il gagne en autorité : en 2009, il est classé par le mensuel The Atlantic parmi les 50 commentateurs les plus influents des Etats-Unis. En 2012, il se fraie un chemin dans celui de Newsweek.

Le Monde



Catégories :Page d'accueil

Tags:, , , , , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :