Sommes-nous des Haïtiens d’Haïti ou des Indigènes d’Hayti?


Jean Jacques Dessalines, leader of the Haitian...
Jean Jacques Dessalines, leader of the Haitian Revolution and the first ruler of an independent Haiti (Photo credit: Wikipedia)

S’il y a un véritable changement à faire dans le pays c’est bien sûr de corriger l’orthographe usuelle du Nom que les Héros Fondateurs ont utilisé pour identifier et parler du Pays qui est nôtre aujourd’hui.

Contrairement à l’orthographe française qui identifie actuellement notre Pays, le Premier texte écrit identifie notre Pays avec l’orthographe Hayti et non avec celle que Pétion, Boyer et les petits français nous ont donné depuis la Mort par Assassinat du Père Fondateur de Notre Pays dont l’orthographe est Haïti.

De même, l’Acte de l’Indépendance, écrit par Bois-Rond Tonnerre sous la Dictée de Notre Père Fondateur, Jean-Jacques DESSALINES, qui proclame la Création de notre État et de notre Nation n’a pas fait mention d’un Peuple qui s’appelle Haïtien avec l’orthographe française mais plutôt du Grand peuple les Indigènes d’Hayti.

Les Pères Fondateurs Savaient ce qu’ils faisaient et étaient Conscients du rôle et de l’importance des Mots à Utiliser pour Fonder le Premier État d’hommes Libres, d’hommes Fraternels et d’hommes Égaux contrairement aux intérêts des puissances de l’Époque. En ce sens, lorsqu’Ils écrivent le Nom du Pays avec Hayti cela avait une Haute signification à la fois Mystique, Politique et Reconnaissant vis-à-vis du Premier Peuple qui possédait cette terre c’est-à-dire, les Taynos.

Ainsi Ils avaient appris le nom des premiers habitants du territoire par les écrits des espagnols et non par ceux des français en ce sens, il était difficile que les espagnols puissent écrire Tayno avec Taïno dont l’orthographe s’apparente beaucoup plus au français. Cela étant il devient évident compte tenu que les héros fondateurs parlaient très bien l’espagnol, qu’ils aient délibérément choisi l’orthographe du Pays avec la signification qu’il y a pour Hay en espagnol et Ti pour Tayno.

Cette explication trouve deux justifications importantes : premièrement elle confirme dans l’Acte de l’indépendance de 1804 le Nom que DESSALINES donne au Peuple du Nouvel État Indépendant. En effet, le Père de la Nouvelle Nation appelle Son Peuple non les Hayssyens qui seraient conforme au nom qu’IL donne au Pays, mais il l’appelle plutôt les Indigènes d’Hayti. Se faisant Il fait rupture avec le nom français de Saint-Domingue et également le nom espagnol de l’Isle des Indiens Taynos; deuxièmement, en appelant le nouveau Peuple du nouvel État Indépendant, les Indigènes d’Hayti, il prend possession du territoire non seulement parce qu’Il l’a gagné au prix de dures Sacrifices personnels et collectifs de Tous, mais afin de surtout signifier le fait que l’ensemble des nouveaux propriétaires du territoire étaient nés sur le territoire soit tous sans distinction moins tous les français qui venaient de la france et qui n’avaient aucun lien direct avec cette terre puisqu’ils étaient là seulement pour exploiter servilement cette terre.

En complément d’explication, il faut tenir compte aussi que la génération révolutionnaire à laquelle appartiennent les Pères Fondateurs de l’État Indigène d’Hayti étaient dans sa très grande majorité Mulâtres et Noirs nés sur le sol d’Hayti par conséquent, il était donc évident qu’en appelant les nouveaux Citoyens les Indigènes d’Hayti, Bois-Rond Tonnerre sous la dictée du Général en Chef de l’Armée Indigène Libératrice, Empereur et Fondateur Jean-Jacques DESSALINES, savait et était conscient de l’importance du choix des mots et de l’orthographe à utiliser pour affirmer son Indépendance vis-à-vis de la france mais aussi aux yeux du monde entier et de l’Univers témoin de l’Acte d’Indépendance du Nouveau Pays, du Nouvel État et de la Nouvelle Nation soit les Indigènes d’Hayti et le Peuple les Indigènes d’Hayti.

Hermann Cebert