Publicités

l’organisation du Carnaval du Cap 2013: Message à la Nation du Président Joseph Michel Martelly et de son Premier Ministre Laurent Salvador Lamothe


Message à la Nation:………………………………………..Message à la Nation…………………Messssssss Age alanation……..MessamesssagealalalalaNationnationallalalalalalalalalaNationnationnassionnassion…………………63163n…….63163n……..Messsagemesssssssaaaaaaaaaggggge alalalalalalalalllalalalallllalllalala……..Nationnasyonnathionnateeooonnnnn

Signé Président Joseph Michel Martelly et dit donc de la répoublikrepweblik. Donnnéénnnééé au O Ô paleur Na tsio Nhaalalalalallllllllll.

 

Le Premier ministre Laurent Lamothe tente de calmer le jeu suite aux tensions politiques provoquées par les interventions intempestives du chef de l’Etat dans l’organisation du Carnaval du Cap

Laurent Lamothe a en outre réaffirmé’’ l’engagement de l’équipe gouvernementale à œuvrer à la satisfaction des besoins fondamentaux de la population haïtienne’’.

Publié le dimanche 10 février 2013

 
« C’est moi qui ai personnellement décidé d’exclure les groupes du défilé carnavalesque », confirme.

http://www.radiotelevisioncaraibes.com

« C’est moi qui ai personnellement décidé d’exclure les groupes du défilé carnavalesque », confirme Martelly Martelly

Communiqué

Le Premier ministre appelle à la sérénité

à l’occasion des festivités carnavalesques

Port-au-Prince, le dimanche 10 Février 2013.- Le Premier ministre, S.E.M. Laurent Salvador Lamothe, lance un appel à la sérénité et à la solidarité à l’occasion des festivités carnavalesques qui se déroulent au Cap-Haïtien les 10, 11 et 12 Février 2013 sous le thème : « Yon ayisyen, yon pye bwa ».

Le Chef du gouvernement qui croit que la culture représente l’un des secteurs clés pour le développement économique et social du pays, invite la population à se divertir fraternellement et à rejeter la violence sous toutes ses formes à l’occasion de ces réjouissances populaires.

Le Premier ministre Laurent Salvador Lamothe saisit l’opportunité, pour souhaiter au nom du Gouvernement de la République, un joyeux carnaval 2013 à toutes et à tous.

Par ailleurs, il réaffirme l’engagement de l’équipe gouvernementale à œuvrer à la satisfaction des besoins fondamentaux de la population haïtienne.

Bureau de communication

de la Primature

 

De notre envoyé spécial Emmanuel Marino Bruno

Cap-Haïtien, 10 févr. 2013 [AlterPresse]—- Des dizaines de milliers de fêtards investissent les rues du Cap-Haïtien (deuxième ville, Nord), lieu principal où se déroulent les festivités carnavalesques du 10 au12 février, constate AlterPresse. Des personnes déguisées sillonnent les rues du centre ville, alors que des bandes à pied créent l’animation, peu avant le début officiel, ce dimanche après-midi 10 février 2013, de cette grande manifestation culturelle annuelle.

Des personnes masquées effectuent des numéros et tentent de faire peur aux enfants et des badauds enthousiasmés se prêtent au jeu. Des disk jockeys (dj) ambulants créent l’animation sur la place principale place publique, située à la rue 18, où se positionnent des marchandes et marchands d’articles artisanaux divers, comme des chapeaux tressés, des gobelets et bracelets.

A chaque coin de rue, de petits attroupements de gens, en tenue carnavalesque multicolore, discutent, dansent et s’amusent. La plupart des rues, avoisinant le parcours du carnaval, sont propres, à part la rue 6 où on constate de petites flaques d’eau et de boue, causées par la pluie qui a arrosé la ville la veille (samedi 9 février 2013). Des masques, des chapeaux peints, entre autres, constituent le décor des rues concernées par les activités carnavalesques, particulièrement le boulevard (à proximité de la rade du Cap-Haïtien) où va se dérouler la fête. Ce boulevard, qui longe la côte, est investi par une foule immense. Les stands y sont installés à proximité de la mer.

Des véhicules de sensibilisation, qui sillonnent les rues, appellent les carnavalières et carnavaliers à utiliser les préservatifs pour se protéger lors d’éventuels rapports sexuels. Par mesure de sécurité, ils invitent aussi les chauffeurs à ne pas stationner sur les trottoirs des rues proches du défilé.

Un appel qui semble être, de toute évidence, ignoré.

Des travaux d’installations électriques sont encore en cours sur le site du carnaval, où l’Électricité d’Haïti (Ed’h) est à pied d’œuvre, en vue d’alimenter les stands en énergie publique. Des dernières couches de peintures sont en train d’être ajoutées à ces tribunes, d’où une bonne partie des carnavaliers et carnavalières prendront part au méga spectacle.

52 reines et rois, répartis sur 8 chars allégoriques, défileront lors de ce premier jour du carnaval, indique à AlterPresse Dardelle Francois, une des membres de la commission artistique du carnaval. A travers ces chars seront exposés des représentations symboliques comme celles de Boukman (chef des esclaves révoltés), de la Citadelle Laferrière (monument historique) avec cinq portraits de généraux, du palais de Sans Souci, de Vertières (autres monuments) et de Labadie (site naturel).

Des policiers éparpillés sont remarqués sur tout le parcours et en dehors des limites du défilé.

Des craintes de manifestations, hostiles au gouvernement, étaient exprimées après la décision, qualifiée d’autoritaire, du président Joseph Michel Martelly d’exclure certains groupes musicaux du défilé carnavalesque (http://www.alterpresse.org/spip.php…). [emb gp apr 10/02/2013 14:50]

http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article9425

Cap-Haïtien 09 févr. 2013 [AlterPresse — Décision politique, violation de la liberté d’expression, mise en place par le pouvoir en place d’un système dictatorial…

Tels sont, entre autres, les qualificatifs utilisés par plusieurs catégories de citoyennes et citoyens capois en colère.

Ils se déclarent mécontents de la décision, du comité du carnaval 2013, d’écarter différents groupes du parcours carnavalesque, les dimanche 10, lundi 11 et mardi 12 février 2013, sur le boulevard, à proximité de la rade du Cap-Haïtien.

Voix des îles, Brother’s Posse (dont le chanteur vedette est Antonio Chéramy, dit Don Kato, originaire du département hôte du carnaval 2013), Kanpèch ; Bouykman Eksperyans, Ram… figurent parmi les groupes musicaux, interdits de défiler au carnaval pour des « raisons politiques ».

La plupart des méringues chantées ne seraient pas du goût de l’actuelle administration politique, parce qu’elles tirent à boulets rouges sur le président Joseph Michel Martelly.

Les textes écrits des groupes contestataires appelleraient à manifester contre la politique appliquée par le pouvoir en place, suivant les reproches qui auraient été adressés en haut lieu.

La nouvelle a eu l’effet d’une ébullition dans la cité capoise, précisément à Cité Lescot, où a grandi Antonio Chéramy (Don Kato).

C’est la consternation chez les fans et amis assoiffés de revoir évoluer leur chanteur fétiche et son groupe, à travers la méringue carnavelesque déjà appréciée. Un des refrains de cette méringue, « aloral » critique les promesses « en l’air » de Martelly, qui n’ont pas atterri dans la réalité depuis sa prise de fonction le 14 mai 2011

C’est une déception et un manque à gagner pour le régime en place qui a failli marquer des points, s’il avait décidé autrement, fustigent des capois interrogés.

« Ces gens là n’ont rien dans la tête. A peine sont-ils en train de grignoter la confiance de plus d’un dans le Nord – via les travaux d’infrastructures routières, dont certaines communes ont enfin bénéficié à cause du déroulement du carnaval – que, bah !, ils commettent une bêtise », réagit, visiblement furieux, un citoyen du quartier populaire « La Fossette ».

Personne ne peut prédire les réactions de la population du Cap-Haïtien durant les prochains trois jours gras.

Entre-temps, certains secteurs auraient entrepris des arrangements afin que, avec ou sans char, Brothers Posse puisse performer pendant les trois jours gras, a fait savoir, vendredi matin 8 février 2013, l’ancien sénateur du Nord, Kelly Clédor Bastien, sur une station de radio dans la capitale haïtienne. . D’un autre côté, la situation serait marrante pour le comité départemental qui, théoriquement reçoit le carnaval dit national en 2013t, mais qui, en réalité, n’aurait aucun pouvoir de décision.

Certaines gens l’appellent déjà « comité fantôme ». Aucun montant n’aurait été décaissé pour le comité, dans le cadre du budget prévu pour les préparatifs des festivités carnavalesques.

Tout serait arrangé et préparé depuis Port-au-Prince.

« Même les chars ainsi que les ingénieurs nous viennent de la capitale. Quant à nous, nous empruntons l’espace et notre courage au comité national et consorts », indique une source proche du comité réclamant l’anonymat.

Cependant, bon gré mal gré, avec les moyens du bord ainsi que le support du secteur privé local, le comité départemental du carnaval 2013 au Cap-Haïtien a réalisé, avec succès, 4 dimanches de festivités pré-carnavalesques.

Organisé le jeudi 7 février 2013, le carnaval traditionnel des étudiants s’est bien déroulé avec les tout-petits et aujourd’hui avec les grands.

En tout cas, tout est prêt : la ville semble être transformée en un joyau, tandis que des dispositions sécuritaires sont déjà prises.

Plus de 78.7 km de routes sont entretenues par le ministère des travaux publics, transports et communications (Mtptc) pour rendre accessibles différents circuits de visites des sites historiques et touristiques du Nord, fraîchement aménagés en la circonstance.

Environ deux mille chambres d’hôtes sont disponibles pour recevoir les visiteuses et visiteurs carnavaliers. [wj rc apr 09/02/2013 0 :15]

Publicités
About Hermann H Cebert (994 Articles)
I am a citizen without Borders with simple and sincere ideas. Poet and philosopher for my hours of madness. I am old several centuries and I think that by ideas and thoughts the world can improve. I wait for nothing of anybody but I continue doing any good all around me. Force is a straw which the wind of intelligence takes in its please. My only wealth it is my intelligence which is superior to the average of people. I search neither glory nor honour and I am what I follow, me. There was only the only philosopher who is meconnu by more of one: it is always you.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :