Publicités

Le symbolisme de Kita Nago: La croix , madan Kolo, Nèg mawon et puis… une statue de Michel Martellysophia et de Laurent lamothe…,


Le 1er janvier 2013, un événement de haute signification socioculturelle s’est produit en Haïti. Partie des Irois pour atteindre Ouanaminthe, sur une distance de 700 km, une pièce de bois de 500 Kg, en forme d’un Y et longue de 3,10 m, sera transportée à bras d’homme, dans un élan de fraternité et de solidarité, pour montrer et démontrer que les Haïtiens peuvent se mettre ensemble afin de réaliser un objectif commun impliquant l’engagement de chacun et la participation de tous. Les promoteurs de ce projet, désormais historique, souhaiteraient une appropriation collective du projet, car une fois lancé, ce dernier ne leur appartient plus. Le présent texte suggère comment on peut institutionnaliser le projet Kita Nago, compte tenu de son symbolisme exceptionnel.

A un moment où la République est menacée d’effondrement en raison de sa pauvreté extrême et de son incapacité à créer la richesse pour tous, le projet conçu par Harry Nicolas, et porté aussi par Lesly Alphonse, Smoye Noisy et Gabriel Ducartel, ainsi que d’autres patriotes non identifiés encore, pose la question de la reconstruction de la nation et du vouloir-vivre ensemble à travers une œuvre collective, autonome et symbolique. Le Bwa (Bois) parle, questionne, interroge, et interpelle la conscience politique de la nation pour des réponses originales à un problème historique de peuple.

Sur le plan culturel, l’expression créole « mwen pap fè yon pa Kita, yon pa Nago », traduite au premier degré, signifie que «je ne bouge pas» (au propre comme au figuré selon le contexte). Pourquoi la sagesse populaire se réfère-t-elle aux rites ou nations Kita et Nago alors qu’il y a 401 loas (esprits vodou) répartis dans une vingtaine de nations ou ethnies d’origine ? Au second degré, la susdite expression signifierait que « je ne ferai ni un petit pas ni un grand pas », étant donné que, dans le groupe des loas violents, les Nago, qui renferment la grande famille des Ogoun, sont de grands marcheurs comparés aux loas Kita, dont la famille des Marinette, ont des «pye fen» et des «pye sèch» (des jambes grêles), donc incapables de supporter de longues marches. La forme de Y du Bwa Kita Nago rappelle le Yoruba (à la fois ethnie, langue et religion), peuple qui a payé un lourd tribut à la traite négrière et le Yanm (Igname ou Dioscorea) qui est au centre de la cérémonie Manje Yanm dans le vodou haïtien.

Du point de vue politique, le projet Kita Nago, lancé le jour-anniversaire de l’indépendance nationale, a pour point de départ l’extrême pointe du Sud-Ouest, à 80 km de l’île de la Navase, partie du territoire haïtien revendiquée par les E.U.A., et pour point d’arrivée la ville de Ouanaminthe, à l’extrême pointe Nord-Est d’Haïti, ville séparée de la République dominicaine par la rivière Massacre qui sert de frontière entre les deux pays dans cette partie du territoire national. L’acajou (Swietenia mahogany), bois incorruptible qui a servi de Bwa Kita Nago, est l’un des bois précieux, dont l’exploitation abusive a permis de payer la dette de l’indépendance (les 150 000 francs-or aux Français).

Au plan socioéconomique, il convient de rappeler que le geste Kita Nago rappelle le mackandalisme, car toutes les ressources ayant servi au projet, sont d’origine locale (le bois, les bras, les porteurs, les cerveaux, les idées et l’organisation). Les promoteurs recommandent à tous les Haïtiens, où qu’ils se trouvent, de planter un arbre le jour de l’arrivée du convoi dans la ville de Ouanaminthe, cité-siège du projet de Corridor biologique Cuba / Haïti / République dominicaine, en cette année consacrée à l’environnement. La valorisation subséquente du Bwa Kita Nago en produit touristique peut avoir un effet d’entraînement sur l’économie régionale et le développement national en termes de création d’emplois et de génération de revenus.

Sur le plan géopolitique, la plus longue marche de la Caraïbe, qui rappelle le calvaire du Christ par la charge transportée sur une distance dont chaque 50 km représente l’une des 14 stations menant au Golgotha, veut dire qu’on peut transformer un échec en une victoire grandiose. Ce que Mao Tsé-Tung a fait en 1934 avec la longue marche de 12 000 km en Chine. Ce que le Japon a fait après Hiroshima et Nagasaki tout en notant que Kita et Nago sont, aussi étrange que cela puisse paraître, deux points géographiques du territoire de l’Empire du Soleil Levant.

Pour toutes ces raisons, il est recommandé que le Bwa Kita Nago symbolise, désormais le totem de la construction permanente de la nation. Un règlement de l’exécutif peut institutionnaliser la démarche patriotique. La trajectoire Les Irois / Ouanaminthe sera dénommée la route Kita Nago et utilisée à des fins sportive, culturelle, religieuse et touristique. La création par la Société civile du Fonds Kita Nago permettra de trouver les crédits nécessaires en contrepartie au Fonds Petro Caribe pour le financement de grands projets à effet structurant du genre du métro de Port-au-Prince, de l’usine éolienne du Nord-Ouest ou de la centrale solaire du Plateau central. Le Bwa Kita Nago sera monté sur une plateforme surélevée dans un espace où il sera possible d’aménager un musée de l’homme haïtien. Seront créés également des groupes de réflexion et d’action Kita Nago. Le peuple a raison de dire que le Bwa parle. En effet, il a parlé.

Publicités
About Hermann H Cebert (994 Articles)
I am a citizen without Borders with simple and sincere ideas. Poet and philosopher for my hours of madness. I am old several centuries and I think that by ideas and thoughts the world can improve. I wait for nothing of anybody but I continue doing any good all around me. Force is a straw which the wind of intelligence takes in its please. My only wealth it is my intelligence which is superior to the average of people. I search neither glory nor honour and I am what I follow, me. There was only the only philosopher who is meconnu by more of one: it is always you.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :