Travestir le colonialisme


 

Le philosophe éveillé

expérience de la solitude

Le monde des blancs, c’est-à-dire l’occident, s’était permis d’aller coloniser les autres peuples des autres cultures et des autres civilisations croyant que tout cela était normal. L’occident a donc imposé aux autres sa culture, ses valeurs, ses institutions et même ses propres représentations du monde.

Or, tandis que les communications et les échanges entre l’occident et le reste du monde se faisaient sur une base inégale, les grandes transformations révolutionnaires et populaires ont amené à la création de grandes institutions humaines. Il s’agit de la démocratie, des droits de l’homme, des valeurs universelles qui incluaient à la fois le monde occidental et les autres.

Cependant les fondements de ces grandes institutions humaines se faisaient selon la vision et les limites cognitives des hommes blancs. Il y avait des considérations générales qui mélangeaient le « Nous » qui caractérise les blanc avec un autre « Nous » qui lui devait inclure à la fois les hommes blancs et tous les autres hommes du monde. Il y avait donc une contradiction flagrante entre le « Nous » individualiste occidental et le « Nous » universel non intégré dans la grande démarche de construction de réalité globale et mondiale que les blanc avaient espérés.

Cette erreur du débutant des blancs semble être à la base d’un ensemble d’opposition entre la civilisation occidentale et les autres civilisations du monde. Ces conflits de civilisations que nous connaissons actuellement dans tous les pays occidentaux se constatent dans les problèmes de cohabitation entre les blancs et les communautés culturelles qui s’implantent chez eux. Il y a de plus en plus des problèmes de racisme, de crises sociales, de problèmes d’intégration des communautés ethnoculturelles, de la marginalisation des descendants des immigrants en occident.

De plus en plus, les conflits culturels prennent de grandes tournures violentes susceptibles de déboucher sur la haine entre les groupes ethniques. Plus encore, à cause même du sensationnalisme des grands groupes médiatiques, les appels au recul sur soi et les constructions d’identités nationales rétrogrades les contradictions se multiplient et la guerre entre les blancs et les communautés qui ethnoculturelles qui vivent chez eux, disons plutôt, sur leurs territoires semblent se confirmer ou se préparer.

En France, en Suisse, au Québec on peut constater un certain retour identitaire qui transcendent mes les valeurs universelles qui caractérisaient ces pays et ces peuples. Particulièrement au Québec il s’est produit une véritable transformation historique lorsque les québécois ont décidé d’élire des députés d’un Parti politique quasi extrême droite. Ils ont donc décidé de renoncer aux deux idéologies qui les caractérisaient autrefois pour un refus aux autres.

Voilà, si rien n’est fait pour calmer la montée quasi générale des groupes d’extrême droite dans les pays occidentaux, nous risquons d’assister à de véritables carnages venant de part et d’autres. les risques sont de plus en plus évidents pour des confrontations entre les blancs et les autres groupes ethniques qui sont soit nés, soit grandis, soit éduqués en occident mais à qui on décide de tout refuser malgré les différentes grandes valeurs et institutions universelles que l’occident a pu mettre en place durant ces vingt derniers siècles.

On peut tout empêcher, mais il faut une conscience générale pour contrer à tous ces prochains problèmes. Citoyens Agissez maintenant. C’est votre rôle et c’est votre devoir.

 

Hermann Cebert

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :