Publicités

La démilitarisation de l’État de Hayti et Les impôts impayés de la bourgeoisie de Hayti


Le nouveau gouvernement dirigé par le Premier Ministre Laurent Salvador Lamothe a décidé de construire son projet de société sur un renforcement de la militarisation de la société en proposant d’augmenter l’effectif de la police nationale mais surtout de revenir avec les miliciens de campagne que je dois identifier aux nouveaux tontons macoutes roses. Il s’agit là d’une approche militariste du développement du pays puisque c’est sur cette base que le nouveau Premier ministre entend créer des conditions propices au changement et plus particulièrement du passage d’Hayti pauvre actuelle vers une nouvelle Hayti d’économie émergente.

Pourquoi perpétuer le modèle sociétal militariste? Quels sont les intérêts de ce régime militariste qui a maintenu le pays dans la violence, dans la misère et le sous-développement? À qui profitera ce régime de Lamothe – Martelly comme le premier ministre a su nommer son régime?

Avannt de tenter de répondre à ces questions pertinentes qui s’inscrivent dans mes démarches de compréhension du régime d’extrême droite de Joseph Michel Martelly, il faut se rappeler que l’État d’Hayti était incontestablement une création de l’armée d’Hayti. Or si le sort de cette armée et plus particulièrement les militaires et les policiers s’est grandement amélioré en terme de réussite individuelle et personnelle au cours de ces deux derniers siècles en complicité avec les bourgeoisies nationales, en revanche le sort de la grande majorité des haïtiens est demeuré précaire voir intolérable compte tenu de la misère et la pauvreté qui caractérisent l’État de Hayti.

Dans les faits, l’idée que nous avançons ici est malgré l’échec du modèle sociétal militariste, plus de deux siècles après sa création par l’armée indigène, le nouveau gouvernement de Martelly-Lamothe entend refonder le modèle de société de Hayti sur la militarisation de la société. En proposant d’amener la force armée, la police nationale à 25000 membres et en revenant avec les chefs de section comme auxiliaires de la police nationale, le premier Ministre a opté pour un retour du régime duvaliériste fondé sur l’appui des forces armées et des tontons macoutes roses de martelly. Évidemment, en optant pour ce choix le premier ministre confirme ses intérêts pour le maintien des privilèges des classes dominantes qui ont encore besoin des forces armées pour maintenir leurs exploitations systématiques des couches laborieuses du pays. De même le choix du régime militariste est une option rétrograde qui refuse la nécéssité de pacifier la société hayssiene et par conséquent, le peuple n’a rien à espérer de ce régime d’extrême droite Martelly-Lamothe.

Alors que les nouveaux dirigeants devaient mettre en place des mécanismes et des institutions pour rendre le pays paisible pour tous, le premier ministre ainsi que le président ouvrent leur politique de militarisation de la société car leurs seuls objectifs c’est de maintenir le pays dans la violence en supportant aveuglement les familles les plus riches du pays. Le gouvernement achètent les services de militaires mercenaires étrangers afin d’éliminer tous ceux qui s’opposent à leur régime. Selon les bruits qui circulent dans le pays, le président et le premier ministre auraient négocié l’achat de services de mercenaires militaires étrangers venus du Canada, USA, France et République Dominicaine pour des montants allant de 300 à 500 millions de dollars américains en dehors du service régulier de la police nationale et surtout en violation flagrante de la constitution de 1987. 

Tout aussi vrai,  il est bruit que les cinq familles les plus riches du pays continuent de supporter la violence économique et politique contre l’ensemble de la population puisque des individus payés par cette bourgeoisie sont en train de former les anciens militaires, des tireurs d’élite et des civiles tontons macoutes rose en vue de créer des conditions pour l’occupation du pays par les américains et les puissances coloniales dès le mois de juillet prochain date qui marquera le 97 ième anniversaire de l’occupation américaine initiée en 1915.

Pour bien comprendre l’approche militariste de Régime d’extrême droite de Martelly-Lamothe il faut avoir à l’esprit que les dirigeants actuels sont d’anciens dealers de drogue qui ont construit leur fortune sur l’usage des armes feu puisqu’ils opéraient pour les narco-trafiquants colombiens qui transitent leur drogues sur le sol d’Hayti alors que ces quelques dizaines de colombiens impliqués dans ces trafics séjournaient à pétion-ville au sein de la bourgeoisie actuellement au pouvoir dans le pays.

Évidemment, l’autre cause de l’option militariste de la société que le régime martelly lamothe propose est sans nul doute l’exploitation des richesses du pays par la bourgeoisie locale et par les étrangers qui vont commencer à exploiter les terres rares du pays, les mines et le pétrole abondant dans le pays. D’ailleurs l’objectif premier de la démarche de modernisation des lois sur l’exploitation des mines est de permettre à des étrangers d’acheter les mines et ainsi en finir avec la propriété exclusive de l’État de tout trésor minier. Il y a déjà quelques mois, des étrangers embarquaient les terres rares du nord dans des bateaux sans aucune explication de la part des autorités haysiennes.

Bien que je vais devoir revenir sur ce texte pour parler des mesures à prendre pour pacifier la société de Hayti, je veux menntionner l’idée de développer l’industrie de la sécurité privée afin de compenser le besoin de service de sécurité que nécéssite la pacification du pays. Loin d’opter pour la pacification de la société, le régime Lamothe Martelly a volontairement choisi d’alimenter les conditions de montée de violence dans le pays. Rien n’est encore envisagée par l’équipe au pouvoir pour forcer les familles riches, industrielles du pays à payer à l’État les sommes collosales qu’elles doivent en impôts, en taxes sur chiffres d’affaires, en cotisations obligatoires d’assurances chômages de leurs employés. Le gouvernement aurait dû commencer par exiger de la bourgeoisie les impôts impayés qui dépassent largement plus de dix fois les estimations pour le financement de la reconstruction et de l’ensemble de toutes les aides que le pays pourrait recevoir pour dix ans. On doit comprendre que tout le développement et la mise en place de conditions au développement du pays doit d’abord passer par d’une part la pacification de la société en ce qui concerne la sous-traitance de la sécurité privée mais également dont son développement et, d’autre part par la mise en place de mécanismes de récupération des impôts impayés par les gens riches du pays.

À suivre…..

Hermann Cebert 

Publicités
About Hermann H Cebert (994 Articles)
I am a citizen without Borders with simple and sincere ideas. Poet and philosopher for my hours of madness. I am old several centuries and I think that by ideas and thoughts the world can improve. I wait for nothing of anybody but I continue doing any good all around me. Force is a straw which the wind of intelligence takes in its please. My only wealth it is my intelligence which is superior to the average of people. I search neither glory nor honour and I am what I follow, me. There was only the only philosopher who is meconnu by more of one: it is always you.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :