Salut mes chers Amis,


Mes chers amis, Salut à vous tous

Je ne m’effacerai pas, mais je n’y serai

Ni quelque part, ni ici, je vous salue

J’ai cédé à la vie, pour oublier la mort

C’est le renouveau, la seule renaissance

 

Je n’aurai pas de suite dans les idées

Je ne me souviendrai plus de vous

vos visages, vos voix, vos mots

me seront effacés de la mémoire

mais je visiterai chaque jour vos pensées

 

Adieu la vie,  adieu la mort

Adieu l’amour, adieu la joie

Adieu la peur, adieu la souffrance

Adieu savoir adieu compétence

Adieu aux saluts et aux salutations

 

Je n’ai plus de sens ni d’essence

l’air et le souffle disparaissant 

les muscles et les organes affaiblis

le cerveau se plonge dans l’évasion

et l’être véritable se détache de l’humain

 

Ne me cherche ni dans mon ombre

Ni non plus à travers mes pensées

Mon ombre a suivi mon corps

mes pensées m’accompagnent

C’est la juste chose, la juste cause

 

Salut à vous, à vous et à vous tous ici et de l’au-delà

Vous qui êtes et vous qui étiez mes chers Amis,

Ceux qui furent camarades, frères soeurs et confrères

Vous que j’ai aimé, vous que j’ai haï

Salut, juste un salut, je vous salue tous

 

Je serai seul à partir, moi seul

je ne vous attendrai pas

je n’irai nul part, très loin si loin

tout proche de vous et de vous tous

mais chez moi dans ma demeure…

 

Hermann Cebert

 



Catégories :Page d'accueil, Poésie et Société

Tags:, , , , , ,

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :