Comment Visiter la Chine: tout ce qu’il faut savoir sur la Chine


Deng Xiaoping and Jimmy Carter during Sino-Ame...

Image via Wikipedia

Comment détruire la Construction de l’Empire Naissant
Chinois

Les Faiblesse dans la construction d’un certain Empire
de la Chine

 

Depuis Marco Polo l’Occident s’était toujours fait une idée d’une certaine puissance de la Chine ou encore de l’Empire du Milieu. Certain parlaient  d’un certain géant dormant et d’autres du Dragon Dormant.

Plus près de nous, l’extravagance Européenne et Américaine ont permis à la Chine de connaître un certain calme existentiel en bénéficiant d’une abondant flux d’investissement et de capitaux venus de partout du monde occidental. Il y a également les ouvertures au capitalisme prôné et encouragé par le Parti Communiste Chinois et en particulier par Deng Xiaoping.

Le capitalisme aveugle de l’occident a donc encouragé la délocalisation de plusieurs entreprises vers la Chine à la fois pour sa main-d’œuvre mais également dans le but d’effondrer le Système Communiste Chinois.

En d’autres termes l’Occident espérait pratiquer une double action : contrôler et renverser le Système communiste chinois par la recherche du profit et de l’utilisation du capital comme arme de déstabilisation sociétale.

Dès l’arrivée de Ronald Reagan et du Père Bush au pouvoir, les objectifs américains concernant la Chine étaient de s’attaquer au système communiste chinois car les Américains savaient que la Chine représentait le véritable mystère pour l’Occident en ce que pays demeurait encore fermé aux Puissances occidentales. 

Bill Clinton et Bush fils voulaient en faire pareil avec la stratégie de Reagan cependant, tout comme le président Reagan lui-même, toutes les présidences Américaines y comprise celle de Barack Obama se sont heurtées à des problèmes non résolues des administrations précédentes comme par exemple les rivalités Est-Ouest qui ont conduites à l’effondrement de l’Empire Soviétique et à l’unification des deux Allemagnes; les agressions de Saddam Hussein contre le Koweït qui ont permises le renversement du Régime dictatorial de Saddam et l’envahissement de l’Irak dont la destruction presque complète de ce pays; il y a également les actes terroristes des Kamikazes d’Al Qaeda et de Bin Laden avec les Attentats du 11 septembre 2001 qui ont forcé Georges W Bush à mener les Américains et les puissances occidentales à engager deux Guerres sur deux fronts en Irak et en Afghanistan et dont il a laissé à son tour en Héritage à l’actuel président Barak Hussein Obama.

Entre temps, puisque l’Occident avec en tête les États-Unis sont en guerre non contre des puissances politiques et militaires d’une véritable puissance idéologique comme c’aurait été le cas avec Les Soviétiques durant la guerre froide et qui n’a pas eu lieu fort heureusement du point de vue humanitaire, les économies occidentales n’ont guère profité de ces guerres comme ce fut le cas durant les deux grandes guerres mondiales.

On doit comprendre qu’avec les implications de l’Occident dans les guerres contre le terrorisme international d’Al Qaeda et contre le régime des Talibans ainsi que contre celui de Saddam Hussein, la Chine a pu bénéficier d’une très grande période chanceuse de paix avec les puissances Occidentales en particulier avec les États-Unis et, laquelle paix a contribué à une certaine paix intérieure de la Chine qui a avantagé sa croissance et sa prospérité économique.

Contrairement aux aveux, aux craintes et à l’abandon des puissances Occidentales de tout projet contre la Construction de l’Empire Communiste-Capitaliste de la Chine, la Chine ne peut pas encore s’afficher comme une grande puissance ou tout simplement Le Véritable Empire du Milieu.

La Puissance chinoise est dopée à plusieurs points de vue : le capitalisme chinois n’est pas encore chinois; la dictature du Parti Communiste ne peut pas se permettre de libérer les forces de l’Opposition en vue de la création ou de l’émergence d’une Droite Idéologique capable de ramener les Chinois vers des conflits politiques et idéologiques; la Chine n’a pas encore crée un nivellement des salaires à l’ensemble de la Société chinoise; les emplois en Chine n’appartiennent pas encore au régime économique et politique chinois puisqu’ils appartiennent au Capitalisme Mondial et plus particulièrement Occidental; le système actuel contrôlé par l’Oligarchie Communiste-Capitaliste de la Chine n’est pas prête à mener sur plusieurs fronts une lutte Impériale de la Chine, en passant par des répartitions équitables de la Richesse entre les différentes provinces de la Chine et plus particulièrement entre les citoyens chinois eux-mêmes; enfin la Chine n’est pas prête à se lancer dans une guerre impériale mondiale capable d’inverser les idéologies dominantes occidentales car la Chine est peureuse, incertaine et inquiète par rapport à une domination systémique et mondiale.

Néanmoins, sur le plan Économique et capitaliste ce pays présente une certaine affirmation qui n’est pas suffisante pour se transformer en Super puissance mondiale. De là à dire qu’actuellement la Chine Échappe à la vigilance occidentale parce qu’elle profite des engagements des puissances occidentales dans des conflits qui commencent à tirer vers leurs fins.

D’ici quelques années on va assister à plusieurs conflits intérieurs en Chine : des conflits régionaux à cause de la mauvaise répartition des richesses; des conflits ethniques car,  la Chine ne jouit pas d’une mosaïque culturelle nationale; des conflits sociaux liés à l’emploi, au revenu, aux avantages économiques ainsi qu’au développement économique et social des différentes régions et des différentes catégories sociales; des conflits civiques liés aux droits de l’homme et à la distribution des privilèges dans la société etc.

Au niveau international, les problèmes qui attendent la Chine sont énormes et le système Communiste-Capitaliste chinois doit pouvoir se doter d’instruments et d’organisations capables de l’aider à assurer son approvisionnement croissant de matières premières pour son développement et de sa consommation intérieure.

Les politiques démographiques doivent être envisagées afin d’empêcher toute rupture avec le statu quo actuel en terme de population constante et absorbante de la croissance économique.

En matière énergétique, la Chine devra se lancer en guerre contre l’occident pour occuper des parts de marché et de contrôle des sources énergétiques d’autant plus l’actuel printemps Arabe qui n’est en faite qu’une nouvelle main mise occidentale sur le Pétrole constitue de facto une nouvelle donne pour une certaine puissance de la Chine.

De même la Chine ne peut pas s’imaginer ne jamais avoir à régler le problème du statut de Taïwan voir du Tibet et qui sait peut-être même Macao.

En pleine libération complète du système Chinois, des leaderships peuvent naître à tort et à travers pour conduire la Chine vers des éclatements internes susceptibles de morceler et de renverser toute la structure des ambitions hégémoniques chinoises.

La première secousse du Système et du Régime chinois semble pouvoir venir d’abord d’une prochaine vague de rapatriements des emplois occidentaux en Chine d’abord vers les pays Occidentaux et ensuite vers les pays de l’Afrique et de l’Amérique Latine et des caraïbes.

Cette vague de décapitalisation de l’économie chinoise aura pour conséquence des problèmes et des conflits sociaux et politiques qui obligeront les Autorités chinoises à recourir à la violence et à la persécution comme cela a été à Tienanmen  cependant, les résultats seront différents puisque delà pourrait naître des leaderships contre le régime actuel.

Nous pouvons donc imaginer et à la limite croire que loin d’être rose, l’avenir de la construction de l’Empire de la Chine présente des Faiblesses structurelles importantes dont doit être dotée toute puissance mondiale voire toute Superpuissance mondiale.

L’économie chinoise un certain poids à la Chine sur l’Échiquier de la scène internationale en lui permettant de commencer à nourrir sa population qui avait été privée de presque tout par contre celle-ci ne peut en aucun cas garantir à la Chine une Affirmation omnipotente à l’échelle mondiale.

La force du nombre des chinois peut être envahissante comme elle l’est depuis la révolution maoïste, bien des choses ont changé en Chine, de plus en plus nous assistons à un certain relâchement du Parti communiste chinois et du régime chinois et, cela ne peut pas uniquement servir aux intérêts du système chinois actuel.

À l’autre bout du monde, nous sommes en train d’assister à Cuba avec les ouvertures du Régime de Raoul Castro à la fois à la genèse et à Fin des Ambitions de la Chine en termes d’éducation et d’apprentissage des puissances occidentales sur la façon et les façons de s’en prendre avec le Régime de la Chine.

Par ailleurs, nous savons qu’ici nous sommes en histoire, en politique internationale, en sociologie politique, en culture, en économie mais surtout en psychologie politique et humaine par conséquent nos anticipations doivent attendre les faits tout en bousculant les réalités actuelles par des jeux politiques, économiques, culturels, technologiques voire militaires et scientifiques susceptibles de redéfinir conceptuellement par itération la planification ou encore toute planification de l’avenir.  

Malgré tout, notre analyse ex ante d’ici ne permet pas non plus d’envisager un statu quo de l’ordre mondial actuel dominé par un Occident en fin de domination globale, ni non plus une superpuissance comme l’ont été les États-Unis jusqu’à la fin du vingtième siècle car ce pays affiche des faiblesses internes qui doivent être résolus d’autant que tout seul le peuple américain est incapable de mener une guerre de cent ans contre la Chine aux ambitions de superpuissance.

Tout au plus nous serons d’avis que l’ordre mondial d’une puissance unique est déjà chose du passé et que nous sommes en train d’assister à l’avènement d’un Ordre Mondial à plusieurs têtes avec des moyennes puissances régionales qui s’entendront sur une certaine intervention subrégionales dictées par des compromis d’aller-retour entre celles-ci.

De nouvelles alliances prendront forme et certaines guerres prépareront peut-être une certaine grande guerre étant donné les natures humaines. Tout compte fait, nous ne voyons pas la Chine comme une grande puissance dans les décennies à venir car les forces de la Chine sont en contradiction avec ses faiblesses.

L’histoire de l’Empire et de la grande Domination de la Grande Chine Superpuissante est un épisode non Écrit tout comme le Dirait Maurice Sixto, ce Grand Disert Haïtien, c’est un chef-d’œuvre de Kafka qui n’a pas été Écrit ou encore qu’il aurait raté d’écrire.

Le philosophe éveillé

expérience de la solitude

Hermann Cebert

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :